Société

Le Département embauche 35 jeunes via le dispositif emplois d'avenir


Le Département embauche 35 jeunes via le dispositif emplois d'avenir
35 jeunes Réunionnais ont reçu ce lundi après-midi leur contrat de travail au Conseil général.

Tous ces nouveaux employés ont un point commun : ils ont été recrutés à travers le dispositif emplois d'avenir, mis en place par le gouvernement Ayrault au début du quinquénnat (5.000 contrats ont été attribués à la Réunion pour l'année 2013, ndlr).

Le Département signe ainsi ses premiers emplois d'avenir mais ne compte pas s'arrêter là : "Le Département a décidé, malgré ses difficultés budgétaires, de financer 750 emplois d'avenir pour un montant avoisinant les 5 millions d'euros", a expliqué Nassimah Dindar, la présidente du Conseil général.

Nassimah Dindar a néanmoins regretté que "les difficultés administratives aient ralenti le déblocage de ces emplois alors que, plus que jamais, les jeunes Réunionnais attentent des réponses fortes et surtout rapides des pouvoirs publics contre le fléau du chômage".

Au total, sur les 750 jeunes qui seront embauchés par la collectivité, 250 le seront au sein du Conseil général, 250 travailleront aux comités et ligues de sport réunionnais et 250 seront alloués au secteur marchand, notamment dans les secteurs du transport, de la culture et de l'aide à la personne.

"Ces jeunes seront encadrés pendant les trois années de leur emploi d'avenir par un tuteur, avec des formations et un accompagnement", ajoute par ailleurs Nassimah Dindar.

Les 35 jeunes embauchés commenceront leur travail dès demain. Parmi eux,  Anthony, 20 ans, vient d'être embaucher au musée de Villèle. Il est heureux de pouvoir trouver un emploi pérenne: "Cela faisait un moment que je cherchais un travail durable. Jusqu'à présent, je faisais beaucoup d'emplois saisonniers". Son contrat d'une durée de trois ans va lui permettre "d'élargir son champ de compétence".
Lundi 2 Septembre 2013 - 17:32
G.K.
Lu 1386 fois




1.Posté par David Asmodee le 02/09/2013 18:11
134 610 chômeurs - 35 emplois bidon = 134 575 chômeurs.

On tient le bon bout !

2.Posté par Na zelection, na manzé i cui le 02/09/2013 18:21
Hmmm quel bonheur la période électorale ! Les rêves se réalisent et iront crescendo ! Marmailles la saison i arrive, manzé i cui, allon manzé !

3.Posté par Gromale le 02/09/2013 19:08
Nassimah Dindar a néanmoins regretté que "les difficultés administratives aient ralenti le déblocage de ces emplois alors que, plus que jamais, les jeunes Réunionnais attentent des réponses fortes et surtout rapides des pouvoirs publics contre le fléau du chômage".

Laisse moi rire, elle prendre 6 mois pour réagir et accuse l'administration. Sur les 750, on est en septembre, et il y en 35 d'embauchés. Votre talent m'épate Mme la Présidente

250 seront alloués au secteur marchand, notamment dans les secteurs du transport, de la culture et de l'aide à la personne

Faudra m'expliquer pourquoi le CG va financer des emplois pour le secteur marchand.

4.Posté par ndldlp le 02/09/2013 21:38
ma'ame la presidente n a pas choisi d exercer les.mathematiques...ceci explique la demagogie de son discours.

qui a le nom du responsable du service comm' du cg...serieux...y a de la competence sous valorisee !

5.Posté par Jules le 03/09/2013 07:31
"les difficultés administratives aient ralenti le déblocage". Et vous, et aussi les syndicats, qu'en est-il de ce décret n° 2013-491 du 10 juin 2013 publiés au Journal officiel du 12 juin 2013 modifiant les statuts particuliers des assistants socio-éducatifs et des éducateurs de jeunes enfants. Complété par les décrets n° 2013-494 et 2013-495 du 10 juin 2013 qui portent échelonnement indiciaire applicable aux deux cadres d’emplois. Les deux cadres d’emplois comprennent deux grades dotés d’échelles indiciaires spécifiques mais avec les mêmes indices terminaux que les deux derniers grades du NES (614 et 675). Des tableaux de reclassement sont prévus dans le chapitre III du décret statutaire pour l’intégration des assistants et des éducateurs dans leur nouveau grade. Sont également réglées les différentes situations individuelles en cours (lauréats de concours ou d’examens professionnels, agents inscrits sur les tableaux d'avancement, fonctionnaires détachés dans les anciens cadres d'emplois). Ces trois décrets entrent en vigueur le 13 juin 2013.Va t-on les applique à mi-décembre 2014 au moment des élections professionnelles ?
Jules adhérent d'un syndicat majoritaire au C.G.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 09:32 Saint-Pierre: Un requin bouledogue prélevé

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales