Politique

La valse des adjoints au maire de l'Etang-Salé

Plus d'un an après les premières "démissions" et départs au sein de la majorité municipale de Jean-Claude Lacouture, les élus du conseil municipal de l'Etang-Salé ont procédé ce mardi soir au vote de trois nouveaux adjoints, Guy Payet, Henri-Claude Leperlier et Denise Parvaye, des soutiens "inconditionnels" du maire UMP, selon l'opposition municipale.


La valse des adjoints au maire de l'Etang-Salé
Juin 2009, un mois qui a fait date dans l'histoire du 3ème mandat de Jean-Claude Lacouture. Une date aussi qui aura consacré la scission en interne à la majorité municipale du maire UMP avec les démissions de Jean-Jack Morel, Axel Hoarau et Béatrice Robert. Tous les trois adjoints depuis mars 2008, ils avaient quitté le navire municipal en raison d'une accumulation de désaccords à la surface desquels, on retrouvait la candidature de Yolaine Costes aux dernières élections européennes.

Trois conseillers qui gagnent en hiérarchie

Premier à lancer le mouvement de sécession le 18 juin 2009, Jean-Jack Morel avait adressé un courrier au maire dans lequel il avait demandé le "retrait de ses différentes délégations". Des délégations qui avaient été également retirées à Axel Hoarau, un autre adjoint au maire Jean-Claude Lacouture. Béatrice Robert avait suivi la cadence en quittant son poste d'adjointe et en rejoignant, une "opposition" municipale de droite... Une opposition dans l'opposition traditionnellement menée par Vincent Défaud, Jean-Pierre Brunet et Fabrice Hoarau, absent hier soir pour cause de déplacement à la Fête de l'Humanité.

Empreintes d'écologie, les affaires au menu du conseil municipal ont toutes été validées. Manquait cependant à l'appel les "élections" de trois nouveaux adjoints. Au nombre de six depuis plus d'un an, les adjoints de Jean-Claude Lacouture ont été renforcés par les arrivées de trois conseillers municipaux à la restauration scolaire, aux sports et aux travaux en régie, respectivement Denise Parvaye (8ème adjointe), Guy Payet (7ème adjoint) et Henri-Claude Leperlier (9ème adjoint). Luco Honorine conservant son poste de 1er adjoint.

Elus à raison de 23 voix sur les 27 bulletins comptabilisés, les trois nouveaux adjoints font donc leur entrée dans la sphère des proches du maire UMP. Une élection intervenue tardivement, plus d'un an après l'érosion politique subie par la majorité de Jean-Claude Lacouture. Mais pour les membres de l'opposition, parmi lesquels Vincent Défaud pour les Verts-Europe Ecologie, il s'agit logiquement de "soutiens inconditionnels" du maire. Des soutiens visiblement récompensés....
Mercredi 15 Septembre 2010 - 10:22
Ludovic Robert
Lu 2234 fois




1.Posté par NO comment le 16/09/2010 22:07
Sans commentaires...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales