Politique

Le Département vote une motion contre la suppression de postes dans l’Education Nationale

Dans un communiqué, le Conseil général annonce avoir voté une motion contre la suppression de postes au sein de l'Education Nationale.


Le Département vote une motion contre la suppression de postes dans l’Education Nationale
Une motion contre la suppression des postes au sein de l’Education Nationale a été adoptée à la majorité ce matin par la Commission Permanente du Conseil Général.

Cette mesure touchant l’Education Nationale découle de la mise en œuvre d’une disposition de la loi de
Finances 2011, caractérisée par des restrictions importantes au budget de l’Etat.

Face à cette décision, La Réunion doit faire face à deux facteurs spécifiques : la progression démographique et le rattrapage des retards structurels.

Cette motion vise à réaffirmer le soutien des Conseillers Généraux apporté à la communauté éducative et aux associations de parents d’élèves.

Le Conseil Général interpellera officiellement le Gouvernement sur les conséquences de cette mesure
particulièrement pénalisante à La Réunion et sur la nécessité de mettre en place des moyens adaptés à
la priorité de l’éducation des jeunes Réunionnais.

A contrario nous notons que face à des besoins croissants, la diminution engagée des moyens de
l’Education Nationale ne saurait satisfaire les conditions de concrétisation de cette priorité absolue qu’est la réussite éducative.

Le Département vote une motion contre la suppression de postes dans l’Education Nationale
Mercredi 16 Février 2011 - 15:04
Lu 2066 fois




1.Posté par noe le 16/02/2011 15:16
Maintenant c'est le Conseil Général qui prend d'assaut le Ministère de l'Education Nationale ! on aura tout vu !

Pour que ça change , il faut une grande manifestation générale : parents , élus locaux , profs ...
Mais sous ce soleil de plomb , il risque de ne trouver grand monde .
Il n'y a que Mgr Aubry qui pourra déplacer des foules !
Ou la figure de Jésus vue sur un tapis fixé sur les grilles du Rectorat , vision par quelques bons syndicalistes repentis avec de l'eau bénite !!!

Quelques simples nitouches ne fera pas plier nos décideurs .
C'est du gommage bidon , sans saveur ...
Il vaut mieux aller déguster un bon cari de tangues arrosé d'un rhum citron galet !

2.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 16/02/2011 15:38
Qui mieux que le département (a part l'INSEE) connait la pression démographique des pouponnières de la France ? c'est son activité principale de la gérer et d'en tirer tous les profits possibles...

"Prenant en compte la position de la communauté éducative, des Associations de Parents d'élèves"
tu m'étonnes... dites carrément que vous marchez main dans la main et que c'est pour ça que celles ci refusent d'intervenir pour faire défendre les Lois Françaises en faveur de la Parité Parentale...
On sera plus prêt de la vérité... et vous plus loin de l'hypocrisie qui guide vos campagnes....

3.Posté par lol le 16/02/2011 15:52
Les réunionnais votent une motion contre la suppression de l'ARAST par le conseil Général

4.Posté par GILBERT SMITH le 16/02/2011 15:56
BIEN vu par la majorité du conseil général , voté une motion contre le budjet 2011 ! mais cette majorité a oublié de voté une motion contre le licenciement des1200 EMPLOYERS de L'ARASTE ! bientot les cantonales et ces élues n'ont pas honte et continuent à l'ouvrir

5.Posté par macadam cowboy le 16/02/2011 16:30
le taré noe " nardine bouk piment " dans toute sa splendeur....

6.Posté par boule de nerf le 16/02/2011 17:26
Il y a que le PS et PC qu'ont de bonnes idées politiques, mais sont -t-elles mises en pratique. Vous avez raison post 3 et 4, le PS/PC devaient aussi voter une motion contre la suppression de l'arast mais je suis bete puisque vous étiez à l'initiative de sa mort brutale. Cantonales 2011, inutile pour vous vos idées ne sont pas mises en pratique la population a besoin d'avoir confiance en ces élus.

7.Posté par noe974 le 16/02/2011 17:44
Il semble que le gouvernement ne reviendra pas sur les suppressions des postes dans l'Educ Nationale . La rentrée 2011 risque de poser problème dans de nombreux établissements de la France et bien sur de la Réunion .

Pour que la donne change , il faudrait que tooute la population se révolte et ce n'est pas le cas ...
"L'école est l'affaire de tous" .
On le dis , on le répète mais dans la réalité , les Parents s'en fichent éperdument ! Beaucoup sont habitués à l'assistanat et l'éducation de leurs enfants passent sous le plancher des vaches .

Les grèves des profs seuls ne feront rien changer ! Les profs sont mal vus , mal aimés par beaucoup et c'est dommage (pourtant les enquêtes prouvent que 85 % des français font confiance aux professeurs) ...
On n'est pas sorti du marasme !

8.Posté par electeur le 16/02/2011 18:36
Cette situation est due à l'entière responsabilité de nos braves zélus qui siègent au conseil général. Depuis la décentralisation c'est cette majorité nassimo-socialo-communo qui tranche et qui coupe dans cette ile: la preuve flagrante cette majorité a détruit le social en licenciant les 1200 salariés qui prendront bientôt leur revanche. La solution comme en EGYPTE, expulsion manu-militari des auteurs de ce massacre économique. Pas la peine d'aller chercher SARKO, les responsables sont chez nous . la presse doit publier la liste des 24 voyous qui font la majorité, la pluie et le beau temps . Affichez leur identité ainsi que leur patrimoine.

9.Posté par macadam cowboy le 16/02/2011 18:43
ce mouvement aura un peu plus éclairé l'opinion sur la réalité de l'En...une minorité très politisée et à l'influence déclinante tente d'imposer sa loi alors que l'opinion et une grande partie des enseignants ne
suivent pas....ici à la réunion , le spectacle de ces profs dont on sait qu'ils gagnent entre 2500 et 4500 euros nets par mois , contre 1600 à 3000 en métropole , et ce grâce à la sur-rèm ne passe plus !
avec un emploi garanti à vie , une retraite calculée sur 6 mois au lieu de 25 ans , et venir pleurer pour un peu de boulot en plus ( et encore , faut vérifier les effectifs..) alors que toute la population doit fournir un effort sans précédent face à la crise révèle un enfermement autiste et un niveau d'égoïsme simplement scandaleux ! il faut encourager les enseignants du public non-solidaires de cette mascarade , c'est grâce à eux que l'En pourra regagner ses lettres de noblesse...

10.Posté par GILBERT SMITH le 17/02/2011 06:43
IL FAUDRAIT qu'ils votent aussi une motion contre le gaspillage d'argent public à des fin électralistes ! exemple : les 2 belles subventions accordées à 2 ASSOCIATIONS de l'étang-salé dont le siège social se trouvent au nu : 39 ET 39 BIS

11.Posté par Simplet le 17/02/2011 13:46
Quelques chiffres ... sur l'évolution du nombre d'éléves et du nombre d'enseignants, depuis vingt ans (Ecoles élémentaires + Colléges + Lycées + Universités) :
- En 1990 : 14,3 millions d'éléves pour 882 000 enseignants
- En 2000 : 14,3 millions d'éléves pour 981 000 enseignants
- En 2009 : 14,2 millions d'éléves pour 940 000 enseignants

Nous voyons que le nombre d'éléves n'a pratiquement pas changé en 20 ans, mais que le nombre d'enseignants a énormément évolué, en positif pendant 10 ans, pour redescendre sur la période 2000-2009.

Qui peut répondre à la question : "Quel est le bon nombre d'enseignants nécessaire pour former 14,2 millions d'éléves ?".

En faut-il 981 000 comme en 2000 ?
En faut-il 882 000 comme en 1990 ?
La réalité serait-elle entre ces deux chiffres ? Si OUI, les syndicats pourraient-ils nous éclairer sur le nombre à retenir ? A défaut, le Recteur peut-il nous donner ce chiffre ?

Une fois que nous aurons ce chiffre, nous pourrons discuter de la nécessité ou non de supprimer des postes d'enseignants.
Tout ce qui peut être dit, hors de ce contexte, relève de la défense d'intêréts personnels, ou de "bouchages de z'yeux" ...

12.Posté par nicolas de launay de la perriere le 18/02/2011 03:12
le département a t il signé une motion concernant l'ARAST... faut qu'ils arrêtent, les rigolos du CG !

13.Posté par b.a-ba le 18/02/2011 07:06
facile de donner des leçons aux autres

ils auraient du s'appliquer ces résolutions pour l'ARAST et les 1200 salariés qu'ils ont mis à la rue comme des malpropres.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales