Politique

Le Dash pourrait rester un mois de plus à la Réunion


Victorien Lurel face au Dash 8 (© S. Broquet)
Victorien Lurel face au Dash 8 (© S. Broquet)
L’officier des sapeurs-pompiers accueille le ministre en le rassurant : le Dash 8 n’est pas sur la piste juste derrière lui, il est actuellement en vol, mais son retour ne saurait tarder :

"Le Dash est en mission, effectuant des largages sur un feu à La Jamaïque, qui s’est déclaré ce matin."
Là intervient Jean-Luc Marx : " C’est à Saint-Denis, dans le Nord de l’Île, pas dans les Caraïbes, je vous rassure." La vanne du préfet fait sourire Victorin Lurel en connaisseur, lui qui est également président du Groupe d’amitié entre la France et la Jamaïque…
 
La visite se poursuit plus sérieusement, par la présentation du matériel servant à lutter contre les feux de forêts, un fléau touchant l’île de plein fouet depuis 2010.

"J’apprend que la plupart des feux seraient d’origine criminelle ?" interroge le ministre des Outre-mer. Ce que confirme aussitôt les pompiers présents, prenant l’exemple du feu du matin : " Le pilote du Dash a repéré plusieurs départs de feu à plusieurs centaines de mètres d’intervalle."

Les moyens pour lutter contre ces incendies devenus récurrents durant l’été doivent donc désormais être adaptés en fonction. Et Patrick Lebreton boit du petit lait en rappelant à quel point ses demandes répétées pour l’envoi du Dash 8 sur l’île en 2010, méprisées à l’époque, sont aujourd’hui une évidence. 

Le ministre ne sait pas ce qu'est un pélicandrôme (© S. Broquet)
Le ministre ne sait pas ce qu'est un pélicandrôme (© S. Broquet)
La Réunion veut être classée zone à "risques élevés de feux de forêt"

Le député-maire de Saint-Joseph en profite pour solliciter le ministre sur deux points d’importance : le prolongement de la présence du Dash 8 dont tout le monde reconnaît aujourd’hui l’utilité jusqu’à fin janvier, soit un mois de présence supplémentaire. " Il faut mutualiser les moyens » dit-il, et "profiter du fait que notre été soit l’hiver des autres départements touchés par les feux." Et en particulier ceux limitrophes de la Méditerranée. Victorin Lurel s’est montré sensible à la demande : "Au delà des coûts, il faut assurer la sécurité des personnes."
 
Justement, ces départements méditerranéens en particulier disposent d’une spécificité législative dont La Réunion souhaiterait désormais être bénéficiaire : être classé zone à "risques élevés de feux de forêt". Les départements nommément désignés dans le code forestier bénéficient de mesures et de moyens législatifs permettant d’œuvrer en matière de déboisement, de prévention, y compris sur des terrains privés ce qui est aujourd’hui impossible sur l’île.
 
Le Dash 8 finit par revenir, effectuant une démonstration de largage sous les yeux du ministre puis de recharge par le biais du pélicandrôme, réserve permettant de remplir les réservoirs à grande vitesse. Le ministre intervient alors : " Vous pourriez m’expliquer en détail le fonctionnement du pélicandrôme ? Le préfet m’a expliqué avant de venir… Mais je n’ai pas osé lui dire que je n’avais rien compris." Et déclenche l’hilarité. Tout l’art de se mettre son auditoire dans la poche. En attendant que les demandes des pompiers locaux soient assouvies.
Samedi 10 Novembre 2012 - 20:04
Sébastien Broquet
Lu 1783 fois




1.Posté par noe2012 le 10/11/2012 19:15
Une idée sincère mais pas trop longtemps quand même , nos pompiers vont s'ennuyer , rouiller et dès qu'un vrai incendie se déclarera plus tard ...les dégats vont se multiplier ...

«Qui écoute et se tait laisse le monde en paix.» [Proverbe Monégasque]

2.Posté par L''Ardéchoise le 10/11/2012 19:58
"La Réunion veut être classée zone à "risques élevés de feux de forêt"...
Ne serait-ce pas plutôt à"risques élevés d'incendiaires en liberté" ?

3.Posté par Thierry le 10/11/2012 21:25
C'est surtout qu'il, en visionnaire, prévoit un feu social ... une explosion ... à la veille des fêtes ... et pas d'artifices ... le DASH ???

Trop fatiguant de surveiller et de courir après les pyromanes dans les bois ... et ces incendiaires ne sont que SANS cervelle ... des lâches, ... qui préfèrent s'en prendre à la nature par manque de courage... plutôt de se regarder en face et de voir les abrutis qu'ils sont ...

Ce soir, la pluie arrose mes violettes ...avec légèretéééééééé...

4.Posté par South le 10/11/2012 21:27
Non mais sans rire, on ne sait plus éteindre un feu si il n'y a pas le dash.

Cannes y brûle le dash,

Mauvais zherbes la Jamaïque y brûle le dash

On est en plein délire

Ma pauvre réunion, c'est vraiment un bateau fou

Le député LE "RÉUNIONNAIS" s'en vante d'être l 'instigateur de sa venue . Qu'on diminue ses indemnités et celles de ses copains pour payer cette gabegie. Quand on en aura besoin réellement on nous enverra "chier" parce que ça coûte très cher.

Arrêt déconner créole.

Pour l anecdote vous savez comment on appelle le cancer, le diabète, les problèmes cardiaques ...
La maladie des riches

Dans pays dehors ils brûlent les forêts pour construire des grands complexes immobiliers, nous le pas comme ça nous autres réunionnais. 15 ans prison pour un pyromane et la peut être que la sanction sera dissuasive .

5.Posté par South le 10/11/2012 23:00
L anecdote

Toutes les maladies citées précédemment sont des pathologies de pays riches

Nous aussi on veut jouer aux riches avec le dash

6.Posté par L''Ardéchoise le 11/11/2012 00:42
La connerie n'est pas une maladie de pays riche, elle est internationale, comme la carie ou les hémorroïdes...
La Dash a créé tellement de velléités de mettre le feu partout de la part de certains que ça va coûter la peau du cul aux contribuables et que ça fera aussi mal qu'une des maladies précitées !

Dommage qu'à la place on ne puisse envoyer la pluie, ici on a tellement qu'il a fallu annuler la majeur partie du Marathon de l'Ardèche.
Et que mes violettes à moi, elle n'ont pas bonne mine, elles trempent, mais pas les pensées et après la pluie, le beau temps.

7.Posté par tonton le 11/11/2012 07:55
Combien coute une rotation du Dash???

En ce moment, il vol dans tous les coins de l'ile, on l'appelle pour n"importe quel petit feu de broussaile,
même d'acces facile.

Est ce que ce encore economiquement viable pour "sauver" qq centaines de metres carrés de broussailles ???

8.Posté par otelareunion le 11/11/2012 09:02
ce qui est extraordinaire il n'y à jamais eu autant de feu depuis qu'il est arrivé ,ces à se poser la question qui met le feu si c'est pourquoi on le sais certains veulent que le gros zavion reste,si c'est qui je crois que la réponse est peut-être dans ma question,et c'est surtout qui va payer comme d'hab le contribuable celui qui travaille, tout le monde sais que l'on roule sur l'or à la Réunion

9.Posté par nou lé jamais content le 11/11/2012 09:02
arrete pointe le doigt su bonne pompier là , que zot lé paresseux ou pas , zot y travail avec les moyens qui donnent à zot , nou lé tjrs en train critique bana pour un oui ou un non ; le dash lé là , y fo utilise à li non , mi conné pas grand chose sur le prix d'un rotation mais li pe laché 10 tonnes en quelques minutes , li peut aussi fractionné son largage en plusieurs fois , li ralentit considérablement le feu , ça pour un seul remplissage ! un camion néna un capacité entre 4 et 6 tonnes d'eau , combien de rotation y fo pour venir à bout de ces feux , peut etre que mi trompe à moin ! il fo pas oublié que le feu de la jamaique n'est pas qu' un feu de mauvais herbe banal , en dessous néna des ordures que lé enfouies et néna aussi la sécurité pour l'atterrissage des avions aussi , mi pense que l'envoi du dash lé justifié !

10.Posté par casseur les cui le 11/11/2012 09:13
Pourvu qu' lu sava avant noël; moin l'a besoin fume deux trois lapins ec deux trois canards pou les fêtes d'fin d'année. Depuis qu' lu l'est là , mi fait pu , moin l'a peur gaingne un voyage de l'eau su la tête.

11.Posté par Le Taliban. le 11/11/2012 20:20
mi fume mon Zamal plus tranquille, quand le Dash8 lé présent.
Beacause!! le ministre lé là. Lo gout oté!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales