Economie

Lancement d'une plateforme de prêts participatifs dédiée aux entreprises réunionnaises

Mityou est la première plateforme de prêts participatifs dédiée aux TPE et PME de La Réunion.


Mityou est une plateforme de "crowdlending" réunionnais, c’est-à-dire de financement participatif pré-rémunéré. En clair, cet outil permet aux entrepreneurs réunionnais de lever rapidement des fonds pour financer leur projet.
 
"On a connu beaucoup d’entrepreneurs qui abandonnaient leurs projets, car demander un prêt via un organisme traditionnel est trop long", explique Thomas Balsain, le fondateur de Mityou.
 
L’intérêt est donc une réactivité exacerbée. Alors qu’une banque peut prendre 4 à 6 mois avant d’accorder un prêt, ici les fonds prennent maximum 45 jours pour être levés. "Il est arrivé que des financements se fassent en une journée. Le processus administratif est allégé", assure Thomas Balsain.

Thomas Balsain, fondateur de Mityou
Thomas Balsain, fondateur de Mityou
De la start-up à l’artisan, en passant par le commerçant ou l’entreprise traditionnelle, tous les projets sont étudiés. Les entrepreneurs peuvent s’inscrire directement sur la plateforme internet. "Il est très important pour nous de rencontrer les entreprises par la suite. Il faut que le moral et le mental soient là. L’objectif est zéro défaut en matière de remboursement", confie le fondateur.
 
Le principe de financement propose aux Réunionnais de prêter de l’argent aux...entreprises réunionnaises. L’idée étant d’avoir une autre forme d’épargne. "Dans notre économie, 4 milliards d’euros sont stockés sur livret A. On propose de faire une épargne mieux rémunérée, 5 à 10 fois supérieure à celle du livret A, et une épargne qui a du sens", explique Thomas Balsain.
 
Le prêteur peut investir à partir de 20 euros, jusqu’à 2000 euros par an et par projet, sans limite dans le nombre de projets. Les taux d’intérêt varient entre 4 et 8%. "On doit responsabiliser les prêteurs car il y a une forme de risque malgré tout, on ne sait jamais ce qui peut se passer", avise le fondateur de Mityou. La plateforme finance les projets compris entre 20.000 et un million d’euros.
 
Uniquement destiné à l’économie réunionnaise, Mityou peut accueillir une dizaine d’entreprises par mois. Les premiers projets seront lancés dès la semaine prochaine.
Vendredi 22 Avril 2016 - 07:50
Laurence Gilibert
Lu 2915 fois




1.Posté par Marx le 22/04/2016 08:22
Excellente nouvelle et tres belle initiative!

2.Posté par Le Jacobin le 22/04/2016 08:34
BRAVO!!!!!!!!!!!!

3.Posté par placer son argent. le 22/04/2016 14:21
"Dans notre économie, 4 milliards d’euros sont stockés sur livret A. On propose de faire une épargne mieux rémunérée, 5 à 10 fois supérieure à celle du livret A, et une épargne qui a du sens", explique Thomas Balsain.

Il est marrant ce type. Il oublie de dire combien cela va lui rapporter à lui et ses copains qui vont prendre un petit pourcentage sans aucun risque pour eux sur chaque opération.

Cela fait longtemps que le réunionnais place son argent à l'ile maurice, seychelles voire en australie etc.
Oups il faut pas le dire mdr.
C'est vrai qu'avec des fonds en euro qui rapporte 2,4 % ou des livrets A à 0,75% la France fait pitiée.

4.Posté par La vérité vraie... le 22/04/2016 14:44
Tout ce qui permet de squeezer les banquiers "Panama papers" est une excellente initiative. Ca les fera bien c*** de ne voir personne ramper à leurs pieds !

5.Posté par le bourbonnais le 22/04/2016 18:15
à Post 3 : belle réaction de français moyen (on appelle ca maloki en créole). Vous faites tout gratuitement vous ?En tout cÇa lui rapportera certainement moins qu'à des banquiers véreux qui se gavent comme des cochons et font travailler de l'argent qui n'est pas le leur, le pire sans prendre le moindre risque car ils ne financent que ce qui est bétonné de chez bétonné.
Pour le coup je pense que la viabilité du projet sera évalué autrement que sur la rentabilité des actionnaires.
Très bonne nouvelle

6.Posté par Placer son argent. le 22/04/2016 20:35
@5

Sachez cher monsieur que je ne vous permets pas de me traiter de français moyen.

Libre à vous de placer votre argent dans ce genre d'initiative qui n'a absolument rien de révolutionnaire.
Le Crowlending existe depuis pas mal de temps maintenant et n'a généré que très peu de profit pour les investisseurs mais pas mal de perte et peu d'apport pour les entrepreneurs.

Les seuls gagnants dans le crowfundind de prêt sont les créateurs de ce type de site qui se font des bonnes marges. (Tarification de nos prestations :
Prêts à 12 mois : 4,0% TTC
Prêts à 24 mois : 4,5% TTC
Prêts à 36 mois : 5,0% TTC)

Vous avez le droit de détester les banques mais ne faite pas croire que ce type d'initiative est véritablement différente dans l'esprit que celui des banques que vous décriez.

Ce type d'investissement est très risqué. Comme l'écrive par obligation les créateurs de ce site:" Attention, le prêt participatif aux entreprises est un outil de placement financier. Il présente un risque de non-remboursement et de perte en capital "

Je vous encourage à placer votre argent dans ce type de placement en vous souhaitant de faire du 8 %. PTDR.

ps: en kreol reynioné sachez M. que " zot fai rire a moin"

7.Posté par Dollars le 24/04/2016 20:02
Post 6 .. Quelle réaction minable !!!

8.Posté par Entreprendre le 24/04/2016 20:57
Pour le post 6, si si, je confirme, vous êtes bien un Français moyen, prompt à critiquer et jalouser ceux qui font.
Qu'est-ce que cela peut faire s'ils gagnent de l'argent du moment que le service est réel et de qualité ?
Les banques de nos jours ne servent plus à rien, à part jouer en bourse, elles ne financent plus l'économie. C'est ça le vrai problème il est quasi impossible d'obtenir un prêt bancaire pour une création d'activité, s'ill n'y avait pas le système des prêts aidés, il serait impossible d'entreprendre. Et quant au développement des entreprises (investissement, prêt en trésorerie,...) n'en parlons même pas !
On va tout droit vers une disruption du domaine du financement et le plus drôle c'est que ce sont les banques qui en auront elles-même créés toutes les conditions.

9.Posté par Olivier Montfort le 26/04/2016 16:51
Lorsque le projet est intéressant il est mis en ligne , mais qui garantira que l'idée "innovante" ne sera pas piquée par un investisseur à court d'idée ?

10.Posté par bienveillance974 le 27/04/2016 17:19
Une conférence ou un communiqué de presse aborde les choses selon un certain point de vue.

Il s'agit de texte, mot, verbes et arguments réfléchis destinés à atteindre un ou plusieurs but du ou des porteurs de projet.

Dans cet article, on aborde seulement et uniquement les points positifs de Mityou.

Ici, on aborde aucunement les points négatifs de Mityou.

Et ils existent.

S'il s'agit d'informer les lecteurs de façon neutre. Il serait bienveillant d'exposer les point négatifs.

Sinon le lecteur a une information biaisée,

La banque est un métier.

Dire que les banques ne servent à rien c'est ignorer l'existence même des choses. Le rôle de chaque chose. Dire que les banques ne servent à rien est tout simplement faux. (cependant, il est vrai que sur de nombreux points, les banques ne sont plus aussi efficace)

Gérer l'argent du plus grand nombre est une activité particulière.

Prêter de l'argent est un métier qui s'apprend.

On gère non seulement de l'argent mais aussi des économies de personnes, d'être humains.

On gère un des carburants de l'activité économique de plusieurs familles.

Aujourd'hui grâce au Web (webcentrisme), on tente de trouver des solutions à tout (solutionnisme).

Si les banques ne prêtent pas aussi facilement à n'importe qu'elle société c'est pour des raisons.

Il y a touts les jours plusieurs dizaines d'entreprises qui sont en liquidation judiciaire, recouvrement judiciaire, à la Réunion. Ils sont en faillite. Et parmi eux, des porteurs de projets innovants.

Le web ne peut être le prétexte à tout.

Le web, Internet, les plateformes en lignes ne peuvent tout résoudre.

Et dans certains cas, le web apporte son lot de points négatifs.

Faire croire au plus grand nombre qu'un Livret A est plus ou moins la même chose que placer de l'argent chez Mityou est il me semble, une erreur.

Mityou est risqué.

Mityou est très risqué.

Qui sont les membres du bureau ?

Quels sont les critères de levée de fond ?

Qui contrôle les progrès de l'entreprise ? Est ce que cela est suivi ? Qui suit les milestones (est ce que cela est suivi ?)

Il y a t-il des experts sectoriels 200% indépendants et non basé localement de préférence pour éviter les risques de collusions, d'abus ?

Quelles assurances RJ-LJ ?

Voilà les questions à se poser.

Toutefois, ce genre d'initiative à le mérite d'exister à condition d'expliquer avec bienveillance les choses. Surtout quand c'est ULTRA risqué.

Sinon mieux vaut aller au Casino ou investir en système binaire, en Bourse ou MLM.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales