Social

Le MJS soutient les CPE

Le MJS 974, Mouvement des jeunes socialistes, apporte son soutient aux CPE (conseillers d'éducation). Une quinzaine de poste seront vacants à la rentrée 2009-2010 alors que trois CPE réunionnnais récemment formés à l'IUFM du Tampon iront occuper des postes en métropole.


Le MJS soutient les CPE
"Force est de constater que le bien-être, la formation et l'accompagnement des jeunes ne sont pas la priorité du chef de l'État" dénonce le MJS 974 à travers un communiqué. Le Mouvement des jeunes socialistes a commencé à  faire signer des pétitions par l'ensemble des établissements du second degré de l'île. "Nous adresserons un courrier au Recteur pour lui faire part de notre soutient aux conseillers d'éducation" déclare Cindy Dijoux, porte-parole du MJS 974. "C'est bel et bien une réelle démocratisation du système éducatif qui permettra une transformation de la société" ajoute le parti politique de gauche.

Face à cette situation, que le MJS traduit comme "un nouveau désengagement de l'État en ce qui concerne le service public d'éducation", le MJS propose "un plan pluriannuel ambitieux de recrutements de professeurs, CPE, assistants d'éducation, ainsi que des personnels sociaux et de santé dans les écoles, les collèges, les lycées et les universités".

Les CPE sont eux représentés par Guy Garcia, CPE, commissaire paritaire SGEN-CFDT et étaient lundi devant le collège Jules Solesse à Saint-Paul, où il ne restera plus qu'un seul CPE pour 1.000 élèves. "On préfère sacrifier l'académie de la Réunion" dénonce le syndicaliste, qui ne comprend pas pourquoi trois CPE de la Réunion auront leur premier poste en métropole alors qu'une quinzaine de postes sont vacants sur l'île.
Mardi 30 Juin 2009 - 17:06
Karine Maillot
Lu 851 fois




1.Posté par Poensin le 04/07/2009 20:16
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer!!!!
Voila la nouvelle devise du ministre de l'éducation nationale qui se borne à muter 3 jeunes CPE en Métropole, alors que des besoins évidents existent sur l'ile de la Réunion, académie de surcroit où ces jeunes professionnels ont été formés et ou ils souhaitent s'engager.
Rendre responsable notre jeunesse, c'est aussi lui permettre d'assumer ses choix,en l'occurrence pour ces 3 jeunes Cpe celui de rester à la Réunion, d'apporter leur connaissance dans un milieu qu'ils connaissent et ou les problématiques existantes ne sont plus a découvrir
Confirmer leur mutation en Metropole les amenerait a rentrer en poste loin de leur point d'encrage et surtout sans aucune motivation.
A bon entendeur , Salut
Bip
.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales