Social

Le Crédit Agricole demande 100.000 euros d'astreintes aux grévistes de la CFDT


Le Crédit Agricole demande 100.000 euros d'astreintes aux grévistes de la CFDT
La direction du Crédit Agricole avait prévenu qu'elle ne resterait pas là, elle est en train de tenir parole. Au cours de la grève d'avril dernier au sein de la banque, la tension était particulièrement tendue entre les grévistes et la direction, qui avait même un temps été séquestrée dans l'agence. Presque six mois plus tard, les dirigeants n'ont pas oublié et aujourd'hui ils demandent, selon la presse quotidienne, au juge des référés de faire payer des astreintes aux grévistes pour "entrave à la liberté du travail". "Près de 100.000 euros sont réclamés aux syndicalistes de la CFDT" peut-on lire dans le JIR.

Le 16 avril dernier, le juge des référés avait interdit aux grévistes d'entraver le travail des non-grévistes et fixé une astreinte de 500 euros par infraction. Seulement occupations et dégradations ont continué malgré tout et aujourd'hui 18 grévistes de la CFDT doivent près de 100.000 euros, selon les comptes du Crédit Agricole.

L'influence de la CFDT serait-elle directement visée ? C'est en tout cas le mode de défense adopté par les avocats du syndicat. Selon eux, le Crédit Agricole souhaite obtenir le licenciement des syndiqués CFDT en pointant du doigt ces 18 personnes sur près de 60 grévistes.

Si la grève est bien finie au Crédit Agricole, l'ambiance au sein de l'entreprise semble toujours aussi délétère et chaque étincelle est susceptible de remettre le feu... 
Vendredi 2 Octobre 2009 - 09:36
Benjamin Postaire
Lu 1006 fois




1.Posté par Paul le 02/10/2009 14:13
le CA de ses fondateurs n'est plus ! les Isautier,De Cambiaire,Emile de la Giroday,Pavie étaient des batisseurs,faisant confiance aux créoles,recherchant le concensus,favorisant le management participatif et la promotion des salariés ....et au bénéfice de La Réunion .
les nouveaux dirigeants n'ont pas dutout la meme considération pour le personnel .pour une banque mutualiste,les ressources/relations sont plutot inhumaines ..ds cette greve,ns avons tous vu ds les medias l'arrogance et le désir de sévir du "zoizodefrance" .
et je partage votre avis:"ambiance toujours aussi délétère" ,ça va péter !
il y a un trop grand décalage entre les BENEFICES du CA,les SALAIRES+AVANTAGES de la direction et la rémunération des salariés .
alors vite,de la DIGNITE ,de la RECONNAISSANCE, pour que le CA redevienne une vritable entreprise citoyenne ,respectant ses valeurs ,son personnel et ses clients .
mais,le président et ses collistiers sont également responsables de cette dérive alors qu'une FIESTA (€!!!!!)pour le 60éme anniversaire devait se dérouler en pleine greve ....un peu de pudeur,de décence pour que le "bon sens" garde tout son sens ! et que le personnel et vous tirent dans le meme sens .

2.Posté par Zoreillade, perversitude et espoir. le 02/10/2009 16:12
Vieux client et sociétaire depuis 35ans, je crois avoir le devoir de parler ici. Mon expérience me permet d'écrire qu'il existe plusieurs catégories de personnel au CA:
1 - Les créoles macros , qu'ils me maudissent !
2 - Les créoles collabos , qu'ils me prouvent le contraire !
3 - Les zoreils gouverneurs colonialistes ressuscités, qu'ils sachent qu'ils devront rendre des comptes !
4 - Les autres, créoles et zoreils, normalement constitués, que je salue.
J'allais oublier, les incompétents. C'est la pire espèce, dans une cuisine, on dirait de la daube. Chacun sait qu'ils sont encore plus nombreux que les nombreux.
Heureusement qu'il y a aussi quelques têtes levées, échine dressée, regard perçant, et fier de notre CA, le vieux CA, le CA de Jean de Cambiaire. C'est pour ceux-là, que méritent que l'apaisement soit retrouvé, vite et très vite.

3.Posté par chikun le 02/10/2009 16:22
"Le 16 avril dernier, le juge des référés avait interdit aux grévistes d'entraver le travail des non-grévistes et fixé une astreinte de 500 euros par infraction. Seulement occupations et dégradations ont continué malgré tout et aujourd'hui 18 grévistes de la CFDT doivent près de 100.000 euros, selon les comptes du Crédit Agricole."

Ne me dites pas que la loi n'est pas applicable à un gréviste, à fortiori un Gréviste CFDT.
Les bons comptes font les bons amis. (Surtout dans une banque)

Enfin une direction qui ne baisse pas les bras devant les gros bras syndiqués.
C'est encourageant et un bon exemple pour les futures grèvistes irresponsables de certains corps de métiers...... Hein!? Hein !?

4.Posté par politika le 02/10/2009 17:33
c’est sûr que je comprend mieux pourquoi nous avons les élus que nous avons avec des commentaires pareil, de même pourquoi les chefs d’entreprises se permettent tout et n’importe quoi chez nous ! chikun vous me laissez perplexe...

certes il ne fallait pas casser mais cette grève va beaucoup plus loin que cela ! je ne travaille pas là bas mais je me suis informé ! les salaires ne sont pas supérieurs à ceux d’un métropolitain du crédit agricole à poste égal, le droit du travail n’est pas respecté : renouvellement intempestif de cdd d’avenant, heure supplémentaires jamais payées pas de pointeuse elle est personna non grata!
syndicalisme quasiment inexistant on bloque les sites des syndicats etc... etc...

5.Posté par chikun le 02/10/2009 20:01
"les chefs d’entreprises se permettent tout et n’importe quoi chez nous ! "

Cher ami , c'est très simple .
Si vous ne supportez pas les patrons et les (Français) . créez donc votre entreprise péi et cessez de de vous plaindre. On n'est jamais mieux servi que par soi-même.

6.Posté par Le babouck le 02/10/2009 21:21
FOUT BAN CADRE PHOTO LA DEHORS DONT!!!! SURTOUT LE DIRECTEUR
CRÉDIT AGRICOLE NA POINT L'ARGENT? LI ABUSE SUFFISAMMENT SUR LES CONSEILLERS AINSI QUE SUR CES CLIENTS? NON
APRES Y DI CREOLE LE RACISTE QUAND MI ENTEND CA MI LA ENVIE DE DIRE ENLÈVE LA LOI NA VOIR SI BAND DIRECTEUR LA Y BOUGE ENCORE??
COURAGE A VOUS LES GARS

7.Posté par politika le 03/10/2009 19:51
A CHIKUN

POURQUOI DONC PARLEZ VOUS DE FRANÇAIS? QUI A DIT QUE JE N AIMAIS PAS LES METRO VOUS MÉLANGEZ TOUT

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales