Santé

La "ti carte bleue", le mini-dossier du patient

"Montre moi qui tu es, je te donnerai ce dont tu as besoin". Voilà comment peut-on résumer l'utilité de la "ti carte bleue" que vient de mettre en place l'URML (Union Régionale des Médecins Libéraux). Il s'agit d'un mini dossier médical qui trouvera sa place dans le portefeuille, aux côtés de la carte vitale, et permettra en quelques secondes de renseigner les professionnels de santé...


Il n'est pas rare qu'urgentistes, anesthésistes ou médecins spécialisés ne puissent pas agir rapidement auprès de patients, par ignorance de leurs traitements médicamenteux ou maladies chroniques.

En papier cartonné, de couleur bleue comme son nom l'indique, la "ti carte bleue", qui succède à la carte de prise médicamenteuse, a pour ambition de répondre à ces attentes. C'est en fait une "photographie médicale" destinée à renseigner l'ensemble des professionnels de santé sur le passé et le présent du patient, en quelques secondes.

Particulièrement utile aux patients chroniques, la "ti carte bleue" donne les renseignements primordiaux comme la prise de médicaments du moment, le dosage, la clairance (indicateur de fonction du rein), l'hbgl (hémoglobine glyquée, paramètre d'équilibre du diabète), les facteurs à risque, les antécédents.

Cette carte est disponible chez l'ensemble des médecins libéraux et des pharmacies. Elle peut être remplie avec les conseils de son médecin traitant, au crayon à papier pour pouvoir adapter sa carte en fonction des éventuelles modifications de traitements.
Mardi 15 Septembre 2009 - 17:49
Melanie Roddier
Lu 1527 fois




1.Posté par jf.seguineau le 15/09/2009 18:14
Aie! aie! aie!, ce fut un long débat au sein de la CNAM (Caisse Nationale d'Ass. Maladie), le dossier médical sur un support "magnétique" (CD-DVD-USB et Internet, j'en sais quelque chose, je faisais partie de la commission).

Cette première étape peut nous mener loin. Juste en raccourci, le dossier médical lisible "confidentiellement" (à l'avenir) par le service médical d'une assurance, d'une mutuelle (y compris celle de l'entreprise), de la médecine pourrait avoir des conséquences sur le parcours professionnel et de vie d'un usager.

C'est trop long à développer, j'ai des centaines de pages écrites là-dessus.


2.Posté par boyer le 15/09/2009 18:28
Le canard enchainé a fait plein d'article la dessus. Pour faire simple:

la numerisation des dossiers medicaux pour permettre d'abord aux asurances maladie de faire des tarifications en fonction des pathologies

et dans un deuxieme temps, les dossiers medicaux pourront permettre de diriger individuellement les patients dans les differents tarifs.

Au fait, qui est au courant que les données des fichiers base eleves sont gardées ....35 ans.

3.Posté par jf.seguineau le 15/09/2009 20:11
Vos interrogations sont justes Monsieur Boyer, mais ce que je voulais souligner c'est que nous mettons le petit doigt dans l'engrenage.

Il est sur que l'on va vous rétorquer que c'est anodin, juste un petit "truc" pour aider les patients, mais le problème de fond est là. On commence par des "choses" qui semblent indispensable, pour glisser ensuite vers un objectif, peu importe si c'est du court terme.

A vous de vous faire une opinion.

Ce débat existe depuis 1991, alors, vous voyez, le temps n'est pas le critère.

4.Posté par whylliams le 15/09/2009 21:32
Poukoué ti cart blé et pa ti cart ver? li va dir ossi si nou na larzan ou si nou lé oki?

5.Posté par jf.seguineau le 16/09/2009 09:51
Je ne conteste pas cette initiative, elle me semble même indispensable mais Il faut toujours prendre en compte qu'une initiative peut être détourné de son objectif.

Les patients en ALD devraient être les premiers à tester cette carte, avant de généraliser cet outil.


Note : Je ne vois pas beaucoup de différence avec le dosssier médical informatisé. La suggestion que chaque individu est son dossier médical sur une clé USB ou la carte vitale, l'accés à cette clé peut être protégé (code confidentiel, empreinte digital, empreinte vocale, iris, etc.) avec autorisation donnée à un tiers en cas d'incapacités graves, semblait une parade mais là encore, il peut il y avoir des dérives.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales