Société

Lancement du "doggy-bag" réunionnais

La pratique qui consiste à ramener chez soi les restes d’un repas au restaurant est encore peu ancrée dans les habitudes des Réunionnais. Partie de ce constat, l’association "Jet’plu" lance ses premières actions de sensibilisation.


Lancement du "doggy-bag" réunionnais
"Si nous n’avons rien inventé avec notre projet, le constat alarmant du gaspillage alimentaire est malheureusement toujours d’actualité et ne cesse de croître", regrette Philippe Costille, président de l’association.
 
Transformer un geste qui peut paraître mesquin en une habitude
 
Largement utilisé dans les pays anglo-saxons, le "doggy-bag" ne fait pas encore partie des réflexes des consommateurs chez nous. "Pour le consommateur, ce n’est encore ni dans ses habitudes, ni dans la bienséance. Or, tous ces mets ont nécessité du travail, des efforts, de l’argent avant d’arriver dans nos assiettes. Il faut transformer un geste qui peut paraître mesquin en une habitude. Il n’y a aucune honte de prendre ce qui a été payé", explique Philippe Costille.
 
L’association lance donc l’opération "Jet’ Plu, C’est encore bon", avec la participation des professionnels (restaurateurs et traiteurs) : remettre en barquette les restes encore consommables aux clients.
 
Ce constat est également partagé par les restaurateurs. "Nous aimons servir en abondance" explique Renaud Gillard, restaurateur et vice-président de l’association. "À l’occasion de la semaine du goût, nous commencerons à proposer systématiquement une barquette afin que nos clients puissent ramener chez eux leur repas."
 
Le packaging des barquettes devrait également évoluer pour pouvoir proposer un emballage qui ne menace pas l’environnement. À la clé, un gain de nourriture, de temps et d’argent puisqu’en moyenne, 40% des plats ne sont jamais consommés en intégralité soutient l’association.
 
Une première action lors de la semaine du goût
 
La première action sera menée lors de la semaine du goût qui aura lieu la semaine prochaine, conjointement avec l’UMIH (Union des Métiers et des industries de l’hôtellerie) et l’Union des Restaurateurs à la Réunion.
 
"Ceci devrait permettre de changer les mentalités, de sensibiliser et d’étendre le concept à tous les domaines professionnels qui touchent le secteur alimentaire. Le but est, à une échelle toujours plus grande, de revaloriser la nourriture et l’économiser", conclut Philippe Costille.

Une vision sur le long terme, alors que l’industrie alimentaire représente 39% du gaspillage alimentaire, contre 15% pour la restauration et 42% pour les ménages. Des mouvements de récupération des invendus dans les grandes surfaces sont déjà lancés en métropole.

Le packagin temporaire de l'action  "Jet’ Plu, C’est encore bon"
Le packagin temporaire de l'action "Jet’ Plu, C’est encore bon"
Mardi 13 Septembre 2016 - 15:08
Laurence Gilibert
Lu 3568 fois




1.Posté par Kaya le 13/09/2016 17:34
"Jet' plu" ????

Si y vé balans' y pens' plis' koté fransé, y fo mèt : NE jetez plus

Si y vé balans' y pens' plis koté kréol, y fo mèt : Zèt' pi

Si y vé fé in zembrokal (mwin pa tro horsizé, la ?), y pé mèt : Jét'pi ----

Kan mwin la d'man' mon zenfan kosa li kompren dan "Jet' plu" la di : "la ou koz ni kréol, ni fransé, é mi kompren pa..."
----------

linisiativ lé bien kan mèm, pou domoune y aksèp é la pa hont'.....pou sad y vé pi manz sad y rèt'...é y amèn' pou ti toutou ou ti mimi

2.Posté par kld le 13/09/2016 20:06
yé pa Kaya.

3.Posté par alix le 13/09/2016 20:51
Beaucoup de restaurants réunionnais acceptent de nous réparer une barquette quand on demande à emporter "les restes", on ne me l'a jamais refusé, depuis plusieurs années ! Rien de nouveau donc...
Par contre on me regarde de travers quand je le fais en métropole, c'est là qu'il va y avoir du boulot pour changer les mentalités !

4.Posté par Kaya le 13/09/2016 23:05
kld, le "yé pa" y korespon o "wop-pé" ?

5.Posté par carapate le 14/09/2016 07:51
Té quel lé pas encré zot y conné pas c'est koué un barquette !!!

6.Posté par anoula le 14/09/2016 08:02
emballage que je jeterais dans ma poubelle pleine qui ne passe plus que une fois par semaine

la boucle est bouclée

7.Posté par marco le 14/09/2016 09:10
Certains restaurateurs font payer quand on demande de ramener un doggy bag, 20 à 50 centimes en plus sur la note. Est-ce légal ?

8.Posté par Antipode le 14/09/2016 14:17
"Nous aimons servir en abondance" ; toute l'erreur et là ; c'est même convenu ^^ étonnant-effrayant et triste :s

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales