Social

Le COSPAR rencontre le Medef cet après-midi

Une délégation du COSPAR rencontre le Medef à 15h cet après-midi à la Direction du travail dans le cadre de la lutte contre la vie chère. Elle espère obtenir l'intégration définitive du bonus exceptionnel prévu dans la LODEOM qui ne serait valable que sur une période de trois ans et l'augmentation de l'ensemble des salaires.


Le COSPAR rencontre le Medef cet après-midi
"Les attentes du COSPAR sont encore loin de ce nous propose le Medef" déclare Armand Hoarau, membre du Collectif de lutte contre la vie cher et Secrétaire général de l'UNSA Réunion. Le syndicaliste se dit peu optimiste mais espère malgré tout négocier cet après-midi une revendication de taille avec le Medef. Alors que le dispositif de la Lodeom n'est pas encore mis en place, le Collectif envisage de négocier avec le patronat l'intégration définitive du bonus exceptionnel sur les salaires prévu dans le dispositif et qui serait versé sur une période de trois ans, soit 1.500 euros maximum par salarié, exempté de charges sociales.

Le deuxième souhait du Collectif est l'augmentation des salaires au-delà du Smic. "Nous voulons une augmentation des salaires jusqu'au 2,3 Smic. Nous espérons une augmentation graduelle des salaires, c'est-à-dire un effort plus important sur les plus bas salaires et moindre sur les plus gros salaires. Nous espérons également que les Négociations Annuelles Obligatoires soient maintenues, en plus du dispositif prévu dans la Lodeom. Nous voulons également rétablir le dialogue social avec les petites et moyennes entreprises. Le patronat doit se porter garant d'une restructuration des branches dans l'ensemble des secteurs professionnels pour pouvoir négocier les salaires également dans les petites entreprises".
Lundi 4 Mai 2009 - 17:29
Karine Maillot
Lu 690 fois




1.Posté par thierry le 05/05/2009 08:21
Nous voulons, nous espérons, nous voulons...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales