Société

Lancement de la Semaine Européenne du Développement Durable


Une semaine pour tenter de changer les comportements

Lancement de la Semaine Européenne du Développement Durable
A l’occasion du lancement de la semaine Européenne du Développement Durable qui se déroulera du 30 mai au 10 juin, le Préfet de la Réunion, Dominique Sorain était entouré d’une centaine d’acteurs du développement durable (entreprises, particuliers, associations, établissements scolaires, collectivités locales, administrations..) pour inaugurer l’événement autour d’un point presse au parc de la Providence.

Cette cuvée 2016 est axée autour d ‘une multitude de projets : expositions, animations, conférences, actions concrètes, villages. La Réunion a souhaité mettre un point d’honneur sur le volet énergie.

"L'environnement c'est sur le long terme"

" Un tiers de l’électricité qui relève du renouvelable, ce qui confère à la Réunion une très bonne place. La revalorisation tout en créant de l’emploi [...]. La mobilisation doit être prolongée sur le long terme et pas sur une semaine uniquement " tient à souligner le Préfet de la Réunion.

Alain Armand, adjoint au maire de Saint-Denis a indiqué " aimer la terre est un acte d’engagement pour que nous aime nout tout’ , la Réunion est souvent donnée en exemple mais faut continuer à l’être."

Un des exemples cités tout au long de cette conférence reste le bois de goyavier, souvent montré en exemple en raison de sa transformation réussie. A la base simple peste végétale, il est maintenant retraité afin d’être utilisé pour le mobilier et pourrait "presque être classé dans la catégorie bois noble" selon Alain Armand. .

"Réfléchir à ses habitudes de consommation"

M. Jean-Paul Benteux, inspecteur d’académie pense "selon moi il y a encore peu de projets solidaires liés à l’environnement". D’où la nécessité de traiter le problème à la racine et cela commence par l’éducation. Un programme a été mis en place du CM1 à la 6eme avec des approches du développement durable.

Pour M. Jean- Luc Morisse Président de Granddir, Groupement régional des Acteurs de l’Education à l’Environnement pour un Développement Durable de l’île de la Réunion préfère insister sur la thématique de la connaissance "mieux connaître l’environnement c’est réfléchir à ses habitudes de consommation, le tri sélectif c’est très important et cela devrait être automatique, c’est loin d’être le cas".

Tous sont unanimes sur l’importance d’une prise de conscience collective et pas uniquement personnelle.

Lancement de la Semaine Européenne du Développement Durable
Vendredi 27 Mai 2016 - 18:35
Julie Ribeyra
Lu 614 fois




1.Posté par JPP le 28/05/2016 15:38
Développement durable sans conscience écologique n'est que ruine de l'environnement. La RNL, la RT, le port de St Gilles, les voitures diesel, les suremballages, 2 aéroports internationaux, les importations de Chine ou du Chili tout ça nuit au développement durable. Il existe des points positifs qui ne pèsent rien vis-à-vis des points négatifs.

Les pouvoirs publics jouent le jeu de l'image verte mais la réalité est autre. Le département est un pollueur effréné et ces habitants ne veulent rien savoir du moment que ça ne les touchent pas dans la vie de tous les jours. Manger gras et sucré, se vêtir avec des fringues fabriquées par des esclaves en Chine ou au Viet Nam, rouler en Porche ou en WV truquée, aller polluer Maurice ou Mada, etc. Voilà l'idéal du développement durable vu par les jeunes et les moins jeunes.

Bon courage pour la suite qui ne s'annonce pas folichonne.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales