Social

Le Conseil général se défend: "On se trompe de cible"


Le Conseil général se défend: "On se trompe de cible"
Christien Leuck, le directeur de la communication du Conseil Général, est intervenu il y a quelques minutes sur les ondes de radio Freedom, au sujet de "l'envahissement des ex-salariés de l'Arast" :

"L'ensemble des agents déplorent cette situation. Ce n'est jamais par la violence, en démolissant les portes, qu'on obtient satisfaction. Jusqu'à présent le Conseil général et les élus ont apporté beaucoup d'attention au sujet. Je demande à tout le monde de retrouver son calme et de renouer le dialogue pour trouver des solutions viables et pérennes (...) Il ne faut pas politiser cette situation, tomber dans la manipulation. C'est avant tout un problème social, humain, d'hommes et de femmes. Je rappelle que le Conseil général n'est pas l'employeur, on se trompe de cible. C'est comme si lorsqu'une entreprise fait faillite, ses employés allaient voir la banque qui leur a accordé les crédits".

A la question, "que se passe-t-il actuellement au Conseil général", le directeur de la communication répond : "Les ex-salariés ont escaladé les grilles malgré le danger que cela représente, ils ont brisé une vitre, sont entrés dans les locaux, ont renversé des bureaux. Ils ont empêché des gens de travailler alors que les employés du Conseil Général sont des hommes et des femmes comme eux".
Mardi 5 Janvier 2010 - 11:42
Melanie Roddier
Lu 1371 fois




1.Posté par Boyer le 05/01/2010 12:17
Le conseil general est le principal responsable de cette gabegie. C'est lui qui a relancé la combine "assos 1901/ 1200 salariés" (cherchez l'erreur)" .

Pire le CG est coupable de recidive puisqu'il a reactivé le mecanisme de la tres "celebre" assos ST JEAN de DIEU. IL savait donc qu'il allait dans le mur. Jouer ainsi avec l'avenir de 1200 familles de salaries de millers d'usagers, mériterait réellement que les élus soient lynchés sur la place publique pour faire un exemple.

2.Posté par L'autruche le 05/01/2010 12:28
Ce n'est jamais par la violence, en démolissant les portes, qu'on obtient satisfaction.

Mais dites-moi que je rêve !!
1200 employées à la rue, 1200 familles détruites, 9000 gramounes abandonnés, 90000 familles de gramounes secouées, toute une population en émoi devant ce "génocide social"... ce pas de la violence ça ???

Pour moins que ça par le passé de vrais élus ont posés leur démission !!!
Jusqu'où ira la chienlit dans ce pays ?
Soyez digne de votre mandat, démissionné !!
Qui aura ce courage ???

Dites-moi, que faites vous de la première mission du conseil général ???
Quel est donc, pour vous, le rôle du politique ? A quoi sert un conseiller général, à quoi sert un élu ?

Quelle image donnez-vous de la politique !!!!

C'est la chienlit...


3.Posté par nimporte quoi le 05/01/2010 12:49
apparemment il n'est au courant de rien ce Mr. quel elus ont apporté une quelconque intérêt a ce dossier combien de fois les ex salariés ont demandé audience à la nassima combien de fois cette nassima les ont regardé avec dédain et haine ils ont demandé une table ronde dites nous Mr qui a répondu présent aucun elus ni nassima m'ont daigné manisfesté un quelconque intéret alors aujourd'hui arreter de raconter des betises meme si vous etes grassement payé pour le faire et ausi les ex salaries de ARAST ne sont pas égal aux employés du conseil général en ce mois de décembre ses salaries du CG ont recu leurs salaires avec les 53% qui vont avec et leurs primes écran + leurs tickets restaurant mais les ex salariés n'ont meme pas eu le RMI

4.Posté par jolaracaille le 05/01/2010 13:21
Christian Leuck...un (...) trop bien payé pour ses compétences....!
Je dis juste...Larg pas marmay, ....en provoquant la révolution...vous empêcherez que cette mascarade se renouvelle avec le futur GIP dont "proxim service" est déjà en difficulté malgré la présence du fils à Nassimah ...!

5.Posté par darkalliance le 05/01/2010 13:42
Les élus du CG doivent rendre leurs tabliers : DÉMISSION - DÉMISSION !!!

6.Posté par michel rvn blanche saint pierre le 05/01/2010 13:57
Il est où le liquidateur judiciaire ??? le fameux H.Badat !!! il se cache sous son bureau !!!

7.Posté par La Honte le 05/01/2010 14:01
OUI le conseil général représenté par sa présidente est coupable de cette casse sociale.
NON le Conseil général n'est pas le seul fautif.

Je pense qu'on oublie un peu trop vite à mon goût les erreurs des dirigeants de l'ex ARAST qui à ce jour s'en sorte trop bien, à mon sens ils devraient également être pénaliser financièrement pour avoir mener l'ARAST à sa perte. Syndicalistes je vous mets devant vos obligations pourquoi ne pas porter cette affaire devant le Procureur Général et demander des comptes car il s'agit de fonds publics et les personnes âgées et handicapées restent pour le moment sur le carreau comme les salariés.

Constat : des salariés sans sous, des usagers sans prestations et pourtant la fille d'un iminent politicien perçoit un salaire fort confortable pour un poste à venir, la MCUR.

Pourquoi ne pas également manifester devant la Région ? CGTR vous êtes conduits par qui ????

Une chose urgente est à faire, celle de saisir la juridiction prud'homale en référé pour réclamer vos créances.


8.Posté par FRANCO le 05/01/2010 14:02
Pendant ce temps, Ibrahim Dindar, l'administrateur d'Air Austral, le vice-président du Conseil général, le conseiller de St Denis, le cumulard de mandats et d'indemnités, qui n'est pas pour rien dans la déconfiture dramatique telle que dénoncée à juste titre par "l'Autruche" s'offre une très coûteuse campagne de publicité sur toute l'île avec les voeux de bonne année de sa part et de la part de son groupuscule Droite Sociale !!! L'argent manque pa à lu !!!!

En in des femmes qui ont des couilles à la Réunion, des femmes qui se battent pour leurs familles, pour leurs enfants, pour toutes celles et ceux dont ils avaient la charge !! Elles peuvent être fières de leur courage face à la lâcheté et à la couardise des conseillers généraux qui ne font pas vraiment grand chose pour la Réunion. un exemple, le conseil général est en charge des déplacements en transports en commun sur l'île ..... avec seulement 70 bus et 140 chauffeurs pour 800 000 habitants !!! Après on s'étonne qu'il n'y ait pas de transports en commun digne de ce nom à la Réunion et que sévisse le tout auto parce que les gens n'ont pas d'autres alternatives !!!

9.Posté par Caton2 le 05/01/2010 14:24
"C'est comme si lorsqu'une entreprise fait faillite, ses employés allaient voir la banque qui leur a accordé les crédits". Hallucinant! Ce Monsieur compare une association loi de 1901 de l'ESS à une entreprise, et le département à un banquier! Mais n'est-ce pas le département qui a délégué à cette association une partie de ses responsabilités en matière d'aide sociale? Le Conseil général n'est-il pas l'employeur indirect de ces salariés qui agissent pour son compte. N'a t-il pas contribué, par clientélisme, à augmenter inutilement les effectifs de l'ARAST, N'a t-il pas fermé les yeux sur des dépenses somptuaires et les sur-rémunérations des cadres, alors qu'il aurait dû contrôler la bonne utilisation des fonds public? Mais alors pourquoi le Conseil général n'assurait pas directement sa mission? Parce que au sein du Conseil général les dérives auraient été plus voyantes et donc plus gênantes pour les élus... et qu'il aurait fallu payer aux salariés les 53% de sur-rémunération des fonctionnaires... Minable!

10.Posté par SUPERKAT le 05/01/2010 14:44
M. Leuck est d'une rare mauvaise foi. Il confond cause et conséquences. Tout ce qui se passe en ce moment est la résultante de l'incurie des bras-cassés politiques et administratifs (sans oublier l'actuel DGS qui était alors DGA aux finances) qui ont laissé pourrir par aveuglement et gestion au jour le jour par des faire-valoir grassement payés en rapport à leur incompétence. Capitaine Nassimah doit désormais payer politiquement et peut être pénalement pour cette incurie. LARG PAS LE BOUT TANT QUE BAN'NA LA LE LA !

11.Posté par onyx le 05/01/2010 14:44
sonnette d'alarme , mr et mme les élus du conseil général , Principalement Mr ibrahim ndindar ancien membre du conseil d'administration de l'ADI , démissionnaire pour manque de lisibilité de la structure , qui pour info emploi directement l'ensemble du personnel .
Pouvons nous esperer avoir une autre issue pour l'adi que celle de l'arast , vous demandez d'anticiper dés maintenant sur des orientations stratégiques permmettant de sauvegarder cette structure maillon essentiel de la cohésion social vis a vis des plus démunis .
Mais vu le peu d'anticipation que vous avez zu pour nos gramounes , les démunies seront probablemnt logées a la même enseigne . !!!!!!!

12.Posté par onyx le retour ? le 05/01/2010 16:10
Onyx celui qui défendait encore l'indéfendable ( Hamilcaro le sérial collectionneur de casseroles ) nous fait son retour.

Tortue y voit pas sa queue !

13.Posté par margouillat le 05/01/2010 17:02
Ce matin j'étais au CG, il n'y a eu aucune violence, un petit ralé poussé devant le bureau du recruteur des aides à domiciles. c normal, puisqu'un chargé de secteur de l'Est est en train de former des jeunes pour travailler auprès des personnes âgées, former sur le tas par une personne qui n'a aucun diplôme dans le social, abérrant; Nos pauvres gramounes, je les plains, les responsables de l'IRTS, vous devriez agir contre ces formations bidons car il y a l'expérience professionnelle et la qualité du travail social qui est en train d'être bafoué par des décideurs de bas étage. Vous vous rendez compte former des jeunes pour intervenir chez des personnes âgées et ensuite les envoyer auprès de ces gramounes qui sont déjà en souffrance, isolée, bientôt nous récolterons les fruits de cette irresponsabilité.

14.Posté par chouchoupays le 05/01/2010 17:02
Il faut arrêter l'hémorragie sociale, le peuple doit lever enfin sa tête en sanctionnant des élus qui nous font que nous berner depuis des années. Ce n'est jamais de leur faute, le seul coupable c'est l'argent. Mail ils ont oublié que ce sont les contribuables qui payent. Il n'y a pas de travail pour les réunionnais lamda mais pour la famille, les belles filles, les gendres, les tontons et j'en passe il n'y pas de problème pour les embaucher. Alors Mme la Présidente, au lieu de gaspiller nos deniers et déplacer le probème de l'arast, je vous prie de prendre vos responsabiltés et d'assumer votre annonce télévisée pour les collègues de l'arast. Pour les élections vous oserez utiliser les gramounes. Vous duperez encore le peuple en affirmant sur les ondes que vous avez créé le GIP pour sauver quelques emplois et surtout pour nos gramounes. Tiens bon, les collègues de l'arast ! largu pas !

15.Posté par DANIEL FAIVRE le 05/01/2010 18:51
Chacun pleure pour lui la solidarité n'existe pas a la réunion,et tous les personnes âgées a qui ont a refuse une aide ménagère, en leur disant vous dépasser le plafond vous n'avez pas droit, ces mêmes personnes âgées si l'état et les collectivité ne leur reprenait pas la moitié de leur retraite
en TVA et impôts locaux et autre taxes, avec les mutuelles santés qui profite de faire payer les vieux
sans ces frais qui son une injustice sociale il pourrait se payer une aide ménagère,il ne peuvent plus se soigner depuis la suppression de la vrais sécurité sociale, alors a la place de ne penser qu'a vous battez vous aussi pour les personnes âgés que tous le monde abandonne.

16.Posté par citoyen(ne) le 05/01/2010 22:13
se Mr du service de communication du conseil général qui a prit la parole sur une radio se matin pour dénoncer cette violence Ah bon parce que il a eu violence une vitre briser un bureau renverser et quelque cohue c 'est de la violence c 'est vraie on peut voir comme ca
il a bien prit la défense de ses conseiller généraux et sa présidente c'est vraie il est payer pour
il a penser a la violence social que subissent ses hommes ses femmes et nos gramounes par la gestion de cette majorité au conseil général franchement j 'ai honte pour mon pays mon ile pour cette Réunion qui part aux gâchis par ses politicien qui nous enterre
Oui MR continuer a faire miroiter se bato fou qui est devenue le conseil général avec les bonnes paroles et sur papier glacer

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales