Politique

Le Collectif pour Madagascar appelle au retour à la démocratie

Hier, une cinquantaine de personnes notamment originaires de la Grande Ile se sont rassemblées devant la médiathèque François Mitterrand à Saint-Denis.
Les manifestants ont voulu dénoncer ce qu’ils appellent un coup d’état. Ils considèrent que la démocratie a ainsi été "piétinée et bafouée" à Madagascar.


Philippe Andriantavy, président du collectif pour Madagascar, regrette que la France soutienne le nouveau régime dont le président de la Haute autorité de transition est l’ex maire d’Antananarivo Andry Rajoelina, dit TGV. "Nous avons vécu un coup d’état qui a été condamné par l’ensemble de la Communauté Internationale. La France l’a faite un peu tardivement, mais sur le bout des lèvres. Malheureusement nous avons constaté qu’elle soutient ce régime par les finances contrairement à l’ensemble des institutions internationales".

C’était un rassemblement pacifique dont le but était d'appeler à retour à la démocratie à travers des chants. Une liaison téléphonique a été établie avec l’association "Tia Tanindrazana" qui regroupe la communauté malgache à Paris, et qui souhaite également que la démocratie soit respectée. "Il n’est pas question de parler pour untel ou contre untel. Vous voyez bien que sur nos banderoles, il n’y a pas marqué Pro TGV ou pro Ravalomanana. Notre pays est un pays démocratique et nous voulons un retour à la démocratie!"

Contraint de démissionner le 17 mars dernier, l’ex président de Madagascar Marc Ravalomanana prétend malgré tout revenir bientôt à la tête de la Grande Ile. Les manifestants qui soutiennent le président déchu sont encore nombreux à se réunir chaque jour à Antananarivo depuis sa démission.

Si la Communauté internationale ne reconnaît pas la présidence de la Haute autorité de transition présidée par Andry Rajoelina, dit "TGV", seul la SADC a pris des sanctions. Lors d'un sommet extraordinaire au Swaziland le lundi 30 mars dernier, le secrétaire exécutif de la SADC, Tomaz Salomao avait indiqué que "le sommet extraordinaire suspend Madagascar de toutes les institutions et des organes de la communauté jusqu’au retour du pays à l’ordre constitutionnel", appelant au retour de Marc Ravalomanana à la tête du pays.
Dimanche 5 Avril 2009 - 11:37
Karine Maillot
Lu 1775 fois




1.Posté par Réflexion le 05/04/2009 12:18
Quelle honte de demander le retour de Mr Ravalo !..... Je n'aimerai pas être à votre place !

2.Posté par Trouillomètre au maximum le 05/04/2009 15:53
Ils aiment les voleurs. Un président qui profite de sa fonction pour favoriser outrageusement ses entreprises, pour se faire des lois et des exceptions sur mesure : Voilà ce qu'ils veulent.
Pourquoi ? Parce qu'ils savent pouvoir profiter de ce régime pour leurs propres affaires, sinon je ne vois pas d'autres explications sinon la sottise, la manque de morale, l'aveuglement ...

3.Posté par GRENADE974 le 05/04/2009 20:08
APPEL AU RETOUR DE LA DEMOCRATIE : mais c'est quoi la démocratie à MADA ?

4.Posté par Réflexion le 05/04/2009 21:58
Aucun Président n'a été élu de façon "Démocratique" à Mada, faut pas rêver .... C'est un mot qui n'existe pas à Mada et surtout pas en Afrique.

5.Posté par darkalliance le 06/04/2009 08:55
C'est qui lui ? un inféodé au Voleur des Haut Plateaux ? triste sire ...

6.Posté par Josette Brosse le 06/04/2009 09:54
Normalement, en France, nous n'avons pas le droit de manifester pour ou contre un régime étranger ? Cette association fait fausse route. D'ailleurs, ils ne vivent pas à Madagascar. C'est facile de conspuer un parti politique ou une organisation quand soi-même on est bien à l'abri. Ce n'est pas la peine non plus de mettre la famille, demeurer au pays, en avant pour justifier ces manifestations.
Il faut faire passes ses idées sur son propre sol.

7.Posté par Jules le 06/04/2009 13:02
Ravalo s'est assis sur la Constitution depuis toujours. Il a installé peu à peu une dictature issue du vote, il a profité de la vague anti-Ratsiraka pour prendre en otage les espoirs des gens. Il a déçu tout le monde car il s'est servi et s'est enrichi outrageusement en servant les Sociétés Etrangères en prélevant sa côte part privée pour ses Sociétés . C'est lui le violeur de Constitution et ses supporter à la Réunion ont-ils autant d'intérêts en jeu eux aussi dans une démocratisation de Madagascar pour être aussi menteurs et pour diffuser autant de fausses informations ?
Il serait bon d'enquêter à Madagascar et à la Réunion sur les réseaux dits "humanitaires" ou "culturels" liés à ce Collectif pour que, s'ils n'ont rien à se reprocher, on puisse débattre avec eux sur le fonds politique de ce qu'est une Démocratie. Pour l'instant, autant de mensonges de Ravalo qui aurait signé sous la menace d'une arme (!) ou du Pasteur Lala qui aurait subi "la passion du Christ", relayés par ce Collectif douteux ne donnent pas envie de dialogue. ces gens sont malfaisants et défendent des intérêts autres que ceux affichés. Un bon réseau bien implanté, et richissime ce Collectif. La Préfecture peut se méfier qu'ils ne prennent pas le Barachois pour leur Place du 13 Mai et n'importent ici leurs coktails Molotov !
Qui avance masqué derrière la "neutralité" est justement une organisation dont il faut se méfier car il n'y a pas plus engagé . leur combat agressif n'a rien à voir avec la démocratie, il s'agit exclusivement d'une Association de soutien à Marc Ravalomanana et à son système de corruption.

8.Posté par Peyo le 06/04/2009 14:45
Un commentaire pour apporter des précisions.
Chers internautes, je suis assez choqué du jugement que vous portez au Collectif pour Madagascar, association loi 1901(pacifique, apolitique et neutre) enregistré à la Préfecture depuis 2001. Je fais parti du CA de cette association, je ne suis pas malgache mais sympathisant à ce pays qui souffre depuis toujours par son instabilité et les dérives de ses dirigeants.
Aujourd'hui comme en 2002, le Collectif se bat pour la démocratie à Madagascar. C'est une jeune république, elle apprend, mais les apprentissages sont difficiles. Nous ne sommes partisans d'aucun camp dans les protagonistes actuels, notre préoccupation est plus philosophique. Nous n'avons aucun intérêt dans ce pays, mais nous connaissons ce pays, ses habitants, ses us et coutumes, nous souhaitons fondamentalement que les choses évoluent pour que la misère cesse. Nous condamnons vivement les abus et dérives des dirigeants qui se succèdent qui paralysent le développement économique du pays. A notre avis, le meilleur système politique est la démocratie car elle permet à tous de s'exprimer et de prendre part à la vie citoyenne. Certes des gardes fous sont nécessaires pour se prémunir des abus, il est donc primordial de légiférer. L'avenir d'une nation passe par l'éducation du peuple, si vous connaissez ce pays, vous conviendrez que les choses ne sont pas simples, pourtant il est indispensable pour ce pays en pleine construction de passer par là. Par l'éducation les gens prendront connaissance de tous les exemples de démocratie existant et ayant existé, ils pourront comparer et ainsi en tirer la "substantifique moelle" propre à ce que leur pays a besoin. Prenez exemple sur Jules Ferry qui en rendant l'école obligatoire a permis à tous d'avoir une éducation en France et ainsi d'éveiller la conscience des peuples.
Ce n'est pas en faisant un coup d'état qu'on donne un bon exemple. Demain que vont se dire les Malgaches si on laisse faire? Il suffit d'envoyer quelques dizaines de milliers de personne dans les rues de la capitale, de payer une partie de l'armée et on peut prétendre au pouvoir? C'est un peu facile... Mais ce n'est pas ça que nous voulons que le peuple malgache retienne. Dans une démocratie, toutes les voix sont écoutées même l'opposition. Cette dernière s'organise fait entendre sa voix pour que lorsqu'il y a des élections, elle puisse se présenter et mettre en place le débat démocratique. C'est ce que nous souhaitons pour Madagascar, et seulement cela.
Maintenant chers internautes le débat est ouvert nous avons la chance de vivre dans un pays démocratique où la liberté de parole nous permet d'échanger et manifester sur différents supports (sur le web comme dans la rue). Je me ferais un plaisir de répondre aux questions de ceux qui ont envie d'un débat philosophique et les connaissances nécessaires par des sources fiables aux problèmes de Madagascar (les on dit ou quand dira-t-on ne sont pas des sources fiables).
Au plaisir de débattre

9.Posté par Gérard Maillot le 06/04/2009 17:18
Si nous ne mettons pas tous les voleurs de la planète en prison, il n'y aura jamais de démocratie à Haïti, à Madagascar ou à Cuba!
Les voleurs sont aussi chez nous, chez eux; chez toi, chez moi...Et les criminels? Ils sont aussi chez eux, chez toi, chez moi...Tu en connais un?
Je suis bien trop méchant? Non?

10.Posté par Jules le 06/04/2009 19:43
Peyo, il est impossible de discuter utilement avec des gens qui sont de mauvaise foi. Votre Collectif utilise le mensonge exactement comme Ravalomanana qui a osé, en Anglais, devant la SADC dire que le 17 Mars 2009 il a signé l'ordonnance au Directoire Militaire "SOUS LA MENACE D'UNE ARME" ! et que "Iavoloha était investi par les "MUTINS". C'est FAUX, preuve en est l'AFP présente par des journalistes , et de Diplomates qui ont témoigné.
Pourquoi cet homme corrompu jusqu'aux os prend il le risque de mentir effrontément et se déconsidère-t-il ainsi devant le Monde entier ?
Parce qu'il visait une intervention armée de la SADC ou de l'ONU, exactement le plan servi par Andriantavy et le Collectif de la Réunion et espérait provoquer une réaction immédiate des dictateurs amis cosignataires de ses manoeuvres de spoliation économico-politique.
Comment pouvez vous espérer tromper davantage les gens avec de tels procédés ?
Madagascar était devenu la propriété privée d'un dictateur en voie de devenir un assassin en série et qui l'a été tant de fois pour défendre ses intérêts privés et ceux de son Clan, dont Andriantavy fait assurément partie, vue la hargne et la haine qui l'habite depuis que son Maître s'est enfui.
Pensez vous que pour se débarrsser d'un Dictateur il suffit de le lui demander poliment ?
La Haute Cour de Justice, seule Institution capable de destituer ce violeur de Constitution, n'a jamais été désignée bien entendu, donc ce type a pu voler, spolier, signer des contrats juteux pour lui, sans aucune action en Justice contre lui, malgré la VIOLATION PERMANENTE de la CONSTITUTION MALGACHE.
Un Coup d'Etat c'est la prise du Pouvoir par la force au profit d'un seul homme, et la mise à bas d'une Démocratie. Il est illégitime.
Une Révolution (orange ou autre) c'est la mise à bas d'une Dictature pour installer des principes démocratiques. elle est légitime car le pouvoir appartient au Peuple et non à un petit Clan.
L'inversion des valeurs et le mensonge est le principe N° 1 de la manipulation médiatique.
Non, Mr Peyo, pas de dialogue avec vous sans la reconnaissance préalable de la culpabilité de Ravalomanana qui a volé, spolié , détourné les biens communs Malgaches à son seul profit.
Les réalisations publiques annexes à ses contrats juteux sont de l'anecdote pour durer.
La dictature n'a qu'un temps et il doit maintenant recevoir l'addition de ses crimes et de ses vols. Si Andriantavy et vous-même, Mr dit Peyo, voulez dialoguer, commencez par arrêter de mentir et d'appeler au meurtre contre le Peuple Malgache pour remettre sur le trône votre protecteur enfui.
En effet, vous savez pertinemment que l'arrivée de soldats étrangers sur le sol de Madagascar, pour venir défendre la cause d'un Clan, serait le prélude à une guerre totale. par la force vous savez que personne ne pourra vaincre un Peuple durablement. Les crimes de Ravalomanana seraint historiquement ceux d'un Dictateur sanglant.
l'Armée malgache, et ceci est tout à son Honneur ,a vite pris la mesure des enjeux avec Ravalomanana et a pu stopper le processus criminel à temps.
Sans cette position courageuse de l'Armée, il y aurait eu un bain de sang d'une gravité sans précédent et celà ouvrait des années de meurtres, pillages et dictature ouverte.
Vous qui prétendez connaître Madagascar, vous êtes impardonnable de défendre un tel processus de guerre civile.
Vous entretenez sur Tananrive et sur Antsirabé des troupes prêtes à manifester journalièrement afin de provoquer des troubles et que l'Armée perde son sang froid, qu'il y ait des morts afin de justifier une intervention étrangère. Vous jouez avec le vie des gens car les Malgaches dans leur majorité n'accepteront jamais le retour à votre "légalité", celle de Ravalo, celle du Clan Ravalo qui s'amenuise chaque jour.
C'est le sens de l'Histoire qu'une Transition doive désormais mener Madagascar vers une Démocratie et restaure la fierté du Peuple Malgache vendue et même parfois bradée à des Sociétés Etrangères Capitalistes par votre raïamandreny Tiko.
La sagesse véritable ees de participer aux travaux de démocratisation de Madagascar, chance unique qui se présente de par la conjonction entre un petit mouvement Tananarivien et le mécontentement majoritaire contre le système Ravalo. Si vous persistez à rester ravalomaniaques, vous oeuvrez contre les intérêts du Peuple Malgache et pour votre seul intérêt personnel.

11.Posté par L'OMNIBUS MALGACHE le 06/04/2009 23:13
Trop de blabla.
D'un côté:
Le peuple malgache a voté pour valider une Constitution.
Le peuple malgache a voté pour élire son Président,
Le peuple malgache à voté pour élire ses représentants à l'Assemblée Nationale,
Conformément à la Constitution, le Sénat a été élu par les grands electeurs et partiellement désignés.
Cà, c'est la Démocratie.

De l'autre côté,
Un ex maire s'empare par la force des armes du pouvoir et s'autoproclame Président d'une Haute Autorité de l'Etat,
Il chasse le Président en exercice,
Il dissout le Parlement et le Sénat,
Les remplaces par son HAT, dont il désigne personnellement les 40 et quelques membres.
Celà s'appelle un coup d'état, ou putsch politico-militaire.
Celui là s'appelle un dictateur.
Il faut appeler un chat un chat.
et comble de l'ironie, dit faire tout celà au nom de plus de Démocratie!!!

Belle leçon pour les générations futures...
Ceux qui dénoncent ces pratiques de voyous sont des Démocrates, et ont le courrage de le faire.
Ceux qui les défendent des voyous. Mais pourquoi ne se manifestent-ils pas en plein jour?
Auraient-ils honte de leur position plus qu'opportuniste ?
Manqueraient-ils de corrage ?
Ou bien sont-ils à l'image des politicards de la HAT, prêt à prendre le premier train en marche, tels des vautours?

Il ne faudra pas s'étonner si ce TGV est renversé aussi vite qu'il n'est arrivé.
Pauvre Madagascar !


12.Posté par Jules le 06/04/2009 23:53
Philippe L'omnibus poussif qui roule à reculons, nous ressert la prose Andriantavy, et traite la parole des autres de blabla, le meilleur racourci pour ne pas répondre sur les points soulevés. Tout ce qui n'est pas du "Andriantavy" dans le texte n'est que du blabla donc. Il critique les gens qui ne se "manifestent pas au plein jour", car il cherche l'affrontement et non le débat d'idées.
Donc, une fois que le Peuple a voté (dans quelles conditions et après quelle autre dictature !), le Président aurait donc tous les droits dont celui de profiter de sa position pour favoriser systématiquement ses propres entreprises ?
Il a été démontré cent fois que Ravalo a violé la Constitution, inutile de le répéter. Il est anticonstitutionnel qu'un Président de la République "ait une autre activité professionnelle" et "qu'il profite de ses fonctions pour s'enrichir de façon illicite" (Art 46 et 49).
Il n'est pas nécessaire d'aller chercher plus loin, bien que la liste des violations de la Loi Malgache par le Président soit excessivement longue. Il ne peut plus être Président car il a confondu sa poche et celle de l'Etat.
On peut faire du blabla effectivement sur cent pages, sans arriver à convaincre Andriantavy et son omnibus qui recule au service de son omniprésident déchu. L'objectif, tant des convaincus du Collectif que le mien propre n'est pas de nous convaincre mutuellement, tâche impossible, mais d'apporter d'autres points de vue que la pensée unique Ravalomananienne, à usage des lecteurs éventuels de ces posts.

13.Posté par Bara le 07/04/2009 18:48
Le commentaire N° 2 parle de Mada ou de la France ? car cela s'applique aux deux pays, et je ne parle pas du royaume bananier qu'est devenu notre ïle.. Et le N° 3 C'est quoi la démocratie en France Il y a eut Napoléon III , il y a Naboléon dernier.

14.Posté par Peyo le 08/04/2009 20:56
Jules,
Je suis surpris de la véhémence que vous avez vis à vis du Collectif pour Madagascar. Vous traitez ce même collectif de menteur, cite moi s'il vous plaît un propos du collectif qui est un mensonge. Je vous met aussi au défi de citer un propos du collectif qui appelle au retour de Ra8. Nous n'avons jamais appelé à cela. Nous souhaitons juste que la démocratie soit respectée. Si Ra8 a fait des bêtises qu'il parte je suis d'accord avec vous mais de façon démocratique par des élections. Je suis ravi qu'une opposition se soit créé pour dénoncer les dérives du pouvoir de Ra8 mais faut-il pour autant le renverser par la force, non. Soyons pédagogue Jules et faisons les choses dans les règles. Cette opposition avait deux ans pour s'organiser et gagner les élections, c'est comme ça qu'on arrive au pouvoir. Je prends un exemple, simple, pour que vous me compreniez. Vous n'êtes pas content du pouvoir actuel en France, allez vous faire une révolution pour autant? Non, et bien dans n'importe quel pays du monde ce devrait être la même chose, passons par les urnes puisque c'est le pouvoir des citoyens d'une démocratie.
Je serai ravi de continuer ce débat de vive voix avec vous, Jules puisque vous semblez bien connaître Madagascar, les échanges seraient d'une grande richesse.

15.Posté par Jules le 08/04/2009 23:23
Merci de votre réponse. Les mensonges évoqués sont ceux de votre Docteur Président, abondamment interviewé sur tous les médias et qui assurément possède un bon réseau de Com à la Réunion.
Il n'est que de reprendre ses dires sur la "terreur" prétendue subie par les Malgaches depuis la transmission du Pouvoir à la HAT via le Directoire Militaire pour voir que cet homme est un fervent supporter de l'ex Président. On peut aussi avoir d'autres infos qu'il n'est pas utile de dévoiler ici car ceci concerne l'assainissement de la vie politique et surtout économique à Madagascar. D'après Andriantavy (dont vous ne pouvez qu'être solidaire des propos, puisque membre du "Directoire" du Collectif), le Peuple Malgache serait victime d'exactions, le Mouvement de Démocratisation initié par la HAT serait l'affaire d'un seul homme, Rajoelina, qui a violé la Constitution et Ravalomanana ne serait qu'une pauvre victime obligée de fuir pour sauver sa vie, etc ... Ce serait par "Amour désincarné et Platonique" des principes de la Démocratie Universelle, que votre Collectif serait animé d'un tel esprit intégriste du respect des Institutions pourries de Tikoland ?
Que ne bougiez vous pas un sourcil pendant que votre Maître spoliait méthodiquement les richesses Malgaches et les engrangeait dans ses usines, pourchassait tous les opposants, les forçait à l'exil, diffusant illégalement avec MBS sur toute l'île sa propagande ?
La "démocratie Tiko" dont vous parlez, c'est celle qui couvre un système mafieux et se drape du lamba de la probité et des principes religieux pour vendre le Pays des Ancêtres au plus offrant et surtout à celui qui versera sa quote-part aux comptoirs du dit "rai amandreny"-Président.
Votre Communiqué est clair, vous avancez à peine masqués désormais :
Dans votre commentaire ci-dessus, vous récidivez en prétendant qu'il fallait attendre encore deux ans sans bouger à regarder cet homme continuer à gérer méthodiquement la misère de 70% du Peuple Malgache, conjointement avec ses partenaires commerciaux internationaux et s'enrichir considérablement.
Vous pouvez parler ainsi et citer des "exemples simples, de peur que je ne comprenne pas" comme vous dites si élégamment, car les Réunionnais ne savent rien de l' Etat du Code Electoral et des barrages que Ravalomanana a semé sur le chemin de l'opposition, personne ne sait vraiment le niveau sophistiqué des manipulations du Corps Electoral, de la création d'un TIM bis pour assurer un simulacre de "démocratie" qui contenterait les "légalistes" Internationaux.
Mais tout celà n'est que du tape à l' oeil pour les gogos. Cà a l'apparence de la démocratie, mais ce n'est que de la stratégie et de la tactique dictatoriale "moderne" dont se contentent fort bien les "frères" Africains, pourvu que l'ONU, l'UA, la SADC et tutti-quanti puissent continuer à gérer la misère et les oeuvres de bienfaisance bien juteuses... baîllez braves Malgaches, les Bâilleurs de fonds développent Madagascar pendant que vous vous bâillez d'avoir faim et d'ennui devant une vie sans avenir, faite d'un Présent qui n'en finit plus d'être triste et e faire mal, chaque jour, chaque jour, chaque jour ... sans aucun espoir d'un matin différent !
Votre "démocrate" que vous vouliez garder encore deux ans, n'aime que les Elites, les endimanchés de tous les jours, les gens qui pérorent sur les 7% de PIB gagnés pour quelques classes privilégiées du Clan Ravalo.
La masse des petites gens était si méprisée, si bouche bée, tellement désespérée qu'il a suffi d'un petit Mouvement sur Tananarive pour qu'une petite flamme se rallume dans la lampe à pétrole et que ce soit finalement ce petit Peuple qui acclame celui par qui les Provinces sous les cocotiers autant que les Hauts Plateaux sous l'ombre du Rova, se sont retrouvés sous le même soleil et se sont surpris à espérer à nouveau une vie nouvelle.
Vos arguments sur la France ne tiennent pas, Peyo ! Car en France il y a quantité de contrepouvoirs et d' Institutions de contrôle "assez" indépendantes qui modèrent les appétits énormes et ravageurs du Président actuel et qui n'existent pas à Madagascar pour des raisons historiques dont la première est l'arrêt criminel de l'Unification du Pays par les Français vers 1886. Croyez vous que si Sarkozy possédait un tel Empire à la Tiko il aurait été éligible ? La France n'est pas l'Italie Berlusconienne où les mafias règnent sans trop de partage pour des raisons historiques aussi, non que Sarkozy soit meilleur, mais que le peuple Français ait lutté si profondément depuis un siècle pour qu'on respecte de plus en plus les "petits", les faibles, les malades ...
Cependant vous dites enfin une vérité, sans l'avoir voulu sans doute : vous parlez de REVOLUTION et non de coup d'Etat. Vous avez raison, c'est là le noeud de l'affaire et du raisonnement que tout être humain devrait avoir acquis à l'école : devant une Dictature il est LEGITIME de se révolter. Révolte, révolution ... pas "coup d'Etat", Mr Peyo !
Le Coup d'Etat, c'est Ravalo qui l'a fait en confisquant la démocratie Malgache, en détournant le vote antiRatsiraka à son profit. Il a été élu, Ok, mais on sait dans quelles conditions, il a fait un Référendum, Ok, mais on sait dans quelles conditions.
Alors, pour vous rendre "l'exemple simple" dont vous m'avez si gentilment gratifié, si votre ami vous vole une fois, vous l'avertissez, vous pardonnez. S'il recommence et que vous lui gardez encore votre confiance et votre amitié, c'est vraiment vous qui avez un problème, pas lui. Lui, il profite de votre crédulité, c'est tout. Vous, vous êtes complice d'un voleur, même si vous êtes sa première victime.
Bien cordialement,
Jules

16.Posté par Roger le 19/04/2009 10:56
Rappel
Sachez qu'en 2002 cette association collectif a été crée
Mais il ne s'agit pas d'un collectif d'associations
Nous avions longuement insisté qu'on change ce nom car nombreux sont les associations à la Réunion pas d'accord du tout sur le principe, Mais le bureau composé des proches de Randriatavy n'était pas d'accord.
Alors s'il vous plait : ne parlez pas au nom de la diaspora malagasy à La Réunion
Tout le monde est libre de penser et ne forcez pas les autres à penser comme vous en les englobant .
M Randriatavy souvenez-vous des promesses que vous n'avez pas tenu en 2002 et 2003 !!
Votre premier but n'était pas atteint " être consul de madagascar à La Réunion" sachant que vous êtes de la famille de Jacques Sylla
Votre deuxième but : Tsimba vous le rappelera
Questions : Pourquoi certains proche de vous vous ont laissé tombé?

17.Posté par Jules le 19/04/2009 16:40
De plus, au moment où Ravalomanana est inculpé judiciairement à Madagascar pour quantité de délits et crimes, il serait bon aussi de faire le ménage dans la diaspora, dans les cercles d'import-export, dans ceux des missions "humanitaires" qui cachent parfois des affaires juteuses, dans le milieu des Dentistes qui profitent scandaleusement des prothèses obtenues à bas prix dans une Société de 250 employés compétents et sous payés basée à Ivato pour les revendre au prix fort aux clients Français, etc ... Le Dr Andriantavy devrait nous apporter ses connaissances en la matière afin de lever le doute qui plane depuis longtemps sur ces réseaux. On lui serait reconnaissant qu'il participe à la démocratisation de Madagascar et donc à la moralisation du commerce et des "aides". Sa femme étant Dentiste, à eux deux ils pourraient nous faire profiter de leur connaissance parfaite de ces circuits commerciaux et non commerciaux qui relient avec Amour et désintéressement nos deux îles, avec l' Altruisme sincère et très Chrétien qui anime tout Malgache qui a réussi en vue de faire profiter aux plus pauvres de Madagascar de cette réussite.
Par avance, merci, Dr Andriantavy et Madame, pour tout ce que vous faites pour le développement harmonieux de Madagascar.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales