Economie

Le Costa Neo Riviera et ses 600 passagers en escale à La Réunion: Comment sont-ils pris en charge?


Le Costa Neo Riviera et ses 600 passagers en escale à La Réunion: Comment sont-ils pris en charge?
Le Costa Neo Riviera fait escale à La Réunion pour deux jours dans le cadre de son circuit "Grande Croisière d’Afrique". Ce bateau, d’une capacité de 600 passagers, majoritairement européens, et de 200 personnels d’équipage, vient de l’Ile Maurice et poursuivra son voyage par Maputo, au Mozambique. Il a accosté à 8h au Port, les premiers passagers sont donc en train d'être pris en charge.

L'accueil de ces touristes nécessite une organisation sans faille de différents partenaires. Le Grand Port Réunion propose tout d'abord des navettes aux croisiéristes afin qu’ils se rendent à la gare maritime depuis le bateau. L'agence Bourbon Tourisme propose quant à elle des excursions qui sont vendues dans le bateau jusqu'à 48h avant son arrivée à La Réunion.

L'Office de Tourisme de l'Ouest et la Fédération réunionnaise de Tourisme (8 agents en tout) mettent en place, à chaque arrivée de bateau de croisière, un dispositif d’accueil à la gare maritime pour les passagers qui n’ont pas pris d’excursions.

À leur arrivée à la gare maritime, il est proposé aux croisiéristes des dégustations d'eau de coco, de confiseries locales, de jus de fruits frais ou encore de gâteaux péi. Le fonds musical est assuré par un groupe qui anime les stands d’artisans ainsi qu’un stand d’informations touristiques sur l'île.

Le Costa Neo Riviera et ses 600 passagers en escale à La Réunion: Comment sont-ils pris en charge?
Des conseillers en séjour sont présents pour les orienter, selon leurs envies, vers les plages, les commerces ou d'autres sites à visiter, qu'ils soient accessibles en transport en commun, en taxi ou en louant une voiture.

Les taxiteurs et les loueurs de voitures sont présents à la gare maritime, et pour ceux qui ne souhaitent pas prendre ces transports, l’Office de Tourisme de l’Ouest met à leur disposition des navettes gratuites à destination de la place des Cheminots, pour découvrir entre autre le marché forain et le centre-ville du Port. Un arrêt est également prévu à la gare routière du Port pour ceux qui souhaitent rejoindre d’autres villes. Sur la gare routière, des conseillères en séjour sont également présentes afin d'orienter au mieux ces touristes.


Gros point noir ces dernières années, le bureau de change complète cet accueil puisqu'il est ouvert de 8h à 12h à la gare maritime.
Mardi 4 Mars 2014 - 09:18
LG
Lu 2830 fois




1.Posté par jean-jacques le 04/03/2014 10:05
Et bien voila ! Il leur aura juste fallu beaucoup de temps pour comprendre comment ça marche....

2.Posté par christobal le 04/03/2014 10:07
Comment sont-ils pris en charge?

un accueil de touristes n'est pas une prise en charge! mais un service en échange d'€

3.Posté par Caton2 le 04/03/2014 12:35
Interprètes?

4.Posté par jean-jacques le 04/03/2014 13:02
3

Pas besoin , tous les acteurs du tourisme parlent Anglais , non ?
(°_°)

5.Posté par sacha le 04/03/2014 14:17
Ahahaha super et après??? une fois que ces 600 personnes sont lâchées dans La Réunion? ah mais oui je suis bête, ces touristes vont sûrement rencontrés des supers professionnels parlant anglais et sachant mettre en valeur leur île, fermant leurs magasins entre midi et deux, proposant que de l'artisanat malgache et arrêtant de servir des jus de fruits frais à 14h01. Le vrai problème à la Réunion, c'est la formation! Il faut tout revoir de A à Z!

6.Posté par JFS le 04/03/2014 14:23
C'est affligeant. Il semble que personne ne sache comment fonctionne les croisiéristes et déblatèrent à tout va. La Réunion est loin d'être nulle, croyez-moi.

Les croisiéristes ont des représentants à bord des Costa, et le problème est plutôt là.

Je me permets de donner un exemple: Lors de la dernière escale d'un croisiériste, avec majoritairement des touristes allemands, les croisiéristes avaient vendus à bord, je dis bien à bord, à leurs "touristes (un tour de l'île, déjeuner compris) à 200€ mais les croisiéristes à bord le vendaient 400€" aux touristes s'ils payaient avec leur American Express, une "promotion", ni les taxiteurs, ni les bus n'étaient au courant, là j'en suis sur.

La Réunion avait organisé un convoi (grève oblige) pour les bus et les taxiteurs. Tout cela a bien fonctionné, seul problème à bord, une fois accosté à la Réunion, 300 touristes de plus ont voulu débarquer et ce n' était pas prévu par les "marchands de ticket". Les accompagnateurs réunionnais parlaient tous allemands et créole, là ce n'était pas le problème contrairement à ce que disent les pleurnicheurs.

Nous avons la chance, qu'étant donné la beauté de notre île, les croisiéristes acceptent de faire escale pour deux jours, alors arrêtons de pleurer.

7.Posté par jean le 04/03/2014 15:14
bon, alors: demain vacarme des hélicoptères sur Cilaos avant 7h du matin? pour éblouir ces touristes pas de réglementation qui tienne et surtout pas voler tranquillement dans les couloirs aériens mais plonger, virer passer bien près de la ville a 300m sol en faisant un vacarme énorme jusqu'à nous empêcher d'entendre son poste de radio. il y un texte de loi stupide qui interdit de débroussailler avant 8h30 du matin, à cause du bruit! stupide car ces helicos sont bien plus bruyant qu'un voisin avec son engin à 20m! à quoi sert cette loi si on autorise une forme de tourisme aussi bruyante, même les dimanches à 6h alors que l'église ne sonne pas pour respecter le repos avant 9h...
quand nous racontons qu'en décembre ça fait 15 à 20 passages par heure, et en tout dans les 40 à 60 répétitions, ceux qui n'ont pas été sur place on du mal à nous croire... comptez seulement... il faut cela pour meme pas 500 touristes!

ceux qui sont dégoûté sont les randonneurs qui n'ont entendu que ça tant qu'il fait soleil.
randonneurs: attendez 11h du matin pour partir!!!

8.Posté par JD974 le 04/03/2014 15:56
Je monterais bien à bord de ce bateau, moi pour aller au Mozambique. Quelle agence s'occupe de mon inscription et de mon retour ?

9.Posté par noe le 04/03/2014 16:30
Nos 600 taxis du Port seront là à leur poste !
Nos taximen ont appris les langues étrangères (anglais et allemand). Ils sont prêts à emmener ces touristes sur toutes les routes de l'île comme aux Seychelles !

10.Posté par Mwinmidike le 04/03/2014 17:37
Est-ce-que quelqu'un peut me dire :
- 600 passagers (donc 600 clients) en 2 jours rapportent directement et indirectement combien de chiffre d'affaires à notre île ?
- combien a coûté cet accueil extraordinaire ?
La différence parlera d'elle même.
Je dis ça comme ça, parce que ça ressemble à de la poudre aux yeux tout ça.

11.Posté par jean-jacques le 04/03/2014 17:57
@ JFS

Tu devrais essayer d'argumenter tes posts sans traiter systématiquement ceux qui ne sont pas dans ta
vision "lèche bottes de DR , de l'IRT et de la Région " (ce qui est ton droit) de pleurnicheuses.
Si tu crois qu'à la Réunion le niveau d'Anglais des employés du tourisme est suffisant c'est que tu vis sur une autre planète ou que tu n'as jamais séjourné à Maurice par exemple.
Les béni-oui-oui adeptes de la méthode Coué on est-les-plus-beaux-on-est-les-plus-forts sont responsables de la situation de retard que cette île accuse à tous les niveaux.
Et quand y'a un PB c'est toujours la faute à pas de chance ? C'est toujours ce que répondent les nuls
non-professionnels chaque fois qu'ils n'ont pas été foutus de prévoir une situation comme celle que tu
décris ou X passagers étaient intéressés pour faire une excursion mais pas à 400 Euros...
Et fallait faire comment me diras tu ? FALLAIT QU'ILS SE DEMERDENT ! A Maurice il n'y aurait
même pas eu l'ombre d'un problème , leur devise est "pena pwoblèm cousin " d'ailleurs !

12.Posté par Jijiji le 04/03/2014 21:53
@Jfs

Pourquoi avoir attendu tant d'annés pour faire ça???

13.Posté par jayce le 05/03/2014 11:25
C'est bien...en tout cas, nettement mieux que la fois dernière. Quand c'est médiocre on critique, quand ça s'améliore, il faut aussi saluer le travail.

Après, c'est sur, on pourrait faire mieux que des tantes démontables pour acceullir les gens. Idem pour les gens du comité du tourisme qui apparemment parlent anglais et servent de relais avec les taxiteurs (mais quid de tout ça une fois le touriste lâché aux mains du taxiteur ?).

Mais bon, dans l'ensemble, la raclée de la fois dernière leur aura permis de comprendre qu'il fallait ça, a minima. Les boutiques ne sont toujours pas ouvertes le dimanche, ni entre midi et deux, man,que toujours une structure capable de chapoter tout cela directement depuis le bateau (réservations pour les activités de pleins airs avec impression directe du ticket, 600 personnes, combien de navettes bus/taxi ? Sufisamment ? Si ce n'était qu'un jour d'escale, aurait on fait les mêmes éfforts ? Comment à été sélectionné les commerçants pouvant vendre leur artisanat sur place ? Copinage ou mérite ?....

Allez, 13/20.

14.Posté par Dimitri ALAIN le 05/03/2014 16:35
bientôt la région et ses amis embaucheront des gens qui viennent de dehors et qui sont trilingues pour parler de la réunion a 'd'autres gens qui viennent de dehors tristes perspectives local vive la paresse

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales