Economie

La ville de Saint-Denis signe une convention pour 200 contrats aidés supplémentaires


Une convention pour 200 emplois aidés supplémentaires accordés à la commune de Saint-Denis a été signée entre l'État et la ville ce lundi. La signature s'est faite à la serre pédagogique de Bois de Nèfles, lieu symbolique car il s'agit d'un atelier chantier d'insertion.

Cette convention "pour le renforcement de la mobilisation pour l'insertion professionnelle" prévoit la sélection de candidats par Pôle Emploi, un accompagnement social individualisé par le CCAS et une certification professionnelle à la sortie du contrat.

"C'est un cheminement de formation pour sortir les gens vers le haut, explique Ericka Bareigts, députée de la circonscription, élue à l'insertion et signataire. Ils arrivent ainsi à se projeter dans le futur. Un contrat aidé est un vrai outil, non pas un passe temps". En réponse aux jeunes qui voient parfois des personnes d'autres quartiers travailler chez eux, elle répond: "Une clause d'insertion des chantiers prévoit que le premier pas se fera vers les habitants des quartiers concernés. On remarque que lorsqu'ils participent à la construction d'un bâtiment, par exemple, ils le respectent davantage". "Mais nous encourageons aussi le maillage des quartiers pour que les habitants ne restent pas enfermés chez eux. C'est un équilibre à avoir", ajoute-t-elle.

Elle rappelle qu'entre 2009 et 2013, 216 actions d'insertion ont été menées à Saint-Denis, soit 5.333 contrats signés et 35 millions d'euros financés. "Aujourd'hui on cherche à les préparer aux nouveaux métiers qui émergent", ajoute-t-elle.

Selon Xavier Brunetière, secrétaire général de la préfecture et sous-préfet de Saint-Denis, également signataire, "il y a une capacité extraordinaire, comme le projet que l'on a vu aujourd'hui".

Le chantier de la serre pédagogique a en effet permis de proposer un contrat de 30 mois à 15 personnes, dont 12 "sorties positives" menant à des emplois, CDD ou contrat d'apprentissage.

"Le but est vraiment d'avoir une formation qualitative qui assure l'insertion de ces personnes", termine la députée.


Lundi 8 Décembre 2014 - 20:27
SH
Lu 2010 fois




1.Posté par Français le 08/12/2014 21:19
Ça s'appelle un pot de vin avant les élections !

2.Posté par Gromale le 08/12/2014 22:34
@ 1 : oui mais bien sûr, avec l'État comme complice c'est ça ? Portez plainte, ou alors trève de billevesées

3.Posté par francette le 08/12/2014 22:50
Il faut faire baisser les chiffres catastrophiques du chômage. Bien!
Mais dans 5 ans on en fait quoi?

4.Posté par EXCLAVE le 08/12/2014 22:59
À BEIN TÉTAN OUI , Y COMMENCE FÉ IN TRAVAIL , LO PROJET LÉ KOOL . SIGNÉ ,

ZINFOS974ZISTOIRÉUNIONFRANÇEINTER

5.Posté par Élodie le 09/12/2014 00:52
Ça s'appelle une élue qui se bouge !
Et c'est suffisamment rare pour être souligné.

6.Posté par vanille le 09/12/2014 06:17
Ce sont 200 jeunes qui ne traineront pas dans les rues, ce sont 200 chômeurs en moins dans les statistiques, mais ce sont 200 jeunes qui se font avoir par cette gauche impuissante à créer de vrais emplois.

7.Posté par muppets le 09/12/2014 10:41
Allez encore une dose d'argent public gaspillée pour un emploi bidon au sein de la Mairie qui n'en manque pas, emploi qui n'ouvre sur rien de concret au terme de celui-ci.

8.Posté par Jamais content le 09/12/2014 11:47
Aux mécontents, vous préférez voir ces jeunes venir dans vos cours pour vous voler ou alors les savoir encadrer et, même peu, obtenir un peu d'argent pour survivre... Moi j'opte pour le travail même si pour l'instant ce n'est que du provisoire... un juste placement de mes impôts dans la solidarité...

9.Posté par Français le 09/12/2014 12:24
Ce qui est méprisant avec la distribution des contrats aidés, c'est la période ...
Pourquoi ne pas avoir donner ces contrat plus tôt ?
Tout comme la gratuité de la cantine d'ailleurs. J'en aurai ri si ce n'était pas aussi lamentable !

10.Posté par alex le 09/12/2014 14:11
depuis le temps que les jeunes demandent du boulot !!
vous attendez la période propice pour les donner, vous pensez que comme ça, ces jeunes vont voter pour vous !!!

11.Posté par Tanbi le 09/12/2014 14:18
D'accord avec le post 8, sauf que les jeunes ne sont pas des voleurs mais justes nos enfants.
Compte tenu des difficultés structurelles de notre département, qui est le plus pauvre de France avec un taux de chômage des jeunes de 60 %, il ne sera donc jamais possible d'avoir des emplois marchands pour tous les jeunes.

En conséquence, les contrats aidés, qui ont toujours existé sous la droite comme sous la gauche, sont toujours les bienvenus, si possible sans calcul politique. Et moi aussi je suis content de payer de l'impôt pour ça même si ce n'est pas la solution parfaite.

12.Posté par le taz le 09/12/2014 14:21
+1 vanille
un pansement sur une jambe de bois.
et quand on leur dit, ils disent qu'on sert à rien.... ça situe le niveau.
vive le pays des impôts records pour financer l'emploi aidé de la population.
si l'argent pouvait servir à des investissements qui aboutissent à de l'embauche....
mais bon, allons, allons, au pays des bisounours, servons à quelque chose d'utile et .... continuons à augmenter les impôts et charges pour financer de l'aide sociale.

les résultats depuis 2ans sont grandioses.

et je rajoute que ces gens de gauche sont complètement INCOHERENTS, car complétement englués dans leurs messages d'amour aux entreprises en leur infligeant en même temps des hausses de charges, le compte pénibilité et le reste...

unique au monde.

au fait lors de la dernière législative partielle, bien sur avec + de 70% d'abstention, c'est quoi leurs résultats aux gauchos héroïques contre le chômage,la pauvreté ??????
un peu plus de 10% des suffrages...
et moins bons qu'aux dernières municipales.

c'est juste pour situer le combat idéologique et mettre en évidence la naïveté de ces andouilles qui pensent en plus être réélus à la présidence de la république....

un dernier truc, révolutionnaire je sais, mais ça serait bien qu'on fasse un VRAI bilan de tous ces contrats d'insertion PAR LE HAUT, et voir une fois sorti de l'aide de nos impôts si ces gens sont bien insérés, avec un emploi à la clef....
mais si c'est dépenser nos impôts pour bidouiller les stats du chômage, là, plus personne n'est dupe..

13.Posté par Gromale le 09/12/2014 15:33
@ 9 : Vous ne devez pas beaucoup suivre l'actualité. On a un stock de contrats aidés non consommés à La Réunion. Toutes les communes, la Région et le Département y ont droit, même en cette période. Après il faut de la volonté.

14.Posté par Français le 09/12/2014 16:45
Post 13 : C'est plutôt votre cas ! Contrats non consommés car budget insuffisant. Mais tout le monde sait qu'en période électorale, le budget devient illimité... A bon entendeur !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales