Culture

Le Bato Fou vogue vers le Tampon

Le 2 décembre 2009, l'association Jazzomaniaques-Bato Fou apprenait la fin de la convention relative à l'exploitation de la salle Lucet-Langenier pour 2010. Priés de quitter leur local avant le 31 décembre, les membres de l'association ne comprenaient toujours pas le silence de la municipalité.
De son côté, la ville du Tampon a pris les devants et envisage un partenariat avec le Bato Fou. C'est en tous cas ce que révèle une affaire traitée lors du conseil municipal le 28 décembre dernier.


Zinfos est allé à la rencontre de l'équipe du Bato Fou au moment où elle déménageait du local mis à sa disposition, rue du Père Favron. Une équipe visiblement frustrée de n'avoir aucune explication de la part du service culturel et plus globalement de la municipalité de Saint-Pierre.

Il y a quelques semaines, l'association Jazzomaniaques-Bato Fou recevait un courrier lui signifiant la fin de la convention qui l'autorisait à exploiter la salle de spectacles Lucet Langenier, en prévision de la mise en place d'une régie directe communale. Résultat, un déménagement associé à un départ avant le 31 décembre, la fin des contrats pour quatre personne et la fin d'une aventure longue de 15 années.

Pour ainsi dire, le coeur n'y était pas ce mercredi 30 décembre. La seule vision des nombreux cartons et meubles en attente d'un départ vers l'inconnu étant symbolique après plusieurs années de programmation culturelle  : "On est bien obligé de prendre nos dispositions et de déménager de Saint-Pierre. Soit l'association a la possibilité de développer son projet culturel ailleurs, dans une autre ville, ou soit rien ne se passe, ce qui signifie qu'à court terme on aura pas les financements pour continuer et vivre" explique le directeur du développement culturel du Bato-Fou, Nicolas Laurent.

La municipalité du Tampon intéressée par un partenariat

Deux jours plus tôt, le 28 décembre, les élus du Tampon se retrouvaient dans le cadre de la dernière séance du conseil municipal de l'année. Un conseil où la part belle était donnée à l'intercommunalité mais pas seulement. Une des affaires traitées, la seconde, attirait en effet l'attention sur le Bato Fou.

Il y était question de la mise à disposition d'un local au sein d'un des Grands kiosque de la Cité des Arts au Tampon. Même si c'est le principe d'une prise de demeure qui a été validé, rien n'est pour le moment finalisé. Toujours est-il que l'association Jazzomaniaques-Bato Fou pourrait y voir une opportunité non négligeable pour poursuivre ses activités culturelles, dont la renommée n'est plus à faire dans le département.

Au final, il est fort probable qu'à terme, un nouveau partenariat soit signé entre la ville du Tampon et le Bato Fou. Une sacrée aubaine donc quand on sait que des subventions et financements devraient être de mise.
Reste désormais à savoir quand ce partenariat sera finalisé entre l'association et la municipalité qui a certainement vu là l'opportunité de développer sa politique culturelle et de redonner vie à une association délaissée par la commune de Saint-Pierre. Affaire à suivre....
Samedi 2 Janvier 2010 - 12:15
Ludovic Robert
Lu 3002 fois




1.Posté par pascal-eric le 02/01/2010 12:53
Le Tampon s'est prononcé le 30 décembre et non, le 28!!!!!!!!! Bravo à Didier ROBERT d'avoir eu le courage de sauver ces emplois et de lancer un nouveau souffle culturel dans le sud

2.Posté par Under Ground le 02/01/2010 14:21
Un "Bateau" plus "ivre" que "Fou"...
Le Conseil d'Administration avait déjà fait une connerie en virant la figure fondatrice et emblématique du lieu : Pierre Maquart... Maintenant, ils payent leur amateurisme face à une équipe municipale qui n'a pas envie de financer à fonds perdus une programmation qui devenait de moins en moins lisible et cohérente.

3.Posté par Tartan le 02/01/2010 18:33
WOW !!! enfin des élus qui ont des couilles !
Bravo aux équipes (Ville du Tampon et Bato Fou). La politique culturelle du Tampon, LA plus ambitieuse du moment qui soutien celle des Jazzomaniaques la plus pointilleuse et porteuse de promesse en matière de programmation musicale va vraiment faire des jaloux.

Je tire mon chapeau à la mairie de saint-pierre et leur souhaite bon appétit pour ce qu'elle va bouffer prochainement en matière de pauvreté musicale.

@ Under Ground : il suffit juste d'apprendre à lire pour comprendre ce qui est qualifié de salle de musiques actuelles ! Quant à la cohérence, rappel toi de l'ancienne programmation MtFk !

4.Posté par Meilleur commentaire le 02/01/2010 20:12
Le meilleur commentaire est celui de ... Under Ground = ça change de lire des gens cultivés comme ce dernier. Les autres ? aucun commentaire ...trop triste !

5.Posté par portenawak le 02/01/2010 23:18
A post 4 : T'as bien vu que le soi disant "underground" est un groupi et alimentaire de son député maire du tampon;
sans commentaire....

6.Posté par totoche le 03/01/2010 07:59
Joli coup politique Didier; bien vu pour un gars dont la seule préocupation et de torpiller Fontaine et d'être dans les petits papiers de notre Sarko national.

7.Posté par kersauson de (P.) le 03/01/2010 11:06
je crée un bagadou a St Pierre
et gd fest Noz pour la Saint Patrig
breizhoneg da viken

8.Posté par michel rvn blanche saint pierre le 04/01/2010 09:55
Saint Pierre récupère le sulfureux SAKIFO...PAS et dégage ce qui avait de bien surtout dans la "capitale" du sud et dont la Réunion nous enviait, le "Bato fou", déjà que le centre culturel Langenier est dans un état déplorable (parking inexistant, rue et éclairage public déplorable...) pour ne pas dire à l'abandon mais au moins il y avait les concerts du "Bato fou" qui dynamisaient les nuits sudistes, mais à St Pierre on confond CULTURE et ANIMATION !!!!
Bon vent au "bato fou" au Tampon.

9.Posté par Ded le 05/01/2010 07:26
Saint Pierre s'enfonce...

Après avoir viré le Théâtre Talipot ( dont il faut le rappeler, la reconnaissance est internationale) de Pierrefonds ,la mairie de St Pierre continue à se débarrasser de ce qui faisait la ville un pôle culturel dans le Sud..
Bon, d'accord, il y a le Sakifo...mais c'était plutôt pour faire ch...Thierry Robert!

Pas de salle de spectacle digne de ce nom, un projet fantôme de multiplex ( soit dit en passant qui devait être construit sur un terrain dont on sait qu'il est inondable et dont le sous-sol est gorgé d'eau ( c'est pour cette raison qu'une tranche de logements a été abandonnée il y a quelques années par la SIDR)...un bon vieux ciné qui fait ce qu'il peut mais plus de Roxi ni d'espace Langenier...

Plus d'argent..pas certain, il suffirait de connaître le montant des sommes allouées au foot ( comme dans toutes les communes d'ailleurs...le foot bouffe presque tous les crédits municipaux prévus pour "les" sports)

Un port qui part en ruines , aussi bien les planches que le reste ( les "carrelage de salle de bains" sur la promenade , outre qu'ils faisaient pierre tombale, n'ont pas résisté longtemps aux assauts des vandales).
Et ne parlons pas de la propreté !
Hier , vers 15h , la promenade était jonchée de saletés comme bon nombre de rues d'ailleurs;

..Résumons, plus d'argent pour la culture, sans doute plus d'argent pour la propreté de la ville (
quelle autre explication ou alors sinon celle d'élus qui se foutent pas mal de leur commune ou bien qui ne se déplacent qu'en carrosse climatisé d'où on ne sent pas les odeurs des poubelles non vidées), un mail ( ou mall en français on pourrait dire une "promenade") en devenir qui ferait rire n'importe quel touriste venant d'une ville de province vu l'étroitesse de la seule chaussée prévue, bref...qu'est-ce qui fonctionne?...même pas le gigantesque "bateau fou" de l'afpar, construit à grands frais, à moitié vide, faute de combattants ( et qui , au passage , devait mettre à mal le LP public qui forme aux mêmes métiers de l'automobile...qui y a pensé avant, à moins que ce ne soit volontaire?)

Bref..le Sud est bien mal parti et Saint Pierre , qui se voulait la capitale, devient peu à peu un petit trou perdu et sans charme ( oublions le Front de mer , animé le soir sur 500m pendant que le reste de la ville est liré au désert et aux chiens qui font les poubelles) alors que cette ville a tant d'atouts.
Quel gâchis!


10.Posté par politika le 20/01/2010 23:45
D accor avec DED tout est dit moi je dis MERCI!

11.Posté par bertel le 21/01/2010 07:03
Et pourtant, c'était beau quand c'était neuf ! Le front de mer de St Pierre était promu à un bel avenir mais, comme le dit si bien DED ( chapeau encore ), cela devient de moins en moins fréquentable, même le gazon refuse de pousser sous les arbres.

Ajoutez la barre d'immeubles qui cache la mer tout le long aux habitants du bas de St-Pierre et vous cumulez ce qui se fait de pire en terme de station balnéaire. Inutile bien sûr de parler des parkings... Dommage !

Bertel de Vacoa

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales