Politique

Le Conseil général souhaite “des propositions des forces vives”

Nassimah Dindar entouré de quelques conseillers généraux, a tenu à expliquer pourquoi le Conseil général ne peut prendre par à l’augmentation de salaire demandé par le Cospar. C’est un document à l’appui que la président a fait son explication de texte.


“Le Conseil général a vu venir la crise, nous avons anticipé les difficultés de vie des personnes les plus fragiles : personnes âgées et handicapées et les jeunes en situation d’échec. Il y a aussi les aides que nous apportons aux étudiants”.
“C’est un investissement de 999 € de dépenses par habitant. C’est le chiffre pour 2008. Cela montre bien l’effort que nous avons fait. Toutefois, il est peut-être nécessaire de réévaluer ces aides facultatives puis les réorienter vers ceux qui en ont le plus besoin”.
“Mais, il était important pour le Conseil général de dire et de montrer ce qui est fait dans le cadre de nos compétences, mais aussi à travers des décisions volontaires. Nous avons répertorié toutes nos actions dans un document”.
Ce document a été remis aux membres du Cospar, tout à l’heure “pour que toutes les forces vives puissent nous des propositions de réajustement qui seraient alors soumis à l’avis des conseillers généraux réunis en assemblée plénière dans quelques semaines”.

Jeudi 26 Mars 2009 - 19:49
Karine Maillot et Jismy Ramoudou
Lu 576 fois




1.Posté par Cambronne le 26/03/2009 20:10
Pourquoi elle est en manque d'idées qu'elle ne compte pas sur votre serviteur Cambronne pour l'aider à traverser la route des Tamarins ...

Lorsqu'elle est aux antipodes voir des années lumière de ce qu'est le libéralisme et la libre entreprise en défendant par obstination ses visions sociales
Trop de social tue le social

Ou sont les belles phrases émise pendant la visite Hervé Novelli
Lorsqu'elle disait qu'il fallait développer le secteur touristique ou sont les 3000 chambres programmé d'ici 3 ans ? "raser gratis" vu l'état des finances publiques telles qu'elles sont gérées par la droite DE MADAME ...qui n'a même pas le courage de démissionner pour son incompétence manifeste

2.Posté par Cambronne le 26/03/2009 20:13
C'est qui les forces vivent la minorité du Cospar ?
et les autres ceux qui payent des impôts ils sont quoi des couillons que vous allez pressuriser encore longtemps avec votre démagogie et votre hypocrisie enlevez donc votre masque madame Dindar vous ne nous faites plus rire

3.Posté par Cambronne le 26/03/2009 20:18
Si le Conseil Général selon vos visions de madame soleil et votre égo sur dimensionné vous êtes comme ces politiques qui savaient un certains Nicolas Sarkozy disait la même chose dans son piètre discours soviétisant de Saint Quentin

Vous imitez dons parfaitement le label coutumier de la voix de votre maitre genre Jacobinisme dictature ambiante pathé-Maconnerie ...ce qui démontre le caractère et le manque de personnalité pour innover pour découvrir des pistes de créativités vous avez besoin des autres pour pomper leur sang

4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 26/03/2009 21:47
"le CG a vu venir la crise..".. laquelle ? le cg sera t il aussi clairvoyant en anticipant le départ souhaité de sa présidente...? 3615 nassimah pour ceux qui veulent savoir s'ils auront un boulot !!

5.Posté par droiche toute ! le 27/03/2009 13:02
"Le Conseil général a vu venir la crise, ..."”

Mais couillon, pourquoi ne pas nous avoir averti ? Qu'en pense le cospar ?

"Le Conseil général souhaite “des propositions des forces vives”

Madame (à l'instar de ségo pur la démocratie) veut sans doute faire de la gestion participative, alors chiche !


Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales