Culture

LanKRéol 2015 : fonnkèr, contes et pièces de théâtre en créole


LanKRéol 2015 : fonnkèr, contes et pièces de théâtre en créole
Coup d'envoi de la 12ème édition du concours LanKRéol ce vendredi. Un concours porté par l’Union pour la défense de l’identité réunionnaise (UDIR), la Ligue de l’enseignement – Fédération de La Réunion et le Conseil de la culture, de l’éducation et de l’environnement (CCEE), sous l’égide du Conseil régional de La Réunion.

LanKRéol, c'est un concours littéraire de fonnkèr et slam, de nouvelles & contes, de pièces de théâtre en créole réunionnais. Avec ce concours, les différents acteurs souhaitent transmettre le patrimoine linguistique de La Réunion. Le concours a également pour vocation d’encourager et de dynamiser l’écriture en créole réunionnais, et de montrer sa qualité.

Depuis 2004, ce sont 112 candidatures, 183 œuvres examinées et 24 auteurs primés et remarqués au cours des concours. Entre 70 et 100 œuvres ont été exposées en 2010 et 2011. Les organisateurs attendent une participation plus importante pour ce LanKRéol 2015. Les lauréats des prix LanKRéol seront récompensés par la remise d'un trophée et bénéficieront de la publication de leur œuvre.


Pour y participer :

Il faut avant tout rédiger en créole réunionnais dans l’un des genres littéraires proposés :
- fonnkèr & slam ;
- nouvelles & contes.

De plus, cette 12ème édition se caractérise par une nouveauté : l'ouverture du concours à l'écriture de pièces de théâtre.

Toute personne physique âgée de 16 ans et plus, sans condition de résidence sur le territoire réunionnais, peut y participer.

Pour chaque genre littéraire, les règles d'écritures sont les suivantes :
- nouvelle & conte (30 pages maximum) ;
- fonnkèr & slam (un fonnkèr ou un slam = une œuvre) ; chaque recueil présenté doit comporter un maximum de trois écrits.
- pièce de théâtre (aucune restriction n'est imposée en ce qui concerne le nombre de pages. Toutefois, le nombre de pièces de théâtre proposées par un candidat ne doit excéder 3)
Un candidat ne peut présenter qu'une œuvre par genre littéraire, dans une limite de 3 œuvres au total.

De manière à laisser libre cours à la créativité des candidats et du fait d’une graphie du créole réunionnais non encore standardisée, les organisateurs ont fait le choix de n’imposer ni thème, ni système graphique. Toutefois, la graphie utilisée devra être cohérente.

Le dossier de participation, composé d’une fiche d’inscription et du règlement du concours, sont à retirer au CCEE sis au :
34, rue Sainte-Marie, à Saint-Denis de La Réunion,
ou à demander par mail, à : ccee.lareunion@cr-reunion.fr

Cette année, le concours est lancé le vendredi 20 février 2015, à la veille de la célébration annuelle de la journée internationale de la langue maternelle.

Les participants ont jusqu’au vendredi 31 juillet 2015 pour remettre leurs manuscrits.

Ce concours littéraire s’achèvera par la proclamation des résultats à l’occasion de la Semaine créole (du 24 au 31 octobre 2015).
Samedi 21 Février 2015 - 16:30
.
Lu 2209 fois




1.Posté par noe le 21/02/2015 17:03
De la couillonnisme pure et idiote !

2.Posté par Boa Bill le 21/02/2015 18:15
Il est vrai qu'en matiere de couillonniss et d'idioties... quand Le Maitre Expert Noe a parle, il est difficile de suivre .... :-)

3.Posté par KLD le 21/02/2015 18:45
laissons causer noé , il n'aime pas la langue créole et adore sarkousy , sa va avec d'ailleurs............

4.Posté par Laïcien le 21/02/2015 18:55
Kan i giny pas rekonet le RÉUNIONNAIS à sa juste valeur en terme officializé ,, i sert à quoi et à qui de fé du biznèss sur la tête des RÉUNIONNAIS ,, i mèt dann' plakar , et kan la bozoin i tir dann' plakar , lé kom in pé 20 désanmb koué ,, in bande l'organizasyon hippocrizi !!!!!!

5.Posté par KLD le 21/02/2015 20:07
Laicien n'a pas complétement tord .......... Ousa y lé le band lcr ( langue et culture régionale ) au collège et au lycée ..........Mon zenfant nauré aimé suiv mais na pwin !!!!!!!!

6.Posté par Laïcien le 21/02/2015 21:33
LanKRéol = i fé l'encre crèole apparament
Et si nou détach LanKRéol = i fé lent créole
Mais i falé mèt LangKrèol , zot noré tomb mwin hippocritt ' ,, la reconnaissance c'est : si li néna son l'ékritir , donk , lina sa lecture et son kozé ou son langaz de communication , kom les autres langues kom in'ot , par exemple le FRANÇAIS : de l'oral à l'écrit et à la lecture ,du complet ,,et pour le krèol ou créole i fo lé parèy , kom zot c'est in bann' l'hippocritt' ,, tôt ou tard va trouv domoun kalé po mèt à lu , ousa li doit ëtre en option en plus ,,mais pas dann' plakar noula fine dit .

7.Posté par nrj le 22/02/2015 08:08
Sur les 6000 langues parlées par les terriens , on n'a pas trouvé d'autres langues plus importantes à enseigner à nos enfants ?
Cette langue macote doit etre bannie au plus vite !
Nos enfants n'arrivent pas à parler le français ....

8.Posté par DIDIER ROBERT : UN HOMME D'EXTREME-GAUCHE !!! le 22/02/2015 09:48
Pour se fèr lavoka d'une fason d'ékrir notre patwa osi inkonpréansible, il fo ètre un politikar d'extrème-gosh ki reni no rasinn fransèz.

9.Posté par 974 le 22/02/2015 10:25
Si zot zenfant t lire un pé au lieu passe zot temps dssu facebook ou autre naffaire du genre....c'est pas nout langage qui faut attaqué mais bien sat i passe dans télé,mi vise band téléréalité a la con la band soi disant star que zot band marmaille i écoute et kî prend exemple po exprime a zot....alors avant de dire ki faut banie un langage réfléchit bien sat zot po dit,car notre langage est en aucun cas responsable du fais que nos enfants n'arrive plus a parlé français...c'est le système qui lé entrains de rendre bête nos zenfant.post 7 commence par bannir t'es pensé hitlérien et si t pas satisfait retourne dans ton si moralement beau pays....

10.Posté par Laïcien le 22/02/2015 11:36
@7 , la langue macote , à lu mèn i subi toutes sortes de conruption en bann' organizé .
La langue macote à lu mèm i sa vote contre les hippocrites , tel kom mèdia : télé lokal , press ékri et mové zonde radio ancêtral ,,bouz pas lo bato nou arriv noula ,, in ti rapèl touzour po les hippocrites : MALOYA RECONNU PATRIMOINE MONDIAL DE L'UNESCO ,, et ce MALOYA la là ,néna son rytm ses intruments ses pas de danses et son language ,,et kom lilé dann' lo PATRIMOINE là ,, les paroles lé chanté en kèl langue les hippocrites silvouplé ,, i travay pas à moitié bann' kaparèr ,, c'est ça lo zhistwar dann' plakar ,, et dann' l'article i parl de la journée KRÈOL là ,, oubi pas l'année passé zot la fait in komèraz en AUSTRALIE parmis tan d'autres mafia culturel à la RÉUNION hein !!!!!!

11.Posté par darloute le 22/02/2015 11:45
Allé dire aux bretons et aux corses de ne pas organiser de concours sur leur la langue locale. Il y a vraiment des français à la con. Chaque région de France à sa culture et sa diversité. @post 7 va dire au corse que leur langue est macote et on rigolera après. Inculte!

12.Posté par KLD le 22/02/2015 14:36
bravo 9 et 10 et 11 , vive le breton , vive l'occitan , vive le basque , vive le corse , vive Les créoles §§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

13.Posté par Laïcien le 22/02/2015 18:40
A zot aussi bravo KLD et darloute .

14.Posté par L'Ardéchoise le 22/02/2015 20:40
Toujours aussi difficile pour le moment de trouver le terme exact pour le créole réunionnais : parler, idiome, dialecte, patois, langue...
Mais peu importe, il gagne ses lettres de noblesse puisque de tradition orale, il tend vers l'écriture, bien que celle-ci ne soit pas définie. Quand les linguistes réussiront à se mettre d'accord, une graphie standardisée sera peut-être enfin en place, mais ce n'est pas demain la veille, vu que c'est depuis les années 70 que la bataille des lettres et des mots existe.
Ce concours a le mérite d'exister en tenant compte de cette problématique.
Louis Héry (Fables créoles dédiées aux Dames de Bourbon - 1828) ne pourra pas hélas faire partie de jury, c'est dommage, son avis aurait pu être fort intéressant..

Une chose est certaine, j'aime bien le créole, c'est imagé, plaisant, voire drolatique.
Mais il ne peut être proposé au collège ou au lycée qu'en option, car La Réunion c'est la France, les programmes scolaires et les examens sont nationaux et en français.
..............................

15.Posté par Laïcien le 22/02/2015 22:51
@14 L'Ardéchoise , internet té rêve pas née ,, ce language là té déjà là ,,donk toute lé possib .

16.Posté par KLD le 22/02/2015 22:58
d'accord avec l'ardéchoise et merci à elle . Oui en option . Un espace créolophone ou simplement pour l'histoire de l'océan indien manque. Je reste de plus persuader que la non maitrise du français est notamment du à la non prise en compte d'un espace créolophone au sein du système scolaire pour ceux qui n'y arrive pas . le mot patois n'est certainement pas approprié, ayant des connotations négatives et .surtout supposant une hiérarchie ds le système linguistique utilisé par le locuteur .

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales