Social

Le COSPAR obtient le gel des loyers du CROUS

Une délégation du COSPAR a été reçue ce matin par Eugène Krantz, secrétaire général du Rectorat de la Réunion et Jean-Luc Nguyen, directeur de cabinet du Recteur Mostafa Fourar, pour écouter les propositions du Rectorat face aux revendications des étudiants.


La délégation est ressortie vers 12h30, en ayant obtenu le gel des loyers du CROUS, selon Guillaume Aribaux, porte-parole de l'UNEF Réunion. Dès 7h30 ce matin, les étudiants manifestants se sont rassemblés pour bloquer l’accès du personnel au Rectorat. Ils ont investi l’établissement vers 9h pour bloquer les entrées du Rectorat de la Réunion à Saint-Denis, avec des chaises et du matériel de bureaux. Guillaume Aribaux, porte-parole de l’UNEF s’est entretenue un instant avec Eugène Krantz, secrétaire général du Rectorat de la Réunion, qui lui a informé de l’absence du Recteur Mostafa Fourar.

C’est à 11h30 qu’une délégation du COSPAR, composée de Gilles Leperlier, président de l’UNEF Réunion, Jean-Pierre Rivière, secrétaire général de la CFDT et d’autres syndicats tels que l’UNSA, le FSU et le parti de gauche également représentés, ont été reçu par le secrétaire général du Rectorat et son directeur de cabinet, afin d’écouter les revendications des étudiants : le gel du loyer au sein du CROUS, le gel des suppressions de postes dans l’Education nationale, 200 euros pour les bourses étudiantes et le report de la masterisation de l’IUFM sur au moins quatre ans.

Les étudiants attendaient une réponse du recteur Mostafa Fourar. Ce dernier a été reçu par le Préfet Pierre-Henry Maccioni vendredi dernier, mais il  n’en est rien ressorti. "Nous faisons cette opération de blocage pour maintenir la pression. Le Préfet nous a laissé entendre que le Recteur avait des propositions à nous faire, mais il n’en est rien". En effet, Mostafa Fourar est actuellement à Paris afin de rencontrer Xavier Darcos, ministre de l’Education et Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et devrait être de retour dans le département en milieu de semaine.

Lundi 9 Mars 2009 - 13:13
Karine Maillot
Lu 2478 fois




1.Posté par Anonyme le 09/03/2009 15:08
On parle du gel des loyer au C.R.O.U.S. comme si c'était quelque chose d'extraordinaire au sens que cela ne s'est jamais produit.

Mais non, Monsieur Leperlier, Vice-président étudiant du conseil d'administration du CROUS, qui avec ses élus 5 sur 7, doivent prendre position chaque année, pour délibérer en matière de hausse des redevances.

Il est étonnant que, devant les caméras, Monsieur Leperlier et ses amis de l'UNEF, réclame le gel des loyers au C.R.O.U.S. surtout si on sait que l'an dernier, ses mêmes élus étudiants, n'ont pas voté contre la proposition de l'ancien recteur d'augmenter les loyers pour l'année 2008-2009.

En effet, ils se sont abstenus, et les spécialistes savent que dans le domaine politico-syndical, un vote "blanc" n'est pas un rejet mais un soutien passif à la politique tarifaire du C.R.O.U.S.

Et maintenant, ils veulent nous faire croire, à cause de la prétendue montée en mayonnaise des manifs, qu'ils se sont toujours opposés à cette augmentation.

Enfin, permettez-moi de conclure que par le passé, sous l'ancienne mandature étudiante, celle de Dimitri Hoarau (1), qu'il y a déjà un gel des loyers à la différence que lui l'a obtenu sans manifester, sans investir le Rectorat, mais tout simplement, d'après les procès verbaux du C.R.O.U.S. en votant contre l'augmentation des loyers (soutien de Victoria de la mairie et de Gonthier du Conseil général). Comme quoi, l'UNEF et Leperlier sont loin d'être des élus étudiants responsable et ils s'intéressent plus à leur image chez leur camarade CGTISTE (qui parfois leur envoie des gros bras)

(1) ancien vice-président étudiant, qui semble avoir pris sa retraite dans le milieu étudiant depuis qu'il n'a démissionné de l'UMP (mais même si je ne suis pas de son bord politique, il faut quand même reconnaître que lui n'avançait pas masqué, il assumait d'être de droite, mais il a commis l'erreur de s'attaquer à Nasssimah Dindar et d'avoir été trop fidèle à la reine maire Victoria..

2.Posté par mel450 le 09/03/2009 16:06
je suis loin d'être une partisane de M.LEPERLIER qui pour moi depuis qu'il s'est montré en compagnie de Fabrice HOARAU pendant les municipales de l'Etang Salé n'est plus réellement crédible. ( même chose pour le représentant de l'UNI qui était aux côtés de VICTORIA). Cependant toute mesure qui vise à améliorer le sort des plus pauvres ne peut être que bonne. En effet le CROUS héberge en majorité des étudiants boursiers dont les parents ne travaillent pas et qui habitent loin. Pour avoir connu cette situation je sais que toute économie qu'un étudiant boursier peut réaliser est la bienvenue. Je n'oublie pas les étudiants dont les revenus des parents dépassent juste le plafond et qui n'ont droit à pas grand chose!

3.Posté par franck974 le 09/03/2009 19:06
y représent qui ce gars là ?
pour qui se prend il ??
incroyable

4.Posté par sérieux. le 09/03/2009 19:44
Juan Prosper me fait vraiment rire, il demande à "l'Etat" d'intervenir. Il faudrait signaler que Mr prosper est un étudiant mauricien qui peut rester à La Réunion parce que l'Etat Français le lui a permis.
Il met le grabuge à La Réunion, à Maurice il n'aurait probablement pas fait ça....et on ne lui aurait sans doute pas permis de le faire.
Quant à certains enseignants, je suis d'accord avec bcp de commentaire, ce sont des 68tards qui ont eu un vrai rêve, faire revivre un mouvement qu'ils sont loin de contrôler (regarder le comportement de certaines personnes sur le campus et les insultes vis-à-vis de certains étudiants non-grévistes)

5.Posté par YvanFAC le 09/03/2009 20:06
Vraiment incroyable : il suffit juste de se pointer avec la faucille et le marteau dans la bouche pour que ces bureaucrates du Rectorat aient la frousse de leur vie.
Il faudrait que Mrs LEPERLIER et PROSPER se souviennent de la séance du Conseil des Etudes et de la Vie Universitaire de 2007 où ils avaient présenté une motion, que ni eux, ni leurs autres élus sont venu voter !
Pour tous ceux qui veulent se renseigner sur les magouilles de l'Université, je vous invite à lire avec appétit la rubrique ethnographie de la Réunion/histoire d'une institution post-coloniale du site : www.anthoropologieenligne.com. Cette étude est sérieuse et menée par un chercheur de qualité de la fac des lettres (vous retrouverez son nom, j'en suis sûr, lol) : vous verrez la constitution des diplômes feuille tôles, la manière du recrutement, etc.
TRES ENRICHISSANT

6.Posté par bertel le 09/03/2009 21:01
"2. Posté par mel450 le 09/03/2009 16:06
je suis loin d'être une partisane de M.LEPERLIER qui pour moi depuis qu'il s'est montré en compagnie de Fabrice HOARAU pendant les municipales de l'Etang Salé n'est plus réellement crédible. ( même chose pour le représentant de l'UNI qui était aux côtés de VICTORIA). Cependant toute mesure qui vise à améliorer le sort des plus pauvres ne peut être que bonne. En effet le CROUS héberge en majorité des étudiants boursiers dont les parents ne travaillent pas et qui habitent loin. Pour avoir connu cette situation je sais que toute économie qu'un étudiant boursier peut réaliser est la bienvenue. Je n'oublie pas les étudiants dont les revenus des parents dépassent juste le plafond et qui n'ont droit à pas grand chose!"


NOUS leur avons laissé la place ! ILS remplissent le vide...

S' ILS arrivent à améliorer, de façon durable, le sort de ceux qui en ont besoin, sans les exploiter ensuite ou profiter honteusement de leur position dominante pour s'octroyer les mêmse avantages de ceux qu'ils ont contestés... alors ils ont droit à toute mon estime.

bertel

7.Posté par sat marron le 09/03/2009 21:05
Réponse à mel450
Je suis d'accord avec toi, toute action qui va dans le sens du progrès est important. Mais, il y a quelque chose qui choque avec certains membres du COSPAR.
L'unef aurait peu, il y a peu organisé une conférence de presse contre l'augmentation des loyer du CROUS, alerter les élus.... Ils se sont abstenu. Pourquoi ? il est probable que quelques subventions et quelque passe droit facilite le silence... Le problème, il est là. Ils ont été silencieux pendant des années... Aujourd'hui, ils se présentent comme des sauveurs....

Je reste persuader que sur beaucoup de demandes du COSPAR, si certains avaient fait leur boulot avant on n'en serait pas là...



8.Posté par Benjamin Franklin le 09/03/2009 23:00
C'est sympa tout ça, mais il ne faut pas oublier que dans le CROUS, il y a parfois des étudiants étrangers, qui viennent justement sur l'île pour apprendre à parler le français, donc les bourses d'étudiants concernent une petite minorité. Et il paraît que les réunionnais étudiants au Quebec touchent 700 euros par mois avec la région de La Réunion ? Comment ça s'est fait et qu'est-ce qu'il en est maintenant des étudiants réunionnais en France métropolitaine -ou en France de l'Europe- ? Pâtes + sauce tomate, au moins là-bas c'est moins cher. Mais y'a pas de carry ek soleil toute l'année.
La mobilité c'est une arnaque peut être ? Enfants de la Creuse -bis- l'histoire se répète. «C’est la première fois comme tragédie et la seconde fois comme farce».

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales