Santé

Lancement du Dossier Médical Personnel à La Réunion

Le Dossier Médical Personnel (DMP) est un dossier médical, informatisé et sécurisé qui accompagne le patient tout au long de sa vie. Afin d’informer et d’associer les acteurs de la santé à La Réunion au déploiement du DMP dans
l’île, l’Agence de Santé Océan Indien (ARS-OI) et l’Agence des Systèmes d’Information Partagés de Santé (ASIP) organisent des réunions d’information du 26 au 28 juin 2012.


Lancement du Dossier Médical Personnel à La Réunion
Le Dossier Médical Personnel est opérationnel en France depuis fin 2010. Son déploiement a débuté en 2011 dans quelques régions et se fait de manière très progressive sur le territoire national. A ce jour, il a été étendu à 14 régions. L'Agence des Systèmes d’Information Partagés de Santé (ASIP), qui a assuré la mise en place technique du DMP, est chargée de sa promotion. A ce titre, l’Agence accompagne les acteurs de santé qui souhaitent initier la "démarche DMP" en région.

3 conférences pour sensibiliser les acteurs de santé

Compte tenu des spécificités du territoire réunionnais (isolement géographique, densité de la population, bon niveau d'informatisation des professionnels de santé, etc.), et en accord avec l'Agence de Santé Océan Indien, l'ASIP-Santé se propose de soutenir un déploiement
généralisé du DMP dans l’île.

Afin d’officialiser cet événement, une délégation de l’ASIP-Santé est en déplacement à La Réunion du 26 au 29 Juin 2012 :
-M. Jean-Yves ROBIN, Directeur Général de l’ASIP-Santé,
-Mme Jeanne BOSSI, Secrétaire Générale
-Mme Anne MONNIER, Directrice du pôle territoire
-Mme Assia MEDDAH, Chargée de Mission

Au cours de cette visite, trois conférences sont organisées conjointement par l’ARS OI et l’ASIP-Santé afin de sensibiliser les acteurs de santé locaux. Ces rencontres permettront de présenter le DMP aux professionnels de santé et d’annoncer les objectifs communs de l'ASIP-Santé et de l’ARS OI pour son lancement à La Réunion.

Elles sont également l’opportunité pour les professionnels d’interroger les promoteurs de ce projet au cours de présentations interactives.

Le DMP, un atout pour la santé à La Réunion

L’ARS OI soutient le déploiement du DMP car il est un outil de coordination au service du patient et des professionnels de santé et médico-sociaux. Il est un élément majeur des décloisonnements. L’ARS OI s’engage donc aux cotés de l’ASIP afin de structurer un plan de déploiement visant à garantir un fort développement des usages.

Le DMP doit permettre au patient de bénéficier d’un suivi coordonné et d’une sécurité diagnostique et thérapeutique renforcée. C’est le patient qui gère les droits d’accès des professionnels de santé à son DMP. Il a un droit d’accès et de rectification conformément à la loi informatique et libertés. Il a également la possibilité de masquer certaines informations à un ou plusieurs professionnels de santé, sauf bien entendu à leur auteur.

L'accès au DMP peut se faire de La Réunion comme de partout en France, depuis un ordinateur connecté à Internet, soit via un navigateur Web standard, soit via le logiciel médical du professionnel de santé, s'il est équipé d'une version DMP compatible. En améliorant l'information des différents praticiens qui traitent un même patient, en favorisant une meilleure connaissance et un meilleur suivi, le DMP permettra d'améliorer la qualité et l'efficience des soins. Pour ce faire, il est nécessaire qu’il soit alimenté et mis à jour régulièrement par l'ensemble des professionnels de santé.

La Réunion compte plusieurs dizaines d'établissements de santé ou médico-sociaux, et plus de 5.000 professionnels de santé libéraux. La mobilisation de tous ces acteurs autour du DMP est un enjeu majeur.
Mercredi 27 Juin 2012 - 15:22
.
Lu 1734 fois




1.Posté par noe le 27/06/2012 16:01
Le DMP est vraiment utile s'il est mis sur la puce de la carte vitale avec photo du titulaire ...
Quand le médecin lit la carte vitale pour payer ses honoraires il peut voir de quoi on est malade et donner les médicaments qui s'imposent sans refaire faire des analyses ...gain de temps et pas risque de mélange de médicaments ...
Très bonne idée !
Par contre le patient aussi doit pouvoir lire sa carte vitale chez lui mais sans pouvoir la corriger ...

2.Posté par mi marche ec Melenchon le 27/06/2012 18:13
viendrait il à chacun à l'idée de mentionner sur sa page facebook qu'on a de l'herpes, ou un cancer?

le Dossier Médical Personnel est une grave menace pour le secret medical et donc les libertés individuelles.

3.Posté par JD974 le 31/07/2012 08:40
Moin aussi mi marche vek Mélenchon, le DMP n'est pas personnel, il est partagé. Faisons tout pour qu'il reste privé dans ma poche en clef USB !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales