Société

Le 2ème pont du Chaudron est ouvert

Ce lundi matin, à 5 heures, le 2ème pont de la Ravine du Chaudron a été ouvert pour une circulation sur les deux ouvrages en 2X2 voies. Voici les informations de la Cinor:


Le 2ème pont du Chaudron est ouvert
Ça y est : après l'ouverture du premier pont de la ravine du Chaudron le 11 avril dernier,  l'accès au deuxième pont est effectif ce lundi 11 août 2014 dès 5h du matin !  La circulation sur les deux ouvrages d'art  se fera sur 2 x 2 voies. L'ancienne voie, communément appelée «radier du Chaudron», n'est plus qu'un mauvais souvenir.
Les 15 000 automobilistes qui empruntent chaque jour cet accès Est à l'entrée de Saint-Denis (dont 4 500 en heure de pointe) n'attendent que « ça». A partir du 11 août, ils seront comblés : avec l'ouverture de la circulation en 2 x 2 voies sur les deux ponts, on gagnera certainement du temps pour rallier le centre-ville et les écarts du chef-lieu..

D'autant plus que, dans le même temps, l'accès au deuxième pont permet le rétablissement en double sens de la rue du Stade de l'Est, désengorgeant ainsi la rue Victor-Schoelcher.

Bref, après les tests de conformité positifs du nouveau pont, épreuves de chargement de l'ouvrage qui se sont déroulés le jeudi 7 août et qui ont consisté à vérifier que l'ouvrage réalisé était bien apte à supporter les charges pour lequel il est prévu, tout se met en place.

La fin d'un cauchemar pour les autombilistes. Car qui, en venant de l'Est, n'a pas connu les embouteillages du matin pour rallier soit le secteur Est de Saint-Denis, soit le centre-ville. Des embouteillages qui sont source de beaucoup de  temps perdu aussi bien pour les usagers que pour les acteurs du monde économique.

→ Fini les fermetures de radier !
Ces aménagements répondent donc aux besoins de la population. L'Entrée Est du chef-lieu dessert en effet d’importantes activités économiques et commerciales allant des quartiers du Chaudron et de Primat jusqu'à la Technopole,  le Stade de l'Est, le Parc des Expositions et, un centre funéraire.

"L'ex radier était devenu un point noir du trafic routier, notamment pendant la saison des pluies, avec en moyenne près de 20 jours de fermeture par an. Ses fermetures répétées s'avéraient des plus pénalisantes en générant encore plus de problèmes pour ceux qui, en bus ou en voiture, vont travailler ou tout simplement faire leurs courses dans ce secteur économique des plus actif", argumente Gérald Maillot, Président de la Cinor.

→ Voies bus, cyclistes et piétons...
Ces deux ouvrages d'art en 2x 2 voies, avec leurs branches multiples vont sans nul doute réconcilier les automobilistes avec l'entrée Est et Ouest du chef-lieu, de même que les piétons et  véhicules dit de « mode doux» (bus et vélos).

Autre atout de ces équipements, outre le désengorgement de cette entrée principale de Saint-Denis : l'amélioration de la fluidité de la circulation des transports en commun , l'augmentation de la qualité de services en termes de transports collectifs (amélioration de la fréquence des lignes, des temps de parcours, de la régularité, etc), et donc  le confort des usagers.

Des aménagements qui se révèlent stratégiques pour le développement futur du Trans Eco Express piloté par la Région.

"Ces aménagements constituent une de nos réponses aux enjeux de développement durable», explique le Président, qui a aujourd'hui la certitude «que le Nord dispose d'un équipement de premier plan. J'en suis heureux. Car c’est pour nous un formidable moyen pour nous de valoriser notre territoire", conclut t-il.

Coût de l’opération : 10,6  M€ T.T.C.
La Cinor a réalisé ces aménagements sur ses fonds propres à hauteur de 6 millions. Le co-financement de cet aménagement se répartit comme suit:  C.I.NO.R :59 % , EUROPE :- 31 %, REGION REUNION : 10  %

Rappel du planning
Début des travaux : juin 2013, Démolition de l'ancien radier du Chaudron : 2014, Mise  en service :  avril 2014 (premier pont), puis août 2014 (deuxième pont)
Livraison finale : fin septembre 2014 avec la fin de l'ensemble des aménagements

Encore quelques travaux 
Les usagers devront patienter encore un mois avant de disposer de ces aménagements dans leur configuration finale. En effet, il reste à réaliser les derniers travaux de finition des revêtements de voirie et des raccordements sur les ouvrages existants (rabotage des chaussées, décaissement, rehaussage des trottoirs,, bordures de raccordement, etc), de même que  la mise en place d'équipements de signalisation au niveau de l'anneau central et du giratoire. 
L'anneau extérieur pourra cependant être emprunté dans sa totalité et permettra d'assurer les entrées et les sorties des véhicules. 
Concernant les travaux finaux d'enrobé sur les deux ponts, ils sont prévus à partir du lundi 25 août. Effectués de nuit de 21h à 5h du matin (sur 5 jours) et nécessiteront la fermeture de l'échangeur.


HISTORIQUE
> Validation du programme des travaux : novembre 2007
> Validation de la programmation de ce projet d'aménagement dans la PPI 2008-2014 : fin 2008
> Pose de la 1ere pierre : Pour rappel, aux côtés de la Région Réunion et de la ville de Saint-Denis, la Cinor a procédé le 4 septembre 2013 à la pose de la première pierre des ponts en 2x2 voies de la Ravine de Chaudron en présence des habitants des quartiers environnants, les représentants d'entreprises et magasins du secteur et du territoire  et les diverses collectivités impliquées autour de ce projet de construction.
> Début des travaux : En juin 2013 la Cinor. a donc  lancé les travaux de terrassement et de mise en place du futur chantier. Les travaux construction ont débuté en septembre dans le cadre de la réalisation de deux ouvrage d’art de 70 mètres de longueur. Ces ouvrages constituent ainsi un grand giratoire reliant les deux rives de la ravine et comportant 2 voies de circulation dont une sera,à terme, sera dédiée à la circulation de bus, une piste cyclable et des trottoirs. En période forte, ce sont plus d'une cinquantaine d'intervenants, de collaborateurs et d'ouvriers qui se sont activés sur ce site.

> C'est le groupement d'entreprises SBTPC/Dodin Campenon Bernard qui a réalisé ces travaux et mes mènera jusqu'à son terme, à savoir fin août-début septembre 2014. La conception et le contrôle des travaux ont été assurés par le groupement de bureaux d'études Arcadi et Incom.

Lundi 11 Août 2014 - 07:01
Julien Delarue sur place
Lu 1800 fois




1.Posté par noé le 11/08/2014 09:44
Bonne réalisation qui va rendre service à beaucoup !
Heureusement que les écolo-bobos ne sont pas passés dessus et qu'ils étaient absents lors de sa construction , sinon ....

"Aimer c'est s'engager, c'est travailler, c'est être intéressé, c'est créer." - (Lina Wertmuller)

2.Posté par Français le 11/08/2014 10:15
Ça servira pas à grand chose si on n'élimine pas les ronds points inutiles de chaque coté..

3.Posté par J97RUN le 11/08/2014 10:41
Ne se précipite-ton pas un peu à vouloir satisfaire les égos des uns et des autres ? peut-être pourrait-on attendre la fin de l'ensemble des travaux avant une mise en service totale, car pour le moment, force est de constater, que la circulation n'est pas encore fluide en ce sens, absence de signalisation, voies encombrées, l'empruntant tous les jours, je peux le constater de visu.

4.Posté par nomdedieu! le 11/08/2014 11:04
Je serais meme pour la suppression de cette rivière remplie de moustiques ...on gagnerait en surfaces constructives ... comme on en a fait aux Camélias !
Vive le modernisme ! A bas les vieilles choses ! Détruire le Barachois de ses vieilles constructions à la con et construire du neuf pour le développement de St Denis !

5.Posté par jean-jacques le 11/08/2014 11:56
Post 2

+1

6.Posté par moin la di le 11/08/2014 23:47
Ce Monsieur Maillot devrait aussi mettre une réglementation sur le sentier littoral car il faudrait changer la signalétique en place qui dit "Cycliste ATTENTION aux Pietons" en "Pietons ATTENTION aux cyclistes"b[ car il faut voir la vitesse que les cyclistes s'autorisent sur ce beau parcours aussi Monsieur Maillot il faudrait réglementer ces cyclistes dangereux en limitant comme a Nice la vitesse de ces "bolides" à 30 km/h

7.Posté par moin la di le 11/08/2014 23:50
Bien vu Post 2 et comment feront aux heures des courses les usagers de la grande surface où une sortie par un souterrain vers le circuit Jamaïque devient nécessaire

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 09:32 Saint-Pierre: Un requin bouledogue prélevé

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales