Politique

Le Conseil Général va porter plainte contre les ex-dirigeants de l'Arast


Le Conseil Général va porter plainte contre les ex-dirigeants de l'Arast
Dernier ordre du jour de l'assemblée plénière du Département: le rapport de la Chambre régionale des comptes (CRC) sur la gestion du Conseil général. La CRC n'a pas été "objective" a annoncé en préambule la présidente du Conseil Général, Nassimah Dindar.

La parole est laissée aux représentants des services pour communiquer les observations de la collectivité. "La CRC note, entre 2004 et 2010, une amélioration des finances départementales, avec un niveau d'investissement fort et une capacité d'autofinancement rétablie", mettent-ils en évidence. Et lorsque des critiques sont formulées, le Conseil Général justifie : "La remarque de la Chambre sur un niveau d'encours de la dette par habitant doit être analysée dans un but volontariste de rattrapage en matière d'équipement. La Chambre note dans le même temps que le taux d'endettement est inférieur aux départements de même taille", explique-t-on.

Nassimah Dindar intervient : "Nous avons été maltraités". Et de poursuivre : "Un autre point a été évoqué par la Chambre. Elle nous reproche d'avoir embauché, depuis 2004, des contractuels. Je continuerai à mettre en place pour des diplômés, comme des non diplômés, la possibilité d'avoir autre chose que des contrats aidés".

Sur le volet des relations avec l'Arast, il est rappelé que la Chambre relève un "pilotage insuffisant, voire absent, du Département qui n'exerce pas les pouvoirs que son rôle de financeur lui donne". Les services du Département répondent: "Complexité des mécanismes de financement d'activité aboutissant à une confusion des genres, complexité dans le versement des fonds d'aide à domicile, complexité du cadre juridique d'intervention des aides à domicile... L'analyse partagée par les directions de la collectivité est la suivante : Le Conseil Général a tenu ses engagements, les dirigeants sont les seuls responsables de la faillite de la structure".

Nassimah Dindar intervient à nouveau : "119,77 millions versés entre 2004 et 2008. Observez ce chiffre quand vous savez ce que nous venons de donner à la Sematra pour aider Air Austral". L'augmentation de capital a été approuvée à hauteur de 2 millions d'euros, s'ajoutant aux 4 millions précédemment engagés.

"C'est le poids des charges de structures qui a entraîné la faillite"

Selon les observations de la collectivité, "les dirigeants de l'association ont toujours refusé de prendre en compte les orientations de la collectivité et les règles de bonne gestion de l'argent public. Les dirigeants ont rendu impossible l'utilisation par le Conseil Général des outils de pilotage contractuels et réglementaires", annonce-t-on lors de l'assemblée plénière.

Pour les services, "les dirigeants ont commis des fautes de gestion". A titre d'exemple, les investissements de 2004 et 2005 auraient été financés par des subventions de fonctionnement, les postes d'encadrement ont été doublés de façon injustifiée, et aucune décision n'a été prise visant à assurer la pérennité de la structure.

"Ils ont précipité la faillite de la structure. Aucune action visant à réduire les charges de structure, un dessaisissement au profit d'un mandataire de justice qui aurait pu engager une restructuration des coûts. C'est le poids des charges de structures qui a entraîné la faillite", conclut-on au Département.

Nassimah Dindar reprend la parole : "La Chambre met en avant une gestion défaillante, et comme les ex-dirigeants de l'Arast ont refusé de prendre en compte nos conseils, je vous annonce que j'ai demandé à nos conseils juridiques d'étudier un dépôt de plainte contre les ex-dirigeants".

Parce que beaucoup d'associations sont financées par le Conseil Général "sans que nous ayons de moyens de contrôle", explique la présidente, "je vous propose que les associations soient portées directement par les communes pour que nous n'ayons pas à porter ensuite des responsabilités qui ne nous concernent pas". Un nouveau règlement a donc été soumis visant à l'encadrement des relations entre le Conseil Général et les associations qu'il finance.

Des contrôles et des audits devraient être effectués tous les deux.
Vendredi 29 Juin 2012 - 15:35
Lu 2047 fois




1.Posté par gilles le 29/06/2012 16:19
L'histoire est loin d'être terminée on dirait...

2.Posté par Syndiqué le 29/06/2012 17:31
Là y ça va causer là; les petits fours et les thés qu'on savourait avec le responsable de l'association où on parlait des recrutements que le responsable de la collectivité imprimait à l'association d'effectuer . Là y ça va mettre le manman au soleil, nana un peu y ça va rode tchador pou sorte rien que la nuit et toutes bandes kilotes mal lavées va fait sèque dans fénoir cette fois ci. Allez jakmar, perigo, momar et consorts: donnes le grain. Si nana pou mette , mette dehors.
Par ailleurs il faudra aussi que la nassima se débarrasse de la gestion du cnarm où nous voyons certain élu très proche de la présidente effectuer de super voyages en 1ère classe tous les dimanches pour assister aux réunions bidon. Chères très chères pour la collectivité. De plus l'affaire arast n'est pas près de finir en dépit de la pseudo-plainte, il y aura de vrais pour discrimination. Kamarades! en marche!

3.Posté par Il y a des con tribuables pour payer les conneries de madame la Dinde ... le 29/06/2012 17:32
Dommage que la Dinde Rare ne sera jamais condamnée sur ses deniers pour ses procédures abusives. C'est elle qui est responsable du désastre de l'ARAST, mais c'est le con tribuable qui paye ses avocats et ses condamnations.

4.Posté par Troll le 29/06/2012 18:18
Nassimah cherche des lampistes pour porter le chapeau !! Quelle bassesse !! Au bal des faux culs , elle est chef d'orchestre !

5.Posté par Sheitan le 29/06/2012 18:39
L'erreur est humaine persévérer est diabolique...
madame portez plainte EN VOTRE NOM PERSONNEL ET ON VOUS RESPECTERA, se servir du mandat donné par le peuple et des finances de la Collectivité pour cacher vos fautes est diabolique. Un jour, ici bas où ailleurs vous passerez à la caisse.
Pourquoi maintenant? Alors que ça fait 31 mois que l'ARAST a été liquidée? S'il n'y avait pas de rapport de la CRC, pas de plainte?

6.Posté par pseudo jetable le 29/06/2012 18:48
Après avoir caché le rapport de CRC pendant 6 moi dans l’hypothèse de se faire élire députée et bénéficier de l’impunité parlementaire, voila que notre chère présidente décide de porter plainte contre les ex dirigeants de l’arast. Soit plus de 2 ans après. Il va y avoir du sport au CG. Malgré la mise en évidence par les magistrats de la cour (écrit noir sur blanc dans le rapport) de la responsabilité de sa majorité zembrocal dans la casse sociale de l’arast et bien d’autres encore, elle se pavane encore sur les télés pour dire le contraire. La réunion cochon y vole encore madame !!!! et d’un coup de baguette magique le CG mettra en place une instance de contrôle des associations. Pourquoi faire ? Elle n’existait pas avant ce rapport de la CRC ? Et les bilans d’activités et financiers demandé aux associations à chaque exercice par les services du CG ne servent qu’à caler les portes en cas de courant d’air au palais? Un seul mot pour qualifier cette mandature pathétique………
Juste pour rigoler un peu : elle devra se retourner contre son directeur du GIP SAP, contre le directeur de cabinet d’annette, contre le directeur de communication de paulet payet et de son ami de 30 ans. que du bluff

7.Posté par LG974 le 29/06/2012 19:22
Les élections sont finies elle à maintenant le temps de s'occuper des dossiers qui fâchent ! Comme par hasard....

8.Posté par Fantômette974 le 29/06/2012 19:35
"la CRC n'a pas été objective" ??

Mais qui tu es pour te permettre de telles remarques ?

Quelle honte pour la Réunion !

9.Posté par kiki le 29/06/2012 19:49
à cause la porte plainte quand té en plein dans la grève de la faim des ex-arast. i attend aujourd'hui pourquoi faire, mme dindar vi la laisse des familles désespérées pour noel et jour de l'an pendant que ou ou l'avé mangé avec l'argent public presque crevé de faim parce que zot l'assedic i terminait et zindemnités té pas encore gagné. out indemnité mensuelle i sorte dans poche qui ca dans nout poche contribuable la élit pour poignarde à zot. ALLEZ LAVE TON CULOTTE TON CASE AFORCE JOUER AVEC LE FEU VI VA BRULE A OU. nous va suivre.

10.Posté par dadou le 29/06/2012 20:04
ben rien komela i porte plainte???ridicule!!

11.Posté par pseudo jetable le 29/06/2012 20:24
L’ art de travestir un rapport de la CRC, ce soir à la télé sur le dossier ARAST un power que je site « les dirigeants de l’arast ont entrainé sa faillite ». Phase que je ne retrouve pas en relisant ce rapport. C’était donc une présentation des audits commandé par le CG et non celui de la CRC. drole de Zélus dans ce CG.

12.Posté par Thierry le 29/06/2012 21:20
A-t-elle réfléchi ?? elle fut la grande chef des grands chefs de l'Arast ... voudrait-elle jouer au scorpion ... après avoir jouer au caméléon ...

13.Posté par vital le 29/06/2012 22:33
chiche qu'elle porte plainte cela permettra de faire la lumiére sur les somptueuses dépenses organisées par le c général pour la venue de villepin à la Réunion . les salariés de l'ARASt ont dù travailler d'arrache pied pour concocter le fameux salon de la solidarité . gateaux et autres friandises, confectionnés et acheminés des quatre coins de l'île sur st denis par les TISF à la demande du conseil général .a ce moment là le coût de l'opération était jugé secondaire par le principal financeur de l'ARAST.
vital

14.Posté par Sheitan le 30/06/2012 02:34
Contrôler les associations? Peut-être commencer par le CNARM et chiffrer les billets d'avion du Président et de ceux qui en bénéficient (Conseil d'administration à paris). Ensuite continuer par le GLAIVE. Puis regarder qui dans les élus du CG est ACTIONNAIRE A TITRE PERSONNEL d'Air Austral. Qui a donc un intérêt personnel que cette compagnie bénéficie d'argent public. Et enfin voir de plus près qui sont les actionnaires de la SPAG, cette dernière ayant un gros chiffre d'affaires avec le CG...
Et ainsi de suite...
Arrête targe à nou! Ou porte plainte quand ou paye pas l'avocat, là c'est la goutte d'injustice, de suffisance de trop!

15.Posté par GROKER le 30/06/2012 02:41
Monsieur Dindar parle pour les ex dirigeants de l'ARAST qui "roulaient les mécaniques" et "plein d'arrogance"... C'est vrai que c'est un spécialiste dans ce domaine, en gros l'hôpital y moucate la clinique. Arrête fais le grokèr, le rapport la CRC y plait pas ou donc ou porte plainte. Si ça c'est pas de l'arrogance?! Fallait porte plainte avant. Fallait faire le scandale quand ou la lire le rapport, c'est à dire en décembre 2011. A ce moment là monsieur Dindar préférait dire que les grévistes de la faim faisaient des festins! C'est pas de l'arrogance ça?

16.Posté par Nous aussi nous va porte plainte le 30/06/2012 03:00
Nous, ex salariés de l'ARAST, nous l'a pas encore fini ek ou madame. Alors ou veut porte plainte? La Chambre Régionale des Comptes lé pas suffisant pou ou? Avant ou té targe a nou, allé demande des comptes zot dirigeants... Quand nou la passe Noël dan chemin, sous tente, ou té finn lire le rapport et là ou té pas choqué? Non : zoreille cochon dan marmite pois. Là aujourd'hui 7 mois après ou veut porte plainte! Arrête out cinéma! Nous aussi nous par porte plainte. Pas contre la présidente, contre madame Dindar-Juan-Mangrolia...

17.Posté par MDR le 30/06/2012 07:11
Moins lé fatigué d'entendre que le CG va porter plainte contre les ARAST,depuis le mois de décembre lors de la gréve on entend que ça qu'il le fasse donc .Nous attendons que la lumiére se fasse dans cette affaire .
C"est que des menaces ,ils ne sont CAP car ils sont impliqués jusqu'au cou dans la soi disante mauvaise gestion .
PRENEZ ENFIN VOTRE RESPONSABILITES D'ELU:PORTER PLAINTE et nous verrons si la justice restera dans l'inertie comme nous l'avons vécu depuis 2009 jusqu'à fin 2011 pour avoir notre dû

18.Posté par Baswa le 30/06/2012 07:15
L'ARAST est un des scandales de financements et de gestions occultes des associations du Département. Si la justice était saisie sur les jeux comptables de celles-ci, d'autres scandales feraient la Une de notre presse. La Présidente actuelle ne serait pas la seule à être éclaboussée par ces scandales.

19.Posté par lobservateur le 30/06/2012 07:29
Nassimah quand il faudra monter sur le cocotier de la justice pour l ARAST, il faut avoir et le postérieur propre si ce n est pas le cas attention à ce type de plainte car une fois le parquet saisi la machine sera mise en route.............................

20.Posté par vital le 30/06/2012 10:27
la cour descomptes ni dit pas combien la venue de l'actuel directeur du GIP a coùté à l'association ,.recruté à grand frais pour remettre à flot le bateau de l'ARAST . le chargeur de l'eau n'a fait que favoriser le naufrage .pire il aura ét le fossoyeur des ex arast en acceptant d'être le faire valoir du conseil général .ce brillant gestionnaire a travaillé pendant son séjour à l l'arast sur un cpom (contrat pluriannuel de financement botté en touche par le conseil général) . un peu comme si vous étiez endetté et que vous demandiez à votre banquier un prêt à long terme . c'est à cela que l'on reconnaît les compétences de ces pseudo managers .
en portant plainte la p du conseil général va ouvrir la boîte à pandore . on saura ainsi combien d'embauches politiques ont été réalisées notamment sur st denis à l'arast .sur injonction du maire , de la présidente du c gnéral et de tous ceux qui ont utilisé l'arast comme receptacle caser un militant ,par ici , un nervi par là .
reclamons ce droit d'inventaire au nom des contribuables ,si ce n'est au nom d'une ethique sociale
vital.

21.Posté par Sheitan le 30/06/2012 15:40
Il est temps que le règne de la dinde et de son petit dard (parmi tant d'autres) cesse, sa volonté ne peut être le seul mode de gouvernance.
Les ex jeunes loups qui sont passés par son cabinet malodorant (même s'il est souvent ventilé par de nombreux passages), par exemple les Laurent P&B ont certainement beaucoup de choses à dire... Sur la crise du Chik et sa gestion par exemple... Nul doute que lors d'une enquête ils seront entendus... Alors, tel sera pris qui croyaient prendre...

22.Posté par Sheitan le 30/06/2012 16:05
La liste des trahis et des cocufiés est longue de Jean-Jacques, Pierrot, Raymond, Daniel, Brigitte, Michel, Christian, Laurent, René Paul, Eric, Alex, Ismaël... aux nombreux directeurs et chefs de cabinet, sans compter les anonymes floués, humiliés, les petits chefs mutés, remplacés, virés, même ceux qui sont encore là juste parce qu'ils ne peuvent pas faire autrement, Marc, Jean-René, ceux qui cotisent en espérant en ti graton... Beaucoup auront des choses à dire, ceux qui ces derniers mois en échange d'un petit contrat au CG devaient recruter pour la droite soit-disant sociale... Ceux qui se sont engagés en se disant qu'une victoire aux législatives les mettrait eux aussi en l'air, même le clown Fred et surtout Paul, Maurice, Ary, Pierre, Roland et même Gilbert, Gerald... Tous ont avalé des couleuvres, parfois de force, parfois avec un carré de chocolat. En ce moment ils sont en train de s'aiguiser les canines l'heure de la curée va bientôt arriver....
Bon appétit.

23.Posté par Jaquot le 30/06/2012 18:50
Faudrait aussi que la loi regardedu cote du GECEIP qui est aussi une grosse association pompe a fric du CG

24.Posté par coco de lo le 30/06/2012 19:21
Faudrait ressortir la petition pour le depart de nassimah..

25.Posté par Je l''adore !!! le 01/07/2012 17:39
"Nous avons été maltraités". Magnifique éclat d'une pdte se drapant dans sa dignité bafouée. On peut au moins lui reconnaître ce trait de caractère, elle est vraiment drôle et est douée pour la comédie. Elle nous a bien amusé avec nos impôts durant son mandat. Allez pour la route, une autre de ses blagues favorites face à des jeunes diplômés en recherche d'accès à la FPT : "marmay loeuf lé plein". Impayable je vous le dit en vérité.

26.Posté par rue Sibuet le 01/07/2012 18:07
La rue Sibuet est une petite rue du 12ème arrondissement de Paris, un de mes cousins y habite... Tout comme le sieur Dindar. Eh! Quand on va aussi souvent à Paris pour le Cnarm ou pour des opportunes missions du CG, vaut mieux y avoir un pied à terre. D'autant que les confortables indemnités journalières sont encore plus rentables quand on n'a pas d'hôtel à payer...
Le dépôt de plainte annoncé depuis longtemps, mais jamais réalisé, permettra certainement de sortir des carcasses des placards... L'arrogance à plusieurs formes, c'est comme rouler des mécaniques : c'est mieux en porsche...
Un quotidien de ce jour écrit fort justement : "se taire, faire son mea culpa, c'est bien aussi. ça s'appelle la décence". C'est à mon avis le gros problème de madame Dine et monsieur Dard : pas de valeur morale que de l'opportunisme de bas étage, de l'indécence, aucune vergogne, plus c'est gros, plus les couillons peuvent le gober. Mais là c'est la provocation de trop : annoncer qu'on va porter plainte parce que le rapport (déjà lui-même très tardif) de la CRC ne va pas dans leur sens. C'est pas grave si ça coûte de l'argent à la collectivité, on repousse le problème, on fait du sensationnel, ça bouche les yeux... Aujourd'hui il y a internet, les nombreux procès pour des élus qui jubilent même quand ils sont condamnés, ils préfèrent être reconnus coupables pourvu qu'ils ne soient pas inéligibles.... C'est triste : il vaut mieux être déshonorés que d'être éloigné de la table où se partage le gâteau.
Avant de dire qu'un tel est trop payé madame Dine et monsieur Dard, dites nous combien vous recevez mensuellement de nos impôts, sans oublier de chiffrer les avantages en nature.
Aujourd'hui on en a assez d'être pris pour des cons. Je pense que la Justice aussi.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales