Société

Le CRAPA: "Stop à la barbarie, stop à la maltraitance!"


Le CRAPA: "Stop à la barbarie, stop à la maltraitance!"
"Nous ne pouvons rester silencieux quand sont révélés au grand jour tous ces actes de barbarie perpétrés sur des chiens. Ces agissements ont pu être connus grâce au courage des personnes qui les ont dénoncés. Et nous les en remercions vivement.

Nous rappelons ci-après ceux pour lesquels le Crapa est intervenu là où il a eu connaissance de faits depuis la fin de l’année 2015 ! Malheureusement nous sommes bien conscients que ces cas ne sont pas isolés !
 
Décembre 2015 : à la Ravine des Cabris, neuf chiens sont plus ou moins laissés à l'abandon dans la cour d'une maison et leurs aboiements provoquent la colère des voisins. 3 chiens seront finalement empoisonnés avant l’intervention tardive des services de l’état.
Saint-Pierre: Des chiens livrés à leur sort, morts de faim et de soif

Janvier 2016 : à Saint François (La Chaumière), des jeunes torturent et battent à mort des chiens errants. Les services de l’état et la mairie sont alertés mais ne donnent pas suite. Un locataire accepte de témoigner et des plaintes finiront par être déposées en avril !
La Chaumière à St-Denis : Des jeunes font régner leur loi face à des locataires craintifs

Mars 2016 : à Sainte-Marie (quartier de la Confiance) un homme traîne un chien dans la rue. Le chien est blessé de plusieurs coups de sabre à la cuisse et sur le flanc. Il a également la truffe presque complètement tranchée. Les services de l’état récupèrent en plus chez le tortionnaire une chienne dont le cou est profondément entaillé et un chat enfermé dans une minuscule cage à oiseaux. Tous ces animaux ont été pris en charge par Envol' Toit. 
Maltraitance animale: "Il traînait le chien dans la rue comme un cadavre, un sabre à la main"

Mars 2016 : à Saint Louis, un chien est trouvé avec les pattes arrière tranchées. Durant 15 jours, il s'est traîné dans la rue sans que quiconque ne lui porte secours ! Lorsque l'association ASSEZ l'a récupéré, l'infection était trop avancée et il a fallu mettre fin à ses souffrances.
Je pleure sur toi, gentil petit Chouilla

Avril 2016 : à Saint Denis (quartier de la Providence), un chien malade est persécuté par des adolescents. Une personne intervient et l'emmène chez un vétérinaire qui le soigne.

Avril 2016 : à Saint Denis (Parc de la Trinité), une chienne blessée qui ne peut pas se lever est harcelée par des enfants qui lui jettent des cailloux. Grâce au signalement d’une personne, la chienne est conduite chez un vétérinaire avec une prise en charge par Envol' Toit. Elle a été opérée et récupère doucement.

Avril 2016 : à Saint Benoît et dans le sud de l’île, le même jour, deux chiens sont torturés, l’un a reçu de nombreux coups de couteau et l’autre a été battu et laissé pour mort. Secourus, ils ont depuis été opérés.
Cruauté animale: Deux chiens récupérés à Saint-Benoît
 
Le CRAPA et différentes associations de protection animale ont déposé plainte ou se sont portés partie civile dans ces affaires, en espérant que la justice soit rendue."

Le CRAPA
 

Nous appelons à s'interroger sur :

- l'indifférence manifestée à l'égard du sort des animaux. A la Ravine des Cabris personne ne s'est préoccupé du sort des animaux jusqu'à l'apparition des nuisances « le bruit et l'odeur ». Dans d'autres cas, les témoins, souvent des voisins savent, mais se taisent ;

- que dire des nombreuses personnes à Saint Louis qui ont pu voir pendant deux semaines un chien aux pattes tranchées se traîner dans la rue et qui ne lui ont pas porté secours !

- le manque de réactivité des services de l'état dont les moyens ne sont visiblement pas à la hauteur des besoins.

- le lien qui peut être fait entre la violence sur les animaux et la violence conjugale et familiale présente sur l’île.
 
L’indifférence est encore bien trop généralisée même si de plus en plus de personnes dénoncent ! 

Et la politique des pouvoirs publics et des dirigeants non seulement n'y apporte aucun remède mais contribue au contraire à la provoquer, voire à l'encourager.

Aucune action de sensibilisation sur le bien-être animal n'est menée hormis par les associations qui sont désespérément dépourvues de moyens. 

La lutte contre l'errance se résume au ramassage des animaux suivi de leur euthanasie. On peut constater que cette méthode ne réduit pas le nombre des animaux errants. De plus, elle a une influence très négative sur la plupart des gens puisque l'animal n'est pas considéré comme un être vivant et sensible mais comme un déchet potentiel. Cette assimilation est renforcée par le fait que l’élimination des animaux est souvent confiée aux mêmes sociétés qui gèrent le ramassage des déchets !
 
Nous demandons qu'une autre politique soit menée. Elle s'appuiera sur :
 
- la sensibilisation des propriétaires (conditions de garde, lutte contre la divagation, identification).

- le développement de la stérilisation avec un budget adapté. Aujourd'hui la Réunion dépense dix fois plus pour l'euthanasie que pour la stérilisation (!), en pure perte puisque le nombre d'animaux errants et les nuisances qui en découlent ne diminuent pas.

- la répression des actes de cruauté y compris l'abandon des animaux.

- la répression des élevages « marrons » et le contrôle de la commercialisation des animaux (le « Bon Coin » regorge d'annonces illégales sans qu'aucun contrôle ne soit effectué).
 
 
Le CRAPA, COLLECTIF RÉUNIONNAIS D’ASSISTANCE ET DE PROTECTION DES ANIMAUX.
Mardi 19 Avril 2016 - 12:01
Lu 1497 fois




1.Posté par Eddy le 19/04/2016 11:09
Quel sont les numéros à contacter lorsque nous constatons un animal mal-en-point ou en détresse??
Ya t'il un SERVICE unique qui permettrait au réunionnais d'informer certaine situation sur ce genre de souffrance animal?

2.Posté par Jl le 19/04/2016 13:34 (depuis mobile)
Je n'ai jamais vu autant de negligence envers les animaux qu'ici
Des amis métro en vacances se sont émus de l'état des animaux érrants , de ceux écrasés et du reste...
A vomir... J'ai honte de mon ile

3.Posté par Choupette le 19/04/2016 14:04
"la sensibilisation des propriétaires ... identification)".

Pourquoi l'identification est-elle gratuite pour les non-imposables uniquement dans le nord de l'île ?

Serait-ce que les vétérinaires dans les autres coins de l'île ne veulent pas s'associer ?

A Saint-Paul dans un certain cabinet la consultation a triplé depuis 2 ans. Moins de 10 mn pour palper le chien et on ressort avec une note de 160 euros et une ordonnance. Une stérilisation frise les 300 euros pour un chien mâle. Elle est pas belle la vie ?

Cela ressemble à du chantage. D'un côté on maltraite les bêtes, de l'autre on maltraite leurs propriétaires.

La justice n'a pas les moyens ou elle ne s'en donne pas de moyens ?

Déjà rendre les condamnations effectives : amendes salées, paiement exigé (et non avec sursis) des opérations et soins lorsque l'animal a subi des blessures, travaux d'intérêt général (nettoyer et nourrir les bêtes dans les chenils, ou accompagner la société lors des ramassages des cadavres de bêtes sur la route ...). Si ça n'attendrit pas ces brutes épaisses, ça devrait les faire réfléchir côté portefeuille.

Il y a une éducation à faire de ce côté-là aussi.

4.Posté par Magouya974 le 19/04/2016 14:10
Les animaux ne sont pas ceux que l'on croit, et ils devraient aussi benficier d'une sterilisation GRATUITE

5.Posté par jose-luis le 19/04/2016 12:48
il est grand temps que nos élus se préoccupent du problème des chiens errants. la solution la plus adaptée.est sans aucun doute la stérilisation .il faudrait également que les auteurs de cruautés envers les animaux soient poursuivis et condamnés plus sévèrement

6.Posté par Juliette Caranta-Pavard le 19/04/2016 15:03
*De quoi vous mêlez-vous CRAPA ? Il s'agit là de "spécificités" réunionnaises, parmi des dizaines d'autres - dont les violences familiales (que vous associez aux animales) lesquelles se gravent dans le marbre, avec les imbéciles censées y porter remède...

*Il n'y a rien, rien, rien à espérer, le mal est trop profond.

7.Posté par bob974 le 19/04/2016 15:05
la réunion ile intense mon Q la réunion ile maltraitance envers les animaux c la honte de voir ce genre de chose bande la moukak sans cervelle zot i pense pas aux conséquence plus tard et nos élus ils font quoi kom d hab zot i ferm zot geul (violence,alcolique,maltraite zot femme,mauvais,zalou,)le reunioné na rien a foutre, la seul chose ki con pou li c son son larzen et son bouteil la rak . heureusement pas toute creol lé kom et ca cette néna in peu de bon ker fai quelque chose zot i peu pa rest dans l indifférence lé tro grav la .

8.Posté par Juliette Caranta-Pavard le 19/04/2016 16:59
À Post.5 - jose-luis:

*Il n'est pas "grand temps". Il est trop tard. Pour (presque) tout et pour la violence surtout.

*Nos élus, comme des chiens (pardon, les chiens !) se soucient de leur gamelle. Point.

*Les événements sanglants au pays de Réunion nous alertent sur la gravité du moment...

9.Posté par frank le 19/04/2016 17:57 (depuis mobile)
Bien parlé bob c'est honteux pour ces gens là qu'ils maltraite les animaux ils doivent mérité 10ans ferme pour ces saloparts

10.Posté par ROUSSEAU le 19/04/2016 18:10
Je suis une zoreil qui adore la RÉUNION , je suis tombée amoureuse de cette île magnifique, et j'aime aussi les réunionnais peuple chaleureux et affectueux, cependant il faut changer les choses, changer les mentalités informer dés petit, dans les écoles etc...que l'animal quel qu'il soit est UN ÊTRE SENSIBLE, qui souffre, qui pleure, qui a besoin de soins, qui aura besoin d'un maître qui saura prendre soin de lui! et quand je dis prendre soin c'est regarder, surveiller l'état de l'animal chien ou chat, gaspiller de l'argent et oui !!! pour déjà l'identifier, le nourrir correctement, l'emmener au toilettage si besoin...si nous ne sommes pas capable de faire tout celà alors ne prenez pas d'animaux ! Ce ne sont pas des jouets, ni des sacs à puces, ni des sonnettes dans vos jardins! Tout cela est bien triste car le chien et le MEILLEUR AMI DE L'HOMME, fidèle, gentil, aimant et jusqu'à sa mort il vous aimera! Le problème est existant malheureusement partout sur notre planète TERRE, nous devons respecter TOUT ÊTRE VIVANT ! MERCI A LA CRAPA d'avoir le courage, la force et les moyens pour aider nos amis à 4 pattes en détresse, si je pouvais faire plus je serai la pour vous aider ! Le plus triste c'est '' l’indifférence'' des personnes qui passent à cotes de chiens mourants ou autres, dans l’indifférence totale comme si cela était NORMAL, on ferme les yeux, la RÉUNION est salie et mal aimée il faut CHANGER LES CHOSES cela ne peut plus continuer ! Il faudrait une police animalière comme cela existe déjà aux USA, cela apporterai des nouveaux emplois, cela pourrait diminuer les couts d'euthanasie, il faudrait qu'il existe des camions d'informations pour stériliser en masse les chiens et chats errants, celà soulagerez les associations qui sont débordées ! Je vous souhaite à tous et toutes beaucoup de COURAGE ET FORCE dans toutes les actions que vous entreprendrez pour sauver nos chiens et chats créoles!

11.Posté par Choupette le 19/04/2016 18:25
Tant qu'un candidat quelconque n'inclura pas la maltraitance des animaux dans son programme, je voterai toujours pour un extra-terrestre ... .

12.Posté par Thierry le 19/04/2016 18:58
Les politiques se gavent surtout et le bizness autour ... puis les chiens, comme le dit l'expression "qu'ils crèvent comme des chiens". Quand on dit cela, on a tout dit "crever comme comme un chien !" .

Les familles ont du mal à s'acheter une boîte de sardines (les aides sociales contribuant à un complément de ressources) pourquoi prendre un chien ou deux voire trois ?

Bon, vous me direz qu'il y a aussi des plus aisés qui jettent et maltraitent leurs chiens. ET je vous dirais malheureusement aussi. Un con est con riche ou pauvre et cela est contagieux à la famille, aux voisins, aux passants ... qui cautionnent par le silence. J'en fais un peu partie aussi souvent.

13.Posté par Thierry le 19/04/2016 19:01
Bravo Rousseau. Je vous salue bien bas ... et bien entendu, tout en saluant la CRAPA encore plus bas.

14.Posté par Phino le 19/04/2016 20:14
Moi Phino, chien célèbre appartenant à Sophie et à l'Inspecteur Gadget ! Je félicité le CRAPA et je dis qu'il ne faut surtout pas relâcher la pression et continuer à dénoncer ! Un jour peut être nos chèrs élus se réveilleront ! En tant que toutou du 974 je prépare la rébellion animale au nom de tous mes confrères poilus à 4 pattes. Les pauvres tarés qui nous martyrisent n'en n'ont plus pour longtemps, nous savons ou ils sont et nous savons que le CRAPA ainsi qu'une partie de la population réunionnaise intelligente et sensible sont à leur trousse ! Salutations ! Wouf Wouf !!!

15.Posté par li le 19/04/2016 20:17
Ajoutons à cela que quand les policiers se promènent en ville et voient des chiens errants amaigris malades ou avec des traces évidentes de maltraitance ils seraient bien avisés d agir plutôt que de regarder.

Et où sont nos patrouilles fourrière ?
Les animaux écrasés restent beaucoup trop longtemps "exposés "
Les chiens errants prolifèrent

Elus v'là un secteur qui mériterait plus de sous plus d agents plus de conscience.

16.Posté par bandedecon le 19/04/2016 21:28
quand je vois sa je dois dire oule formidab...sa noot culture, nout racine

17.Posté par val le 19/04/2016 22:27
Merci à l'association CRAPA et merci pour votre commentaire Rousseau. Je m'interroge sur le sort des bourreaux, ou sont ils actuellement?? en prison?? Je ne comprend pas que les lois ne soient pas appliquées, c'est bien un département français, pourquoi il n'y a aucune justice?? il y a bien des lois pour ce genre d'individus?? je suis entrain de me demander si il n' y a pas un réel business autour de cette maltraitance animale?? après avoir vécue 18 mois sur l'ile et d'ailleurs j'en suis repartie pour cette raison . Je ne supportais plus de me balader avec des croquettes et de l'eau en permanence sur moi, je savais que ce n'était pas suffisant. J'ai vue beaucoup de chiens maigres et malades, le soir j'entendais des aboiement de détresse et de douleur, j'ai vue des chiens sonnettes dans les hauts de ST Louis au Tapage. Les vétérinaires m'ont pris pas mal d'argent quand je leur ramenée des petites misères en détresse . Un vétérinaire de St Leu a refusé de porter secours a une petite chienne qui se trouvait de l'autre coté de la route. Elle était tellement maigre, qu'il m'a proposait de me vendre des croquettes très cher sans se bouger. J'ai du la retirée de chez son propriétaire et la faire euthanasier sous les conseils d'un autre vétérinaire, elle était en phase terminal d'une maladie, elle souffrait beaucoup. Et bien sur, il m'a prit 80 euros. J'ai du faire retirer un hameçon dans la gueule d'un pauvre chien trouvé vers 22 h à Piton St Leu, ça m'a coutée 160 euros. Ma fille a sauvée un chien, elle est au rsa , ça lui a coutée 230 euros et j'en passe. Aujourd'hui je me pose beaucoup de questions à propos des vétérinaires de l'ile et bien sur de la fourrière ce n'est pas clair non plus.

18.Posté par elo974 le 20/04/2016 09:11
Comme l'a dit Thierry chapeau bien bas à Rousseau!!!! Vous avez tout dit et proposé des solutions !!! Merci d'exister !!

19.Posté par Yabos le 20/04/2016 18:59
L'homme Réunionnais dans toute sa splendeur. Brutal, barbare, et j'en passe.... Pire, il n'y en a pas.

20.Posté par môvélang le 21/04/2016 21:43
l'homme français est plus humain en violant des enfants venus réclamer un morceau de pain rassi, si c'était un seul homme français , on pourrait dire que c'est un accident , mais il sont au moins une centaine et l'armée tente de tout camoufler depuis plus d'un an !
violer un enfant venu réclamer à manger est moins barbare que frapper un chien ayant volé une poule !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:03 Saint-Leu : L’opération 10.000 arbres lancée

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales