Economie

Le Chai de Cilaos doit 200.000 euros


Crédit photo : Chai de Cilaos
Crédit photo : Chai de Cilaos
La coopérative du Chai de Cilaos compte un passif de 200.000 euros. L'information est confirmée par son président, Pierrick Grasland, qui ne souhaite pas s'étendre davantage sur la situation de la coop productrice des fameux cépages du cirque.

Le Chai de Cilaos s'apprête d'ailleurs à vivre une audience critique le 4 décembre. Le tribunal de commerce jugera, au regard de la situation comptable, de l'opportunité de reconduire la coopérative vers une période d'observation ou procéder carrément à sa liquidation. Ce passif, qui aurait triplé en l'espace d'un an, correspond pour l'essentiel à des emprunts non honorés et des créances de cotisations de sécurité sociale.

Cultivée sur 13,5 hectares, la vigne de Cilaos est travaillée par 15 viticulteurs produisant environ 30.000 bouteilles par an.
Jeudi 28 Novembre 2013 - 16:42
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 2266 fois




1.Posté par citoyen de la civis le 28/11/2013 17:03
c'est gouleyant, un arrière gout d'oseille tres prononcé et une bonne odeur de banane

2.Posté par ben la koué le 28/11/2013 17:23
... la gestion du chai est nulle à chier ... '' les gouyav de france '' qui sont à la tête de cette structure sont des cons tout simplement ...
... ils ont voulu utiliser cet outil à des fins personnelles et non dans l'intérêt de tous les viticulteurs ... ils ont créer une ''division franche '' entre la vigne traditionnelle et la vigne du chai ... alors qu'il y aurait pu avoir complémentarité entre les deux ...
.... aujourd'hui on est face à une situation grave ... certains agriculteurs ont été ruinés à cause de leur incompétence et surtout de leurs conneries ....
.... Le conseil général (qui est le plus grand pourvoyeur de fond du chai) doit tirer les leçons qui s'imposent et surtout faire confiance à ceux qui veulent vraiment travailler ....

3.Posté par Glou Glou le 28/11/2013 17:48
le vrai problème c'est qu'après avoir produit pendant des décennies du pinard chaptalisé avec le fameux cépage Isabelle ( la pas trop catholique) qui foutait un mal de crane pas possible on a voulut faire du vin "normal" mais en allant trop vite.
Créer un nouveau vignoble ça prend des années , avec des tâtonnements...
De plus , vouloir vendre ce petit vin tout à fait moyen aussi cher,faut pas déconner...A part le fait d'être un vin "des tropiques" ou encore "le premier à être récolté dans l'année" il ne mérite pas son prix ni sa réputation...
Eh oui, ça nous fait suer mais c'est comme ça!

4.Posté par justedubonsens le 28/11/2013 18:54
Bien dit Post3. Le prix exorbitant pur un vin qui n'en est pas un ne peut encourager son commerce. Et si avec le nombre de litres commercialisés cette coopérative n'arrive pas à voir le jour, eh bien effectivement elle peut fermer ses portes car il y a un sacré problème de gestion. Quant au naze n°1 qui est trop heureux de charger les "gouyav de France" comme il dit. Une coopérative n'est pas le fait d'un seul homme (ou femme) mais d'un ensemble de sociétaires, à commencer par les producteurs qui sont (en principe) les sociétaires et donc participent aux décisions. Ce n'est pas un sovkhoze !

5.Posté par laluno le 28/11/2013 20:05
Attendez encore ! une vigne pour qu'il y ait un rendement et le gout du terroir, il fait attendre cinq à dix années ; 30000 bouteilles ces peu pour s'en sortir ...

6.Posté par ben la koué le 28/11/2013 20:38
... le cépage Isabelle a été introduit sur l'ile fin XVIIIe.. début XIXe ... à l' époque c'était un cépage noble (cultivé en métropole) ... avec le temps il fut vulgariser sir toute l'île .... mais à l'époque personne n'était vraiment former au métier de viticulteur ...
... le gros problème avec le vin traditionnelle ( cépage Isabelle ) c'était la chaptalisation que personne ne maîtrisait (d'où un taux de méthanol trop élevé) ... pourquoi n'a ton pas eu l'idée de former ces viticulteurs au lieu de les laisser dans l'ignorance ?????? .....
... avec la vulgarisation du cépage Isabelle n'importe qui pouvait fabriquer du vin sans payer les taxes ... pour les services de l'état ... ça l'a foutait mal !!!!! .... la même histoire c'est produite avec le cépage Couder ( introduit au début des années 90 ) ...
... les services de l'état avec la complicité de certains organismes compétents ont préférés disqualifier les cépages Isabelle et Couder ... au profit d'autres cépages dites nobles dont ils maîtrisaient le contrôle...

... ne dit on pas que : '' quand on veut tuer un chien ... on dit qu'il a la rage '' !!!! .......

7.Posté par ben la koué le 28/11/2013 20:57
.... @4 ... justedubonsens...

... pour ta gouverne ... '' une gouyav de france '' est une espèce envahissante introduite sur l'île de manière accidentelle ...

8.Posté par Zarbi le 28/11/2013 21:50
Honnête vin blanc sec - assemblage chenin + verdelho - qui tient la corde (si si ...) , par contre le rouge - assemblage malbec + pinot noir + gamay - hors de prix : ils nous prennent pour des américains !
Je préfère aller à Score et prendre un bon grâves (Bordeaux rouge) millésimé pour 3 fois moins cher .

9.Posté par Veritas413 le 29/11/2013 05:15
Marmailles, oubliy pa ke néna in moun la suicide a i pou le Chai de Cilaos, dan le Chai de Cilaos mim, en 2008. Ce boug la la fé reconèt' le Chai, li la fé reconèt' le vin comme "Vin de Pays" (confond pas ek "Vin d'péi" = vin traditionnel. Les 2 lé pa ennemis mais amis, rod pa l'amaillage kan la poin). Bann' gro gouyave (de France ou péi, zot va reconèt à zot) lé trin d'fé crèv in entreprise ke té marche bien dan temps là !
Dan journal le Quotidien en 2008 : http://img15.hostingpics.net/pics/319102ArticleJIRQuotidien2008.jpg

Les gens, n'oubliez pas qu'une personne s'est suicidée pour le Chai de Cilaos, dans le Chai de Cilaos même, en 2008. Ce mec-là a fait reconnaître le Chai, il a fait reconnaître le vin comme "Vin de Pays" (à ne pas confondre avec le vin traditionnel, "vin d'péi", frère ami, pas ennemi). Les gros zozos (de France ou locaux, ils se reconnaîtront) sont en de faire crever une entreprise qui marchait bien dans ce temps-là !
Dans le journal le Quotidien en 2008 : http://img15.hostingpics.net/pics/319102ArticleJIRQuotidien2008.jpg

Dommaz pou bann producteurs ! Big up à zot, tiembo larg' pa !

10.Posté par GOYAVE D''''ICI le 29/11/2013 09:43
...@ 7 : Désolé mais s'exprimer ainsi me fait dire qu'il y a bien sûr beaucoup de goyaves de France chez tes ''anciens''! Quand au vin de Cilaos il restera quoi que vous fassiez au bas de l'échelle ! Il pourra avoir tous les ans, la médaille D'OR de CILAOS!!!......lol....

11.Posté par ben la koué le 29/11/2013 09:50
...@post9 veritas413 ....

... ou na rézon ... lé pe tett pa perdu ... !!!!!

12.Posté par ben la koué le 29/11/2013 13:05
...@post10 ...
... la ''gouyav d'içi'' comme tu dis est connu sous le nom de '' gouyav marron ''..
.. c'est une espèce endémique avec des vertus thérapeutiques reconnues par la pharmacopé française ...

... quand au vin de Cilaos comme tu dis ... faut savoir de quoi on parle : '' vin traditionnelle '' ou '' vin du chai ''
.. le vin traditionnelle effectivement n'a aucune appellation en revanche le vin du chai a une appellation ''vin de pays '' ... c'est une appellation un peu ''bancale''... ''appellation d'essai '' délivré par Univin alors que l'appellation officielle était donné par l'INAO (Institut National de l'Appellation d'Origine) via la CNCL (Conseil National des Certificats et des Labels) ....

... vue la manière dont tu interviens ( '' ou conné une merde '') .... j'imagine que tu es ''in gouyav de france'' ... tu vois : on invente rien ... c'est dans vos gènes ...

13.Posté par laluno le 29/11/2013 13:42
@10 le vin de Cilaos c'est le vin du terroir du Pays du cirque de Cilaos d'une part, premier vin français des Tropiques du sud, d'autre part, Il a un gout qu'on ne peut comparer avec une autre vin d'appellation controlée de France dont bien souvent l'on paye la signature...Le vin c'est pas comme le fromage plus il vieilli plus il est bon...Ne Critiquon pas trop les goyaves de France pour les vignes et vins ils sont les meilleurs du monde d'ailleurs appreciés à juste titre même en Australie ...

14.Posté par sam le 01/12/2013 10:09
"Ne Critiquon pas trop les goyaves de France pour les vignes et vins ils sont les meilleurs du monde d'ailleurs appreciés à juste titre même en Australie" - Pour pas longtemps, tout le monde fait du vin aujourd'hui. La spécificité du vin français c'est juste c'est juste sont historique. Les connaisseurs sont une minorité, et c'est pas les connaisseurs qui font la tendance du marché. Le pays qui produira le vin le moins cher remplacera la france.

15.Posté par frank le 11/12/2013 22:48
que faut il faire, qui contacter pour aider physiquement et financièrement pour que ce vin hors du commun soit reconnu et rentable?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales