Sport

Le Comité régional d’haltérophilie fête ses 50 ans

La journée d’anniversaire sera exceptionnelle, le gâteau en forme fonte bien sûr. Et ils seront tous demain au gymnase Paul Jougla pour aider Pierre Marel ou Jean Dargel et les pionniers réunionnais, à souffler les bougies. Ce sera un moment d’émotions. Car ce sport a envoyé la première femme haltérophile française aux Jeux olympiques. C’était en l’an 2000 à Sydney.


Le Comité régional d’haltérophilie revivra, le temps de son 50e anniversaire, quelques unes de ses plus belles pages de son histoires. Honneur bien sûr aux pionniers, parmi les champions d’avant, trois gouteront à nouveau à cette sensation particulière que vit l’haltérophile au moment d’un développé debout, à l'arraché et à l'épaulé jeté en fonte.
Mesdames, messieurs, débout s’il vous plaît et faites une ovation à Pierre Marel, Jean Dargel et Hugues Huet qui vont vous faire une démonstration. Ce sera un moment mémorable. Il y en aura beaucoup demain entre 9h00 et 18h00 au gymnase Paul Jougla de Saint-Denis. Il y aura également la participation de Sabrina Richard.
Elle a aussi a gravé son nom, celui de son père, entraîneur au club de Saint-Paul et bien sûr celui de La Réunion dans l’histoire des JO, quant elle est devenue la première femme française à concourir aux Jeux olympiques. C’était en l’an 2 000 à Sydney.
La Saint-Pauloise avait ainsi remis sous les projecteurs, une discipline sportive un peu délaissée. Les passionnés, dirigeants, et compétiteurs, avaient trouvé là, le révélateur et le déclic pour commencer enfin à récolter le fruit de leur travail acharné.
Depuis, l’haltérophilie a repris du poids. Avec plus de 350 licenciés, le nombre a été multiplié par trois en deux ans, et un palmarès étincelant de médailles (Jean Dany Périnedery, en argent au championnat d’Europe de Force athlétique et deux juniors Cécile Andrieux et Jérôme Alexis, champions de France et également membres de l’équipe de France junior), la discipline réunionnaise peut à nouveau placer la barre haute.
C’est aux haltérophiles de décider ensuite si la “fonte” sera de bronze, en argent ou en or…


Samedi 29 Novembre 2008 - 08:51
Jismy Ramoudou
Lu 1995 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 15:32 Surf: Johanne Defay est 5e mondiale

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales