Société

Le Conseil d'Etat valide la charte du Parc national


Le Conseil d'Etat valide la charte du Parc national
Avec un peu de retard sur le calendrier, le Conseil d'Etat s'est prononcé (le 21 janvier) sur la charte du Parc national de la Réunion et l'a validé. Les instances du Parc national de la Réunion attendaient cette décision avant le mois de septembre 2013. Publiée hier au Journal officiel, la charte du Parc est désormais pleinement applicable sur une grande partie du territoire.

Sans surprise, la validation de la charte conforte le travail des instances du Parc national de la Réunion. Dès juin de l'année dernière, le conseil national pour la protection de la nature (CNPN) et le Comité interministériel des parcs nationaux (CIPN) avaient rendu chacun un avis favorable sur le projet de charte du parc national de La Réunion, respectivement le 10 et le 12 juin 2013. Ouvrant la voie royale à une décision positive du Conseil d'Etat, Premier ministre et Ministère de l'Ecologie.

Une décision qui ne ravit pas les "opposants" du Parc, le C.Mac (Collectif pour le maintien des activités au coeur de la Réunion). Sur leur page Facebook, le collectif a publié une brève note sur la publication du décret au JO : "La charte du Parc national a fait l'objet du décret en Conseil d'Etat, toute la réglementation va pouvoir entrer pleinement en vigueur. Les communes vont désormais pouvoir adhérer à la charte pour déterminer le territoire définitif du parc, soit potentiellement 80% de La Reunion. Nous voila tous parké", peut-on lire.

En attendant la réaction des instances dirigeantes du Parc, toutes les communes de la Réunion, à l'exception du Port, sont désormais concernées par le décret.
Vendredi 24 Janvier 2014 - 07:49
JD
Lu 675 fois




1.Posté par timagnol le 24/01/2014 08:35
Comment pourrait il en être autrement ? Nos élus "batay-coq" lé pa la ek sa...tant que leur pouvoir n'est pas menacé ! Pauvre Réunion incapable de voir plus loin qu'au jour le jour. l'Etat revient par la grande porte et ils regardent leur nombril !

2.Posté par zoizoblanc le 26/01/2014 00:21
Franchement pou in juriste et un ancien employé du parc, Missé Antoine Fontaine néna vraiment un Grand Manque de Lucidité et de réflexion... A moin que je me tropmpe, pourra t'il me répondre à cette question toute simple???
En quoi le Parc National a t'il un aspect Réglementaire sur l'air d'adhésion définie par la charte?
En quoi le Parc National est-il impliqué dans ces zones ???

J'attends des Exemples Mr Fontaine

3.Posté par la voix de son maitre le 26/01/2014 07:00
2.Posté par zoizoblanc

mort de rire, voila qu'Antoine Fontaine est sollicité pour faire de la formation continue pour les incompetents

4.Posté par band'guignols le 26/01/2014 08:43
Après le volcan, c'est l'ensemble des hauts qui deviendront progressivement interdit ou hyper restreint. J'avoue ne pas soutenir le parc et sa politique exclusive.
Et les Mafatais ; combien de temps avant d'être foutus dehors ?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales