Economie

Le Conseil de la concurrence casse l'exclusivité d'Orange sur l'i-Phone


Le Conseil de la concurrence casse l'exclusivité d'Orange sur l'i-Phone
Pas de chance pour Orange Réunion. Alors que la marque de France Télécom a lancé en grandes pompes la commercialisation de l'iPhone à la Réunion il y a quelques jours, le Conseil de la concurrence a décidé aujourd'hui que ce terminal ne pourra pas être réservé aux seuls abonnés d'Orange, qui disposait jusqu'ici de l'exclusivité pour la distribution du téléphone intelligent d'Apple.

"Considérant que l'exclusivité, dans les conditions où elle a été négociée, était, à ce stade de l'instruction, susceptible d'être prohibée par les règles communautaires et nationales de concurrence et de nature à porter une atteinte grave et immédiate à la concurrence sur le marché des mobiles et aux consommateurs, le Conseil a décidé de prononcer des mesures conservatoires dans l'attente de sa décision au fond", indique le Conseil dans un communiqué.

Cette décision - qui prend effet dès sa notification - "vise à ce que les produits iPhone ne soient plus exclusivement commercialisés par Orange mais puissent l'être par tout autre opérateur souhaitant bâtir une offre avec ce terminal", précise-t-il.

Le Conseil de la concurrence a été saisi en septembre dernier par Bouygues Telecom d'une plainte assortie d'une demande de mesures conservatoires à l'encontre des modalités de commercialisation de l'iPhone par Orange en France.

Le Conseil de la concurrence estime que "l'exclusivité d'Orange sur l'iPhone est de nature à introduire un nouveau facteur de rigidité dans un secteur qui souffre déjà d'un déficit de concurrence". Il souligne notamment que cette exclusivité porte sur une période "très longue" de cinq ans, et concerne non seulement les iPhone déjà en vente mais aussi ceux qui pourront être mis sur le marché durant cette période.

En outre, "s'agissant de terminaux comme l'iPhone, la captivité des consommateurs est aggravée par les problèmes d'interopérabilité qui rendent difficile la migration des données vers d'autres marques de téléphone", ajoute le Conseil de la concurrence.
Mercredi 17 Décembre 2008 - 15:37
Pierrot Dupuy
Lu 927 fois




1.Posté par jean érévé le 18/12/2008 00:21
Voilà une nouvelle formidable que j'ai plaisir à voir sur ce journal car elle est aussi incontournable que celle-ci :
31 décembre 2008, l'iPhone 3G sera enfin desimlocké (utilisable avec n'importe quelle carte si/opérateur via un logiciel gratuit) !
Ce serait une petite application à lancer à partir de l'iPhone lui-même en utilisant Cydia (google est votre ami). Il faudra réunir certaines conditions que les anglophones pourront découvrir ici :
http://blog.iphone-dev.org/post/65126957/tis-the-season-to-be-jolly

Un peu de patience donc pour libérer votre précieux !

2.Posté par Jacot le 18/12/2008 06:51
Bravo! Pour une fois qu'une instance de la république fonctionne :)

Maintenant, c'est tant mieux car ce superbe outil va encore plus se vendre ! Dommage pour Orange RE? Non car contrairement à Orange métropole, il ne se sont pas foulé, une fois de plus, pour nous le vendre depuis 1 an.

Orange FR a eu le temps d'en vendre 450000 tout de même, avec beaucoup de nouveaux clients piqués ici et la à la concurrence. Ici, bien sûr, avec l'esprit fermé de nos dirigeants locaux de grandes entreprises, ils n'ont même pas su saisir l'opportunité de s'attaquer au monopole de SFR. Bien fait, maintenant SRR va aussi pourvoir le proposer.

3.Posté par Jean Brocal le 18/12/2008 10:10
Je ne suis pas un ardent défenseur d'orange et de france tetélécom en général (qui a une absence totale de respect de l'usager, particulièrement pour les connexions internet !) mais encore une fois il faut constater que les juges…sont très loin des réalités du commerce et que leurs décisions sont si non arbitraires, pour le moins dictées davantage par l'affectif que par la raison. Dans cette affaire, après qu'orange ai investi des sommes importantes en marketing (ne confondez pas avec la seule publicité !) et se soit battue pour obtenir ce contrat, des opérateurs qui n'ont rien fait pour faire connaitre ce produit, veulent bénéficier de l'assiette au beurre…Est ce bien moral ? La France deviendra-t-elle le seul pays civilisé où un contrat commercial peut n'être pas respecté… Quel image à l'international !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales