Politique

LaPrimaire.Org en route pour les législatives

Vendredi 17 Mars 2017 - 11:45

Si la manière dont la politique est pratiquée ne nous convient pas, faisons-la nous même. Tel est, en substance, le message porté par Frédéric Amany, le référent Réunion de LaPrimaire.org, un mouvement citoyen.
 
Née pour cette présidentielle 2017, LaPrimaire.org a permis d’élire via une plateforme internet le porteur de projet qui tenterait d'entrer dans la course à l'Elysée. Si la candidate désignée à l’issue d’un scrutin à deux tours, Charlotte Marchandise, n’aura probablement pas rassemblé ses 500 parrainages d’ici ce soir (date de clôture), pour le mouvement, l’objectif reste atteint. "130.000 personnes ont participé à cette primaire, et il y a des personnes dans tous les départements", fait savoir Frédéric Amany. 
 
Un moyen de contestation

L’idée est désormais de "s’installer dans le paysage politique français, pour des élections plus équilibrées", indique le technicien agricole. Les prochaines sur la liste sont les législatives. L'outil reste le même : une plateforme internet pour désigner les candidat. "La plateforme est déjà ouverte. Tous ceux qui veulent peuvent participer, de gauche ou de droite, affilié à un parti ou pas".
 
L’intérêt selon lui : des candidats plus proches des réalités du terrain, et des connaissances aussi diverses que variées. "Toutes les compétences sont dans la société civile", souligne-t-il, insistant sur le côté coopératif du projet. "Il faut un porteur de projet, que l’on désignera grâce à un scrutin qui comprendra au moins deux tours. Mais le projet sera co-construit par tous ceux qui le veulent".
 
Pour lui, cette action est "un meilleur moyen de contestation que l’abstention" ou que la direction "vers les extrêmes". Il invite ainsi ceux qui ne veulent pas participer de manière active à les soutenir.  
 
Si le chemin à parcourir pour arriver à "investir les institutions" s’avère semé d'embûches, Frédéric Amany se montre plus qu’optimiste. "Une réelle dynamique se met en place. On voit une véritable volonté de rupture avec le traditionnel", estime-t-il. Reste à voir l'impact que le mouvement aura sur les prochaines élections locales.
 

Marine Abat - marine.abat@zinfos974.com
Lu 2308 fois



1.Posté par Moustique le 17/03/2017 15:19

Bonne chance :-D

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter