Régionales 2015

Le FN 974 espère surfer sur le "désintérêt total" des partis au pouvoir


Le programme du FN ressemble à s’y méprendre à celui des autres partis: continuité territoriale, développement du tourisme, valorisation du patrimoine culturel. La différence réside cependant en un point crucial selon Nicolas Bay, député européen et secrétaire général du Front National: "le problème n’est pas de le dire, mais de le faire".

Seule ombre au tableau, les violons ne semblent pas encore tout à fait accordés entre le représentant national et son homologue local Joseph Grondin. Il suffit de poser la question de la préférence régionale (déclinaison locale de l’argumentaire FN il faut le rappeler).

Joseph Grondin la rejette en bloc tout d’abord : "pour moi, ce débat n’existe pas" avant de voir ses propos nuancés par Nicolas Bay: "nous défendons l’idée d’une priorité locale par exemple dans le cas des appels d’offre locaux, que les entreprises réunionnaises soient prioritaires. Cela est logique pour le soutien de l’économie locale. Pour l’emploi, c’est encore une vraie question, la porte n’est pas fermée. On ne doit cependant pas se priver de compétences extérieures".

L’objectif pour le parti est d’atteindre les 10% et ainsi pouvoir rester au second tour et décrocher des sièges d’élus à la Région. Pas de fusion de listes, pas d’alliance, le Front National tient à marquer la différence entre "les patriotes et les mondialistes" selon Nicolas Bay.

D’ailleurs le Parti d’extrême droite a sorti tout un attirail pour tenter de séduire les ultra-marins: "désintérêt total des partis successifs pour l’outre mer", "désintégration de la communauté nationale", rien n’est trop fort pour sanctionner la gauche comme la droite.

Pour le secrétaire général du FN, le parti est "sorti de la marginalité" et a "su devenir attractif" comme en témoignent les 1.500 adhérents locaux. Joseph Grondin partage lui aussi un certain enthousiasme face à cette échéance: "il y a un engouement énorme, les gens ne veulent plus de cette droite ou de cette gauche qui reviennent au même".
Jeudi 1 Octobre 2015 - 15:45
Laurence Gilibert
Lu 771 fois




1.Posté par chikun le 01/10/2015 17:37
J'espère que Nadine Morano va venir soutenir Joseph.
Elle répètera que la France est un pays constitué, au départ, de gens de type Caucasien (rires) et de culture catholique qui accueille toute la misère des gens libérés par sarko et BHL en Libye et par Hollande en Syrie. Là dessus il ne faut pas oublier les printemps arabes qui ont transformé toute l'afrique du nord en poudrière islamiste et l'assassinat de saddam hussein qui possédait un arsenal nucléaire et des armes de destruction massive (rires)
Je me rappelle avoir escaladé , dans ma jeunesse, le djebel Toubkal (au Maroc) et avoir reçu un accueil merveilleux du caîd d'un village..... Maintenant on risque de se faire égorger ... Merci la gauche UMPS
Merci la France Terra-Nova.

2.Posté par Bruno le 01/10/2015 19:12 (depuis mobile)
Peut être que je vais voter FN dans un futur proche. Jsuis un cafre et j en ai marre de bosser pour les assistés du Pays. Ces femmes avec 6 7 8 enfants qui font une vie de profiteuses du système.

3.Posté par kld le 01/10/2015 20:41
ben , vote fn , ou la tout compris ........... "don't forget your history, to know your destiny"............ disait un certain. halala........... les partis "nationalistes" .......... y fé ri à défaut de pleurer !

4.Posté par Anti-intox le 01/10/2015 22:06
"Surfer"... "parti d'extrême droite"... : on croirait lire "L'Immonde" ou "Le Vilragot"...

Le média ultra-marin porte la même marque du collier que son grand-frère zoreille...

5.Posté par EKOLO le 02/10/2015 15:55
chikun a dit :
Je me rappelle avoir escaladé , dans ma jeunesse, le djebel Toubkal (au Maroc) et avoir reçu un accueil merveilleux du caîd d'un village..... Maintenant on risque de se faire égorger ... Merci la gauche UMPS


Ah bon maintenant l'UMPS est responsable de la présence d'islamistes au Maghreb ?
C'est au FN qu'on vous apprend ça, ou bien ça résulte de votre propre délire personnel ?

Bruno a dit :
j en ai marre de bosser pour les assistés du Pays.


Si demain vous gagnez un cancer ou autre maladie de longue durée, vos cotisations à elles seules ne pourront couvrir les frais médicaux. Si tout le monde raisonnait comme vous, tout le monde dirait : "Non je refuse de couvrir les frais médicaux de l'assisté Bruno".
A chaque instant vous risquez de devenir l'assisté des autres. Et peut-être que les 6-7 enfants des femmes que vous dénigrez seront ceux qui, par leurs cotisations, couvriront les frais médicaux.

Maintenant si vous tenez absolument à vivre dans le "chacun sa gueule", il y a au moins un pays qui vous conviendrait mieux que la France : les USA. Pourquoi ne pas émigrer là-bas, plutôt que de continuer à souffrir ici ?

----------------

Le titre : "Le FN 974 espère surfer sur le "désintérêt total" des partis au pouvoir"

En attendant ils peuvent toujours s'entraîner à surfer sur les vagues de l'océan, en baie de St Paul ou ailleurs. Il ne faut pas négliger l'entraînement, c'est très important.

Ils veulent nous faire croire qu'eux s'intéressent à la population 974.
C'est ce qu'ils ont voulu faire croire aux Mahorais aussi, à une certaine époque. En "surfant" sur l'insécurité découlant de la présence illégale de certains Anjouanais.
Aujourd'hui, on sait que les "génération zafér" réclament le retour de Charles Martel pour bouter l'Islam hors de France ; et que Marine LP était contre la départementalisation de Mayotte.
Bref, les Mahorais ont été pris pour des couillons, et là ils voudraient faire pareil avec nous.

Tout ce qu'ils veulent c'est récolter le plus de voix en outre-mer pour prendre le pouvoir en métropole, c'est tout. Et une fois au pouvoir, c'en sera fini de nos particularités et de notre culture.
Les Mahorais doivent certainement méditer, maintenant, sur ce qu'ils deviendraient si le FN arrivait un jour au pouvoir. Ne faisons pas la même erreur qu'eux.

6.Posté par david Vincent le 02/10/2015 21:23
1 Quand Bruno dit " je travaille " le temps est l' 'indicatif qui présente l'action comme certaine et réelle -2 quand Ekolo dit " Si ... ( peut-être ) " le temps est le conditionnel qui exprime une action incertaine, soumise à une condition. C'est le mode de l'imaginaire et de l'hypothèse." Et peut-être que les 6-7 enfants des femmes que vous dénigrez seront ceux qui, PAR LEURS COTISATIONS couvrirAIENT les frais médicaux . La condition étant si ces 6-7 enfants ne sont pas à leur tour des parasites ou des feignants , autrement dit cette probabilité est pratiquement nulle , et tout un chacun crèverait de son cancer . Ne dit- on pas " Si ma tante en avait ce serait mon oncle, et si mon oncle en était ce serait ma tante.” ?

7.Posté par EKOLO le 04/10/2015 01:49
@ David Vincent :

Regardez les statistiques sur les cancers et les autres grandes maladies, et vous verrez que les probabilités d'en être atteint sont loin d'être négligeables. En exagérant un peu, je dirais que la question est : "quel cancer vais-je choper plus tard ?"

Sans parler des divers accidents (du travail, de la route, ...) qui vous font passer du respectable statut de travailleur à celui d'handicapé-assisté à vie.
Vous je sais pas, mais moi ça m'incite à l'humilité.

Vous partez du principe que les 6/7 enfants en question ont toutes les chances de devenir assistés/feignants ; ça reste à démontrer.
Si le RSA ou les diverses allocations étaient plus intéressantes que le travail, ça se saurait : plus grand monde ne chercherait à travailler en tant que salarié ou même indépendant.

J'ai connu un patron de PME qui se plaignait chaque instant de cotiser "pour des assistés, des feignants, etc ...".
Il est mort foudroyé par un cancer (poumons ou gorge, je sais plus) il y a quelques années.
Je suis certain qu'avant de passer l'arme à gauche, vous lui auriez posé la question, il vous aurait répondu qu'il préfèrerait continuer de cotiser pour des feignants plutôt que d'être dans sa situation.

Sa maladie, il la doit à son habitude quasi-quotidienne de fumer et d'enchaîner les whiskys. Cet homme avait assez d'argent pour se livrer à ces vices meurtriers (il larguait au moins 20€ par jour là-dedans), mais pas assez selon lui pour financer la nourriture et le logement de ceux qui ne travaillent pas (feignants ou pas feignants).

Il y a bien un problème économique en France, je le sais. Pour moi la solution n'est pas de stigmatiser les bénéficiaires d'allocations, mais de créer du travail de telle façon qu'il ne restera que très peu d'assistés. De cette manière on n'aura plus besoin de taxer autant l'activité économique, et tout le monde y trouvera son compte.
Car supprimer les allocations, en plus de créer encore plus de délinquance, fera diminuer le chiffre d'affaires de bon nombre de commerçants.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales