Politique

Le Compte administratif 2009 du Tampon à la loupe

Les élus du Tampon s'apprêtent à se réunir en fin d'après-midi pour valider, entre autres, le Compte administratif de la commune pour l'exercice 2009. Un compte présentant des dépenses d'investissement en baisse et des dépenses en fonctionnement relativement stables et sur lequel Paulet Payet va devoir débattre face à l'opposition.


Le Compte administratif 2009 du Tampon à la loupe
Vingt-deux, c'est le nombre d'affaires qui seront discutées et votées en fin d'après-midi du côté de la mairie du Tampon. Mais au cœur de ce conseil municipal qui s'annonce animé, c'est le Compte administratif (CA) de 2009 qui devrait mobiliser le temps de parole.

Si l'on se réfère aux chiffres de la municipalité, le résultat net de clôture, tous budgets confondus, se solde par un excédent de 25,076 millions d'euros alors que le CA de 2008 présentait un excédent de 10,949 millions d'euros. Un résultat qui reflète une "augmentation du niveau d'investissement" et une "maîtrise des dépenses de fonctionnement", selon la majorité municipale.

Le Compte administratif 2009 du Tampon à la loupe
Les dépenses d'équipement en diminution

Concernant les dépenses de fonctionnement pour l'exercice de 2009, elles demeurent relativement constantes avec 66,062 millions d'euros, soit un peu plus d'un million d'euros en moins par rapport au CA de 2008 où 67,320 millions d'euros de dépenses de fonctionnement avaient été enregistrées. Ce chiffre peut ainsi se décomposer en dépenses de gestion courante (64,057 millions d'euros), en dépenses financières (1,814 millions d'euros) et en dépenses exceptionnelles avec 189.413 euros.

Quant aux recettes de fonctionnement, elles grimpent de 9,3% en comparaison avec 2008 pour atteindre 77,322 millions d'euros. Pour la majorité municipale désormais menée par Paulet Payet, les dépenses de fonctionnement sont maîtrisées "tout en maintenant les priorités de la politique municipale en faveur du personnel, notamment sur le plan de titularisation".

Côté investissement, un premier constat permet d'évoquer une diminution de 15,5% en réalisation des dépenses d'équipement. Ceci étant, les élus de la majorité préfèrent se concentrer sur l'augmentation des commandes émises en 2009 et sur une augmentation de 13,3% des dépenses d'investissement par rapport à 2008.
Les recettes d'investissement subissent également une chute de 31,8% et ce, malgré le doublement du Fonds de Compensation pour la TVA (FCTVA) qui est passé de 4,131 millions d'euros en 2008 à 12,369 millions d'euros dans le cadre de l'exercice 2009. A noter une diminution d'emprunts nouveaux à hauteur de 45,6% et une stabilisation des encours et annuités de la dette communale.
Mardi 4 Mai 2010 - 12:00
Ludovic Robert
Lu 2378 fois




1.Posté par un jeune le 04/05/2010 19:24
C a l'air sain tout ça !! Tant que les cocos ne touche pas a la caisse, tout va bien !!

2.Posté par Tizean le 04/05/2010 21:23
Il serait bon d'avoir la situation des 24 mairies dans le détail afin de se faire une idée de la situation actuelle. Zinfos ou les médias "traditionnels" devraient nous faire un dossier étoffé en toute partialité pour que ceux qui rêvaient d'un avenir meilleur pour leur commune hier, descendent de leur petit nuage. Il y en a pour qui la chute a été particulièrement brutale...
Entre grincements de dents et menaces d'implosion certains édiles marchent actuellement dans un champ de mines. Jusqu'ici la pas pété. Pourvu que ça dure...

3.Posté par sic le 04/05/2010 21:27
comparé à st louis ???

4.Posté par sic le 04/05/2010 21:30
et quid de St louis ????

5.Posté par Chris le 04/05/2010 22:58
A St Louis Claude Hoarau devrait prendre exemple, je me demande si je ne vais pas changer de commune.
Ici à St Louis les COCOS s’en mettent plein les fouilles comme dans les années 90 et disparaissent pendent 10 à 15 ans !!!!!!!!!!

6.Posté par lol le 05/05/2010 08:05
Claude HOAREAU devrait faire un stage à la Mairie du Tampon

7.Posté par bouboul974 le 05/05/2010 09:22
Que Saint-Louis soit sous les feux de la lumière actuellement, cela n'empêche pas de relativisée le contexte, il faut voir le déficit date de quand. Je ne défend pas Claude Hoarau mais que dire du Tampon quand une commune vend à des amis de la Majorité Municipal un terrain communal de 33 000 mètre carré à 20€ le mètre et que dan le même temps elle rachète aux même amis un terrain qu'ils paient beaucoup plus chères
Est ce que Pierrot pourrait la Légalité de cette affaire. s'il le peut :-)

8.Posté par bouboul974 le 06/05/2010 09:34
J'attend toujours Pierrot sur cette affaire de Terrain au Tampon!!!!!!
Quand il s'agit d'une commune de droite ce n'est pas la résonance?

9.Posté par marie le 06/05/2010 11:38
faite appel a mme BROSSE elle est douée pour porter plainte et defendre les intérèts des citoyens des communes.Voir avec avec Pierrot pour faire une pétition

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales