Société

Le Conseil général ferme la Maison ouverte de St-Denis, les parents en colère

Le collectif des parents de la Maison ouverte de Saint-Denis est en colère et le fait savoir. Gérée par le Conseil général de la Réunion, via la PMI (Protection maternelle et infantile), la Maison ouverte doit fermer ses portes après 20 ans d'existence, le 13 septembre prochain. Une décision inacceptable pour les parents. Ils reprochent au Conseil général de ne pas les avoir prévenu à l'avance et se retrouvent démunis.


Le Conseil général ferme la Maison ouverte de St-Denis, les parents en colère
Plus de 60 familles fréquentent la Maison ouverte chaque semaine. Lieu d'accueil pour les parents et les marmailles, ce type de structure existe également en métropole et favorise la socialisation des enfants. Mais voilà, le Conseil général a décidé de fermer cette structure après 20 ans d'existence. Une fermeture brutale que ne digèrent pas les parents dionysiens.

"On demande à ne pas être mis à la porte", lâchent-ils en choeur, tous réunis pour l'occasion au Jardin de l'Etat ce matin. Des parents qui ne comprennent pas la brusque fermeture de la structure. "Début août nous avons entendu des bruits sur une possible fermeture. On a mis en place une pétition et on demandé un rendez-vous avec la présidente du Conseil général (Nassimah Dindar ndlr). Nous n'avons pas eu de retour malgré des relances", expliquent-ils.

Faute de rendez-vous, ils apprennent que la Maison ouverte fermera ses portes le 13 septembre, via un communiqué placardé sur la porte d'entrée des lieux. Entre temps, certains parents rencontrent la chef de cabinet de la présidente du Département, qui ne fera que confirmer la fermeture du site. "On nous a proposé un rendez-vous avec l'élu en charge de la petite enfance le 12 septembre, la veille de la fermeture de la Maison ouverte. On a refusé", poursuivent-ils.

Communiqué placardé sur la porte de la Maison ouverte de St-Denis
Communiqué placardé sur la porte de la Maison ouverte de St-Denis
Une maison des assistantes maternelles à la place de la Maison ouverte

"Pour beaucoup de parents qui ne travaillent pas et sont sans ressources, la Maison ouverte permettait de venir avec son enfant dans une structure adaptée. En plus de la socialisation, les parents pouvaient échanger entre eux et avoir des conseils du personnel de la PMI", soulignent-ils. "Si on avait été prévenu six mois ou un an à l'avance, cela aurait été différent. Mais c'est sur la méthode que ça ne passe pas", ajoutent-ils. A la place de la Maison ouverte, une maison des assistantes maternelles (MAM) va être créée. "Ce n'est pas le même mode d'accueil et le même mode de garde. Le nombre de place sera limité à une vingtaine", regrettent-ils.

De son côté, le Conseil général confirme bien la fermeture de la structure. "Les structures doivent évoluer. C'est une demande faite par les parents. On devait évoluer vers des MAM. Il y avait une vraie attente. Je comprends que ces parents-là soient agacés, énervés (…), mais le Conseil général est dans une logique d'optimisation de ses moyens", explique Christian Leuck, directeur de la communication du Conseil général. "Mais que les parents se rassurent, il existe d'autres points d'accueil du Conseil général pour les parents et les enfants à Saint-Denis. Je prends l'exemple de la bibliothèque départementale où ils peuvent venir avec les enfants, même en bas âge. Les équipes sont formées pour recevoir ce type de public et proposer des animations. Je comprends que le changement puisse faire peur", conclut-il.

Quant aux parents, ils n'entendent pas baisser les bras et continueront à se mobiliser pour l'avenir de la Maison ouverte.
Vendredi 6 Septembre 2013 - 16:34
Lu 1830 fois




1.Posté par Mwa la pa di le 06/09/2013 18:36
Cela semble bien bizarre comme prétexte, car les parents ne semblent pas avoir été informés. Même méthode que l'ARAST ? . le but avoué est il réel et honnête, ou bien est ce une position opportune et bassement politique ? En cette période il est intéressant de se poser la question : A qui profite le "crime"... Un savant calcul "ramasse voix " pour une candidate ?


Fermer une Maison Ouverte, c'est alors en faire une Maison Close... Françoise Dolto doit se retourner dans sa tombe ! Mais la politique ne s'embarrasse pas du réel intérêt de nos enfants !

2.Posté par Mwa la pa di le 06/09/2013 18:45
Les équipes sont formées pour recevoir ce type de public et proposer des animations. Je comprends que le changement puisse faire peur
dixit le sieur Leuck . Beurk ce monsieur devrait revoir sa fiche au lieu de dire une énormité : La maison ouverte n'est nullement uniquement un lieu d'animation ! et le : "ce public" résonne comme plus que condescendant, de la merde quoi ?

3.Posté par Mwa la pa di le 06/09/2013 18:51
voici ce que le CG ou la CG a fermé :

La Maison Ouverte est un lieu d'accueil pour les enfants de 0 à 4 ans accompagnés d'un adulte.




La Maison Ouverte de l'École des Parents et des Educateurs d'Ile-de-France accueille les enfants de la naissance au jour anniversaire de leurs 4 ans. Ils seront accompagnés par leurs parents ou par une personne référente, telle qu'un membre de la famille ou une assistante maternelle... Dans ce dernier cas, il est demandé que lors de la première visite à la Maison Ouverte, un parent soit présent pour faire le lien entre l'enfant, sa nourrice et le lieu d'accueil. Les futurs parents sont également accueillis.




Dans ce lieu de rencontre et d'échange, les enfants expérimentent la distance avec leurs parents, à travers la parole et le jeu. Ils se socialisent, découvrent et rencontrent l'autre en toute sécurité.


Les parents se posent dans un climat de convivialité et d'échange qui permet de dédramatiser les problèmes du quotidien. On envisage par exemple la séparation liée à un nouveau mode de garde (crèche, halte-garderie, école maternelle), on peut s'exprimer librement.

Deux professionnels de la petite enfance et de la famille accueillent les enfants et les adultes qui les accompagnent. Ils sont disponibles à tous, écoutent et partagent leurs réflexions.

La Maison Ouverte étant un lieu d'accueil Parents/Enfants, nous souhaitons préserver la place des parents et pour cela nous accueillerons au plus deux nourrices en même temps.



Quel gâchis !

4.Posté par une assistante maternelle en colére le 06/09/2013 20:11
je suis une assistante maternelle qui fréquentait 2 fois par semaine la maison ouverte.

j'ai été stupéfaite d'apprendre la fermeture de la maison ouverte sans concertation.

comme on l'a appris notre avis n'intéresse pas le conseil général.

une ouverture de maison d'assistante maternelle pourquoi pas

l'idée est bonne mais pas dans l’enceinte du conseil général

en supprimant le seul lieu d'accueil qu'avait les parents et les assistantes maternelles

il n'y aura pas de places d'accueil en plus

les assistantes maternelles vont arriver dans ce lieu avec les enfants qu'elles avaient déjà chez elles.

ou est la création de nouvelles places de garde

bravo aux parents qui se sont bougés contre cette fermeture

parce que les ass mat ne se sont pas fait entendre

à quand une ram à st denis ?

st pierre, la possession, bras-panon mais pas notre capitale ?

st denis a encore du chemin à faire pour la petite enfance

ass mat en colère mais pas résignée

5.Posté par Gromale le 06/09/2013 22:50
Rien à voir parce que je ne sais pas où me plaindre, mais le match Géorgie France passe sur M6, or on n'a pas M6 sur la TNT à La Réunion, et sur le satellite ce n'est pas en direct. De qui se moque-t-on ? Sommes-nous vraiment Français ?

6.Posté par encore un mauvais choix le 06/09/2013 21:39
Il ne s'agit pas de faire évoluer une structure, mais de fermer définitivement le dernier lieu d'accueil et d'éveil de tous les enfants qui sont gardés à domicile, que ce soit par leurs parents, leurs nounous , ou leurs assistantes maternelles !!

C'est bien d'ouvrir une Mam, mais pourquoi sacrifier pour cela la maison ouverte ?

C'est la méthode " un pas en avant, trois pas en arrière" !!!!!!

Combien d'enfants, de parents, de nounous, et d' assistantes maternelles vont pâtir de cette mauvaise décision? Ce n'est pas facile de garder un enfant toute la journée à la maison !

Mais heureusement il y a toujours la bibliothèque départemental, très adapté pour des bébés ! Merci pour l'info

7.Posté par @gromale le 06/09/2013 21:46
Vu le niveau, oui, c sur tu es bien français

8.Posté par un papa le 07/09/2013 00:12 (depuis mobile)
Le directeur de la communication n''a plus le sens de la réalité. Mettez 25 enfants de 1 à 3 ans surexcités dans une bibliothèque et vous comprendrez pourqoui on a inventé des tricycles, des tobogans et des jeux d''eau!

9.Posté par Curieuse façon d''optimiser! le 07/09/2013 00:39 (depuis mobile)
Plus de 60 enfants dehors pour 12 qui restent! Plus de 250 parents, grands parents, nonous, assistantes maternelles pour 4 qui restent. Depuis 20 ans 5000 personnes ont bénéficiés de la MO, même pour des raisons électorales, refaites vos comptes ;-)

10.Posté par bête et mechant le 07/09/2013 05:45
La politique de casse de la petite enfance continue au CG! C'est pathétique et inquiétant d'entendre de la part de CG que l'accueil au sein d'un lieu d'accueil parent enfant comme la maison ouverte et un accueil en bibliothèque est la même chose!!!!! Françoise Dolto doit se retourner dans sa tombe!!!
Les ass mat doivent être un bon réservoir de voix!
Affligeant

11.Posté par Alain le 07/09/2013 13:36
Il n'y a qu'une chose qui intéresse Nassimah c'est d'aller à la pêche aux voix.
Après la démolition des ex ARAST, maintenant elle s'attaque à la petite enfance. Elle n'a rien à faire du social. Après les gramounes,maintenant c'est la petite enfance. elle a beau embrasser les seniors, faire ses chèques marmay; pourvu qu'elle gagne avec Ibrahim...ils vont créer l'entreprise Dindar en politique. René Paul fais gaffe..;elle te trahira comme elle a trahi ceux qui l'ont portée au conseil général.

12.Posté par ROGER Gilbert le 08/09/2013 19:44
Mes enfants ont maintenant 21 et 17 ans . Nous avons fréquenté la Maison Ouverte dès son ouverture . C'était absolument génial , et très utile pour les parents et les enfants . C'est là que nous avons appris notre rôle de parents , c'est là que les encadrantes nous ont conseillées.Nos enfants ont aimé se retrouver avec d'autres enfants, en dehors des rythmes scolaires. Et nous sommes toujours en contact avec les parents de ce temps là . Nous avons bataillé quand on a voulu fermer une première fois . Nous sommes prêts à nous battre maintenant contre cette fermeture même si nos enfants sont maintenant grands évidemment . Le directeur de com ne fait que de la com. Il ne connait pas ce lieu d'accueil . Il fait ce qu'on lui dit de faire.

13.Posté par Isa le 09/09/2013 12:46
J'y emmène des petits en tant que babysitter
Ma fille a eu le plaisir d'y aller aussi il y a 7 ans
Et la mon fils (qui va naître dans les prochains jours) n'aura même pas la chance d'y aller!!!
Merci nassimah et bravo!!!!
Déçue:((((

14.Posté par parent en colère le 15/09/2013 09:13
Signez la pétition pour que la maison ouverte le reste le temps qu'une autre structure réellement adaptée nous soit proposée.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 16:50 Les écoles de Saint-Louis au bord de l'explosion

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales