Culture

Le Dipavali s'invite sur le front de mer de Saint-Pierre

Comme convenu, le Dipavali s'invite à Saint-Pierre pour trois journées de festivités ce week-end. Entre culture, traditions, spiritualité et religions, ce sont près de 600 artistes et 32 ateliers qui seront organisés sur le front de mer de Saint-Pierre. Au programme, découvertes et partages des valeurs propres à la communauté tamoule à travers le Dipavali, cette grande fête de la lumière.


Alors que le Dipavali bat son plein à Saint-André, plusieurs représentants d'associations ont présenté le programme de la fête de la lumière à Saint-Pierre. Du 16 au 18 octobre, les Jardins de la plage accueilleront plusieurs centaines d'artistes au sein d'un village indien traditionnel, la Mela.

A l'origine de cette programmation culturelle riche en couleurs, en senteurs et en lumières, l'association Tamij Sangam a souhaité présenter la diffusion des différents aspects de "l'indiannité" à la Réunion en réunissant sur un même site des acteurs locaux qui participent à la diffusion et la promotion de la culture indienne. Est venue s'associer à ce projet une quarantaine d'associations réunionnaises à l'image de Darpana, Kalamandram, Sabei Karathy ou encore Tamij Issay Kajagam.

Artistes, commerçants et associations pour un week-end d'évasion

Plusieurs pôles composeront cette Mela qui prend peu à peu ses marques sur le front de mer de Saint-Pierre. Le premier d'entre eux sera consacré à l'artisanat et offrira au public l'art de la fabrication de bijoux, de l'henné, de tambours, d'écriture tamoule et de la cuisine indienne avec des spécialités du Sud de l'Inde. Des commerces dédiés à la décoration, à la mode, au bien-être mais aussi à l'évasion répondront à toutes les questions dès ce vendredi. Enfin, une série de conférences sur l'astrologie ou les massages ayurvédiques seront proposés aux visiteurs de ce village traditionnel qui devrait accueillir plusieurs milliers de personnes.

Ces trois journées seront clôturées par un important défilé de chars à partir de 19h. Des chars mis sur pieds par les associations Nam Pali, Kadhyroli ou les jeunes d'Alizés du Cap à Terre-Sainte. Des jeunes qui ont été insérés à travers un projet symbolique et porteur d'ambitions personnelles.

Une création originale de danses, musique et de mode sera également présentée au public par une pléïade de professionnels tels que Pajaniappen Benoiton, diplômé de l'Institut Mahatma Gandhi à Maurice, le danseur Vidjay Sivakumararaman, professeur de danse bolywood et kolywood et venu spécialement d'Inde sans oublier Indiren K. Muneesamy, danseur, chorégraphe et professeur en vocale carnatique et de Nattouvangam à l'Île Maurice.
Lundi 12 Octobre 2009 - 17:00
Ludovic Robert
Lu 3085 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales