Social

Le Collectif ressort satisfait de la Préfecture... et appelle à une nouvelle grève générale mardi

Une délégation de 23 membres du COSPAR est ressortie satisfait de la Préfecture en début d’après midi. Le Préfet Pierre Henry Maccioni dit avoir pris bonne note de l’ensemble des revendications et invite le Collectif à une réunion de travail demain à 11h à la Préfecture.
Les membres du COSPAR ont cependant décidé d'appeler à une nouvelle journée de grève générale mardi prochain, histoire de maintenir la pression avant les négociations à venir.


"La négociation à chaud, c’est toujours une bonne chose" a affirmé Yvan Hoarau, secrétaire général de la CGTR, qui annonce également qu'une nouvelle grève générale se déroulera mardi, avec d’ici là des opérations "coup de poing" dont la teneur n’est pas révélée pour le moment. "Le Préfet a reconnu le bien fondé de nos revendications. Il dit être conscient de l’urgence sociale", s’est réjouit le syndicaliste.

Le Préfet prévoit ainsi une baisse du prix du gaz qui prendra effet le jeudi 12 mars, une baisse du prix du carburant fin mars. "Je n’engage pas les négociations maintenant" a déclaré Pierre-Henry Maccioni, qui promet également une négociation des loyers avec les bailleurs sociaux et une rencontre avec la grande distribution pour une baisse des prix des produits de première nécessité. "J’attends la conclusion de la rencontre interministérielle qui à eu lieu ici à La Réunion il a dix jours"  a t-il rajouté, avant de décider de la reconsidération du prix du gaz et du carburant.

Et c’est vers 14h que les portes paroles du Collectif, à savoir Gilles Leperlier, président de l’UNEF (Union Nationale des Etudiants de France), Yvan Hoarau, CGTR et Jean-Hugues Ratenon, président de Agir Pou Nout Tout se sont adressés à la foule de manifestants déjà beaucoup moins nombreux devant le podium du Barachois.
Jeudi 5 Mars 2009 - 16:17
Karine Maillot
Lu 1613 fois




1.Posté par William le 05/03/2009 17:10
Bien joué le préfet !
Depuis que cette journée de manif a été annoncée, il a eu le temps de préparer sa réponse... du coup, le collectif n'a plus grand chose à dire... CQFD

2.Posté par JEAN le 05/03/2009 17:51
ben oui c est le but

3.Posté par ALOA le 05/03/2009 17:56
Super ! mais pas accès à la vidéo .... T'as pu la voir William ?

4.Posté par Gros Louis le 05/03/2009 18:00
Demain à 11 heures, Mr. le Préfet peut-il demander A Mr. Yvan Hoarau, dit Yvan le terrible, sur quelle parcelle de terrain il a construit sa piscine? Le collectif pourra se brancher sur le site www.cadastre.gouv.fr, et taper le n° de parcelle de Yvan le terrible située au lotissement Les Jujubes à La Possession. Comme dirait l'autre, la réponse est dans le pré; dans le cas qui nous intéresse, la réponse est dans le terrain communal!

5.Posté par papapio le 05/03/2009 18:15
Les Revers de mains, c'est Vous M'sieu le Préfet, votre mépris pour nous est flagrant...
Quand aux promesses, vous concernant mieux vaut attendre qu'elles soient écrites, signées et Vérifiées... Souvenez Vous, tous Egaux, Même les Pères que vous refusez de recevoir, quand vous soutenez et représentez les Seules femmes, Mme Elizéon vous confirmera s'il en était encore besoin... C'est sure, le coût de substitution des "Salaires" que représentent les OTAGES, nos Enfants, est monstrueux...mais surtout INHUMAIN et Indigne, c'est clairement un CRIME CONTRE L'HUMANITE très rémunérateur... Comme d'habitude, cherchez a qui le CRIME PROFITE... vous admettrez que nous n'y sommes pour RIEN, vous qui êtes Papa Non Coupable ?! 9 balles sur 10 aux JAFs cela vous suffit il ? "HALDE AU MASSACRE"...

6.Posté par bruno le 05/03/2009 18:18
Gros Louis tu es Hors Sujet

7.Posté par Ulysse le 05/03/2009 19:30
Je trouve la photo de la séance en Préfecture très "significative" ...

8.Posté par franck974 le 05/03/2009 19:44
alors ils sont contents ou pas contents dans ce collectif ?
je comprends plus ?
ils savent pas ce qu'ils veulent ou quoi ?

9.Posté par Edouard le 05/03/2009 20:18
en réponse à Gros Louis !

des chiffres, encore des chiffres !
à la Réunion : 45 000 qui payent l'impôt sur le Revenu ! dont ....
presque 5000 qui déclarent plus de 100 000 € par an ! et .... parmi ...1862 qui ont l'avantage de payer l'ISF !
Mais cerise sur le gâteau .... dans les 5000 qui "touchent" + de 10 000 €/mois, nous y trouvons presque tous nos "élus", je dis presque TOUS car les petits derniers n'y sont pas depuis assez longtemps pour avoir pu devenir "ami" avec l'Ecureuil !
Là est la "vraie" réponse pour nos "kamarades" dont vous dites que nous pourrions y trouver Yvan le Terrible!
Donc c'est pas la route du littoral qu'il faut "barrer" ... mais faire un tour du côté des "cases" ek piscine de nos "kamarades damnés de la terre" ... Je crois que si UN JOUR cela se faisait .... nos élus commenceraient à redistribuer des "richesses" quelques fois pas trop bien acquises .

10.Posté par mini-octet le 05/03/2009 21:14
Quel beau pays la france ! Il suffit de demander gentillement.


Monsieur le prefet, sans vous commander, pouvez vous ordonner gentimment au FAI ORANGE de cesser d'empecher les réunionnais d'accéder à la communication et au savoir en pratiquant des tarifs abusifs et donc injustes ?
Pas d'ultimatum, mais si possible avant mardi ! lol ;-))
Considérations si satisfaction !

11.Posté par David le 05/03/2009 21:33
Non non bruno. L'info de Gros Louis nous interesse. :-)

12.Posté par La piscine de Yvan Hoarau est hors sujet le 06/03/2009 03:40
Il s'agit là d'attaques personnelles et je ne comprends pas que le modérateur n'interviennes pas. La piscine de Monsieur Hoarau ne concerne que lui et la justice. Il a le droit d(avoir une piscine,et même une montre, ou un mont blanc.
(Réponse de Pierrot Dupuy : J'ai laissé passer ce post car il ne contenait que des éléments déjà rendus publics depuis longtemps, auxquels M. Yvan Hoarau a tout le temps de répondre, voire même de poursuivre, ce qu'il n'a pas fait. Ces éléments sont donc maintenant dans le domaine public).

13.Posté par papapio le 06/03/2009 07:21
Mini-Octet Maxi respect: Je rend hommage à votre sagesse. Bin nous on a déjà essayé tellement de fois, qu'on finissait par avoir l'impression de Mendier une Audience à sa Sainteté... Si on considère qu'en retour, obligés de manifester publiquement, de bloquer l'activité générale, la seule réaction est une menace sur ce qu'il ne TOLERA PAS ?!... Ça devient carrément condescendant...
En l'occurrence, ceux qui ne tolèrent plus, c'est Nous M'sieu L'Préfet...Nous ne TOLERONS plus les faux semblants du 1er Magistrats de l'Ile, qui renie ses OBLIGATIONS de GARANT des Institutions BAFOUEES PARTOUT, qui maintien sous silence les DERIVES INSTTUTIONNELLES GRAVES du monde Judiciaire et Social, qui héberge la SEULE représentation Féminine Préfectorale, image OFFICIELLE de la Discrimination subie par les Enfants et leurs Pères...
Pourtant, mais lorsqu'il s'agit d'ARGENT SEULEMENT, le Préfet engage des Poursuites pour "Abus de Position Dominante" (alors pour les Enfants, ça n'en vaut vraiment pas la peine).
Bref, pas de quoi donner des Leçons de savoir VIVRE, de LIBERTE, d'EGALITE ou surtout, de FRATERNITE... SANS TABOUS à dit votre PATRON: respectez le, respectez NOUS...

14.Posté par franck974 le 06/03/2009 07:59
effectivement on demande et on obtient.
tant mieux pour les grevistes
tant pis pour les impots et pour les entreprises et pour tout le reste des gens.
en espérant que l'on ne mette pas la Réunion à sac, comme aux antilles.

15.Posté par ASSENJEE.M le 06/03/2009 11:00
Ce matin sur radio festival, plus de 70% de la population réunionnaise était contre la grève de mardi prochain.Alors Mr HOARAU,écoutez la population réunionnaise et ne vous prenez pas pour le DOMOTA pei.
le collectif se dit satisfait de la réunion d'avec le préfet mais reconduit la grève.C'est à ne rien comprendre.Mr HOARAU veut maintenir la pression.Quelle pression?
En début de semaine j'avais dit d'attendre la journée du 5 mars pour tirer des conclusions.
25000 personnes dans la rue sur une population réunionnaise de 800 000 habitants et ils osent appelé ça une victoire!Nous n'avons pas la même façon d'analyser une victoire Mr HOARAU.
La manif du sud s'est essoufflée en fin de matinée et a disparu l'après midi.
Alors remettre ça mardi,c'est un peu fort Mr HOARAU quand on sait que toutes les revendications accordées aux antilles s'appliqueront à LA REUNION.

16.Posté par ASSENJEE.M le 06/03/2009 11:06
Il y a des coup de poings qui vont se perdre pour certains! (...)

17.Posté par POURQUOI PAS ? le 06/03/2009 11:21
OK nous sommes tous concernés par la hausse des prix donc la baisse du pouvoir d'achat ( en faisant une faute j'aurais pu écrire " la baise du pouvoir d'achat).

Mais la question est fondamentale? Depuis quand le pouvoir d'achat baisse?. Qu'ont fait les gouvernements successifs pour agir sur la crise ?

Enfin est il normal de partir en bande pour pour faire peur et faire cesser le fonctionnement d'une entreprise de service, à l'intérieur de laquelle il y avait des femmes enceintes , des enfants etc..etc..


18.Posté par sabrina le 06/03/2009 13:29
mais vraiment n'importe quoi!!!!!!!!!! inciter les gens à la violence en leur demandant de provoquer des opérations coup de poing prouvent leur intelligence!!!! N'IMPORTE QUOI!!!!!jamais contents,arrete un peu ! déjà si la guadeloupe n'avait pas commencé ces grands messsieurs (qui croient que les plus intelligents sont ceux qui crient le plus fort)n'auraient pas non plus ouvert leur grande bouche!!!!! arrete de faire chier le peuple et faites votre grève chez vous!!! il faut trouver des solutions mais tout çà dans le respect!!!! inciter les gens à ... non mais je reve! il y a vraiment des claques qui se perdent!!!!!!zot i sa danser quand la soirée la fini zot!!!!!!!!!!!lé bon i vient casse zot case zot va voir si zot i ve encore zopérations coup de poing!!!!!!!!

19.Posté par Gérard Maillot le 06/03/2009 13:34
'Le Collectif ressort satisfait de la Préfecture... et appelle à une nouvelle grève générale mardi 'Un collectif ou des mangeurs de (...)? Sans rancune les gars...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales