Société

Le C.mac toujours mobilisé contre le Parc National


Le C.mac toujours mobilisé contre le Parc National
Ils étaient une cinquantaine de membres du C.mac (Collectif pour la maintien des activités au coeur de la Réunion) et de l'ASDEPP (association de défense de l'élevage pastoral et patrimoine) rassemblés hier, malgré la fraîche température, pour un pique-nique au niveau du piton Texor, sur la route forestière du volcan.

Un pique-nique organisé pour une nouvelle fois s'opposer à la charte du Parc National et aux orientations que celui-ci a pris. Une mobilisation qui intervient alors que le Parc National fêtait justement hier son troisième anniversaire du classement de La Réunion au Patrimoine de mondial de l'Unesco.

D'après le C.mac, de nombreuses activités traditionnelles sont menacées par le Parc.
Dimanche 4 Août 2013 - 09:04
Lu 786 fois




1.Posté par ecolo bobo pasteque le 04/08/2013 11:31
il faut prendre exemple sur la commune de Tende qui a refusé d'adherer à la nouvelle charte du mercantour. Comme à la Reunion, le Parc abuse sur les gens et fait la part belle aux buzinessmans qui marchandisent l'espace public.

2.Posté par Papangue le 04/08/2013 17:33
Ont-ils pris la peine d'aller nettoyer les abords de la piste de Piton de l'Eau, ouverte depuis que la barrière a été détruite par des soit disant braconniers ?
Vous savez cette piste que certains disaient "bétonnée" par le Parc depuis 2 ans ...
Cette barrière a été saccagée puis réparée 4 fois en début d'année. Rappelons qu'on se situe en coeur de Parc National. Depuis qu'il n'y a plus de barrière, on trouve de tout sur les bas côtés de cette piste : barquettes et immondices diverses, vieux pneus, pelures de fruits et emballages ...
C'est bien beau de râler et protester après le Parc. Mais avez vous une solution messieurs du CMAC pour éviter que ces sites remarquables ne soient souillés ? A moins bien sûr que ce ne soit pas votre problème ... C'est tellement plus intéressant d'em....der ceux qui agissent concrètement pour la protection de la nature réunionnaise.
Le CMAC encourage-t-il ce genre de comportement hors la loi : casser et vandaliser les barrières sous prétexte de protestation ?
Pourquoi pas défoncer des barrières devant la Préfecture pour gagner des places de stationnement ? Ou se garer sur les parterres de fleurs pour ne pas avoir à marcher un peu ? On est exactement dans cette même logique ... La Réunion est de plus en plus sale mais visiblement ce n'est pas la préoccupation première du CMAC ...

3.Posté par ecolo bobo pasteque le 04/08/2013 18:20
2.Posté par Papangue

n'importe quoi ce delire arrogant d'accapareur du bien public. La piste est aussi propre qu’ailleurs. On rappelle qu'elle est financée par l'argent public et il est parfaitement normal qu'elle reste publique.

En metropole c'est 30% du mercantour qui s'est retiré du parc. Pareil dans le parc national des Pyrenées

4.Posté par anti pourriture le 04/08/2013 19:04
il faut vraiment etre un --- immonde comme le commentaire n°2 pour se plaindre que la "populasse" visite son piton de l'eau avec des arguments pourris quand dans le meme temps le parc annonce la construction d'eco hotel au bord de l'enclos.

parce qu'un hotel ca pollue moins qu'une barquette?

5.Posté par Zeus69 ZEUS69 le 04/08/2013 20:26
Continuez comme cela , que le classement au patrimoine mondial soit annulé et que La Réunion attire de moins en moins de monde , ce sera bon pour le tourisme et pour l'emploi .

6.Posté par Bayoune le 04/08/2013 22:01
Lo Réniyoné na kan minm lo drwa défann bann koloniyalis vann noute péi, petèt èk lintansiyon parke anou dann rézerve konm la fé an Kanaky. Réniyoné i fo nou bouze pou défann vole noute tèr, pou ède bann plantèr é élevèr dé O ki rofize lasistana é zot vé travay.

7.Posté par manipulateur le 04/08/2013 22:41
@ post 2.Posté par Papangue le 04/08/2013 17:33
Quand on veut noyer son chien on l'accuse de la rage. Quel discours qui pue la jalousie, cette piste a couté près de 700 000€ aux contribuables et ce n'est que logique si la situation est redevenue normale en permettant à tous les touristes et les locaux de revoir le piton de l'eau en famille avec une marche de niveau facile.
Des déchets, il y en a partout, et il faut encourager le "ramener des déchets chez soi" mais de là à prendre prétexte en exagérant, là c'est malhonnête. A ce rythme, il faut interdire toute la Reunion, donc virer aussi tous les touristes.
Devant chez moi il y a des gens degueu qui jettent des déchets, donc on interdit ma rue ... ?
Que le CMAC vous plaise pas, c'est votre droit, mais vous dites n'importe quoi, et vous faites quoi vous, le donneur de leçons pour que l'ile soit propre?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 14:30 Un train pour valoriser les Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales