Actu Ile de La Réunion

Le Cospar n’ira pas aux Etats généraux

Cette position n’est pas arrêtée. Elle le sera mardi soir lors de la réunion prévue au siège de la CFDT. Et, la décision sera rendue publique mercredi lors d’une conférence de presse. Ainsi après le LKP (Guadeloupe) et le Collectif du 5 février (Martinique), le Cospar dira non aux Etats généraux.


Le Cospar n’ira pas aux Etats généraux
Le fax émanant du service du Premier ministre, François Fillon, a été reçu comme une gifle par les membres du Cospar. “C’est du mépris. Nous voulions nous rendre à Paris pour proposer des solutions réunionnaises aux problèmes réunionnais”.
“Mais, Matignon n’a pas voulu nous recevoir”. Le document reçu “des services du Premier ministre nous a appris qu’aucune audience nous sera accordée”. Le rejet de cette initiative est sans doute la goutte qui a fait déborder le vase.
“Le Cospar ne restera pas inactif car un tel mépris des pouvoirs publics face à l’attitude unitaire et constructive du collectif, est intolérable”. L’action, ce sera mardi soir. Il s’agira en fait de trancher entre les deux tendances : les pour et les contre la participation du Cospar, aux Etats généraux.
Le fax venu de Matignon hier, a bien sûr affaibli une position et renforcée l’autre. Ce n’est pas difficile de savoir laquelle. Toutefois, les membres du Cospar gardent intact leur méthode : rester unis et agir ensemble “pou nout tout”.
“La décision de participer ou non sera prise mardi soir”. Y-a-t-il une chance pour que le Cospar prenne part aux Etats généraux ? “Vous le saurez mercredi”.
En fait, le boycott des Etats généraux par le Cospar était dans l’air du temps, depuis qu’Elie Domota a dit qu’il n’y sera pas. C’est la difficulté de mettre en place le contenu de l’accord Bino qui a motivé le LKP, avec en filigrane la polémique identitaire et statutaire de la Guadeloupe.
C’est sans doute pour ces mêmes raisons que le Collectif du 5 février de la Martinique, a indiqué la semaine dernière, qu’il n’ira pas non plus aux Etats généraux.
Selon le site Domhebdo, le syndicat martiniquais lui, justifie sa position ainsi : “Nous ne voulons pas nous laisser distraire par une opération dont le résultat est connu d’avance, puisque l’Etat aura déjà mené la consultation et il décidera seul”.
Le Cospar s’aligne désormais sur cette justification. “Nous voulions proposer des solutions réunionnaises aux problèmes réunionnais. On n’a pas voulu nous entendre. On veut absolument nous imposer ce rendez-vous décidé et policé par le gouvernement”.
“Mais c’est quoi, ces Etats généraux ? Qu’est-ce qu’on va y faire ? En tout cas, le Cospar n’ira pas dans le brouillard…”
Comme l’a écrit, un quotidien national récemment, les Etats généraux, c’est déjà une coquille vide ?
Dimanche 12 Avril 2009 - 11:49
Jismy Ramoudou
Lu 1395 fois




1.Posté par Jojo le 12/04/2009 12:01
mais qu'on arrête avec le Costard , le pouvoir d'achat , la bouffe, tjrs la bouffe. Si les Mahorais ne sont plus dirigés par les Cadis, à la Réunion nous passons notre vie à suivre nos putains de Caddy rançonnés à 1 euro ......................... Et la culture, la tendresse, bordel !!

2.Posté par citron galet le 12/04/2009 13:01
Je pense qu'il faudrait que les ministres du gouvernement et le préfet organisent une manifestation de rue et des opérations coup de poing pour forcer le COSPAR à venir s'assoir à la table des négociations des états généraux de l'outre-mer ... par les temps qui courent il n'y a que la méthode forte qui soit efficace !

3.Posté par soliste le 12/04/2009 13:08
Alors là..je ne comprends plus rien....si francoise vergès est rapporteur transversal des états generaux....pourquoi le cospar piloté par paul vergès qui n'agit que par interet familial n'y particpe pas?

4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 12/04/2009 20:00
faut mettre l'Etat en situation de sollicitation des forces vives dans les DOM..quand on a failli et qu'on consulte les forces vives pour déterminer une politique, en tant que gouvernement, on avoue son impuissance, son incapacité et son échec..rien de tel pour revigorer les dites forces vives localement..

5.Posté par mac arthur 974 le 12/04/2009 22:10
Tout cela me semble étre du pipeau .Les réunionnais commencent à en avoir marre de ces simagrées .Finissons -en ,une fois pour toute :Matignon ne veut pas nous recevoir ?? On va pas en faire un cospar!!La vie ne s 'arrete pas à une décision merdique , fut il pris par Monseigneur Fillon!! Notre président de région ,n 'accepte pas de recevoir certaines personnes à sa table , et personne n 'en fait un plat , sauf qu 'il faut forcer le portail , pour y arriver, et pourtant il devrait étre l' un des premiers politiques à nous ecouter ! Mais il n 'écoute que ce qi 'il veut bien entendre.Reunionnais , envoyez tous ces alimentaires à la case départ ANPE ,on est assez grands pour se prendre en main et decider de notre sort ,à la condition qu 'on le veuille

6.Posté par fabienne couapel sauret le 13/04/2009 02:13
A soliste.

Pourquoi le Cospar piloté par Paul Verges ne veut pas participer pas aux Etats Généraux ?

Mais tout simplement parce qu'en ne participant pas aux ateliers, le Cospar pourra manifester dans la rue et P.Verges, le prétendu sauveur, pense pouvoir intervenir ensuite pour calmer ses troupes et acheter la paix sociale.

Mais mais ......il n'a pas tout prévu.

7.Posté par MoA le 13/04/2009 06:35
Pourquoi allez à Paris pour proposez des solutions alors que cette semaine commence les états généraux ? ils n'ont qu'à les faire ici, leurs propositions, en invitant la presse et leurs caméras.
Les réunionnais se sentirons sûrement plus écoutés si ils pouvaient suivre les débats. Ca éviterait que certain (des deux cotés) crient à la désinformation ! Mais malheureusement je crois que la présence de caméras n'est pas souhaitée ni des politiques ni des syndicalistes. Chacun préférant leurs petites conférence de presse bien plus pratique pour trier l'information et faire mousser leur ego.

8.Posté par collectif des dijoux le 13/04/2009 08:02
heureusement car le cospar alias cgtr n'est pas représentatif de la réunion

9.Posté par franck974 le 13/04/2009 10:00
post 8
tout à fait, heureusement effectivement

10.Posté par marco le 13/04/2009 10:09
les réunionnais sont des moutons ils attendent que les autres manifestes pour eux assis sur leurs culs

11.Posté par daniel le 13/04/2009 10:19
déja des vacances a paris pour 7 membres du cospar payé par quI,
FILON a bien fait de refuser de les recevoir je vois déjà qui sont les 7 qui devait partir
ils avaient envi d"aller feter leur demi victoire a paris
bravo FILLON

12.Posté par DURAND le 13/04/2009 14:34
Eh oui , toujours un wagon de retard...quand ce n'est pas une rame entière.Notez que j'avais moi compris que très tôt le LKP avait rejeté l'dée de ces états généraux pensés ailleurs et dont les vrais domiens réunionnais ,antillo-guyanais ne se sont jamais recommandés alors!Qui se sent domiens au sein du Cospar quand le souci de se singulariser prédomine en permanence?Qui est le Cospar(émanation de ...) pour solliciter une entrevue du premier ministre, ne rêvons pas!!!!Allez réunionnais mettons-nous debout pour dire à tous ces futurs candidats à des éhéances électorales qu'ils ont assez profité de la surexposition médiatique et que nous avons vu clair dans leu jeu.

13.Posté par Ti ponch le 13/04/2009 16:10
"Le Cospar n’ira pas aux Etats généraux "

Evidemment ! Tant que l'ETAT ne sera pas GENEREUX avec l'argent du con-tribuable !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales