Santé

Le CHU choisi pour porter le projet B-PEN


Le Pr Jean Bernard Gouyon, président du Réseau de Périnatalité Océan Indien
Le Pr Jean Bernard Gouyon, président du Réseau de Périnatalité Océan Indien
B-PEN est un programme de recherche porté par le CHU de La Réunion et une équipe de recherche de l’Université. Son objectif est d’améliorer la prescription hospitalière aux nouveau-nés, notamment en réanimation néonatale.

Les nouveau-nés sont parmi les plus exposés aux erreurs médicamenteuses et aux effets secondaires des médicaments. Ceci s’explique par la fragilité de la population (prématurés, souvent de poids inférieur à 1.000g), l’absence d’Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) pour la plupart des médicaments prescrits, l’absence de présentation adaptée des médicaments.

La plupart des médicaments de réanimation n’existent que sous conditionnement adulte, si bien que les nouveau-nés doivent parfois recevoir moins de 1% du contenu du flacon. Ce dernier point impose aux infirmières de multiples dilutions du médicament ce qui complique le dosage.

Dans ce contexte, la Société Française de Néonatologie (SFN), a confié à une équipe de cliniciens chercheurs du CHU et de l’Université de La Réunion le développement d’un logiciel sécurisant la prescription aux nouveau-nés.

Le CHU et la Région Réunion se sont fortement impliqués dans ce projet, et l’ont soutenu financièrement au travers de fonds européens. 

Logipren (logiciel de prescription en néonatologie) a pu être finalisé et mis à disposition des hôpitaux français par le CHU de la Réunion depuis juillet 2014.

Actuellement il est utilisé au CHU de la Réunion et au CH de Mayotte, mais aussi dans 17 hôpitaux métropolitains (soit 30% des unités de réanimation néonatales françaises), et a vocation à équiper la majorité des services de néonatologie français.

 
Jeudi 3 Septembre 2015 - 11:07
.
Lu 1707 fois




1.Posté par CHU TE le 03/09/2015 12:32
Le CHU f-Guyon dégage pleins d'envellopes , mais traine pour acheter du matériel pour travailler dans de bonnes conditions pour la sécurité du personnel , mais aussi des patients ; et aussi pour payer les heures supplémentaires ...

2.Posté par Travis le 03/09/2015 14:57
POste 1,
Pas du tout la même enveloppe...

C'est marrant qu'on parle que de ce professeur, il y a tellement d'autres médecins et professeurs dans cet hôpital, qui font beaucoup pour la recherche au quotidien...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales