Politique

Le Conseil général veut l'embauche en "priorité" de Réunionnais au Parc National

Ce vendredi après-midi se tient le conseil d'administration du Parc National au Département à Saint-Denis. Les représentants du Conseil général ont déposé un projet de résolution visant à embaucher "en priorité" les jeunes Réunionnais, projet à faire examiner par les instances du Parc National, face aux problèmes de chômage qu'ils connaissent.


Le Conseil général veut l'embauche en "priorité" de Réunionnais au Parc National

Les représentants du Conseil général ont présenté et soumis à délibération, selon la procédure d’urgence, lors de la séance du Conseil d’administration du Parc National de La Réunion en date du vendredi 29 avril 2011, un projet de résolution visant à favoriser "en priorité" l'embauche des Réunionnais.

Voici le communiqué :

1. Prenant en compte :
- son profond attachement au respect de la lettre autant que de l'esprit ayant présidé à l'adoption de la loi du 14 avril 2006 portant réforme des parcs nationaux, des parcs naturels marins et des parcs régionaux;

- que le législateur en modifiant les missions et le fonctionnement de ces établissements publics, leur a demandé, une meilleure prise en compte des enjeux de développement durable, et une place plus grande aux acteurs locaux leur permettant de s'impliquer pleinement dans la gestion de leur territoire ;

- qu'un parc national est certes un espace à caractère exceptionnel, du fait d'une combinaison unique entre géologie, diversité biologique et paysages, et que le législateur a également reconnu par cette loi, que ce caractère exceptionnel résulte aussi d'activités humaines ayant respecté les éléments caractéristiques de ce patrimoine naturel tout en satisfaisant les besoins des communautés locales. Le caractère de "monument de la nature" est donc indissociable de la présence de communautés humaines qui ont marqué de leur empreinte la diversité biologique et les paysages de ces territoires.

- que le classement au patrimoine mondial ne doit pas, comme s'est engagé le parc national, être considéré de telle manière qu'il en découle une contrainte réglementaire supplémentaire; qui conduirait à renier une part de cet héritage culturel et traditionnel.

- qu'il met pour sa part des moyens conséquents pour préserver et valoriser les patrimoines tant naturel que culturel réunionnais, tout en visant à travers ses investissements un impact sur l'emploi localement.

2. S’agissant de l’emploides Réunionnais, à ériger comme priorité collective au sein de l’administration :

- Le Conseil General tient à nouveau à saluer la désignation d’une Directrice réunionnaise qui constitue une évolution favorable donnée à l’emploi de cadres réunionnais au sein de l’administration.

- Le Conseil Général met pour sa part en œuvre des moyens conséquents pour préserver et valoriser l’environnement. La collectivité vise également à travers ces investissements un impact sur l’emploi localement. Le secteur de l’environnement dans ce contexte constitue un potentiel d’emplois important pour les Réunionnais.

- Considérant les discours au plus haut niveau de l’Etat (allocution du Chef de l’Etat au conseil Interministériel de l’outre mer le 6 novembre 2009 sur l’accès à l’emploi pour les ultramarins dans l’administration outre mer, mais aussi les circulaires de mise en application de juillet 2010),

- Considérant le fort taux de chômage des jeunes Réunionnais, le nombre de jeunes aujourd’hui formés à La Réunion ou encore les dispositifs de formation existants pour satisfaire le besoin de compétences localement ;

- La spécificité du contexte local et la nécessaire maitrise de l’environnement géographique, culturel et social des populations et secteurs couverts par le Parc National.

Dans le droit fil de la motion adoptée par l’Assemblée Plénière du conseil Général le 15 décembre dernier, l’orientation visant à faire de l’emploi des jeunes Réunionnais une priorité collective mérite d’être mise en application au sein du Parc National de La Réunion.

Le Conseil général demande à la présidence et à la direction du parc national de La Réunion, face à l’ampleur du problème du chômage des jeunes, les élus membres du Parc National sollicite auprès du Président du Parc National l’engagement d’une action concertée avec l’Etat afin que de nouvelles dispositions soient enfin prises pour tenir compte de cette préoccupation, et que des modalités plus adaptées soient mises en œuvre en terme de recrutement pour favoriser l’emploi des Réunionnais.
Vendredi 29 Avril 2011 - 16:50
Lu 6119 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

101.Posté par ber...... le 04/05/2011 12:24
j adore ce post génial !!!!! llissime ......"J'avais tres mal au dent et suis allé chez un dentiste (métro), le pharmacien (métro) m'a donné des calmants, mais j'ai du apeller un urgentiste (métro) qui m'a amené à l'hopital. La secretaire (créole) m'a inscrit au carnet du chirurgien (métro). Au matin, croisant les éboueurs (créole) j'ai repensé à ma voiture. Un flic (métro) m'y attendait. J'ai été convoqué devant le juge (métro) qui m'a collé une amende vertigineuse que m'a fait sauter un ami des RG (métro). Mais j'avais pu une tune et mon banquier (métro) ma retiré ma CB. Heureusement mon frere (creole) m'aida un moment. Mais pas assez pour que mon patron (métro) me vire. Le spychologue (métro) indiqua une dépréssion . Je n'avais plus qu'ue solution: l'armée. L'adjudant chef (métro) m'enrola. J'etais devenu quotas regional dans une escuade (métro). je démissionais. Aujourd'hui je suis chomeur avec mes 130000 dalon (créoles) et je bouffe parfois chez papamomon léla et son président (metro).
Je suis parfois au repas que m'offre les benevoles humanitaires (metro) de la croix rouge. Ils m'expliquent que la préférence regional c pas joli joli au niveau de la morale egalitaire et tout ca et qu'on est tous francais et pareil idem tous . Cela me rassure. Je crois que cela les RASSURE aussi que je sois rassuré moi et mes 130000 dalons (créoles)."

100.Posté par Vous êtes gonflés ! le 02/05/2011 11:09
On le voit au nombre des réactions et au caractère passionné de bon nombre de celles-ci : le sujet est brûlant. La raison : la situation sociale dramatique de l'île, le chômage, l'illettrisme, la pauvreté endémique... A chaque fois, et comme en métropole, le contexte économique et social est propice à la désignation de boucs émissaires. Ici, c'est le zoreil, mais aussi les malgaches, comoriens, etc... Les uns prendraient les emplois des Réunionnais, les autres coûteraient cher à la collectivité en aides sociales, logements...
Et chacun d'asséner ses vérités et ses chiffres. Pour certains, des hordes de zoreils débarqueraient chaque année pour occuper rien de moins que 90% des nouveaux postes créés à la Réunion, ne laissant que des miettes aux enfants diplômés et compétents du pays. D'autres rappellent que les zoreils (ou une partie d'entre eux) font aussi vivre l'économie, créent des emplois, occupent des postes pour lesquels la "main d'œuvre" locale fait défaut. On en appelle à l'unité républicaine, à l'égalité entre les citoyens, à la liberté de circulation des Français...
Difficile sur un post d'aller au fond de sa pensée. Il faudrait des études précises, des analyses sérieuses et un débat responsable, en évitant de stigmatiser les uns ou les autres. Au lieu de ça, les politiques, toujours prompts à récupérer les mécontentements et à assurer la pérennisation de leurs avantages et pouvoirs de nuisance, jettent de l'huile sur le feu.
Je me contenterai de vous conter 2 anecdotes : hier, j'ai été interpellé par un groupe de jeunes dans un quartier de St-Denis alors que je passais en voiture. Les gars boivent, sont bruyants, un peu excités... Me garant un peu plus loin, un des jeunes vient vers moi et commence à me dire que je leur ai manqué de respect et n'ai pas répondu à leur "bonjour". Le ton est un peu agressif mais en s'expliquant calmement, les choses rentrent dans l'ordre. Au moment de partir, le gars me dit : "Mais, toi, t'es Australien ou Danois, non ?"... Ah ah ah, je ris et lui demande ce qui lui fait penser ça. La réponse est claire : "avec ta tête, t'es pas d'ici". ça m'a rappelé une réflexion entendue à St-Louis. Un commerçant avec qui j'échangeais quelques mots sur le trottoir m'avait alors demandé si j'étais canadien... Sur le moment, je n'avais pas compris la subtilité de cette petite question qui n'avait pour but que de me faire sentir que je n'étais pas chez moi...
On entend souvent que les zoreils ne se mêlent pas à la population, ne font pas l'effort de parler créole, de comprendre la culture locale... Au-delà du fait que c'est largement faux pour une majorité des zoreils que je connais ici, il faudrait aussi s'interroger sur l'accueil et l'ouverture d'esprit d'une partie de la population locale ouvertement raciste.
Deuxième anecdote, en lien avec le débat qui nous occupe : il y a un mois, je réponds à une offre d'emploi, dans une administration. Je passe l'entretien et 10 jours après, on me dit que ma candidature a été retenue et que je suis embauché en CDD à compter de début mai... La semaine dernière, au lieu de signer mon contrat comme prévu, les choses ont inexplicablement capoté... La raison en est que quelqu'un, "en haut lieu" (élu ? syndicat ?...) a tout simplement posé un veto à mon recrutement, car je suis zoreil. Ce n'est pas la première fois... Alors, je pose la question : diplômé de Master 2, installé à la Réunion depuis 10 ans, marié à une Réunionnaise, ayant passé puis perdu le bénéfice d'un concours de la Fonction Publique Territoriale à la Réunion, faute de place disponible dans une collectivité malgré une centaine de candidatures en 3 ans, en recherche d'emploi depuis 2 ans, n'ai-je pas le droit aux mêmes chances que les autres ? Suis-je moins réunionnais que les autres ? Les zoreils bénéficient de passe-droits dites-vous ?? ça m'étonnerait... Moin lé pa plus mé moin lé pa moins !
L'emploi est une denrée rare, en particulier à la Réunion. La conséquence en est que tous les réseaux sont activés lorsqu'on cherche à travailler. Qui bénéficie de ces réseaux ? Sont-ce vraiment les zoreils ou les créoles qui ont de la famille dans les collectivités, qui sont encartés dans un parti politique ou un syndicat ? Il y a beaucoup à faire pour résoudre les problèmes sociaux et économiques à la Réunion et ce débat sur la "préférence régionale" est vraiment la pire manière d'aborder les choses. Si le chômage des zoreils est moindre que celui des autres communautés à la Réunion, c'est peut-être que les métropolitains qui n'ont pas de travail à la Réunion repartent en métropole ou vont voir ailleurs à l'étranger, non ?...
J'aimerais tellement voir les élus réunionnais s'engager sur des débats constructifs, proposer des solutions, améliorer la situation... Las, ils ne font que du clientélisme et de la politique politicienne. Quant au peuple réunionnais, il a trouvé un bouc-émissaire commode à la situation économique et sociale de l'île. C'est mieux de prôner la "préférence régionale" que de crier "zoreil déor", mais au fond est-ce vraiment différent ? Bien sûr, certains sont assez raisonnables dans leurs propos et leurs propositions. Ils s'émeuvent légitimement des difficultés rencontrées par les jeunes en terme d'emploi et prônent des mesures de bon sens (donner de l'emploi à ceux qui cherchent ici plutôt que de faire venir des gens de l'extérieur)... Mais attention, d'une part je pense que beaucoup de choses sont fantasmées et je ne crois pas que les emplois créés ici soient occupés par des gens venus de l'extérieur, ou alors de façon très marginale. D'autre part, ces discours créent des amalgames, des stigmatisations, de la haine... que vous le vouliez ou non. Les plus extrémistes se retrouvent vite face à leurs contradictions : si les zoreils doivent quitter la Réunion, comment continuer à bénéficier de l'aide à la continuité territoriale, à trouver de l'emploi en métropole ? Si les métros n'ont plus la sur-rémunération dans l'administration, comment la justifier pour les locaux (perso, je ne suis pas contre cette suppression mais je ne pense pas que le nivellement par le bas ait jamais porté les fruits escomptés). Je précise que les domiens dans l'administration en métropole bénéficient de sur-rém, de congés bonifiés... Bon alors, on serait dans une situation coloniale à la Réunion ? Qui a le courage (ou la folie) de demander l'indépendance, de refuser les aides de la France et de l'Europe, et de plonger la Réunion dans une misère bien pire encore ?...
De fait, en refusant l'égalitarisme républicain, la Réunion créerait un précédent bien dangereux... Il n'y a en plus aucune utilité à cela : les recrutements doivent se faire au mérite, à l'expérience... Un local sera toujours privilégié pour un trouver un emploi sur place, ce qui est normal. Quelqu'un qui connait le territoire, l'environnement social, culturel... bénéficiera toujours d'un avantage certain sur un candidat extérieur. Alors, pourquoi tomber dans ces provocations, amalgames, contre-vérités ?... Croyez bien que les politiques qui jouent avec le feu y trouvent leur compte électoralement !... Ce serait tellement mieux de les rappeler à leurs responsabilités.

99.Posté par Mathieu Payet le 01/05/2011 23:26
M. lebreton...
Vous semblez enfermé dans votre logique comme dans une bulle sans contact avec ce qui peut être dit par vos interlocuteurs. C'est votre droit de fonctionner en autarcie et de ressasser vos lubies anti réunionnaises.
Cependant, pour la tenue de ce débat permettez moi de vous indiquer que vous retournez , sans doute en pleine conscience et volontairement, le problème.
Ce n'est pas les réunionnais qui mettent des quotas anti zorey. Ce sont les réunionnais qui sont tenus loin des emplois et qui ne peuvent y accéder que par quotas limités.
Des chiffres et des exemples vous ont été donnés durant ces échanges. Les réunionnais n'accèdent que secondairement à l'emploi qui est réservé prioritairement et majoritairement aux nouveaux arrivants zoreys.
Cette situation est une réalité! elle est injuste et discrlminatoire. Les reunionnais sont exclus de ces emplois sur des critères de compétences? de diplomes?....la question ne se pose même pas, ils n'accèdent qu'aux emplois restant....
Cessons cette immigration zorey. Cessons la préference donné aux métropolitain aux emploi. rétablissons l'equité républicaine sur notre île. rendons aux réunionnais le produit de leur économie.

98.Posté par Marcel Lebreton le 01/05/2011 23:46
Bon voyage vers la république bananière (ou cannière). Vous ne parlez plus de compétences, d'expériences, de diplômes, mais de quotas : ON SE CROIRAIT DANS LE FOOT-BALL ! Vous en êtes à dire, C'EST A CELA QUE CA REVIENT, à compétences moindres, à expériences moins étendues, à diplômes inférieurs, IL FAUT DONNER LA PLACE AUX REUNIONNAIS ! C'est méprisant pour nous réunionnais. Nous devons gagner nos places, ET C'EST NORMAL, à plus grandes compétences, à expériences plus étendues, à diplômes supérieurs. Voilà où doit être notre fierté. Mais pour avoir des compétences plus pointues, des expériences plus diversifiées, et éventuellement des diplômes supérieurs, il faut faire le sacrifice de quitter les jupes de sa mère, la plage de St-Gilles et le confort douillet des 53 %. Voilà où est la vérité. Marcel Lebreton.

97.Posté par zoogones marcel le 01/05/2011 21:32
A ceux qui nient que notre société réunionnaise toujours sous l'influence de la goyave de france ou pour le dire en d'autre terme, sous un modèle de structuration sociétale de type postcolonial, je laisse ces chiffres pour réflexion:

en 2009, nous avons eu dans l'éducation national:
- 1400 créations de postes, 1200 ont été attribues à des zoreys
en 2010, nous avons eu 1100 ouverture de postes:
- 950 ont été attribués à des zoreys
en 2011, nous avons eu 1000 ouverture de postes:
900 ont été attribués à des zoreys.

Ceux qui ont le coeur à faire la fine bouche ou a sortir les droits de l'homme, sachez que vous me donnez la gerbe, ou pour le dire autrement, vos préceptes moralisant hérités d'une histoire républicaine vous aveuglent quant à la réalité de détresse d'une population formée que l'on jette en pature au chomage ou à l'exil forcé.
Si il faut se joindre à ces jeunes dans la rue quelques ronds ouvrages du volcan et de la pluie dans les mains, malgré mon vieil age, je serais là. Il est un temps, où l'inacceptable ne doit plus être accepté.
Je possède un miroir et j'aime me regarder au matin fièr de ce que j'ai construis. Mes petits enfants aussi le méritent sur cet île.

96.Posté par cedric huet le 01/05/2011 21:16
@nul n'est prophète.
Quel est le contenu de votre propos?
- Les reunionnais vont trucider tous les zoreys ou les mettre à la mer? Soyons sérieux.
- Les zoreys travaillant et développant le pays ne sont pas "autoriser" a demeurer en celui-ci? Soyons sérieux.

Oui soyons un peu sérieux et ne nous éloignons pas de notre problème commun à tous. Vous avez une société vous en etes fièr à juste titre, vous savez donc "gérer" et "anticiper".
Je vous parle moi de la société réunionnaise.
Comment la gérer, comment anticiper pour qu'elle n'implose pas. Là est le sujet qui nous préoccupe vous comme moi. Car nos destinées sont içi.
Ensuite soit vous vous refermez égositement sur vos clichés coloniaux et votre peur d'ancien "étranger" à ce territoire, soit vous réflechissez en réunionnais. Car nos enfants, les miens et les votre doivent eux aussi pouvoir garantir leur destin sur ce territoire si ils le souhaitent.

La reunion, notre territoire a tous deux, ne peut plus receuillir une immigration metropolitaine supplémentaire aussi massive que celle que nous connaissons année après année.
La reunion ne peut plus privilégier les nouveaux arrivants de métropole en leur garantissant 90% des emplois tel que cela se passe année après année.

Nous devons vous et moi, ainsi que l'ensemble des réunionnais de souche ou de résidence plus récente, refuser activement cette gestion colonial de notre pays réservant les emplois et les richesse produites aux arrivants.




95.Posté par raisonnable le 01/05/2011 21:00
decidement entre congo et marcel lebreton, ...
on ne dit pas zoreils dehors, on dit stop au flux migratoire trop important! les zoreils qui ont construits, qui ont developpe l ile a leur maniere, sont reunionnais. ca repond peut etre a la definition que vs souhaitiez. mais maintenant, s il faut imposer un quotat pour distribuer les emplois, faisons le! il faut des metro pour oxygener, renouveller notre economie locale mais a proportion gardée comme les antilles, 70% reunion, 30% zoreils.
encore une fois, comme avec les gamins, quand il y a de l abus, faut reguler.

94.Posté par AeRo FReiNS le 01/05/2011 20:17
@celui qui a écrit : ...un fascicule maoisant d'Anyel Boyer...

maoisant ?! Ah ouais..? Et pourquoi pas fdesouchisant !!!? ..Car ça y est. ..j’ai repéré d’où tu tiens tes néologismes imbéciles. ..Petite immersion en territoire fdesouchien. …c’est très instructif en effet..!! Et moi qui te pensais original.. C’est loupé. ‘Sont quelques uns à écrire, et penser, comme un seul homme. Une vraie faction. Et qui se dit en guerre. En guerre .. ouais..! Ça doit être ce qui explique remarque... qu'ils aient pris une journée entière... à valider mon modeste commentaire... Aboubakar d'Urville.... pour vous servir.

Je comprds mal tes propos ici d’ailleurs. Certaines parties de ton raisonnement, positions et développements… La République n’est-ce pas ?! …pourraient tout aussi bien, s’appliquer alors à la défense du droit des français… de confessions et de culture différentes..!? Ceux-là notamment, qui déjeunent hallal. Et prient en arabe.

Fut déjà évoquée sur ce site, une certaine hémiplégie de la logique… Nous avons ici un joli spécimen. ..Cela me rappelle un certain libéral protectionniste…. et ses contre- aberrations.

La danse du ventre… olé ! olé ! …Identité culturelle alors ?!?

On en parle ou pas…. ?!

..je trouve d’ailleurs, les arguments venant défendre, …à niveau de formation (ou de compétences) égal une embauche préférentielle des reunionnais… bien plus acceptables, que ceux qu’on peut lire ..sur ton site de ralliement. "Vachement" plus acceptables mêmes.

Et ceux là, qui trébuchent si piteusement d'ailleurs.. à propos de modèles civilisationnels, républicains, et laïcs, et patins, et couffins…. devraient presque… s’en inspirer.

Aussi je t’invite à la relecture des post d’AeRo FReiNS sous ce topic :
Nommez-moi car nous sommes de la même communauté.

…ça pourrait te servir… A moins que… ce ne soit déjà fait ?!?

93.Posté par Nul n'est prophète en son pays le 01/05/2011 19:51
A l'heure où l'on tente de diminuer les discriminations d'embauche en France, la Réunion se propose de bannir ceux qui ne portent pas un nom tel que Payet, Hoareau, Fontaine, Nativel... etc. Je suis patron d'une petite entreprise et je peux vous dire que peu importe le nom, l'origine, la religion de ceux que j'embauche. Une seule règle : la compétence !!! Si à CV égal, la connaissance du tissu socio économique local fait la différence, j'agirai en connaissance de cause dans l'intéret de mon entreprise, et rien d'autre. Si les réunionnais souhaitent que leurs enfants disposent de la mobilité, il faut aussi accepter qu'elle soit dans les deux sens. Cela fait 23 ans que je vis à la Réunion, plus de la moitié de ma vie et je me sens réunionnais. J'ai même pu constater que je connaissais bien mieux l'ile, son histoire, sa géographie, sa faune, sa flore... que beaucoup de natifs de l'ile. Alors je pose la question : parle-t-on ici d'action sociale ou d'économie et de rentabilité ?

92.Posté par Tanbi le 01/05/2011 19:54
Je ne suis pas mécontent de découvrir de nouveaux posteurs qui posent ce problème avec lucidité et courage. Enfin des jeunes réunionnais, sans excès, commmencent à ne plus accepter l'inacceptable.

Car pour certains, dès que le cheval se cabre pour éjecter le cavalier qui veut le dominer, c'est toujours le cheval qui est raciste. Avec à la clé toujours de arguments spécieux...

Pour ma part la seule et unique solution c'est de sortir du cadre de la départementalisation. Avec + de 100 000 chômeurs, d'illétrés et de personnes vivant de minimas sociaux, on ne peut plus continuer ainsi...

Il ne s'agit pas d'indépendance, mais bien d'inventer un modèle de développement spécifique, original et digne...

L'homme réunionnais n'a pas vocation à devenir qu'un baiseur de rhum !


91.Posté par ndldlp le 01/05/2011 18:37
ah que j'ai plaisir à lire que certains revendiquent qu'en matière d'emploi public notamment, il faille considérer l'outil qu'il représente comme un élément d'ajustement, de rattrapage ou d'apaisement.

Apaisement car la mise en application conformément au discours dont il est fait référence, permettra enfin non pas de taire la critique des ultra-républicain aveuglés par le principe qui ne correspond pas à l'utilité ni à la finalité (bigre, ceux là seraient ils de ceux là même qui profitent de ce système, directement ou indirectement, et qui en faisant comme il est dit par ailleurs, diversion, tentent ni plus ni moins que de préserver un avantage pour les leurs, au détriment des "nôtres"...?), mais permettra que l'on s'attelle enfin à celui plus important, celui du développement économique visant une politique maximale de plein emploi non pas pour que ses résidents quelque soit leur origine, mais les natifs de notre île, quelque soit leur ascendance.

J'ai plaisir à voir que de nouveaux pseudos portent haut leurs convictions.

si 5% de la population métropolitaine n'était que d'origine réunionnaise, cela nous exposerait sans doute aux mêmes critiques que celles justifiant la remise au goût du jour des débats sur l'identité nationale. Puisque celle ci suppose certains principes intangibles, comme celui de l'adéquation de la politique d'immigration et de fiscalité, au regard des ressources du pays... Aussi ne faut il pas s'étonner que nous puissions défendre le devenir de nos enfants, sur le territoire dont ils sont originaires, mais cela sera de plus en plus difficile. Cela justifie d'autant plus dès lors, que la seule variable sur laquelle l'Etat bienveillant pour ses territoires ultra marins, puisse agir, soit celui du statut juridique de la Réunion.

Or ce statut a été ancré par qui vous savez..

En lien, un article intéressant
http://www.temoignages.re/il-faut-faire-preuve-d-ambition,19476.html



90.Posté par ndldlp le 01/05/2011 18:19
"nombre de jeunes formés en métropole à des qualifications supérieures n'ont pas envie de revenir ici. "

et j'ai pas encore repris depuis le début, les propos de notre ami con(go) de service..

faut il lui rappeler les courriers ici publiés, de ceux qui sont "coincés" là-bas..?

89.Posté par cedric huet le 01/05/2011 17:34
@ congo

Décidement , la réalité semble bien difficile pour vous à admettre. Etes vous zorey?
Alors reprenons:
Lorsque l'insee parle d'emplois crées sur une année , elle évoque l'ensemble des emplois effectivement crées ( création d'entreprise, emploi liberal, publique, etc...).
Sur ces 5000 emplois en moyenne par an, nous ne savons pas combien de zorey ou de réunionnais les obtiennent.
Mais toujours selon l'insee le chômage parmi les zoreys est de 8 à 10 %.
Alors à qui vont les 5000 emplois en majorité?
Le résultat est les 130000 chomeurs réunionnais, 30% de la population active.
Alors vos syllogismes d'autruche ne font qu'accompagner cette situation intolérable où le fruit du labeur des réunionnais vont en grande majorité a une immigration massive de zorey.
Cela doit cesser.

88.Posté par macadam cowboy le 01/05/2011 17:34
post 82 que tu le veuilles ou pas , il y a trop de zoreys à la réunion ! il y en a tellement plus chaque année et la situation de l'emploi est à ce point dégradée que la majorité de la population , ( tu sais , les 90% qui sont pas d'origine métro ) , commence à en avoir marre...tu peux le nier , dire que c'est mal , faire pipi par terre et te rouler dedans , pinailler ici où là un quart de % de ceci ou de cela..... c'est un fait !
il faut être coupé de tout contact avec la population locale pour ne pas le savoir... et il faudra bien que des " responsables " politiques se décident à y remédier d'une façon ou d'une autre car on ne règle pas les problèmes en les niant...faute de quoi , il pourrait se passer ici ce qui est advenu en guadeloupe où la population zorey a fondu de force , la plupart ayant décidé de fuir cette île pour se réfugier ?...à la réunion !

87.Posté par Florence le 01/05/2011 16:49
au gars désabusé.
Je souscrit en partie a votre constat. Cependant, je pense que vous considériez une conséquence comme la cause.
En effet, le clientelisme existe parce que nous connaissons une pénurie durable de l'emploi. Cette situation crée l'assistanat et des les dérives clientélistes.
La cause de tous ces maux demeure le probleme central du chômage.
Et je souscrit aux propos courageux des autres internautes:
la colonie est finie depuis 1946? Aussi, nous n'avons plus depuis que nos jeunes sont formés a donner du travail aux métro . C'est du favoritisme. C'est une discrimination colonial envers les reunionnais qui ne trouvent que peu d'emploi restant disponibles. Et dont la seule perspective est le chomage, la misere, l'assistanat....ou les galets!

86.Posté par Marcel Lebreton le 01/05/2011 16:46
Mettons une bonne fois pour toutes les points sur les i. Vous ne voulez pas avouer (ou vous avouer à vous-mêmes) que votre revendication n'est envisageable que dans le cadre d'un statut d'autonomie, préfiguration de l'indépendance (modèle haïtien, mauricien, malgache ?), car vous n'avez toujours pas répondu au fond de la question : qu'est-ce qui définit un réunionnais ? Si l'on vous suit bien : DEHORS ZOREILS, DEHORS ZOREOLES, DEHORS COMORES (MAHORAIS dann tas), DEHORS ZANTILLAIS, DEHORS MAURICIENS, DEHORS MALGACHES ! Quant aux 150 000 réunionnais vivant en France ou ailleurs, RESSE OU SA ZOT I LE ! mais LAISSE A NOUS NOTE 53% ! C'est une honte ! Marcel Lebreton.

85.Posté par cedric huet le 01/05/2011 16:44
@ congo.
aveugle celui qui ne veut pas voir.
Les conditions d'exclusion et d'apartheid social sont très proches de ce que nous connaissons à la réunion.
Je constate que au long de vos 3 commentaires au fil de cette discussion , vous avez tenté constamment de faire diversion. Vous refusez comme beaucoup à la réunion de voir et de reveler le tabou : les emplois à la réunion sont transmis en priorité au zorey.
@gars désabusé
Nous nous retrouvons sur l'essentiel. Cela me permet d'indiquer qu'il y a nul racisme ou xénophobie dans mes propos et je pense dans ceux qui ont dénoncé içi la situation immorale à la réunion concernant la répartition de l'emploi.
Par ailleurs, je parle d'immigration nouvelle. Cessons toute nouvelle arrivée massive et aveugle de zorey. Tous ceux qui sont résidents réunionnais sont réunionnais.
Mais on ne peut plus admettre que 90% des emplois soient occupés chaque année par les 5000 nouveaux arrivants métropolitains.
Ca suffit!
L'emploi aux reunionnais, non aux zorey qui débarquent.

84.Posté par le congo chez tintin le 01/05/2011 16:35
Ensuite taxer de racisme ceux qui pronnent la préférence régionale est trop facile et correspond à une défaite de la pensée. Je pense qu'il faudrait réservé au moins 50% des postes de cadre A dans les 3 fonctions publiques aux natifs de l'île. Après est ce que cela est possible au niveau de notre droit ? Il existe toujours un risque qu'une loi de "discrimination positive" soit censuré par le CC au nom de l'inconstitutionnalité (principe d'égalité de tous les citoyens sans distinction de race, religion, origine régional..) ou censuré par le CE pour non respect des normes européennes.


++++++++++++++++++++++++++++++++

Discriminer un compatriote au sein de la république une personne en fonction de ses origines est un délit, clairement prévu dans le code pénal...en plus d'etre une défaite de la pensée.

Le seul moyen de changer de cette situation et d’être en conformité avec la loi serait de sortir de la départementalisation, et d’exiger des "accommodements raisonnables".

Ce serait aussi mettre en place une politique communautariste, avec tous les risques de retour de bâton que cela comporte ; qui pourrait empêcher un patron ou une administration en métropole de préférer embaucher un gars du coin plutôt qu'un des 150 0000 réunionnais de métropole ?



83.Posté par le congo chez tintin le 01/05/2011 16:18
6000 nouveau arrivants métro pour 5000 emplois nouvellement crée sur l'ile, avec un taux de chomage de 10% chez les zoreys (600) qui trustent ainsi plus de 90% des nouveaux emplois à la reunion, ne laissant que 500 emplois par an aux réunionnais!


++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
le taux est de 16%....d'autre part tu considères que les métros prendraient forcément des emplois créés....c'est un raccourci simpliste, rien ne montre ça...ils peuvent venir sur un poste de fonctionnaire existant, remplacer quelqu'un qui part à la retraite, créer leur propre emploi en libéral...ou venir monter une boite...et embaucher des locaux, il parait que ça arrive très souvent !

A la limite tu peux affirmer qu'un certain nombre de postes échappe à des locaux, encore faut il savoir quels postes et s'il y a des gens qualifiés ici pour les prendre....

La réunion n'a pas trop de médecins, de kinés, d'ingénieurs dans ses enfants pour l'instant...et nombre de jeunes formés en métropole à des qualifications supérieures n'ont pas envie de revenir ici.

82.Posté par le congo chez tintin le 01/05/2011 16:05
mais tu vas dire que ce que reprend ce blog est inventé car on ne peut accéder directement à l'express ?

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Mais qu'est ce que tu chantes doudou dis donc ??? c'est moi qui donne le lien de l'express en 72....comment pourrais je dire qu'on y accède pas ???


Qu'est ce qui t'énerves d'un coup....les 16% de chômeurs métros, ou le fait que l'express dise qu'ils sont bien plus qualifiés ???
Il est vrai que cet article de l'express est dérangeant, il met à mal des tonnes de clichés sur les zoreils...


Ceux que la tentation anti kadafhiste excite peuvent tenter l'aventure.....ne pas oublier que la Libye n'est pas colonisée, et que le colonel socialiste est le champion de la lutte anti coloniale lol !!!

A partir de là tout parallèle entre la réunion à" libérer" en suivant l'exemple libyen est un contre sens absolu...je n'ai pas de mots pour décrire pareille ineptie.

81.Posté par gars désabusé le 01/05/2011 14:53
Je suis métro et cela fait 15 ans que je vis sur l'île. J'ai passé mon bac et fait mes études à l'université de Saint Denis. J'ai déposé une candidature dans une association pour faire du soutien scolaire. On m'a fait comprendre qu'il fallait que je prenne ma carte au parti socialiste, la commune subventionnant les associations de quartier.
Le plus gros problème de la réunion reste le clientélisme, qui profite aussi bien aux créoles qu'aux métros.
Ensuite taxer de racisme ceux qui pronnent la préférence régionale est trop facile et correspond à une défaite de la pensée. Je pense qu'il faudrait réservé au moins 50% des postes de cadre A dans les 3 fonctions publiques aux natifs de l'île. Après est ce que cela est possible au niveau de notre droit ? Il existe toujours un risque qu'une loi de "discrimination positive" soit censuré par le CC au nom de l'inconstitutionnalité (principe d'égalité de tous les citoyens sans distinction de race, religion, origine régional..) ou censuré par le CE pour non respect des normes européennes.
Dans tous les cas il est urgent de trouver des solutions au problème du chomage car cela fait trop longtemps qu'on entend que tot ou tard ça va péter grave!! Les cocos et autre syndicats marxistes ont raison : la situation est explosive on recherche des boucs emmissaires. Le débat zoreil/créole, l'islam et la burka, l'immigration comorienne, un coup les enseignants zorey fainéants, les commerçants chinois rapiang, les zarabs refusant lez metissage, les rites sauvages des malbars ect......
La solution peut 'elle être politique ? j'en doute. Le clientélisme frappe tous les partis politiques, de droite comme de gauche et je ne veux pas tester marine le Pen, qui amenera à une véritable guerre civile en France.

80.Posté par maguimms le 01/05/2011 14:48
M. lebreton marcel , je crois que vous posez les questions à l'envers.
- le niveau de renouvellement ne change que peu la situation où le nombre global de métropolitains avoisine aujourdhui si on en croit les chiffres de l'insee de 2009 , plus de 10,2% de la population totale réunionnaise, et avec , ce qu'il faut retenir, une augmentation globale de 60000 personnes metropolitaine supplémentaire en 5 ans
C'est considérable dans une île qui connait 100000 chomeurs!
- Votre propos sur les réunionnais qui souhaitent travailler au pays est scandaleux! Alors vous accepter et défendez la situation où 60000 métropolitains prennent les emplois crées a la reunion et vous voulez que les réunionnais eux, s'en aillent!! Vous vous rendez compte de ce que vous affirmez?
C'est un propos des plus colonialistes! Nous sommes en 2011, réveillez-vous!
Vous confirmez ainsi, en etes vous conscient?, que la réunion est aux métropolitains? Ce qui est quasiment devenu la réalité puisque ceux çi trustent les emplois à la réunion. Et que personne ne semblent vouloir freiner cette tendance!

79.Posté par Mathieu Payet le 01/05/2011 14:38
@ marcel lebreton.
A votre interrogations sur les chiffres, de nombreux internautes vous ont répondu.
Sur les zoreys de passage, en effet , l'insee indique qu'il existe un important taux de renouvellement ( autour des 20%) mais ce chiffre en lui-même ne veut rien dire si l'on ne le compare pas avec la totalité des zoreys dans l'île. Et là l'insee est limpide: nous sommes passé en 5 ans de 20000 à 80000 ! Le taux des départs des métros est largement inférieur au taux des arrivées.
Vous cherechez cependant à détournez les yeux du problème principal, permettez moi de vous le mettre à nouveau en clarté:
6000 nouveau arrivants métro pour 5000 emplois nouvellement crée sur l'ile, avec un taux de chomage de 10% chez les zoreys (600) qui trustent ainsi plus de 90% des nouveaux emplois à la reunion, ne laissant que 500 emplois par an aux réunionnais!
C'est un scandale! C'est criminel!

78.Posté par Marcel Lebreton le 01/05/2011 13:47
Vous m'obligez à revenir sur le sujet pour la troisième fois :
1°) Vos chiffres d'arrivées de zoreils à la Réunion ne veulent rien dire : d'où sortent-ils ? Et quel est le critère ? Le lieu de résidence ? Alors le chiffre englobe forcément une certaine proportion de réunionnais qui ont eu le courage d'aller travailler ailleurs plutôt que de rester à la Réunion à vivre de l'assistanat. Le lieu de naissance ? Alors il englobe forcément une certaine proportion de réunionnais de la deuxième génération, nés ailleurs qu'à la Réunion.
2°) Vous vous gardez bien de comptabiliser les zoreils qui ont fini leur contrat (du public ou du privé) et qui, généralement au bout de 3 ans, ou un peu plus, rentrent chez eux.
3°) Il y a deux choses que je ne comprends pas : d'abord pourquoi les réunionnais s'acharnent-ils à vouloir qu'on leur "donne" un emploi ? Ne peuvent-ils pas en créer eux-mêmes ? Quand l'Initiative, le Courage et l'Imagination sont passés dans la rue, nombre de réunionnais n'étaient pas au barreau. Ensuite, quelle est cette perversion maladive à vouloir à tout prix (et surtout à celui du RMI) "travailler au pays" ? Regardez autour de vous, ces millions d'individus qui passent les frontières pour trouver du boulot. Le travail, on ne l'attend pas, on va le chercher là où il est. Et s'il n'y en a pas à côté de chez soi, on va le chercher ailleurs. Marcel Lebreton.

77.Posté par Raisonnable le 01/05/2011 13:37
La reunion est profondement une terre d accueil, un pays ou il y a des rale-pousse comme partout ailleurs mais avec une harmonie entre nous tous qui est intrinseque. Il y a les grands causements, les moucatages mais au final on s entend et se respecte. Mais il faut bien dire que certaines exactions de certains pousse a reagir et de facon assez virulente. Et lorsque des metropolitains occupants les postes les plus en vue poussent le bouchon un peu trop loin, eh bien il faut que l on reagisse. En fait, les metropolitains s inquietent de certaines reactions auxquelles ils ne sont pas habitues a la reunion!! On a toujours ete de bons concitoyens calmes! Mais a force de voir des postes a responsabilite echapper a nos enfants partis en etudes, lorsque l on voitun direct de banque metro recrute une (simple) secretaire en metropole, on peut se poser des questions! Quand on voit des dizaines de soudeurs sur la centrale edf du port, on peut se poser des questions. Quand on voit une sem d etat sidr prendre une boite de rouen pour un marche parce que le responsable sidr est de rouen, on se pose des questions. On ne parle de stopper mais de reguler. Il y a des abus. Quand certains parlent en nombre, nous on parle de pourcentage: meme si on parle de 40000 z a la reunion sur 800000, ca fait 5% (meme si on est plus pres de 10% avec 70 000 z). 150.000 run en metropole sur 70millions, ca fait quoi? 0,2%!!! Pour les fonctionnaires, peutbetre faut il envisager la suppression des primes et des surenumerations? Mais l economie perdrait ses 30 a 50 % ! Envisager des criteres: celui qui n investitt pas a la reunion, perd sa prime vie chere? Difficile! Pour les responsables d entreprises, celui qui vit a la reunion et l aide a se developper, en apportant sa pierre a la construction de notre ile, tres bien! Celui qui meprise le local en allant tout chercher en metropole, out, dehors. Comme en agriculture: embaucher un ingenieur agronome: deux comprtements possibles: celui qui va s engager a doubler le tonnage de canne par hectare sous deux ans : positif!! Et celui qui va dire que la canne et ses agriculteurs, cvest des cons et qu il faut tout raser pour reemplacer par du ble en faisant venir des agriculteurs de metropole!! Vaste dossier mais c est clair, cela bouge et ca doit continuer! Cette nouvelle genertion qui a les competences ne doit pas etre sacrifiee!! Les habitudes colonialistes doivent disparaitre! Plus de partage et de respect!!

76.Posté par macadam cowboy le 01/05/2011 13:04
post 72 ta mauvaise foi vire au comique mon ami....ton lien.. " a que je sais tout mieux que les autres ".... (http://www.tlfq.ulaval.ca/axl/afrique/reunion.htm) est un page du conseil régional , rédigée par un obscur fonctionnaire , elle est bourrée d'erreurs...c'est juste une page de présentation , pas une étude !
en revanche , le lien que tu qualifies de " khadafien " ( pfff....) reprend une étude publiée par le quotidien.re c'est à dire par des journalistes ( l'accès au site est payant , d'où no lien...) un autre article publié par linfo.re ( voir lien ) reprend les mêmes chiffres de 10,2% de population métro...là encore des journalistes...
ces mêmes données se trouvaient aussi dans une très sérieuse étude faite par l'express reprise sur ce blog http://laurent.decloitre.over-blog.fr/article-enquete-sur-les-zoreys-de-la-reunion-51334596.html...
mais tu vas dire que ce que reprend ce blog est inventé car on ne peut accéder directement à l'express ?
pas grave !....on connait ta méthode de désinformation un peu révisioniste que tu pratiques sur zinfos...
continues à te convaincre toi-même si ça t'amuse !

75.Posté par Cédric huet le 01/05/2011 12:49
Tu as raison Congo....
Kadhafi est tombé comme les autres dictateurs d'afrique du nord , parce qu'il a laisse la moitié de sa population dans la misère et hors du système social.
C'est exactement pareil pour nous à la Réunion: le système colonial maintenu dans notre île exclu du jeu social , 53 % de la population en dessous du seuil de pauvreté. 30% de la population au chomage dont 21 % en chomage longue durée!
La plupart des emplois nouveaux sont tenus et donné au zorey qui débarquent. les réunionnais n'ont que les miettes.
Le système colonial ira dans la même direction que ces dictatures d'afriques du nord: la révolution!
Il fo réformer avant que sa pète. Privilégier les réunionnais dans l'accès aux emplois. Eteindre l'immigration zorey à la réunion.

74.Posté par mathieu payet le 01/05/2011 12:31
@ congo colonial
Tu commences à ouvrir les yeux, c'est bien....
La même étude de l'insee indique que en 4 ans plus de 25000 metro sont arrivés sur l'île. Pour rappel: nous avons entre 110000 et 130000 chômeurs. Et plus de 12000 nouveaux demandeurs d'emplois chaque année.
Il faut arreter d'urgence cette immigration massive de metropole sur notre île et arreter de leur fournir la majeure partie des emplois crées.
10% de 6000 cela fait 600 zorey sans emplois....mais cela fait surtout 90% des emplois pour des zorey qui débarquent.
Stop à l'immigration zorey!

73.Posté par fundisantim le 01/05/2011 11:39
Il faut ouvrir une usine de coton tige et tout le monde trouvera sa place.

72.Posté par le congo chez tintin le 01/05/2011 11:18
Bizarre....sans vouloir polémiquer ce site " destin de l'afrique" m' a l'air bien afrocentré, d'inspiration kadafhiste...et le lien du quotidien ne fonctionne pas !!!


10% me parait nettement surévalué...j'ai plus tendance à croire aux 5 % de l'université canadienne dont j'ai donné le lien, ça me parait bien plus en rapport avec la réalité...

De toute façons les stats ethniques étant interdites...va être difficile de savoir !


J'ai finalement retrouvé un lien de l' express, qui donne bien 10,2 en 2009...mais avec une étude faite à partir du lieu de naissance en 2006...; avec tous les risques d'erreur que ce "droit du sol" nous donne !



Après des décennies de flou, il est aujourd'hui possible d'en savoir plus grâce à l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). Officiellement, en France les statistiques ethniques sont interdites.
Mais en croisant, pour L'Express, le critère "lieu de naissance" avec une série de données (lesquelles ???) issues du dernier recensement de 2006, le bureau réunionnais des études et diffusion de l'Insee aboutit à d'étonnantes conclusions.



Autre chiffre surprenant de cette enquéte pseudo ethnique lol..., le taux de chomage des "métros" et leur image usurpée de "richards" !!!

Les hauts et les bas, les zoreys connaissent aussi. Malgré leurs diplômes, 16 % d'entre eux se trouvaient au chômage l'an dernier. C'est bien moins que la moyenne départementale, qui frôle les 30 %, mais bien plus que les 9,5 % de métropole. Une explication : depuis l'an 2000, qui a vu déferler, selon les spécialistes, une seconde vague de migration, sont descendus de l'avion des "zoreys savate", sans le moindre sou.





71.Posté par métis le 01/05/2011 10:16
Quand je vois les bagarres de chiffres et d’arguments je me dis que la belle unanimité pour défendre le modèle de société métissée est une belle coquille vide : Le métissage réussi n’est pas seulement une question de mélange de couleurs il faudrait aussi mélanger les idées (politiques en premier) et chercher des solutions intelligentes et égalitaires plutôt que se dresser les uns comme les autres.
Tous les « zorey » sont mis dans le même sac y compris ceux qui sont là depuis des dizaines d’année et qui font parfois plus que des réunionnais d’origine pour la Réunion.C’est drôle ceux là on en parle jamais et pourtant j’en connais quelques uns qui sont plus créoles (dans les faits) que les créoles eux mêmes. D’ailleurs combien de « zorey » admis aux commandes politiques de l’île ?
La problématique des emplois confiés à des gens extérieurs à l’île est multiple : Confiance des entreprises (ce qui vient d’ailleurs est réputé - à tort souvent - meilleur), formation (inadaptée et insuffisante), volonté des intéressés (ceux qui s’en donnent la peine y arrivent), et vision politique (depuis 30 ans les politiciens en place ne raisonnent qu’en mendicité à Paris et entretiennent leurs cheptels d’électeurs qu’à coup de contrats aidés, il faut dire que ça les aide à se maintenir en place), et mauvais exemple de l’administration centrale qui gère trop souvent les postes à responsabilité comme récompenses et places réservées aux fonctionnaires du continent.
Bref pour inverser le cours des choses et de l’histoire il faut rééquilibrer le destin de l’île pour une émancipation politique avec un vrai rôle économique au sein de la zone géographique avec une identité française qui la serve plutôt que la desservir (transferts et assistanat) que nous nous servions des idées de notre métissage plutôt que son apparence et que nous fassions front commun plutôt que de nous taper dessus.
Mais vu le manque d’envergure (volontaire ?) de la plupart des politiciens en place c’est pas gagné.
Pour en changer il faudrait que le peuple aussi change de mentalité entre ceux qui n’y croient plus et ceux qui dès qu’une tête dépasse et propose quelque chose veulent la couper (ça c’est typiquement français on se complait dans la médiocrité et fustige tout ce qui réussit ou essaye de la faire).
Notre île est malade de son modèle national où il n’y a pas de vision d’avenir, d’espoir pour la jeunesse (qui en parle vraiment), d’une sincérité et intégrité de ses élites et d’une communication outrancière et superficielle à tout va où tout le monde gueule, se plaint, tape sur son voisin, mais ou personne ne se remet sincèrement en cause de peur de perdre le peu qu’il a. Finalement c’est chacun pour sa gueule et comme ça va pas c’est la faute de l’autre.
La France est mal en point, perd ses valeurs, et le réveil sera douloureux. La faute à ceux qui nous gouvernent et SURTOUT à ceux qui les ont choisis à leur image.
De Gaulle, JAURES, MENDES, SEGUIN, doivent se retourner dans leurs tombes.



70.Posté par Mokentole le 01/05/2011 09:18
ingalakour le 01/05/2011 08:38 Ce que tu dis est exact et il ne fait pas trop bon d'être différent en France ou ailleurs, quoiqu'il ne faille pas généraliser. A titre d'exemple, j'ai un beau-frère malbar, noir de chez noir, qui vit en métropole et n'a jamais fait état de discrimination ou de souci particulier; Donc, on peut trouver des exemples et des contre-exemples. Ce qui me semble en tous cas vrai c'est que le français est raciste et intolérant, quelle que soit son origine. Cela englobe les réunionnais, mettent en avant une vitrine du "savoir vivre ensemble" qui est plutôt le "savoir vivre côte à côte". Les manifestations haineuses et de racisme s'expriment fortement dès qu'il y a un souci (grève, embauche, etc.). Il suffit de lire les post ici. Voir aussi les réactions face aux comoriens, malgaches et autres cultures. "malbar vantard, chinois pirate, zoreil profiteur...". L'autre jour un ami créole pur jus me disait avec un ton de mépris, parlant du maire de "sain dni" : "de toutes façons, c'est un malgache...". Alors, arrêtons de croire les uns et les autres meilleurs : racistes en France et racistes à la Réunion ! Il y a du chemin à faire pour tous.

69.Posté par ingalakour le 01/05/2011 08:38
Aux métros qui se plaignent de discrimination à la Réunion parce qu'on a osé parler de préférence régionale et cela est tout à fait légitime vu les 110 000 chômeurs et la situation sociale explosive que nous subissons.Je tiens à dire que lorsque j'étais étudiant en France la DISCRIMINATION et le RACISME mes dalons créoles et moi - même nous la vivions au quotidien n'est-ce pas? Nous étions systématiquement refoulés à l'entrée des boites, se trouver un logement n'en parlons plus,si vous avez une tête d'arabe ou de black passez votre chemin. De plus, beaucoup de mes concitoyens Réunionnais hyper diplômés à la recherche d'un emploi dans le privé ont dû se résigner et baisser les bras car leur candidature était systématiquement refusée. Mon message aux métros, arrêtez de pleurnicher et arrêtez de vous comporter en victimes car à la Réunion vous n'êtes pas les plus mal lotis!

68.Posté par mathieu payet le 01/05/2011 05:34
@ Marcel lebreton et les autres
Vos tortillements seraient ridicules si nous ne parlions pas des situations humaines dramatiques!
Vous demandez des chiffres, des comparaisons probantes ! mais vous les avez et ce depuis des années:
- La présence métropolitaine sur l'île à été X4 en 6 an (20000 en 2004, 80000 en 2009, 100000 en 2011).
- Chaque année 5000 à 7000 zorey arrive sur l'ile
- Cette progression alors même que le chômage progresse sur ce territoire exangue: + de 7000 chomeurs de + chaque année
- La réunion ne produit que 4000 à 6000 emplois nouveaux par an
- les estimations de l'insee de 2009 indique que seulement 6 à 8% des metros connaissent des périodes de chomage et qu'un pourcentage insignifiant le chomage de longue durée. ( chiffres reproduits notamment dans l'enquete de l'express de l'année dernière )

Les emplois vont donc aux zoreys.

- Aucun département ne peut faire face à une telle immigration nouvelle de résident chaque année avec une aussi grande progression des actifs et du chomage: 130000 chomeurs en Avril 2011.

L'immigration zorey doit stopper car elle est injustifiée et conduit à l'explosion de la société .

67.Posté par macadam cowboy le 30/04/2011 22:21
post 65 c'est un vrai plaisir de te voir approuver une proposition que je faisais dans mon post 28 !

66.Posté par macadam cowboy le 30/04/2011 22:11
rectif !...mon post 64 est adressé au 62 congo , pas 60 ( sorry )....

65.Posté par Marcel Lebreton le 30/04/2011 21:08
1er point : je relève que personne n'a répondu aux questions qu'EN BON REUNIONNAIS (N'EN DEPLAISE A CERTAINS) j'ai posées dans mon commentaire précédent sur la définition du "réunionnais". Alors quoi ? La frousse ? L'incompétence ?
2ème point : vous me faites rigoler. Vous vous plaignez du trop grand nombre de zoreils ! Un nombre en soi ne veut rien dire. Ce qui est significatif, c'est d'une part la proportion de zoreils par rapport à la population totale et d'autre part la proportion de fonctionnaires d'état zoreils par rapport à la population globale des fonctionnaires d'état à la Réunion. Il en est de même pour la proportion de fonctionnaires territoriaux et hospitaliers zoreils par rapport à la population globale des fonctionnaires territoriaux et hospitaliers à la Réunion. Ceci étant dit, il y a un moyen très simple de faire diminuer la population zoreille à la Réunion : supprimer la SURREMUNERATION INIQUE DE 53 % ! Mais combien y a-t-il de fonctionnaires réunionnais (d'état ou des collectivités locales) prêts à demander la suppression de cette PREBENDE COLONIALE ? Si j'ai bien compris, vous voulez la SURREM mais pas de zoreils ! Petits canaillous ! Tout le reste n'est que littérature. Marcel Lebreton.

64.Posté par macadam cowboy le 30/04/2011 20:58
post 60 no P my dear..cf lien....il me semble que tes chiffres de 2009 soient erronés, d'où les tiens tu ?
le niveau de 10% je l'ai recoupé sur d'autres sources pour vérifier , il me semble ok...à toi...


63.Posté par mathieu payet le 30/04/2011 20:17
Les chiffres?
Ils parlent les chiffres!!!

7000 métro de plus tous les ans
130000 chomeurs
53% de jeunes au chomage
30% de la population active réunionnaise
6% de zorey au chomage à la reunion
Les voila les chiffres!
Ils parlent les chiffres : ils disent que la réunion est au bord de l'explosion et ques les emplois sont majoritairement tenus par des métros qui ne cessent de venir encore et encore chaque année.

62.Posté par le congo chez tintin le 30/04/2011 19:55
Je ne demande qu'à te croire Macadam.....un lien serait du meilleur effet, parce que ton 10,2 % sans preuves en 2010...alors que j'ai donné le lien prouvant 40 000 métros..en 2009...c'est du pas évident à gober !


As tu une idée de ce qui justifierait le doublement de la population métro entre 2009.... et 2010 ????

61.Posté par Priorite reunion le 30/04/2011 19:29
Dans tous les departements c est pareil, il y a du clientelisme. Ne noyons pas le probleme: il y a suffisement de gens competents ici pour travailler! Du clientelisme c est pas bien, mais du clientelisme qui consiste a faire venir les amis ou famille de metropole, c est pire! On decrit un poste specifique dans une sem (qui veut controler les naissances) et on fait rentrer un ingenieur introuvable sur l ile!!! Et comme par hasard ....la suite ds un autre post! Recrute a la reunion parce que le cousin de untel, c est moche mais recrute en metropole parce que neveu d une connaissnace au dirlo, c est moche aussi mais infecte pour l emploi local!

60.Posté par nuisible.Fr le 30/04/2011 18:42
C'est une excellente chose , que de trouver du travail dans son terroir . Même si ce n'est pas pour plaire aux Zoreils , constitués de plus de 2/3 de descendants d'Immigrés Italiens , Espagnols et Maghrebins , et qui bien souvent osent se prétendre plus français que les français du terroir .

59.Posté par mwa la pa di le 30/04/2011 17:13
C'est pitoyable de lire autant de certitudes basées sur rien. Si seulement avant d'écrire certains se donnaient les moyens de chercher les chiffres sur la répartition des postes et emplois dans notre département. Vous seriez surpris de constater que le nombre de cadres créole ou réunionnais est plus important que les affirmations gratuites de certains qui font du racisme leur fond de commerce.

Pierrot, tu devrais un jour indiquer les chiffres cela pourrait en surprendre plus d'un.

58.Posté par justedubonsens le 30/04/2011 16:18
Encore une fois ces abrutis d'élus ont réussi à foutre le bazard en votant une résolution à laquelle tous les habituels neuneu locaux ont mordu. Car au final, combien cela intéresse-t-il de personnes à l'embauche pour ce parc régional qui a déjà son personnel quasiment au complet ? Quel est le but final de cette résolution sinon soulever la désunion des habitants de La Réunion quelques soient leurs origines ! Car les nombreux métros à qui il est reproché de venir prendre le travail des réunionnais pourquoi sont-ils là ? Qui les a fait venir et pourquoi d'ailleurs les empêcherait-on d'être sur le sol français ? Réunionnais nous ne pouvons pas un jour reprocher aux "autres" français de venir ici et dans le même temps entendre de tous côtés solliciter des subventions à la France ! Assez des éternels propos colonialistes ! Aucun Français des générations actuelles n'a a supporté le passé ! Ceux qui s'en plaignent aujourd'hui le peuvent parce que s'ils sont Français aujourd'hui c'est bien grâce au passé ! Alors plutôt que se poser en victimes relevons nos manches et travaillons de concert pour faire avancer notre île qui s'appelle REUNION et faisons honte aux élus peu capables dans leur grande majorité de prendre les mesures positives pour nous emmener sur le bon chemin.

57.Posté par mathieu payet le 30/04/2011 15:29
Comment se fait il que 8 à 10% de la population dont 6% sont de passage se sentent simplement autorisé à décider pour le reste de la population de ce qu'il convient de faire pour le bien et l'interet commun de ce territoire?

C'est scandaleux!
Ce temps doit stopper! C'est fini la colonie!

56.Posté par macadam cowboy le 30/04/2011 15:24
""Le département compte plus de 80 000 zoreys soit 10,2 % de la population"""...source insee 2010.
cette population a été multipliée par quatre depuis 1982 ( 21 000 à l'époque ).
avec 130 000 chômeurs , cette situation est potentiellement explosive !

55.Posté par vivien le 30/04/2011 15:24
Zorey déor!
Zot i vé pa kout anou, koz sanm nou, konprann anou.... Déor!
Zot i vé profit si nou...déor!
Zot i vé kraz sat nou lé?...déor!
Zot i vé rèst lo mèt blan kom la mont a zot fé?...Déor!
Zot i vé fé larzan si nou? Déor!
Zot i vé roul a nou?...Déor!
Zot i vé étouf nout kiltir?...Déor!
Zot i vé koz pou nou, desu nou?...Déor!
Zot i koné mié sak i fo pou nou?...Déor!
Tout bann zoréy lé ankor kolonial...Déor!
Tout sat i vé fé zot vèr terla...Déor!

54.Posté par timagnola le 30/04/2011 14:59
BRAVO ! Il ne manque plus d'exiger avec virulence que le budget (misérable) du parc national soit en majorité local pour que sa directrice (triplement coincée) chante le cri du cygne !

53.Posté par Gilles le 30/04/2011 14:04
Heureusement que les commentaires que je lis ici ne sont pas représentatifs de l'esprit réunionnais ! Si ça devenait général, je serai, en tant que zoreil, le premier à militer pour la préférence régionale et plus encore : le statut de territoire, qui ouvre grand la porte à l'indépendance (regardez ce qui se passe dans les actuels TOM ! ca vire au grand bordel). Vive Aniel Boyer... vive l'indépendance réunionnaise ! Et nous on regardera de loin cette ex-colonie (comme disent certain) sombrer rapidement et devenir comme les voisins malgaches, comoriens... une pseudo république bannière sous-développée. Mais certainement qu'on se croit plus malin ici. Il y en a qui n'ont pas encore compris (et ne comprendrons jamais) que c'est ensemble et pas les uns contre les autres qu'il y a une chance de sortir la Réunion du fénoir (chômage, etc.). Quand il sera trop tard, ils trouveront encore à mettre la faute sur les autres, évidemment.

52.Posté par jeune socialiste le 30/04/2011 13:26
Tiens, un coco qui se déguise en gaulliste....salut le troll, amitiés révolutionnaires !!!

1 2 3
Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales