Culture

Le Lazaret de la Grande Chaloupe reprend vie


Le Lazaret de la Grande Chaloupe reprend vie
De nombreux visiteurs sont venus pour vivre cette inauguration, pour témoigner de leur attachement à une page encore trop méconnue de l'histoire de l'île.

Il y a 150 ans, soucieux de protéger l'île des maladies extérieures, le Gouverneur avait désigné le site du Lazaret comme passage obligé pour les nouveaux arrivants, les engagés d'origines diverses. Pendant 10 jours, ils étaient en quarantaine, vivant ensemble, échangeant, partageant leurs cultures, leurs cultes, leurs richesses. Nassimah Dindar, présidente du Conseil Général, aux côtés du représentant de l'Etat, du maire de la Possession, d'historiens et de descendants d'engagés, a inauguré le site, puis a découvert la plaque commémorative de cet anniversaire.

La présidente du Conseil Général a déclaré : "Avant tout, je tiens à remercier et à féliciter l'ensemble des personnes qui ont travaillé à la réalisation de ce remarquable chantier. Je suis particulièrement heureuse d'ouvrir au public ce site, porte d'entrée sur le territoire, lieu de culte, de mémoire et de savoir. Le Conseil général assure pour nos enfants, la sauvegarde de ce patrimoine, et pour ce faire, s'appuie sur des historiens, des Réunionnais, des personnes nées ici. Il faut protéger et transmettre. Ces missions sont au cœur même de nos politiques du patrimoine au Conseil général. Ma conviction est que l'Histoire, avec sa part de lumière et de pages sombres, ne doit pas nous enchaîner. Il faut s'incliner devant le courage, le chagrin des personnes en quarantaine. Souvenons-nous de la force de l'âme. Ils ont choisi de vivre à La Réunion, de rester et de fonder leurs familles. C’est le mélange de peuples, de langues, de pratiques culturelles et cultuelles qui a fondé notre société réunionnaise. Notre créolité, notre citoyenneté française, notre attachement à l'océan Indien, ces sentiments émanent de l'indéniable complexité de nos origines. A la veille du 20 décembre, ouvrir le Lazaret est un acte symbolique. Je veux espérer que cette inauguration soit porteuse d'espoir".

Puis le public a été invité à visiter les bâtiments mis en lumières, le dortoir lieu de diffusion sonore (une création voix et son de Jean-Paul Jansen et Hoa Le Minh) qui projette le visiteur dans le passé du Lazaret, et la longère, site d'exposition "métissage végétal : plantes et usages au temps de l'engagisme" réalisée par le Conservatoire Botanique National de Mascarin.

Les travaux du Lazaret 1 sont aujourd'hui terminés. Ceux du Lazaret 2 débuteront dès 2012 avec des fouilles archéologiques. Ces dernières vont permettre non seulement d'apprendre, mais également de confirmer, ou d'infirmer, les informations mentionnées dans les archives.
Dimanche 18 Décembre 2011 - 10:16
.
Lu 1520 fois




1.Posté par noe!!! le 18/12/2011 10:26
ça sert à quoi de se souvenir de ce lieu de quarantaine infligé aux nouveaux qui entraient chez nous !!!
Du racisme ! de la méchanceté d'une autre époque !
Beaucoup aujourd'hui sous le couvert d'études , du souvenir , de l'esclavage ...adorent bouger le couteau dans la plaie (surtout des autres !!!) pour encore faire souffrir les descendants ....
Des dépenses inutiles pour montrer aux autres qu'on était jadis aussi pervers que certains gouvernements actuels .....
Heureusement qu'on n'a plus de leçons à donner !!!!!

"La gravité est le bonheur des imbéciles." Montesquieu

2.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 18/12/2011 11:12
Eric Boyer de retour de la "quarantaine"...merci aux associations Tamouls d' avoir fait revivre ce lieu de mémoire...de son abandon.
Tout les entrants passaient par les lazarets de l'ile, engagés,fonctionnaires, riches....lieux obligés pour protéger de l'ile des maladies extérieurs.
En espérant que le Conseil Général et les autres collectivités feront revivre d'autres lieux de mémoire de La Réunion.

3.Posté par Ded le 18/12/2011 12:51
Petit rappel pour l'inculte noé:
Les quarantaines existaient partout et avait pour but de prévenir les épinémies qui pouvaient arriver par bateau...en France aussi cela existait ( à Marseille par exemple mais aussi partout en France où il y avait des ports faisant commerce avec les pays lointains)
Tous les passagers (les esclaves, les engagés mais aussi les personnes libres et les marins ) y étaient soumis dès qu'il y avait suspicion de maladie soit apparue pendant la traversée soit que le pays d'origine était lui même connu pour être un pays d'épidémie ( peste, choléra et tant d'autres maladies mortelles autrefois...et encore qujourd'hui dans ces mêmes pays d'ailleurs), ce qui a évité bien des épidémies...
N'oublions pas que la grande peste qui a frappé Marseille justement au moyen âge aurait peut-être pu être évitée si les quarantaines avaient existé)
C'est vrai que les "riches" avaient un traitement de faveur mais n'est-ce pas encore le cas aujourd'hui...
( meilleure nourriture par exemple ...mais ,là aussi petit rappel, ils payaient pour cela alors que les pauvres se voyaient mourris , mal j'en conviens, par la colonie ou l'état)

Arrêtons de voir le racisme là où il n'est pas...encore faut-il être à la fois honnête avec l'histoire ,( trop souvent instrumentalisée ) et aussi un peu curieux , un peu moins prêt à s'engouffrer dans n'importe quelle brèche pour hurler aux loups!

Oui au devoir d'histoire et attention au "devoir de mémoire" devenu une mode aujourd'hui.
L'histoire honnête se base sur des faits avérés et des documents , la mémoire est tributaire de l'affectif dnc il y a risque de travestissement ( volontaire ou non)

4.Posté par Thierry le 18/12/2011 13:15
Ah, notre CG et sa Présidente soucieux de nos intérêts...

A la veille de ce 20 dédembre, comme le dit si bien notre Présidente pour ne pas la nommer, j'espère qu'elle daignera libérer les Ex-Arastiens de leurs chaines.... Merci MADAME pour votre leçon de citoyenneté... Un exemple à SURTOUT ne JAMAIS SUIVRE, sauf si on veut berner son prochain.

Vous faites bien de nous rappeler que nous sommes des fils d'esclaves pour que nous acceptions de le rester tout le reste de notre existence... sous votre règne après celui de POPOL.

Juste une pensée pour TOUS LES SDF. Juste une pensée pour TOUS CEUX DANS L'ATTENTE D'UN LOGEMENT.

Ne vous interposez en donneuse de leçon. En retournant votre veste, vous avez oublié de retourner une étiquette...

5.Posté par le bourbonnais le 18/12/2011 15:32
à l'inculte et pédant Noé :

""Celui qui arrive à faire du neuf en réchauffant le vieux devient un maître"" Confucius
Et sincèrement vous resterez un cancre jusqu'à la fin de votre vie (et je suis poli)

6.Posté par noe le 18/12/2011 16:10
Depense inutile et sans pedagogie

7.Posté par MATT le 19/12/2011 10:23
Pour le projet tram train, on avait pas hésité à exproprier les habitants du lazarets et à déplacer le lieu du culte.
Nassimah alors ami de Vergés n'avait rien fait pour les habitants.
Aujourd'hui, voila qu'elle tient aux lazarets. Pure hypocrysie politique !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales