Social

La veille d'une grève des Tos des lycées, la Région se défend

La veille d'une manifestation des Tos des lycées prévue devant la Région, deux conseillers régionaux ont décidé de s'exprimer à travers un communiqué de presse.


La veille d'une grève des Tos des lycées, la Région se défend
 Il y a quelques jours, la CGTR Educ'action annoncait l'appel à la grève des Tos en lycées, et à la mobilisation mercredi 25 avril devant l'hôtel de région, au motif que les "soi disantes bonnes résolutions prises par la Région  sont toujours restées lettre morte et les tos en sont toujours au même point : 'ignorés et méprisés'".

A un jour de cette mobilisation, Huguette Vidot, Vice-Présidente du Conseil Régional Déléguée à l’Education et Dominique Fournel, Vice-Président du Conseil Régional et Président des Instances paritaires, ont décidé de répondre à ces critiques par le biais d'un communiqué de presse.

D'abord, les élus expliquent être "surpris de la campagne de désinformation menée actuellement par la Cgtr Educ'Action concernant la situation des agents des lycées" car ils estiment que l'absence de dialogue social évoquée par le syndical ne se justifie pas : "Comment accepter l’argument à propos de l’absence de dialogue social alors que les instances paritaires à la Région se réunissent régulièrement pour examiner les questions évoquées par les organisations syndicales et que nous avons toujours répondu favorablement aux demandes d’audience des
syndicats ? En ce qui concerne la Cgtr Educ'Action, nous avons rencontré ses représentants le 21 mars dernier.
"

Le terme de "discrimination" à l’égard des agents des lycées, est un autre point qui passe mal... Là encore, les deux conseillers régionaux rappellent "les avancées depuis 2010 pour l’ensemble du personnel de la Région : la revalorisation des primes, la mise en place d’un plan de formation ambitieux, la participation aux frais de transport entre le domicile et le lieu de travail, les prestations d’action sociale et bientôt la participation aux frais de mutuelles."

Enfin, les élus passent en revue chaque revendication de la Cgtr Educ'Action et tentent d'apporter des réponses. Les voici :

"Restauration du personnel : cette question a été évoquée lors du Comité Technique Paritaire (CTP) du 6 avril dernier. A cette occasion, il a été rappelé qu’il s’agit d’offrir aux agents la possibilité de disposer d’un service de restauration sur place ou à proximité de leur lieu de travail. S’agissant des agents des lycées, ils peuvent prendre leurs repas dans les restaurants scolaires pour un tarif comparable voire inférieur à celui proposé aux autres agents de la collectivité qui déjeunent à la cafétéria de l’Hôtel de Région ou dans les sites déconcentrés. Le cas particulier des agents qui assurent des permanences pendant les vacances scolaires mérite réflexion.

Lundi de pentecôte : il revient aux chefs d’établissements d’organiser le temps de travail des agents en tenant compte de la journée de solidarité. L’instance paritaire sera à nouveau consultée sur cette question si nécessaire.

Temps de formation : la formation est un droit pour l’agent ; celui-ci bénéficie de récupération lorsque la formation a lieu hors temps de service. C’est l’application de la réglementation.

Missions et activités des agents des lycées : il convient de rappeler que les agents des lycées font partie de la communauté éducative et que leurs missions sont prévues par le décret n° 2007-913 du 15 mai 2007 portant statut particulier du cadre d’emplois des Adjoints Techniques Territoriaux des Etablissements
d’Enseignement. Par ailleurs, le CTP a validé le cadre d’une fiche de poste qui a été transmis dans les établissements pour être renseigné en concertation avec les agents lors des entretiens professionnels.

Congés bonifiés : les textes en vigueur ne prévoient pas le régime des congés bonifiés pour les agents transférés comme c’était déjà le cas pour les agents territoriaux. Dans ce domaine, la Région ne peut déroger à la réglementation.

Dans ces conditions, nous pouvons affirmer qu’il n’y a pas de rupture d’égalité de traitement entre les agents des lycées et ceux des autres services de la Région puisque l’ensemble du personnel bénéficie des mesures prises après consultation des instances paritaires."
Mardi 24 Avril 2012 - 15:41
.
Lu 925 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales