Culture

Le Barachois se met à l’heure "gasy" !


Le Barachois se met à l’heure "gasy" !
Devenue un évènement dans l’agenda culturel dionysien, la Fety Gasy, qui célèbre l’indépendance de Madagascar, a attiré hier soir des milliers de personnes sur le Barachois. Outre la musique, le public a pu découvrir de nombreux stands d’artisanat et de gastronomie malgache. (Photos : Pierre Marchal / Anakaopress).











Dimanche 26 Juin 2016 - 09:09
Lu 3593 fois




1.Posté par Eno le 26/06/2016 10:22
De belles prestations en direct sur ce lieu magique ...

Grand merci aux artistes et aux organisateurs !
Merci pour les photos !
Photographes au top !

2.Posté par Pierre Balcon le 26/06/2016 11:55
Je n'ai personnellement rien contre les fêtes et le folklore malgaches mais je trouve singulier que l'on puisse fêter sur un bout de notre territoire français la fête de l'indépendance d'un pays étranger qui s'est séparé de la France .
Peut on imaginer que des mauriciens fêtent à Londres leur indépendance ou que des algériens fassent la même chose à Paris ?
C'est cela qui marque le dépérissement de notre nation .
Mais au fond La Réunion est elle la France ? C'est là le nœud de la question

3.Posté par kld le 26/06/2016 13:08
M. Balcon , avec tous le respect que je vous doit , ce n'est pas manqué de respect à "la France" de participer à la fete des lampions , trop simpliste , il me semble ce genre de raisonnement , à vous lire , je ressort la phrase "bateau" , pleine de sens : " le nationalisme , c'est la haine des autres , le patriotisme , l'amour des siens ", , Quand la France aura compris cela , elle en sortira apaisée et grandie ....ce n'est pas encore le cas , ressasser les vieilles haines , sous couvert d'un certain "nationalisme" ne fait avancer les choses en rien , la France est spécialiste de ce genre de "raisonnement " , n'ayant pas fait le deuil de "son empire" , les anglais s'en sont mieux sorti à ce niveau , il est vrai que les gouvernements anglais n'ont pas envoyé ( sauf au Kenya) leurs "soldats" mourir pour des causes perdues d'avance ..c'est pas gagné à vous lire , quoique les nouvelles générations permettent un discours plus apaisé sur "ce passé", il me semble , quoique ............... , .

4.Posté par ladilfé le 26/06/2016 14:02
du grand n'importe koi c'est fête de cette nation totalement indépendante de la France donc de la Réunion !! est ce que le 14 juillet est fêté avec autant de faste et de subventions locales dans la grande ile ??.. Je doutes un peu mais ..

5.Posté par babar run le 26/06/2016 18:01
Post@2....La Réunion est elle la France?.....bof...je dirais le France tiers-mondiste intellectuellement et culturellement
On fait parti d'un pays reconnu pour sa culture et nous on s'accroche a autre chose.......donc tout est permis....Elle surtout la France s'en branle des exotiques comme nous....

6.Posté par diego le 26/06/2016 18:01
Du pain et des jeux .....

7.Posté par Henri le 26/06/2016 19:52
Cette fête à la Réunion se justifie parce que Madagascar a des liens particuliers avec la Grande Île depuis des siècles puisque Français et Malgaches en ont été les premiers habitants, sans parler bien sûr de l'apport malheureux de gens razziés par les esclavagistes jusque sur les Hauts Plateaux et déportés à Bourbon et en Île de France contre leur volonté. Ces liens particuliers se retrouvent très nombreux dans la langue Créole, dans certaines croyances aussi. Enfin, il y a à la Réunion une importante communauté malgache étrangère mais aussi franco-malgache qui garde bien sûr des liens étroits avec sa famille de Madagascar.
On trouve normal que le Consul de l'Inde aussi propose de fêter la fête nationale indienne avec la présence importante aussi de personnes d'origine indienne. Des fêtes aussi ont lieu dans les communautés chinoises pour fêter GuanDi qui n'est pas un personnage historique réunionnais que je sache, ainsi que dans les communautés comoriennes de la Réunion, mais le fait que leur musique est marquée d'une culture un peu éloignée de celle des Réunionnais, les gens ne s'y intéressent pas vraiment.
La musique Gasy attire davantage les Réunionnais à cause des rythmes et des performances physiques des danseurs (et danseuses !). Cà marque la diversité réunionnaise et aussi le respect des Réunionnais envers les origines diverses des peuples qui composent leur petit monde.

Alors pour ceux qui cherchent toujours des poils dans les oeufs et réagissent en nationalistes étriqués (c'est de plus en plus la mode aussi en France et en Europe en général) parce qu'ils sont nostalgiques de l'époque coloniale et en veulent encore aux Malgaches de s'être émancipés de leur tutelle, je vais les rassurer en leur disant que l'indépendance de Madagascar n'est qu'un mot totalement abusif vidé de son sens premier, que la France n'a jamais quitté cette île qui fait partie de sa réserve minérale et agro-industrielle, que ce qu'on appelle "indépendance" n'a été en fait qu'un changement de surface, un saut qualitatif entre colonialisme d'administration directe et néo-colonialisme d'administration locale. Ils n'ont pas à s'inquiéter, la Françafrique est bien toujours présente et fait toujours son beurre sur le dos de ce Peuple qui n'est absolument pas souverain.
Que ces gens croient à leur "indépendance" retrouvée après plus de 130 ans, çà permet aux Français de continuer de profiter de la manne néo-coloniale. Mais nombreux sont ceux qui savent exactement quels réseaux africains ont remplacé les gouverneurs français afin de contrer toute velléité d'indépendance ou si vous préférez de souveraineté. Le système fonctionne admirablement aussi pour les Canadiens, les Chinois, mais surtout pour la France.
C'est ainsi, comme pour le 20 décembre, les gens croient fêter la "liberté", mais ce qu'ils fêtent en réalité c'est encore et toujours le Blanc qui est venu "apporter la liberté", le même qui avait déportés, martyrisés leurs ancêtres esclaves. Ils ne fêtent pas une révolte libératoire (comme en France le 14 Juillet ou le 8 mai 19845), non, ils fêtent le Blanc qui, aussitôt le décret d'abolition appliqué, a ouvert des prisons pour tous ceux qui refuseront de retourner dare-dare au boulot et ne les a jamais indemnisés. Bien au contraire, le Blanc "gentil" a indemnisé les esclavagistes pour la perte de leurs privilèges.
Envers les Malgaches c'est pareil, ce que vous appelez fête de l'indépendance et qui vous révolte car "nous sommes en France, tout de même !" ... n'est en fait qu'un anniversaire de l'instauration du néo-colonialisme. Madagascar sera un jour, je l'espère fortement, capable de récupérer sa souveraineté totale sur ses îles gazières du canal du Mozambique que la France leur a volées et sera aussi capable de se défaire totalement de la tutelle de la françafrique, l'immonde entreprise de racket sur tous les pays africains qui sont, comme Madagascar, des réserves minérales, chocolatières, pétrolières, uranifères, agro-industrielles, etc etc ...
Après avoir lu ces idées qui vont vous mettre en colère tellement çà ne cadre pas avec vos idées un peu étriquées du "chacun chez soi", réfléchissez un peu et laissez ces gens croire à leur indépendance et s'amuser un peu, vous n'avez rien à y perdre. C'est à eux à réaliser les liens que leurs dirigeants entretiennent avec les gouvernements français successifs et à comprendre le pourquoi de la misère systémique de Madagascar et ensuite de prendre les dispositions qui s'imposent s'ils veulent sortir de cette dépendance mortifère.
Ce sont des choses complexes qu'on ne peut comprendre sur le fond qu'en étant intéressé par le bonheur des gens, de tous les gens, Français "zoreys", Réunionnais de toute culture et de toute origine, Comoriens, Chinois, Malbars, descendants d'esclaves inconnus, Malgaches ... Bonne réflexion :)

8.Posté par alcide le 26/06/2016 20:26
Une façon pour le maire de Saint Denis de marquer son attachement à Madagascar...

9.Posté par La fête de la DÉPENDANCE ! le 26/06/2016 21:31
Madagascar DÉPEND depuis son "in DÉPENDANCE" de l'aide de la France et internationale, il n'y a pas de quoi pavoiser...
C'est comme pour les Comores...
Avec le maire de SAINT DENIS soucieux de flatter certaines communautés, pas étonnant que cette fête de la DÉPENDANCE soit dans l'agenda "culturel" dyonisien...
Pour le spectacle, rien à dire sinon bravo, c'était beau.

10.Posté par Vazaha le 27/06/2016 01:32
Post 4 : Vous oubliez que la moitié environ des malgaches de plus de 40 ans ont aussi la nationalité française (les karans notamment, nos zarabs de chez nous) ,et les drapeaux français fleurissent déjà partout à Mada .Vive l'amitié entre les peuples, vive le métissage, et que les racistes revanchards néocolonialistes aillent se faire cuire un bon romazava!

11.Posté par noémolvides le 27/06/2016 09:27
ya rien à feter ..pendant ce temps là...une bande de malgaches fous assassine des compatriotes la bas sur la grande ile....

12.Posté par @ pierre balcon le 27/06/2016 10:42
j'ai vu des vahazas bien francais féter le 14 juillet a mada
sans que ca gene personne
pour reprendre tes propos chaque année des antillais de londres fetent leur carnaval
et qd tu te demande si la réunion est t'elle la france je suppose que cest le bruit les odeurs et la couleur qui te gene

le francais est connu pour croire en la supériorité de sa culture tu dois en faire parti
respect a la moitié

13.Posté par alcide le 27/06/2016 16:12
De toutes façons, on finira tous irradiés ou vitrifiés...

14.Posté par kld le 27/06/2016 18:48
fectivement post 12 le carnaval de Notting Hill .yépa .........

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales