Economie

Le CHR Réunion retrouve l'équilibre budgétaire : Objectif CHU pour 2012

Avec un budget en 2010 de 553 millions d'euros et un excédent de 1,5 million d'euros, le CHR de la Réunion, regroupant le Groupe Hospitalier Sud Réunion et le Centre Hospitalier Félix-Guyon de Saint-Denis, a réussi à redresser la "barre" après quatre années de déficit. Le tout "sans suppression de postes", précise Michel Calmon, directeur général du Centre Hospitalier Régional de la Réunion.


Le CHR Réunion retrouve l'équilibre budgétaire : Objectif CHU pour 2012
 
Équilibre budgétaire et projets sont les deux lignes qui ont été dévoilées ce matin par Michel Calmon, directeur général du CHR de la Réunion, lors de la présentation du rapport d'activités 2010. En quatre ans, le CHR de la Réunion est passé d'un déficit proche de 20 millions d'euros pour atteindre l'équilibre financier, enregistrant même un excédant budgétaire de 1,5 million d'euros pour 2010. Un bilan positif que l'on peut expliquer par "l'augmentation significative de son activité", précise Michel Calmon, permettant à l'hôpital de tenir son contrat en réussissant son retour à l'équilibre. "L'activité 2010 a poursuivi sa progression sur les deux sites (ndlr : Saint-Denis et Saint-Pierre) notamment en enregistrant une augmentation de la chirurgie ambulatoire de + 33% dans le Sud et + 121% dans le Nord", explique-t-il. Un équilibre budgétaire atteint sans "suppression de postes" tient à préciser Michel Calmon, au contraire, le CHR a créé l'année dernière une centaine de postes.

Une augmentation des soins qui coïncide avec la croissance démographique "soutenue", mais également un vieillissement de la population. "On rattrape petit à petit les structures d'âges de métropole", conséquence une progression du nombre de séjours en milieu hospitalier. "Nous avons ouvert un service court séjour gériatrique, un mois après son ouverture il était plein à 100%", souligne Michel Calmon.

Reprise des greffes rénales, ouverture prochaine d'une unité de transplantation cardiaque

Outre l'équilibre budgétaire, de nouveaux projets se dessinent et vont être mis en oeuvre pour l'année 2011 et 2012, avec en vue la création du CHU (Centre hospitalier universitaire) de la Réunion. Sur Saint-Denis, la création d'un hôpital de jour, une unité de sommeil, un institut médico-légal… mais surtout la reprise de l'activité de greffe rénale, suspendue dans un premier temps suite au décès de deux patients en 2010, puis suite à une grave erreur au cours d'une opération. "Nous avons reçu l'avis favorable de l'ARS (Agence de Santé Océan Indien). Une réorganisation a été nécessaire pour redémarrer dans des conditions optimales de sécurité. Normalement, la reprise devrait se faire entre septembre et novembre, nous attendons la décision sur le recrutement d'un urologue", explique Michel Calmon.

De plus, le CHR de la Réunion devrait se voir doter d'un service de transplantation cardiaque qui devrait être opérationnel en 2012. L'agence de santé devrait valider les autorisations nécessaires pour la mise en place de ce nouveau service. "Il évitera que les patients ne soient transférés vers la métropole comme c'est la cas actuellement. Un service qui pourrait pratiquer entre 8 et 10 interventions par an et le suivi post-opératoire se fera dans une unité spécialement conçue pour les soins intensifs cardiaques", précise-t-il.

Fermeture de la maternité de Saint-Louis

Au GHSR de Saint-Pierre, le projet important qui se concrétisera pour la fin de l'année est l'ouverture du Pôle Femme Mère et Enfant. "Avec l'ouverture de ce pôle, la Réunion sera un des plus modernes CHU français", souligne Michel Calmon. Conséquence de l'ouverture de ce nouveau pôle, la fermeture programmée de la maternité de Saint-Louis où les services seront transférés vers le GHSR de Saint-Pierre. Si la maternité ferme, pas question de laisser l'endroit vide et à l'abandon. Saint-Louis se verra doter d'un centre de soin palliatif.

Tous les projets présentés ont un objectif, placer le CHU de la Réunion à la 15ème place des CHU de France. Votée le 25 mai 2011, la fusion des deux hôpitaux Felix-Guyon et GHSR permettra de mettre en place un hôpital universitaire performant, "alliant soins, recherche et enseignement pour améliorer les services apportés à l'ensemble des Réunionnais et aux ressortissants de la zone océan Indien", conclut Michel Calmon. Un CHU qui devrait voir le jour à la Réunion, vraisemblablement début 2012.
Jeudi 30 Juin 2011 - 12:53
Lu 2028 fois




1.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 30/06/2011 21:33
Je croyais la gueguerre Nord/Sud était fini avec la création du CHR....ben non c'est encore ancré dans les gènes de certains chefs de services sudistes...le pire les nordistes encaissent les coups sans rien dire !!!

2.Posté par Zorba le 01/07/2011 04:30
1,5 millions de trésorerie : le CHR pourrait arranger son parking et ses trottoirs avec non ? Ça détonne avec la belle entrée et quelle galère pour les patients et piétons !!

3.Posté par citoyen le 01/07/2011 08:08
attention à ce que la guegue nord sud empeche ce projet, hélas les politiciens ne sont pas à la hauteur pour ce projet pour la Réunion.

Syndicalistes manipulés politiquement et politicients tacticiens sont les ennemis du projet pour la population d ela Réunion

TAK DINDAR eT compagnie : soyez responsables et arretez de mettre d el huile sur le feu : en catimini!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales