Politique

Le Département octroie une enveloppe supplémentaire aux planteurs

Le Département augmente son aide à la replantation attribuée aux planteurs de canne pour la porter à 3400 euros l'hectare. une aide quasiment doublée par rapport à l'existant. "Une solution immédiate", s'en félicite Serge Hoareau, en marge de la négociation sur la convention canne.


Ce mercredi, alors que le conflit entre planteurs et industriels perdure, Serge Hoareau, élu en charge de l'Agriculture au Département, a annoncé que la collectivité débloquait pour les planteurs une enveloppe supplémentaire sur le fonds européen FEADER dédié à l'aide à la replantation. 

Cette aide déjà accordée par la collectivité, qui couvre jusqu'à présent 50% du coût à l'hectare pour la replantation, va passer à 90%. "Pour un agriculteur, le coût de la replantation par hectare est estimé à 3800 euros, le Département octroyait 2000 euros jusqu'à présent. Grâce à cet apport, nous augmentons donc notre participation pour atteindre les 3400 euros", précise Serge Hoareau.

Cet effort de la collectivité porte donc à un forfait de 1400 euros supplémentaires l'aide à la replantation accordée par hectare pour chaque planteur. "C'est comme si le Département accordait 3 euros de plus, en équivalent, sur le prix de la tonne de canne sur la base d'un rendement de 80 tonnes par hectare et d'une replantation tous les 6 ans", explique l'élu. Ce qui fait donc passer cette aide de 4,1 € la tonne à 7,1€. Serge Hoareau tente bien de dissocier le conflit actuel qui porte lui sur la convention canne. 

"On ne pourra pas tous faire de la tomate ou de la pomme de terre"

"Ce n'est pas rien. C'est un geste fort pour les agriculteurs que le Département accorde. Nassimah Dindar, la présidente, et moi-même, nous faisons confiance aux agriculteurs, et à la filière" , réitère-t-il son appui, et ne ménage pas son propos à l'adresse de l'usinier Tereos.

Serge Hoareau, qui en appelle à davantage de "transparence" sur les revenus de l'usinier ajoute : "On sait aujourd'hui combien gagne un agriculteur sur la tonne de canne, mais on ne sait toujours pas combien gagne l'usinier", avise-t-il sur un ton ironique, avant d'aller saluer les planteurs devant la préfecture entre midi et deux. 

Si cet effort sur la replantation, qui bénéficie à toute la filière, selon lui, puisqu'une meilleure replantation est également le gage d'une replantation de qualité et donc de qualité du produit fini pour l'usinier, Serge Hoareau tient bien à indiquer que le Département ne saurait s'immiscer dans les rounds de discussion entre Tereos et les syndicats. "C'est bien de la convention canne qu'il s'agit", indique-t-il, comme pour clarifier la situation, et devant l'impatience de la population (et des automobilistes surtout), de voir les politiques s'impliquer.

Au-delà de l'aide financière débloquée, et immédiatement mobilisable pour les replantations des tout prochains mois (à compter d'août), Serge Hoareau a voulu rappeler l'importance de la filière canne malgré les critiques qu'elle essuie ici et là. "On ne pourra pas tous faire de la tomate ou de la pomme de terre", prend-t-il comme exemple, en rappelant "le modèle économique" que la filière constitue.  

Autre annonce faite ce matin au Palais de la Source, le Département s'inscrit en chef de file pour l'organisation des assises de la filière qui pourraient se tenir à la rentrée de septembre. L'élu y invite planteurs, usinier, toutes les collectivités concernées par la question, tous les élus et toutes les personnes qui sont concernées par la filière canne, afin de sortir du cercle infernal des conflits comme celui qui frappe l'économie de l'île depuis un mois. Serge Hoareau dit compter sur la très grande attention et le relais à Bruxelles du député européen Younous Omarjee sur ce dossier. Une rencontre est d'ailleurs prévue dès la semaine prochaine en Belgique avec lui. 

Ne manque plus que l'Etat, souffle, un brin agacé Serge Hoareau. Avec une préfecture qui, selon ses propres mots, n'a été, depuis le début du conflit, qu'"un secrétariat à la négociation"

Mercredi 5 Juillet 2017 - 13:16
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 4398 fois




1.Posté par GIRONDIN le 05/07/2017 13:26

Bravo, c'est courageux, Et merci au département pour les encouragements au blocage de route !

..... 4,1 € la tonne à 7,1€.....

Une trentaine de tracteur bloquant les routes, se faisant escortée par la police lors d'opération escargot...... , la classe,.......... chapeau bas
...

Bravo les gars........

2.Posté par CONTRIBUABLE le 05/07/2017 13:36

Nos impôts locaux vont augmenter on déshabille pierre au profit de Paul la tonne de canne devrait être payer en raison de sa valeur réelle arrêtez avec cette méthode de subventionner tout ce qui n est pas rentable un peu de bon sens .

3.Posté par mimorpouletranspor le 05/07/2017 13:37

Je rêve !

4.Posté par Hugues Neau le 05/07/2017 13:44

et le deficit annoncé?...

Encore les contribuables qui vont trinquer! on a la double peine!...

Merci qui?...

5.Posté par Chomeur le 05/07/2017 13:45 (depuis mobile)

Non mais c'est vraiment du n'importe koi,après koi encore

6.Posté par politic parnoumim... le 05/07/2017 14:00

pourquoi avoir attendu que la population soit prise en tenaille avec ces fouteurs de merde avant de réagir l'argent public coule flot on dirait pour certains????

7.Posté par Antiflic le 05/07/2017 14:03

Encore le contribuable qui casque pour ces voyous

8.Posté par ON SE MOQUE DE QUI ? le 05/07/2017 14:23

Moi quand j'ai défiscalisé 35.000 euros de matériel pour mon entreprise, on m'a dit que si je ne déposais pas mes comptes, je perdrai ma défisc. Je l'ai donc fait et j'ai appelé mon comptable ce matin pour qu'il me confirme que c'est bien la loi.

Téréos est le plus gros bénéficiaire de la défiscalisation et des subventions et je découvre qu'elle ne dépose pas ses comptes ?! Et l'Etat ne dit rien ?
Mais on se moque de qui ? Pourquoi on ne lui annule pas toutes ses défiscs ?

9.Posté par SITARANE le 05/07/2017 14:31

La filière canne est un tonneau de Danaïde, il faudrait juste qu'ils se remettent en cause sur la rentabilité de cette monoculture, les agriculteurs de cette filière se comportent en enfants gâtés et capricieux( les cannes poussent quasiment seules, le basculement des eaux a coûter à toute la collectivité, la production est écoulée sans difficulté, ils n'embauchent pas quand ils le font , c'est au noir !!!!!!!!!!!!!!!! , les cachalots sont une nuisance.........)

10.Posté par jpleterrien le 05/07/2017 14:32

Reformulons : le CONTRIBUABLE octroie une enveloppe supplémentaire aux planteurs !!!
C'est plus clair, ainsi !!!
Le contribuable que je suis remercie le Département du bon usage de mes impôts !!!

11.Posté par Bob le 05/07/2017 14:44

C'est en élisant n'importe qui, qu'on fait n 'importe quoi

12.Posté par Le voleurs du dpt. le 05/07/2017 14:48

Ils ont aussi augmenté les taxes sur le tabac de sacres 33% - ils flottent dans l´ argent grace a nos impots.

Sacrés voleurs - vous n´ avez pas de subventionner les planteurs de canne. c´est pas votre tache.

Ils n´ ont qu´´a planter des patates s´ils ne sont pas contents ca fera baisser les prix de la batate et pomme de terre - voir meme des carottes.

incroyable - une ile fertile comme la réunion se contente de produire du sucre pour les metro ! et importe n´importe yau´elle cochonnerie à + 50% de transport d´Australie , chine , Europe.
meme du mais pour le betail - ils ne sont pas capables de produire les besons de l´ile.

cést l´économie à l´envers: protection des esprits simples - contre taxation abusif du citoyen - vers prix doublés.
pauvre ile - honte de vos dirigeants.

13.Posté par La vérité vraie... le 05/07/2017 14:51

Un véritable scandale ! Pourquoi, nous autres contribuables, via les aides du département, devrions nous pallier aux multiples manquements des industriels comme TEREOS ?
Boycott absolu si cela se confirme : je n'achèterai plus du sucre péï. Faut arrêter de nous prendre pour des dindons. Que ces foutus industriels paient où qu'ils mettent l'intégralité de leurs aides (y compris fiscales) sur la table pour que nous puissions y regarder de plus près.
Franchement, si cela se confirme moi j'en ai ras-le-bol ! ASSEZ de prendre les Réunionnais pour des couillons : que ces békés mettent la main dans le porte-feuilles.

14.Posté par Mac Mahon le 05/07/2017 14:55

Me fait ch.. que mes impôts servent à engraisser ces propriétaires terriens hypersubventionnés...et qui ne respectent pas les autres renyoné.

15.Posté par titi974 le 05/07/2017 15:05

le département attribue l ' argent des cons tribuables aux planteurs autrement dit c 'est ceux qui sont pris en otage et qui sont en permanence emmerdés qui payent c 'est tout simplement honteux !!!

16.Posté par Maraîcher le 05/07/2017 15:33 (depuis mobile)

Et qui me donne de l argent pour planter mes légumes? Personne

17.Posté par titan le 05/07/2017 15:39

l'argent de vos impots, parlons en, et quand ça payent les grateurs de c..., ça vous fait rien.
créole gagne pas fait rien avec, continuez comme ça avec vos mentalités à la noix, la réunion sera sauvée

18.Posté par Titi or not Titi le 05/07/2017 16:24

Hahahaha ! 💴💵💷💶💰
C'Est Le Festival De Cannes ! 😜

Voir Page 22,23 😄😄
http://www.reunion.gouv.fr/IMG/pdf/tarif_ome.pdf

Les LouLous 😳😜😄😄
http://www.reunion.gouv.fr/IMG/pdf/deliberation.pdf

ANouLa©®

19.Posté par ou est la cheftaine DINDAR?? le 05/07/2017 16:40

Dindar est HORS DU DEPARTEMEN MDR.

Cette expression répèté par les médias est juste ridicule.

Dindar est elle en vacance à Dubai? à New York? en Australie? Sur la Cote d azur?

Bref ras le bol de cette expression HORS du DEPARTEMENT qui ne veux rien dire et tout dire à la fois.

J'encourage tous les électeurs à être HORS du Département pour les prochaines élections : ) .

20.Posté par Jose le 05/07/2017 16:49

Pas d'accord pour payer pour ces cannes à perte !

Oui, vous ne pouvez pas tous faire de la tomate ou de la pomme de terre, c'est évident, et la réponse d'un imbécile !

Il y a d'autre fruits et légumes, regardez tout ce qu'on importe, augmentant de fait la taxe carbone due aux transports !

Des manguiers, des letchis, des ananas, et ce qui ne se vend pas, vous l'exportez, ou vous en faites de la confiture, des jus de fruit, des soupes, bref rien à jeter!

La paresse, car la canne pousse toute seule, c'est pour ça que vous y êtes tant accrochés, à cette culture inutile de m....!

21.Posté par Mich le 05/07/2017 17:02

BRAVOOOOOOOOOOOOOO!!!!!!!!!!!!!!!!
Facile de donner, distribuer l'agent du contribuable, si ça se trouve les bénéficiaires ne payent même pas d'impôt!!! dégoutant!!!!

22.Posté par Oups, la boulette !!! le 05/07/2017 17:05

et la c'est les contribuable qui paient... ah... mais pas ceux qui ne sont pas imposable...donc c'est le fonctionnaire avec sa surénumeration , ah bin... la on ne la critique pas, la surénumeration quand elle sert a payer toutes ces aides !!! hein !!!

23.Posté par Kreol974 le 05/07/2017 17:16

Au lieu de donner l'argent des contribuables au planteurs , à la place des patrons.... le département ferait mieux de développer les accès pour handicapés dans l'ile ... des trottoirs , des rampes d'accès... mais aussi des aménagements pour les quartiers mal lotis.... Non mais on marche sur la tête là !!!!!
Faudra les virer aux prochaines élections..... surtout Mme DINDAR

24.Posté par rr47 le 05/07/2017 17:33

Ce n'est pas aux contribuables de payer les "dealers", je m'explique, le sucre est responsable de la santé des réunionnais, diabétiques, alcooliques, par contre le sucre est énergétique, la cane peut être utilisée pour produire du carburant, de l’électricité, de l'essence, bref, rendre la Réunion énergiquement i,dépendante aucune taxe sur le carburant, sur l'électricité bref, 0 d’impôts....vous avez le choix

25.Posté par marie le 05/07/2017 17:39

17 si un jour vous vous retrouvez sur la paille du jour au lendemain vous seriez bien content d'avoir une petite aide ..Moi pour ma part je suis contente que l'argent de mes impots aident ceux qui sont en situation précaire et croyez moi j'en paie pas mal.

26.Posté par anonyme le 05/07/2017 17:45

Sa ns argent. A ksoe bana i tire pas su zot salaire. Nourrit l bd vers meme.

27.Posté par alcide le 05/07/2017 17:56

Comment le département va payer le RSA, avec toutes ses sommes versées aux planteurs ?

28.Posté par dubois le 05/07/2017 18:00

Du grand n'importe quoi ! ! ! ils nous bloquent sur les routes avec leurs tracteurs flambants neufs, et on leur donne l'argent du contribuable en remerciement !!! J'espère qu'aux prochaines élections, les contribuables floués que nous sommes renverront ces incapables devant leurs fournaux.

29.Posté par rr47 le 05/07/2017 18:13

Z info refuse tous les commentaires constructifs

30.Posté par cheche le 05/07/2017 18:17

Nos agriculteurs canniers s'arqueboutent sur cette culture hyper subventionnée par l EU.ATTENTION a trop tendre la corde...Quant on voit la culture intensive en Australiie (nord est-vu reportage),au Vietnam au Bresil et ailleurs ils sont des rigolos...Une culture a RUN dans des zones accidentées,où l EU a tant donné,basculement des eaux,aides en tous genres où les planteurs ne trouvent plus de bras (il vaut mieux etre au RSA).Bien sûr cette culture ne necessite pas trop d'entretien et la coupe ne dure que trois ou quatre mois et les huit mois apres? une rente pour certains avec des carburants detaxes detournés pour leurs 4/4.Bref il est temps de se reconvertir dans l'agriculture maraichere pour l'autossuffisance de RUN,l'exportation et eviter ainsi les importations à bas coûts et à qualité moindre...

31.Posté par MANU MACROU le 05/07/2017 18:19

Ben le Serge ne connait pas du tout ce que gagne un planteur de subventions. Il n'y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir : c'est son cas car tout le monde sait que cette caste ne manque de rien mais alors de RIEN. Sauf Serge. Alors l'effort de la collectivité c'est du Pipo, c'est plutôt les efforts de tous les contribuables pour enrichir encore plus ces assistés

32.Posté par cheche le 05/07/2017 18:20

Nos agriculteurs canniers s'arqueboutent sur cette culture hyper subventionnée par l EU.ATTENTION a trop tendre la corde...Quant on voit la culture intensive pratiquée en Australiie (nord est-vu reportage),au Vietnam au Bresil et ailleurs ils sont des rigolos...Une culture a RUN dans des zones accidentées,où l EU a tant donné,basculement des eaux,aides en tous genres(detaxation engins agricoles) où les planteurs ne trouvent plus de bras (il vaut mieux etre au RSA).Bien sûr cette culture penible ne necessite pas trop d'entretien et la coupe ne dure que trois ou quatre mois et les huit mois apres? une rente pour certains avec des carburants detaxes detournés pour leurs 4/4.Bref il est temps de se reconvertir dans l'agriculture maraichere pour l'autossuffisance de RUN,l'exportation et eviter ainsi les importations à bas coûts et à qualité moindre...

33.Posté par Loranger le 05/07/2017 20:10 (depuis mobile)

Maintenant on subventionne des entreprises privees!!!bravo!!!!!continuons de reculer!!!patel aurait dû s octroyer minimum 80 %...la il doit se sentir roulé dans la farine

34.Posté par li le 05/07/2017 20:56

Canne à sucre = sucre, rhum, engrais, fourrage pour animaux, engrais, bagapan, alimentation animale, plastique végétale , bioethanol

45% des besoins en électricité de l'île couverts grâce à la canne(centrale thermique bagasse -charbon )

35.Posté par li le 05/07/2017 21:04

Subventionné ?
Mais voyons !
Et celui qui :

Ne paie aucun impôt, taxe
Reçoit une aide pour le règlement des factures d electricité, d eau, de téléphone, (+ gaz en métropole ),aide au logement (voir même construction de la maison pris en charge ,aide au transport (bus avion,) a des bons d achats
?

36.Posté par cloclo le 05/07/2017 23:35

Actuellement la replantation de la canne est subventionnée à 50% sur la base d' un cout de replantation de 5000.00 € et non de 3800 € comme annoncé. Soit une subvention de 2500.00 € ce qui fait sur la base de calcul de MR HOARAU S, une aide de 5.20 € supérieure au 3 €. Comment expliquer vous qu'il n'y aie pas plus de replantations de cannes à ce jour.? Est ce vraiment un problème d'argent? C'est trop facile de casser la tirelire à chaque problème. Vous feriez mieux de creuser un peu plus la chose afin de proposer des actions plus en adéquation avec la réalité du monde agricole. C'est vraie pour la canne et également pour les autres productions ...

37.Posté par Kayam le 06/07/2017 01:01

Mwin lé pa plantèr mé mi pé done mon ladréss... zis pou gainlle in lenvlop 3400 € dan mon boitolèt' . Sra pi du beurre dans les épinards, mé d' sik dan'n bokal lo mièl...lisse in ti pé lo doi pou rouve lo lenvlop... huuumm...
tro bon ....

38.Posté par babar run le 06/07/2017 03:59

la solution : arrêter de voter pour des cons.......

39.Posté par gramoune colgate le 06/07/2017 04:31

Ma femme de ménage est rémunérée pas le SDIS et les planteurs sont en marche pour moi avec l'argent des contribuables... qui suis-je ? Devinez vitement...

40.Posté par Tanguy Proquo le 06/07/2017 10:57

En total accord avec Girondin, ce que peu de Réunionnais savent c'est que la canne n'a plus aucun avenir à la réunion, pas assez de productivité et des frais énormes que nous devons payer avec nos impôts pour subvenir aux besoin des ces " Planteurs" ( qu 'il ne faut surtout pas confondre avec les agriculteurs, les cultivateurs les éleveurs. Pour moi les " planteurs " sont des grattels, ils plantent il regardent pousser ils font couper au noir la saison venue. Entre temps ils se grattent le....Ensuite ils touchent les subventions de l' Europe, de la Métropole. Ce sont à mes yeux des faignasses.
Les cultivateurs eux bossent dur il se lève tôt cultivent les tomates les salades et autres légumes, ensuite ils font les marchés forains bref il n'arrêtent pas pour gagner 3 francs 6 sous. La réunion a besoin d'autres ressources, du café, de la vanille, de l'élevage le porc le boeuf et pourquoi pas le mouton, le problème est que là il faut bosser il faut travailler dur. Perso depuis le début de cette grêve injustifiée j'ai divisé mon CA par deux et je ne toucherai pas de subvention de la région. Mais le comble est que la police est complice de cette prise d'otage permanente. Si moi je bloque la route je prends une contravention. Ecoeurant

41.Posté par yabos le 06/07/2017 19:54

Je suis fatigué de subventionner les planteurs de cannes au travers de mes impôts. Cette monoculture n'a plus de raison d'être. Arrêtons de les aider et exigeons un changement radical. J'en ai marre de payer et en plus ils bloquent toute l'île !!!! Il y en a marre.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >