Société

"Le Logis", une maison pour soigner les gens dans les conditions réelles


Les stagiaires de la SMAPA en formation
Les stagiaires de la SMAPA en formation
On dirait une jolie petite maison en centre-ville de Saint-Denis. Et ça l’est, mais c’est aussi un outil pédagogique pour aide-soignants et intervenants à domicile. "Le Logis" de l’IFSECOI (Institut de formation supérieur de l’enseignement continu) comporte en effet un salon, une salle de bain, une chambre, une cuisine et des toilettes pour que les stagiaires en formation continue puissent perfectionner leur technique.

La cuisine du Logis
La cuisine du Logis
Inauguré vendredi dernier, cet "appartement pédagogique" a pour le moment accueilli six stagiaires de la SMAPA, association de services à domicile pour personnes âgées et dépendantes, en formation. "C’est une aubaine d'avoir un espace confortable pour se former", affirme l’une d’entre elles. Elles ont ainsi appris à préparer un repas équilibré avec les ingrédients trouvés dans le réfrigérateur, transporter une personne de son lit à la salle de bain, communiquer afin de mettre le bénéficiaire à l’aise, assurer leur sécurité… Les formations de 42 heures sont diverses et variées et s’étendent sur plusieurs semaines.

La salle de bain du Logis
La salle de bain du Logis
"C’est l’employeur qui prend en charge la formation, explique Bernadette Duchemann, directrice de l’IFSECOI, et pour un aidant familial, c’est à dire un particulier qui souhaite se former pour aider un membre de sa famille, des aides sont disponibles ". Elle ajoute : "Au moins, ils sont préparés pour toutes les situations".
 
Parmi les formations proposées, le Snoezelen est aussi à découvrir. Il s’agit d’une technique hollandaise de communication qui a pour but d’améliorer le quotidien des personnes handicapées en se basant sur la stimulation des sens et la détente. Lumières et objets ont été placés dans la chambre pour une utilisation par les stagiaires.

Nadine Pelloquet, formatrice de Snoezelen
Nadine Pelloquet, formatrice de Snoezelen
"On n’a pas besoin de parler, explique Nadine Pelloquet, formatrice, et on utilise des tissus, des peluches, des lumières, afin de mettre la personne en contact avec son propre corps et son environnement". Un exemple: faire rouler une balle vers une personne prostrée dans un coin et voir si elle la rend. "Le seul objectif est le bien-être, rien d’autre", termine-t-elle.

Cet "appartement pédagogique" est une première sur l'île.
Jeudi 8 Septembre 2016 - 09:47
SH
Lu 1450 fois




1.Posté par Grangaga le 10/09/2016 01:25
La pwin ènn' ti kour'yé po lé........ "Fée" oté, atann' kan l'al'zay'mèrr' va montt' si zot'........zot' va di a mwin kissa va binll' a zot'............

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:02 Cap requin: Trois requins prélevés

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales