Politique

Le Monde affirme que La Réunion aura deux députés de plus

Mardi 14 Avril 2009 - 16:00

Le quotidien français a publié ce matin en exclusivité la liste des 33 circonscriptions législatives que le gouvernement envisage de supprimer. Dans son article, le journaliste Patrick Roger écrit que La Réunion est l’un des quatre départements qui aura deux députés de plus.


Le Monde affirme que La Réunion aura deux députés de plus
La règle, c’est un député pour 125.000 habitants. De ce fait, l’Assemblée nationale compte 577 députés. L’évolution démographique et certains mouvements de la population, ont créé des déséquilibres. Plusieurs circonscriptions n’ont plus le nombre d’habitants requis pour avoir deux voire un député. 
Un nouveau redécoupage électoral s’imposait. Il a été lancé depuis mercredi dernier par Alain Marleix, secrétaire d’Etat aux Collectivités territoriales. Le premier élément qui sera pris en compte, c’est bien sûr le dernier recensement.  

Les statistiques montrent qu’il y a un nombre de circonscriptions qui sont très peuplées. C’est le cas de la 2e du Val-d'Oise (188.134 habitants), 6e du Var (180.368), 6e de Haute-Garonne (173.507)… et la 3e de la Réunion (159.312), celle de Didier Robert (UMP). Mais si le redécoupage est indispensable, le nombre de circonscriptions ne doit pas dépasser 577, et ce malgré la création de 14 nouveaux sièges pour les Français de l'étranger et les collectivités d'Outre-mer.

Ainsi 11 départements (Ain, Gard, Gironde, Ille-et-Vilaine, Isère, Loiret, Savoie, Haute-Savoie, Var, Vaucluse, Val-d'Oise) auront un député supplémentaire et quatre départements (Haute-Garonne, Hérault, Seine-et-Marne, Réunion) deux sièges supplémentaires. Trois sièges devraient être attribués à Mayotte, à la Polynésie française et à  Saint-Barthélemy - Saint-Martin.

En ce qui concerne notre île, il y aura donc un député de plus dans le Sud et un supplémentaire dans le Nord-Est. Le découpage reste toutefois flou pour l’instant. Cela n’empêche pas les candidats potentiels de se positionner. Il est vrai que lorsque l’on regarde les indemnités, les frais et les avantages qui vont avec, certains sont prêts à tout pour obtenir l’investiture de leur parti et se faire élire.
Jismy Ramoudou
Lu 753 fois



1.Posté par Gérard Maillot le 14/04/2009 17:13

"Le Monde affirme que La Réunion aura deux députés de plus "

Pour faire quoi?
Et si je devenais un roi? Que deviendrait "notre monde"?
Encore une idée de "Pierre-Paul-Jacques-elie"?
Et si elle venait de "notre" Nicolas"...
J'ai "le trouillomètre au maximum"!

2.Posté par William le 14/04/2009 17:16

moi ! moi ! moi ! je veux une de ces deux nouvelles places !!!!

3.Posté par mastercard le 15/04/2009 07:54

Encore une fois on traite un sujet sérieux de la manière la plus désinvolte qui soit.
Pour Jismy Ramoudou, la création de deux postes de députés supplémentaires lance la course aux indemnités, frais et avantages qui vont avec. C'est regarder le problème par le petite bout de la lorgnette. Le débat ne se pose pas en ces termes uniquement à La Réunion. On pourrait même faire remarquer qu'en dehors du fait de voyager en avion, les députés d'outre-mer ne bénficient même pas de prime de vie chère.
Ceci étant, ce n'est pas le seul angle d'où l'on peut voir le problème.
Deux députés supplémentaires ouvre la possibilité à d'autres courants de pensée de pouvoirs avoir une représentation équivalente à son influence. C'est une possibilité d'obtenir un équilibre politique. Mais c'est surtout mettre fin à une injustice dont a été victime La Réunion depuis quelques années: pour respecter le principe d'égalité entre citoyens, la loi prévoit que chaque département soit représenté par un nombre de députés calculé en fonction de sa population. Depuis longtemps La Réunion aurait du avoir deux députés supplémentaires. Cette "erreur" sera réparée.

4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 15/04/2009 10:20

on ne peut être que d'accord avec mastercard

5.Posté par Aero Freins le 15/04/2009 12:41

Pourrait-on, ds ce m^me ordre d'idée d'une meilleure représentation de la population sur les prises effectives de décisions, discuter ou envisager la possibilité d'évolution.... des modes de scrutin ??

Le métier de député du 21ieme siècle reste parait-il ...à inventer.... alors pourquoi pas la démocratie... qui va avec ?!



6.Posté par bertel le 15/04/2009 16:23

Matercard
Deux députés supplémentaires ouvre la possibilité à d'autres courants de pensée de pouvoirs avoir une représentation équivalente à son influence


Hélas ! Trois fois hélas ! Bien sûr que dans l'absolu, on pourrait penser que ce scénario idéal apporterait un plus grand pluralisme, une diversité, des femmes et des hommes nouveaux, du sang neuf !!!

Hélas ! Trois fois hélas !

Je vous parie un cd d'une chanteuse aphone... Lol.. que ces postes seront pourvus par d'anciens... revenus...

Allez ! Que les manoeuvres commencent !

bertel

7.Posté par MètAnLèr le 15/04/2009 16:28

Il est nécessaire que La Réunion ait au moins deux députés de plus...Le découpage électoral actuel évoque parfois les bourgs pourris du début du XVIIIe siècle anglais, tant il est déconnecté des évolutions démographiques. Sarkoziste ou pas, la réforme est de bon sens.
Pour déborder un peu du sujet, il me semble qu'on peut, à l'instar de "mastercard", s'inquiéter du ton systématiquement vulgaire et populiste qui accompagne le traitement de l'information politique.
Je le dis sans ressentiment: bien que ne partageant absolument pas les idées énoncées sur "Zinfos", je considère ce site comme un espace ou l'on peut s'exprimer sans censure, ce qui n'est pas rien par les temps qui courent.

Je comprends bien que l'usage de l'injure et du "zot i bèz not larzan" sont des procédés qui évitent de penser, et permettent ainsi de gagner du temps. Mais attention: c'est une erreur de la part d'un journaliste politique que de procéder à la dévaluation du politique...
De plus, dans la configuration locale, cette stratégie a des limites: il y a déja le JIR pour cela, et croyez-moi, le réac réunionnais est comme le français: il préfère l'original à la copie. D'autre part, aujourd'hui même les réactionnaires ont besoin d'un minimum de pluralisme...De ce dernier point je peux témoigner par l'observation de mon entourage:
Etant le seul à être à "gauche" dans une famille départementaliste où l'on vénérait Debré & co, je constate que si mes différents parents étaient il y a encore peu de temps adeptes inconditionnels de "Zinfos", ils commencent à décrocher sérieusement.
Après discussion, il appert qu'ils en ont un peu marre de voir cette page devenir l'extension des mille Collectifs Koljak d' A. Franco, et de voir tous les projets de développement systématiquement dénigrés par des petits entrepreneurs de morale escortés de leurs conseillers Yaka et Ifo.
J'ai bien compris qu'il était aisé de mener campagne avec succès contre la MCUR via un argumentaire anti-intellectualiste; c'est de bonne guerre, et le développement de la culture réunionnaise a toujours eu des adversaires, lesquels ont d'autant plus de facilité que, culturellement dominé tout au long de son histoire, le Réunionnais a intériorisé des complexes énormes, qui le portent à penser immédiatement " sa la pa pou mwin" face à un projet d'envergure. Il n'est donc pas difficile aux petits porteurs de capital culturel qui abondent sur ce site de mutualiser leur haine de la hauteur conceptuelle qu' ils perçoivent comme un affront personnel. Manipulation un peu dégoûtante, mais je le répète, de bonne guerre (coloniale).

En revanche, avez-vous conscience du fait que personne, à part de rares fossiles de l'ère Debré, ne comprend l'opposition au tram-train et à la route des Tamarins?
Quant aux saint-louisiens, si je reprends l'exemple de membres de ma famille, si à droite qu'ils puissent être, ils en ont un tout de même peu assez de voir leur cité caricaturée par l'omniprésente Mme Brosse et apparaître comme un hybride de la Rhodésie et de la Corée du Nord. Je me souviens de débats de campagne au cours desquels Mr Hamilcaro évacuait les objections en parlant du Kampuchéa de Pol Pot...Je me rappelle que mon oncle, homme de droite intelligent en rougissaitr de honte devant la stupidité de l'argument. J'ajoute que tous bords politiques confondus, les habitants de cette ville sont assez perplexes face aux simagrées d'une opposition, qui s'emploie à systématiquement ethniciser les débats parce qu'elle n'a tout simplement rien à proposer...

Pour terminer, je m'inquiète beaucoup des effets dans le futur de la rumination du "tous pourris", du "Vergès par ci et Vergès par là", du retentissement donné à tous les micro-mouvements "nimby", et plus encore, de l'orientation systématique de l'opinion vers la thèse du complot...
Ces communistes qui sont de tous les mauvais coups, amassent l'argent de leurs mains griffues et avides, ça commence à sentir le Protocole des Sages de Sion...

Jour après jour, on voit se composer une humeur idéologique qui prend chaque jour des accents fascisants de plus en plus prononcés...

Attention, tout cela va (très) mal se terminer.

8.Posté par bertel le 15/04/2009 17:37

"Pour déborder un peu du sujet, il me semble qu'on peut, à l'instar de "mastercard", s'inquiéter du ton systématiquement vulgaire et populiste qui accompagne le traitement de l'information politique."

Je n'ai lu nulle part de la vulgarité, sauf à admettre que certains raccourcis empruntés par l'auteur de l'article pourraient être pris pour tels, ce qui laisse une marge à l'interprétation, donc à la liberté d'expression.

Pour ce qui est du populisme, je revendique ma part ! Je suis fier d'en faire usage quand je parle de ce que je vois et du cirque presque permanent dont très peu d'élus savent se démarquer.

Bertel, observateur de la vie politique


9.Posté par MètAnLèr le 16/04/2009 15:53

Mr Bertel, je ne sais pas quel est votre profession, mais si quelqu'un écrivait sur un site assez consulté "Mr Bertel occupe une position dans le seul but de se remplir les poches", vous trouveriez cela vulgaire. Vulgaire disais-je donc au sens de "trivial".
Quant au fait que vous revendiquiez votre populisme, BRAVO, voila qui tranche avec l'attitude de ceux qui camouflent leur poujadisme sous les haillons de la morale et de la démocratie, et Dieu sait que de tels individus pullulent en ces temps de crise et d'incertitude.

10.Posté par bertel le 16/04/2009 17:44

"9. Posté par MètAnLèr le 16/04/2009 15:53
Mr Bertel, je ne sais pas quel est votre profession, mais si quelqu'un écrivait sur un site assez consulté "Mr Bertel occupe une position dans le seul but de se remplir les poches", vous trouveriez cela vulgaire. Vulgaire disais-je donc au sens de "trivial".


Personne ne dira cela de moi puisque je ne dois rien à personne et que seules mes modestes compétences sont responsables de ma modeste situation et que je n'ai aucun ascenseur à renvoyer à qui que ce soit !!!

Les politiques alimentaires discréditent tous les politiques. Il appartient aux vrais et nobles politiques, il en existe quelques-uns ICI - ils se reconnaîtront - , de faire le ménage en refusant que ce système de caste perdure.

Bertel, observateur de la vie politique

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter