Economie

Le BTP regrette que Bercy bloque les dossiers

Cet après-midi, dans l'hémicycle du Conseil général se tenait la deuxième réunion du Haut conseil de la commande publique après celle du 15 septembre dernier. Ce point d'étape, censé s'assurer de la mise en place d'un outil de mesure ainsi que de l'activation de l'acceptation des dossiers par Bercy a laissé dubitatif Jean-Marie le Bourvellec, président de la FRBTP.


Avec une perte de près de 8.000 emplois dans le BTP depuis fin 2008, Jean-Marie Le Bourvellec se dit toujours inquiet, malgré une légère reprise de l'emploi salarié depuis janvier, passant de 16.000 à 17.000, soit environ 1.000 emplois créés.

Ce qu'il faut retenir de ce deuxième rendez-vous, c'est que les représentants des collectivités, de l'Etat ainsi que les acteurs bancaires se sont mis d'accord sur la mise en place d'un fichier exhaustif sur la connaissance de la commande publique à la Réunion.

Dans la foulée sera mis en place un outil de mesure permettant de percevoir la réalité de l'exécution de la commande publique. Une sorte d'aide à l'évaluation.

"Le début du travail d'il y a un mois nous permet de démontrer que nous avons gagné 121 millions de commande publique pour l'économie réunionnaise" soutient le Préfet, Michel Lalande.

Jean-Marie le Bourvellec : "Nous avons perdu une année"

Pour Jean-Marie le Bourvellec, cela ne suffit pas : "La trésorerie des entreprises du bâtiment sont exsangues". Le représentant du BTP regrette que seulement 12 dossiers sur 19 de l'année 2009 et 2 dossiers sur 18 de l'année 2010 aient été acceptés par Bercy. "On peut dire qu'on a eu une année de glissement dans la construction de logements sociaux sur l'île", dit-il avec amertume.

Avant que les dossiers soient acceptés, tous les acteurs du Haut conseil à la commande publique se donnent rendez-vous le 2 décembre prochain pour un nouveau point d'étape.
Jeudi 28 Octobre 2010 - 18:26
Ludovic Grondin
Lu 1341 fois




1.Posté par Anne Onyme le 28/10/2010 19:44
"Avant que les dossiers soient acceptés, tous les acteurs du Haut conseil à la commande publique se donnent rendez-vous le 2 décembre prochain pour un nouveau point d'étape."

Je suis curieux de savoir à quoi sert ce machin. La Présidente est indemnisée ou c'est une fonction bénévole ? Des avantages liés à cette fonction ?


2.Posté par nicolas de launay de la perriere le 28/10/2010 21:38
mais que fait le MEDEF..et que fait Margie..? super didier va t il intervenir directement ..???

3.Posté par Allan le 28/10/2010 22:24
Faut accepter de perdre de temps en temps, et revenir un peu sur terre . Lorsque les affaires sont florissantes personne ne se plaint, et on dépense sans compter. La quand les affaires sont difficiles on prend en otage les collectivités. Comment fait le père de famille qui perd son emploi? Tous ces employés du groupe caillé qui se retrouvent sans emploi, à cause de l'excellente gestion de leur patron, ils prennent qui en otage ceux la ? Un peu de respect et arretez de pleurer pour rien .

4.Posté par tolm le 28/10/2010 23:05
M. BOURVELLEC NE cesse de critiquer Robert. Mais jamais un mot sur Verges et son fiasco du tram train. Pourquoi ? parce qu'il était également sur la liste de Vergés.
Il est manipulé par Verges. on l'utilise pour gagner les éléctions.

5.Posté par nicolas de launay de la perriere le 29/10/2010 00:06
le fiasco du tram train, c'est didier robert qui en est le responsable !

6.Posté par nicolas de launay de la perriere le 29/10/2010 00:06
allan, une entreprise ne saurait garantir à ses employés, une pérennité sans faille de son activité.

7.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 29/10/2010 07:10
6.Posté par nicolas: ..... C'est d'autant plus vrai quand on réalise des bénéfices pharamineux en :
* créant une autre société factice, dont ons sait qu'elle ne durera que le temps du "manège"
* en embauchant des employés a qui l'on fait faire le travail en vue d'opérations immobilières,
* que l'on fait exprès une fois les opérations montées, de NE PAS SE FAIRE PAYER SES FACTURES pour pouvoir licencier en "Licenciement Économique" la totalité du personnel..ET OUI...
* qu'on se fait ensuite seulement réglé les factures qu'on n'a plus à partager avec personne
* mais après seulement que le Tribunal ait reconnu la validité des comptes déficitaires... dingue...
* Ne reste plus alors pour le gérant qu'a POINTER aux Pôle Emploi sur la base d'un salaire de gérant
* tout en empochant les bénéfices monstrueux en tant qu'associé d'investisseur dont les bénéfices sont d'autant plus importants qu'il récupèrent et se partage les factures précédemment impayées.... et VOILA, LE TOUR EST JOUER ....
ET LE PÔLE EMPLOI comme L'INSPECTION DU TRAVAIL ET TRIBUNAL CONNAISSENT LE CIRCUIT PAR COEUR, mais on ne se dénonce pas entre Copains et Politiques intéressés...

* et d'être ainsi disponible pour intégrer la nouvelle ÉQUIPE DE LA RÉGION...
Bien sure derrière ça, les foyers au chômage, on en a RIEN A FOUTRE A LA RÉGION DES COPAINS

8.Posté par ptit crick le 29/10/2010 07:46
que se soit VERGES ou ROBERT travaille ou pas les ouvriers du BTP ils auront que du précaire
___ lorsque vous signé un contrat pour un chantier C EST UN CDI DE CHANTIER soit 1an soit plus
et après licenciement un CONTRAT CDI pour le BTP non
et la plus par se son des multi national et il repart et nous ouvrier du BTP tous au long de notre vie on passera notre temps en formation a changer de domaine et a rester des ouviers précaires
et certain qui se sont permis de licencier a tu tete soit disant la crise leur carnet de commande bien remplie il continu a prendre des interimaire des dcc sans qu ils soit controler par les organismes compétent PAR CE QUE SE SONT DES MULTI NATIONAL

9.Posté par normal le 29/10/2010 09:37
tout à fait normal que Bercy bloque beaucoup de projet. Entre les voleurs , les arnaqueurs a la defisc, les fausses factures et les arrangements entre copains, il est évident que Bercy réfléchis pas une fois, ni deux fois , mais 50 x!
j'ai profité de la defisc et le gérant fait la une des faits divers voir quotidien du 25 oct et son cas est loin d'être isolé.
Quand vous voyez arriver les supers douaniers de Bercy , c'est pas pour faire des vancances !! lol

je pense qu'il faut supprimer la defisc purement.

cela fera chuter immédiatement le cout de la matière première (merci RAVATE de s'en foutre plein les poches) et secondo le prix du foncier chutera aussi

cette defisc n'a fait qu'aumenter les prix dans ce domaine et rempli les poches de ces voyous de cabinet verreux

10.Posté par BLASI le 29/10/2010 10:23
Allan, comme j'apprécie votre commentaire!

Et vous avez raison! Combien ont bénéficié d'avantages lorsque le BTP se portait bien (défiscalisation, grosse marge sur les Marchés Publics...)? On les voyait bien avec leurs gros pick up aux chromes rutilants. Pas besoin de dresser des prévisionnels à moyen terme, autant jouer les seigneurs quand tout va et pleurer quand çà ne va pas pour maintenir son niveau de seigneur!

J'apprécie aussi votre commentaire Papapio!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales