Social

Le COSPAR rédige un protocole d'accord global composé de contre-propositions

Réunis cet après-midi dans le chef-lieu, les membres du COSPAR ont pu travailler sur des contre-propositions concernant, entre autres, les négociations avec les dirigeants des principaux groupes de la grande distribution. Ce protocole d'accord sera transmis très prochainement à Pierre-Henry Maccioni. La "lutte" contre la vie chère se poursuit...


Le COSPAR rédige un protocole d'accord global composé de contre-propositions

Les membres du COSPAR se sont réunis cet après-midi à Saint-Denis pour mettre au point une série de contre-propositions afin que les négociations avancent. Ce protocole sera remis au préfet de la Réunion dans les prochains jours...

"Nous avons rédigé un protocole d'accord qui sera remis au préfet très prochainement. Ce protocole se compose d'un certain nombre de points sur les négociations en cours comme les salaires, les prix de la grande distribution mais aussi les autres prix (...)" déclare Jean-Hugues Ratenon, le porte parole du collectif réunionnais. En effet, une nouveauté est intervenue au sein de ce protocole global : le COSPAR souhaite que les 100 euros de contribution de l'Etat (RSTA) puissent être modulés en fonction de la taille des entreprises locales.

Les autres revendications n'ont pas été oubliées par le COSPAR puisque les minima sociaux, les tarifs bancaires, le logement et les étudiants ont aussi fait l'objet de contre-propositions au sein de ce dossier. Plus largement, les membres du COSPAR ont souhaité prendre du recul pour composer ces contre-propositions dans le but de relancer les négociations.

Après le coup d'arrêt observé dans les négociations et les trois journées de mobilisation générale des 5, 10 et 19 mars derniers, les membres du COSPAR sont donc passé à la vitesse supérieure en ayant mis au point ce protocole. Malgré quelques opérations de "communication" sporadiques ces deux dernières semaines, le "gel" des négociations sur les prix avec les responsables de la grande distribution, c'est une impression de recul avait été observée par la population. Ceci étant, la mobilisation des acteurs du COSPAR est resté de mise et on le constate avec ce protocole.

Une rencontre devrait intervenir avec Pierre-Henry Maccioni, dès le début de la semaine prochaine, pour acter ce protocole, intégralement rédigé par les membres du COSPAR.
Samedi 28 Mars 2009 - 17:30
Ludovic Robert
Lu 839 fois




1.Posté par looping974 le 28/03/2009 20:17
juste comme ça en passant un extrait du point.fr ....Antoine ne lit pas !!

Le baromètre Go Voyages -Relaxnews (comparaison hebdomadaire des prix de cent compagnies aériennes) révèle cette semaine que tous les tarifs aériens baissent entre le 25 avril et le 2 mai. Ainsi, un Paris-New York ne coûte plus que 373 euros l'aller-retour (tarif proposé par British Airways) et un Paris-Londres, 105 euros (Air France). La capitale britannique enregistre la baisse la plus importante cette semaine (- 42 %). Marrakech (255 euros sur Royal Air Maroc) et Rome (178 euros, Lufthansa) suivent avec des diminutions respectives de 32 % et 29 %.

Saint-Denis de La Réunion reste la destination la plus onéreuse (1.021 euros, tarif proposé par Air Austral).

2.Posté par collectif des dijoux le 29/03/2009 03:01
arretez! soyez réalistes! on ne peut pas augmenter les salaires en cette période crise. Vous ne voyez pas que le chomage augmente! que les entreprises vont mal! vous les dirigeants du cospar vous ne risquez rien car vs etes des fonctionnaires

3.Posté par anonyme le 29/03/2009 06:28
Lorsque vous l'aurez transmis à la Préfecture, aurons nous la chance de pouvoir le lire, sur Zinfos, par exemple ? Ou cela se passera t il de la même façon que la liste des 200 produits, qui nous concerne, mais dont pourtant nous n'avons pas encore eu connaissance : communiquez, pas seulement par des annonces, mais aussi sur le fond, vous y gagnerez en crédibilité.

4.Posté par anonyme le 29/03/2009 09:17
Ok : je viens d'en lire les grandes lignes dans le JIR. Pour la liste des 200 produits, on patientera, de gré ou de force, on attendra qu'un des membres du cospar pense à nous en faire part.

5.Posté par Alexandre Mingot le 29/03/2009 13:30
Il serait en effet temps pour le COSPAR de penser à faire des propositions construites. A moins que le véritable objectif soit de faire traîner les choses en créant de faux incidents en espérant que les réunionnais soutiennent un mouvement qui n'a jamais eu de soutien populaire, ce qui montre que les gens ont du jugement et ne se laissent pas manipuler.
En attendant, tout cela a coûté char à l'économie réunionnaise.
Je remarque que Ratenon, Grand Timonier de la conso qui a oublié sa boussole au port, ne parle plus d'aller demander leur contribution aux collectivités territoriales et aux transporteurs maritimes. Une chose est de faire le paon devant la presse, une autre d'aller protester devant le grand Paul !

6.Posté par Trouillomètre au maximum le 30/03/2009 00:37
Qui s'intéresse encore au COSPAR ?
Je ne lis même plus les articles concernés ...
C'est même pas intéressant.

7.Posté par ADRIEN le 10/05/2009 16:30
bonjour

nous sommes un groupe de réunionnais et nous nous intéressons toujours au COSPAR TANT PIS POUR TOI TROUILLOMETRE SI T'es pas intéresser va voir ailleur !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales