Politique

Le Modem Réunion ne donne pas de consigne de vote

Le Modem Réunion ne donnera pas de consigne de vote à ses électeurs. François Bayrou n'en a pas donné non plus mais a quand même dévoilé qu'il voterait, "à titre personnel", pour François Hollande... Voici le communiqué de presse du Modem Réunion.


Le Modem Réunion ne donne pas de consigne de vote
Les responsables du Mouvement Démocrate – Réunion constatent que lors du premier tour de l'élection présidentielle, les Réunionnais se sont exprimés, majoritairement, en faveur du candidat socialiste. Le résultat du Président sortant démontre un véritable vote-sanction à son encontre ainsi qu’à l’encontre de sa politique menée durant ces cinq dernières années.

Le fort taux d’abstention et la percée des extrêmes, notamment du Front National, marquent, par ailleurs, un réel rejet des responsables politiques traditionnels et un enthousiasme modéré pour les programmes proposés.

Il apparaît évident que l'ampleur de la crise économique et sociale, qui a semblé échapper à l'attention du gouvernement et des députés UMP de la Réunion, a fortement dégradé la relation de confiance entre les
réunionnais et le Président sortant.

Les électeurs des catégories sociales les plus défavorisées ainsi que les classes moyennes écrasées par les prélèvements obligatoires dans un contexte de fort coût de la vie nous disent que, de ce fait, le changement ne sera pas pire que ce qu'ils subissent actuellement. C'est une attitude d'espoir tout à fait compréhensible !

Compte-tenu de ces éléments, les élus MODEM appellent les Réunionnais à ne pas s’abstenir mais à voter massivement ce dimanche 6 mai. Par respect pour les différentes opinions exprimées le 22 avril dernier, le Modem-Réunion estime qu’il convient de laisser, tant aux élus qu’aux électeurs, le choix de se positionner librement pour le
candidat dont l’action sera, à leurs yeux, la moins néfaste pour le redressement de la France et de la Réunion.
Vendredi 4 Mai 2012 - 07:22
.
Lu 1130 fois




1.Posté par Lor-hein ! le 04/05/2012 08:09

Voila, comme cela le centre est à sa place.

2.Posté par TEGO le 04/05/2012 08:19

Les élus , les adhérents du MoDem REUNION lé dans un sac de puce .
Que représente à cet instant lo Thierry ROBERT MoDem devant l'éternel ... Zéro Kal'basse , fumée grand bois !

3.Posté par JD974 le 04/05/2012 08:54

Savoir d’abord que BAYROU... C'est Raymond Barre qui fut son véritable mentor en politique.


Lorsque Raymond Barre est mort, BAYROU jusque-là bien silencieux mais il est vrai bégayeur, se permit d’une parole ferme cette fois de ternir la mémoire de son père en politique, en rappelant les «propos malheureux ou nauséabonds» que celui-ci avait eu à l'égard des juifs.

Lesquels donc ?


Le gros Raymond, évoquant les réactions qu’avait suscité sa distinction maladroite au moment de l’événement, entre les «Français innocents » et les Juifs, lors de l’attentat contre la synagogue de la rue Copernic en 1980 (d'origine palestinienne on le sait maintenant), avait regretté, à ce propos : « la campagne qui a été faite par le lobby juif le plus lié à la gauche » lequel « lobby juif » « est capable de monter des opérations indignes ».


En outre, dans l’émission « Le rendez-vous des politiques », sur France Culture, le gros Raymond n'avait voulu en défendant Maurice Papon, que défendre le lobby des hauts-fonctionnaires, qui, obéissaient alors aux ordres de BOUSQUET de déportation, sans savoir ce qu'il allait advenir des juifs déportés.


Le fils du réunionnais, tout en rondeurs, celui-là même qui avait tenu les rênes du gouvernement de la France, de 1976 à 1981, sans déficits, a, en effet, affirmé au cours de cette interview que Maurice Papon, responsable de la déportation des Juifs de Bordeaux était un « grand commis de l’État » et qu’il n’aurait pas dû démissionner de ses fonctions de Secrétaire général de la Préfecture de la Gironde car « On démissionne lorsqu’il s’agit vraiment d’un intérêt national majeur ».


Ce faisant il protégeait MITTERRAND car MITTERRAND, bien placé pour le savoir puisqu’il en était lui de ce gouvernement de Vichy, n’avait pas à l’époque des procès de PAPON, pris la défense de ce dernier ne voulant pas rappeler son passé vichyssois, alors que FM entretenait des liens étroits avec BOUSQUET, justement celui qui, plus haut placé encore que FM dans le gouvernement de PETAIN donnait des ordres à PAPON.


Avec ce nouvel exemple du choix de BAYROU pour HOLLANDE, François Bayrou se montre ainsi prêt à sacrifier père et mère afin que l'on ne dise pas de lui qu'il fraye sur les terres, même éloignées, du FN. Bayrou est un homme qui n'a pas d'autre conviction que celle indiquée par le sens du vent.

La bonne consigne est l'abstention militante puique huit électorats orphelins de leur candidats peuvent, ainsi, montrer aux deux prétendants qui restent que leur avenir immédiat est compromis.

D'ailleurs le MODEM local en convient qui constate : " un réel rejet des responsables politiques traditionnels et un enthousiasme modéré pour les programmes proposés. Il apparaît évident que l'ampleur de la crise économique et sociale, qui a semblé échapper à l'attention du gouvernement et des députés UMP de la Réunion, a fortement dégradé la relation de confiance entre les réunionnais et le Président sortant.

Les électeurs des catégories sociales les plus défavorisées ainsi que les classes moyennes écrasées par les prélèvements obligatoires dans un contexte de fort coût de la vie nous disent que, de ce fait, le changement ne sera pas pire (ou encore pire avec l'un ou l'autre devant les spéculateurs) que ce qu'ils subissent actuellement.

4.Posté par Zbob le 04/05/2012 10:08

le Modem Réunion , c'est quoi? c'est qui?
Des gens prêts à s'allier avec n'importe qui du moment que ça rapporte un petit boulot?
Sinon, quoi d'autre!!!

5.Posté par JD974 le 04/05/2012 10:37

Simplement, en appelant au vote blanc, Michel Onfray et tous ceux qui se préparent à mettre un bulletin Marine dans l’urne, ou un bulletin blanc, ou un bulletin ni Sarkozy halal, ni Hollande Akbar, tombent dans le piège de la démocratie.
Supposons que, outre les 18 % d’électeurs de Marine Le Pen, 7 % d’électeurs comme Michel Onfray fassent de même : le vote blanc qui n’est même pas connu dans la soirée électorale.
Que diront les commentateurs ? Ils n’en parleront absolument pas, et ils diront donc que Hollande ou Sarkozy ont été élus par 80 % de votants.
Alors que si les intellectuels comme Onfray et les électeurs de Marine Le Pen et d’autres encore restent chez eux, l’événement serait une chute spectaculaire des votants, et un message terrible pour le système.
Dans ce cas, les journalistes seraient obligés de dire que seulement 55 % des électeurs se sont déplacés pour choisir la peste contre le choléra.
Et ce serait l’événement : une grande abstention militante, le signe d’un bouleversement révolutionnaire imminent où sur les 55 % de français qui avaient refusé le traité européen, il s‘en retrouve au moins 45 % dont 25 % sont des militants de l’abstention déstabilisante.
Vous êtes sceptique ? Qui sait encore que le 5 mai 2002, 1,5 million de citoyens ont refusé de choisir entre JMLP et le super menteur Jacques Chirac, soit 5 % du corps électoral ? Personne.
Ce qu’ont retenu les médias ce jour-là c’est que le nouveau président a été élu avec 82 %, et une participation de 79,7 % de votants.
Alors, Michel Onfray et tous les abstentionnistes des huit électorats orphelins de candidats, si vous refusez de choisir entre le bonimenteur et l’imposteur, ne vous déplacez surtout pas, restez chez vous !

6.Posté par Tanguy le 04/05/2012 11:47

Feu le MODEM et tous ses responsables Beyrou en votant Hollande les a tous cramés,.....

T ROBERT devra chercher un autre cheval,.....

7.Posté par midiazot le 04/05/2012 11:55

Le centre se n'est pas être une girouette en fonction du vent je me positionne pour mon propre intérêt.
Vu les représentatif du Modem a la réunion nous pouvons nous poser des questions.
Mr Bayrou montre l'exemple en se positionnant sur des valeurs de la République et le positionnement de Mr Sarkozy dans sa politique. Il se positionne et laisse les électeurs faire leur choix, c'est le rôle des élus de se positionner sinon quand il vont être élus il vont dire et faire quoi ? c'est juste la place au chaud et le salaire? Font pitié Dindar, Robert ( faut dire que pour le dernier, nous l'avons vu pour les carburant il attise et après il se cache)

8.Posté par Mwa la pa di le 04/05/2012 12:30

Normal, les élus locaux du Modem sont des faux culs. Des girouettes potentielles comme d'autres. RAS, pas intéressant. Ne pas donner de consigne n'est pas valable. Soit ou di vot blanc soit ou désign un boug. Pa d'consign lé mol com anatol...

9.Posté par Phino le 04/05/2012 12:42

Et Nassimah elle dit quoi ???

10.Posté par vous-y croyer??? le 04/05/2012 13:00

Ah lala , j ai toujours eu un faible pour ceux qui saute en parachute ....sans parachute
bye bye roue

11.Posté par mazenbron le 04/05/2012 13:25

à 9 :Nassimah dit :j'erre .

12.Posté par Fantomette974 le 04/05/2012 14:54

C'est quand même plus intelligent que la position de Bayrou.

13.Posté par fiuman le 04/05/2012 15:33

Dennemont qui roule pour Thierry Robert dit ,dans un tract distribué jeudi, pour qui il ne faut pas voter dimanche.

14.Posté par TEGO le 04/05/2012 17:04

Que dire de Madame Nassimah MANGROLIA présidente du conseil général ... Le V I D E à ce jour mais elle rebondira où TEGO ne sait pas , avec cette madame toutes les surprises sont permises !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter