Société

La vigilance fortes pluies se prolonge dans la soirée...

Météo France publie un nouveau bulletin de vigilance fortes pluies valable jusqu'à 21h30. La situation ne s'améliore pas.


Photos Wendy Cazour
Photos Wendy Cazour
La Réunion reste sous l'influence d'une zone de convergence quasi stationnaire. L'épisode pluvieux et instable perdure.

Les paquets nuageux repris dans le flux de Nord-Est s'accompagnent de précipitations sur la totalité du département. Ces pluies sont fortes et plus continues sur l'Est, le Nord et l'Ouest. Elles prennent localement un caractère orageux.

Sur le Sud et le Sud-Est, les pluies sont quasi continues mais de plus faible intensité.

Depuis le début de cet épisode pluvieux, les cumuls atteignent :

- dans l'Est : 778 mm à Takamaka et 718 mm à la Plaine des Palmistes;
- dans le Sud-Est : 326 mm au Baril et 145 mm à Grand Coude;
- dans le Sud : 273 mm à la Plaine des Cafres et 65 mm à Pierrefonds;
- dans l'ouest : 131 mm au Piton Maïdo et 105 mm au Port;
- dans le Nord : 494 mm à la Plaine des Fougères et 225 mm à Gillot.

Sur les régions Est et Nord, cet épisode pluvieux se produit en moyenne une fois tous les deux ans.

Ce bulletin sera réactualisé le mercredi 28 mars 2012 vers 21h30.

La vigilance fortes pluies se prolonge dans la soirée...
Mercredi 28 Mars 2012 - 18:11
.
Lu 3327 fois




1.Posté par noe2012 le 28/03/2012 18:31
Y aura-t-il "école" demain jeudi ?

Dans l'Est il pleut énormément depuis 13 h ...
Les routes sont difficiles ... De nombreux enseignants viennent du Sud et doivent affronter la route des Plaines , sinueuses , gazolées , brouillard , pluies ....
Les enfants pourront avoir plein de difficultés à rester secs ...
L'accueil dans les écoles pourra poser problème ...
Les parents prendront leur responsabilité ainsi que les maires des communes de l'Est !

2.Posté par PAT974 le 28/03/2012 18:50
pat974

De suite, les questions qui fâchent!
La pluie ne doit pas être un obstacle au rendement d'une entreprise et l’école, pluie ou pas doit assurer l'accueil de l’élève. Prof ou Pas
Demain je bosse et mon marmaille ira à l’école; Elle est ouverte 4j sur 5 de 8h à 15h30 et elle est responsable de mon marmaille des l'ouverture des portes. Ne pas accepter l'enfant.Le reste s'est leurs confort.
Pas les moyen d'avoir une nounou et le boss a besoin de moi.
Voila ce que mi pense

3.Posté par Travailleur le 28/03/2012 18:55 (depuis mobile)
Noe2012 tu es enseignant on dirait?
Les vacances scolaire ne te suffise pas il te faut encore quelques jours? Heureusement que tu n'as pas 5 semaine par ans comme tout le monde tu serai malade !!!!

4.Posté par esprit ZEN le 28/03/2012 19:10
Il faut arrêter de paniquer à cause de 2 gouttes d'eau qui tombent, bénéfiques d'ailleurs par les temps qui courent. Il s'agit d'une pluviométrie de saison comme l'a si justement précisé M. Météo France local. On oublie qu'on vit sur une île tropicale dite intense. C'est vrai que parler de la pluie et du beau temps cela fait un sujet de conversation de plus. Restons zen et se remettre en mémoire un passage de la chanson de G. POUNIA : zordi la pli, domin soleil !

5.Posté par FABRICE DE SAINT PAUL le 28/03/2012 20:13
mais que fait la député maire de saint paul pour fermé les écoles.la commune est constitué de beaucoup de ravine , pourquoi prendre un risque sur la sécurité de nos marmailles.
ëtre MAIRE c'est avant être responsable et veiller à la sécurité de ses administrés. Ah oui madame la dépité est certainement trop occupé à faire sa communication

6.Posté par FONCTIONNAIRE le 28/03/2012 22:47
Travailleur, ton message d'une condescendance nauséabonde perpétue bêtement le stéréotype du fonctionnaire paresseux. C'est un panurgisme qui en dit plus long sur toi que les multiples fautes d'orthographe qui émaillent tes trois lignes de texte. On voit bien que toi par contre tu n'en es pas un de fonctionnaire. Car nous travaillons bien plus que toi. Nous on ne connait pas les 35 heures, notre travail nous suit jusque chez nous et je passe une bonne partie de mes vacances à préparer mes cours de la rentrée. Tout cela n'est que jalousie injustifiée de ta part. Désolé d'avoir bossé comme un dingue pendant des années pour avoir un bon travail. Je t'invite cordialement à venir travailler à ma place pendant 1 mois. Tu ne tiendrais pas le coup une semaine, "travailleur".

7.Posté par pimprenel le 28/03/2012 23:37
@ FONCTIONNAIRE :

N'exagérons pas non plus, les maitres d'écoles font peut-être un peu plus de 35H soit, mais cela est largement compensé par les vacances que vous avez dans l'année, cela vous ne pouvez pas le nier tout de même. Perso. je ne suis pas jalouse de ce métier, ni je jugerai, mais on constate (je ne parle pas pour toi spécialement et certains autres aussi) mais fort de constater qu'un enfant qui tombe sur un prof. des écoles ou prof. malade, absent, en grève, etc... et les vacances ils ne restent que très peu de jours scolaires pour l'enfant, je fais un métier ou l'on travaille + de 35H/semaine puisqu'on peut être appelé à n'importe qu'elle moment de la nuit ou la de la journée, alors dire à quelqu'un qu'on ne tiendrai pas le coup + d'une semaine etc... c'est d'une part juger la vie des gens à priori, d'autres parts dire que vous travaillez + que l'autre ou les autres laissez moi rire (c'est pas l'usine non plus !)...Y'a pire ds la vie qu'être prof., disons que c'est pas les plus à plaindre... Et ne me dites le contraire, j'ai des prof. ds mon entourage (famille), je peux donc moi par contre en parler et là sans à priori.... Allez courage....

8.Posté par FONCTIONNAIRE le 29/03/2012 05:04
PINPRENEL

Tout d'abord je m'adressais uniquement à Travailleur, pas AUX travailleurs. Et je lui ai servi un peu de cette condescendance qu'il méritait en retour.

Pas besoin d'être dans le primaire pour dépasser les 35h. Mes cours ne se préparent pas d'eux-mêmes. Je connais hélas des professeurs (vieux pour la plupart) qui croient que faire cours c'est ouvrir le manuel et faire ce qu'il y a dedans. C'est du passé. C'est l'ère du hors manuel et de l'artisanal. Certains établissements ne proposent même plus de manuels aux élèves car c'est au prof de tout fournir. Cette méthode me convient car elle fonctionne avec les élèves, mais avec 18 cours à donner par semaine je passe facilement une à deux heures à préparer chaque cours (ne serait ce que pour trouver le matériel adéquat) Mais peut-être suis-je trop lent ou trop perfectionniste, je ne sais pas. D'où la nécessité de travailler pendant mes vacances pour prendre de l'avance. Alors oui, je pense honnêtement travailler bien plus que la moyenne. C'est une nécessité du métier, et je m'y soumets volontiers, c'est de voir ce travail acharné considéré comme un mythe par le grand public qui m'horripile.

Les professeurs de ton entourage sont peut être des personnes d'un certain âge qui ont leurs habitudes et leurs bons vieux manuels (j'en ai eu des profs comme ça), il est courant que ces profs là résistent aux évolutions du métier, même si ce n'est pas éthique, ou ne les comprennent simplement pas, mais tous les profs que je connais (et qui viennent de ma promotion) et moi-mêmes sommes surchargés! Et le mythe du cours recyclé est presque totalement faux, car nos cours ne seront valides que jusqu'à la prochaine réforme, après c'est à chaque prof de voir s'il a la droiture de se soumettre aux exigences changeantes des Bulletins Officiels ou de continuer à faire un cours qui n'est plus aux normes. Mais maintenant que j'y pense, cette remarque ne vaut que pour les profs de langue, dont je fais partie. Il est tout à fait compréhensible qu'un prof de Math ou de HGéo ait un programme fixe à vie, et donc des cours recyclables à vie, à ce moment là oui, leur vie est un long fleuve tranquille au niveau de la charge de travail, et tant mieux pour eux. Et je comprends alors le mythe du prof qui travaille "peu". Car c'est bien la préparation de cours qui me prend le plus de temps.

Quant à ta remarque sur les profs malades ou en grève, je ne peux pas émettre d'opinion car je ne sais pas si nous sommes plus malades que les autres corps de métier. Je te donne simplement un exemple éloquent : le rectorat lui-même nous a dit honnêtement que tout le gouvernement s'attendait à des démissions massives après les réformes scolaires récentes car les conditions pour les nouveaux professeurs sont très éprouvantes. Je ne sais pas si vous savez ce que ça fait de préparer un cours religieusement jusqu'à 3h du mat, animé par une envie d'instruire et de satisfaire les élèves pour ensuite se retrouver face à ces mêmes élèves qui nous insultent toute la journée, nous menacent, et surtout, font violence aux cours que nous préparons. Je ne sais pas quel autre métier marche comme ça. Faire son travail avec dévotion pour un public qui ne fait rien d'autre que nous couler. J'ai moi-même été en arrêt maladie, et j'ai aussi subi, de la part de ma propre famille, des commentaires désobligeants sur la nécessité de cet arrêt. Je souhaite parfois être un de ces fameux profs qui "s'en foutent", au moins le comportement des élèves envers mon travail ne me conduirait plus à la dépression. La charge de travail elle-même est dure mais supportable. C'est le comportement des élèves qui pour moi est le problème majeur. C'est ça qui rend le métier éprouvant et qui fait tomber si facilement les profs en dépression. Nous avons une vocation, un idéal, une mission, et ce sentiment est contrasté par la réception toujours hostile des élèves. Pour ma part c'est ce décalage constant, cette désillusion, qui m'a si vite usé. Il y a même un institut psychiatrique EXCLUSIVEMENT réservé aux professeurs en France. Certains établissements choisissent d'ailleurs de ne plus intervenir au niveau administratif contre les élèves (car ils seraient débordés) et le prof se retrouve seul. Si les élèves respectaient mon cours, je demanderais même des heures supplémentaires tellement je serais content de travailler! Chaque année je rattrape ceux qui peuvent l'être, mais il y a toujours des élèves démissionnaires pour qui aucune de mes tentatives ne marchent, et qui créent toujours une atmosphère hostile.

Mon message a pour but de montrer la réalité du métier, pas de nous faire passer pour les plus à plaindre. Car après tout nous avons choisi ce métier, avec des idéaux naïfs, peut-être, et atomisés depuis longtemps c'est sûr, mais maintenant il faut assumer!

9.Posté par MissFati le 29/03/2012 08:50
a FONCTIONNAIRE :
A vous lire, on finirait par croire que le métier de prof, c'est se lever le matin pour aller à la guillotine, et que les établissements scolaires sont des camps de concentration !!!!! Faut quand même pas exagérer..... parce que, des vrais métiers à risques, il y en a ...... Mais, bon courage à vous quand même, et tenez au moins jusqu'aux prochaines vacances .....

10.Posté par pimprenel le 29/03/2012 10:40
Le problème ne réside pas dans le fait que vous soyez surchargés plus maintenant qu'avant,non ils ne sont pas vieux du tout les prof. que je côtoient ,mais, désolée ils sont trjrs en train de se plaindre, ça va jamais, je reviens aux vacances qui compensent largement les + de 35h ds l'année, je condamne les trop de grèves, je condamne les prof. et tjrs les même tjrs malade, un remplaçant (ds mon entourage) a remplacé un prof. qui est malade toute l'année (tant mieux pour les remplaçant qui se frottent les mains !) , je n'ai que des exemples de ce genre, c'est quand même pas le hasard ?. Les prof sont tjrs en dépression, et cela fait des années que ça dure, dans ce cas franchement moi je serai prof. en dépression je ne ferai pas mon métier avec plaisir, soit j'irai ds le privé (et là pas de grève, pas de maladie...), soit j'enseignerai comme formateur ou autre... Dans le privé que ce soit une société ou autre, si t'es en maladie toute l'année tu te fais virer. Certains prof. compte trop sur le fait qu'il est difficile de le faire pour eux, tout le monde le sait. Ceci dit les prof. que je connais sont en Région Parisienne et c'est loin d'être LA RÉUNION niveau mentalité des sales gosses.
Tout le monde sait qu'il y a des abus dans votre profession, ceci dit je ne condamne pas tout le monde, mais certains de tes collègues te portent préjudice avec leur comportement de fainéant, il y a plus d'absence que de cours ds l'année, j'ai fait le calcul un jour et je le referai, c'est inadmissible.

Ceci dit tu défends ta profession comme tu peux, et c'est tout à ton honneur, n'empêche que certaines réalités n'echappent pas au public.

bien à toi.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales