Social

Le Comité de défense du VVF demande aux conseillers généraux de se positionner

“Vous êtes pour ou contre la vente du Village Corail ?” C’est la question que le Comité de défense du VVF pose à chaque conseiller général, dans un courrier qui leur a été adressé individuellement.


Le Comité de défense du VVF demande aux conseillers généraux de se positionner
L’essentiel du document est contenu dans le second paragraphe. “Suite à l’incapacité du conseil d’Administration du Village Corail, réuni le 15 avril en présence de l’ensemble du personnel, à se prononcer clairement pour ou contre la vente du foncier de son emprise”.
“Aussi, le Comité de défense a décidé de solliciter sur ce problème, la position de chacun des 48 membres du Conseil général, propriétaire au nom de l’ensemble des Réunionnais du Village Corail, situé à Saint-Gilles”.

La fin du courrier pourrait placer certains conseillers généraux dans une situation délicate. “Votre réponse, et celles de vos collègues données en totale transparence, seront transmises à la population réunionnaise”.

Si ce cadre va être un tremplin médiatique intéressant pour les conseillers généraux qui se sont abstenus au moment de vote, la grande majorité qui a validé “la valorisation du patrimoine du Conseil général”, pourrait se trouver dans une position délicate.
Ainsi, les propositions de Nassimah Dindar consistant à créer une structure d’accueil de luxe et une autre pour le tourisme social, n’ont donc pas rassuré les opposants à la vente du VVF.
Ce qui signifie que sur le terrain, la contestation se poursuit…
Mardi 21 Avril 2009 - 16:27
Jismy Ramoudou
Lu 889 fois




1.Posté par FRANCO le 21/04/2009 17:37
Aujourd'hui, en cette période de crise et de grandes difficultés pour de plus en plus de Réunionnais pauvres mais aussi de plus en plus de la classe moyenne, redécouvrent les bases même de la démocratie en demandant tout simplement des comptes à ces élus qui usent et abusent de plus en plus scandaleusement des deniers publics à leur profit et à celui de leurs proches, de leurs clans ou de leurs camps. Endettements, fins de mois en rouge, difficultés à assumer la vie quotidienne, la valse des prix que les sympathiques agitations du COSPAR n'ont, malgré leur bonne volonté évidente, pratiquement pas changés, voilà la réalité quotidienne pour une bonne moitié des Réunionnais. Pendant ce temps nos élus, un peu comme la croisière s'amuse, sont en voyage, bradent le patrimoine acquis au cours des décennies, lancent des projets pharaoniques qu'ils ne paieront évidemment pas ou bien peu de leurs poches. Les mandats ne sont pas qu'un Gsm, une voiture, des indemnités cumulées, des frais remboursés, des jetons de présence, ce sont aussi du travail, des dossiers étudiés, des réceptions des citoyens, de la communication auprès des citoyens, des combats pour ses administrés, des compte-rendus de ces actions, des sollicitations de ceux qui ont mandaté grâce aux moyens modernes des NTIC.... Il est temps que les Réunionnais s'éveillent et cessent de subir le bon vouloir et la manipulation des élus qui sont avant tout au service de leurs concitoyens, les citoyens n'étant pas au service des élus mais au service de l'intérêt général. .

2.Posté par papapio le 21/04/2009 18:35
Bravo M'sieu Franco, c'est succin et bien dit, c'est à vrai dire, c'est aussi ce que nous pensons.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales