ZinfosBlog

Le Grand Prix du Patrimoine pour le Moynet Jupiter de l’EAP


Le 19 mai, nous évoquions un joli musée aéronautique du côté d’Angers, l’Espace Air Passion, dont les membres, véritables fanas remettent en état des avions mythiques pour les faire revoler. Ces passionnés viennent d’être justement récompensés pour leur travail avec un prix extrêmement prestigieux dans le milieu des vieux coucous à savoir la coupe Gifas et les 15 000 euros qui vont avec, pour la rénovation d’un avion unique au monde le Moynet Jupiter.

Ce Grand Prix du Patrimoine, décerné par l’Aéro-club de France au cours d’une cérémonie à Paris il y a quelques jours, est la consécration d’un travail minutieux de remise en état de cet avion qui était en concurrence  pour décrocher cette distinction avec d’autres appareils en rénovations dans d’autres clubs et musées. Lors de notre visite, Christian Ravel nous avait confié qu’il défendrait le dossier du Moynet Jupiter à Paris, mais ne pensait pas décrocher la timbale car les choses sont sérieuses et la concurrence très rude. Voilà dix ans que les membres du Groupe de Préservation du Patrimoine Aéronautique (GPPA) travaillent sur la remise en état de cet avion dont trois exemplaires ont été construits et dont seul, le N°03 de l’Espace Air Passion existe encore.

Organisé par l'Aéro-club de France avec le soutien des trois organismes, le Grand Prix du Patrimoine 2017 a pour mission de "favoriser la sauvegarde du patrimoine aéronautique international et de le faire connaître au plus vaste public, en gratifiant une action particulièrement exemplaire de préservation ou de restauration dans ce domaine". L’appel à candidatures lancé fin 2016 a recueilli de nombreuses réponses et la commission Patrimoine et le Collège Expertal de l’Aéro-club de France présidé par Catherine Maunoury ont retenu cinq finalistes.

Lors de la proclamation des résultats la semaine dernière à Paris, Catherine Maunoury, présidente de l'Aéro-club de France, a tenu à rappeler la notion d'excellence : "C'est une petite compétition qui permet de pousser les capacités de chacun au maximum. Cela montre ce que nous sommes capables de faire en France". Les onze membres du jury issus du milieu aéronautique, culturel et politique ont décerné le premier prix la coupe Gifas et ses 15 000 Euros ont été décernés des mains de Messieurs Trappier et Bourlot, à la restauration du Moynet 360/6 Jupiter n°03 F-BLKY de l’EAP.
 
Une belle récompense, qui donne des ailes à l’Espace Air et Passion mais qui met surtout en valeur le travail de cette équipe de bénévoles qui passe des heures à remettre en état ces avions. D’ici trois ou quatre mois, le Moynet Jupiter avec ses deux moteurs, l’un à l’avant "qui tire" et l’autre à l’arrière "qui pousse" devrait s’élancer à nouveau à la conquête du ciel.



Suivez le ZinfosBlog d'Air Infos Océan Indien.
 


 
Jeudi 8 Juin 2017 - 08:14
Denis Herrmann
Lu 347 fois



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 16 Octobre 2017 - 05:21 Rythme et calendrier scolaire : Un débat réel!